France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Thursday 01 December 2022
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Traduction pour les nuls par Madrugada le  [Aller à la fin] | Actualités |

Qui pourrait avoir l'amabilité de traduire cette citation de Paul Samuelson ( prix Nobel d'économie ) :



"In mathematics you're as good as your best move. In chess you're as bad as your worst."

Merci par avance aux anglophones.





Je ne suis pas anglophone mais là ça me semble assez facile:


En mathématiques vous êtes aussi bon que votre meilleur coup. Aux échecs vous êtes aussi mauvais que votre plus mauvais coup.


Comme Prix Noble d'économie, il aurait d'ailleurs pu rajouter: En économie, vous êtes tout simplement toujours mauvais, il n'y a pas de bon coup.


C'est en effet une belle ânerie. Le Nobel est décidément maudit.


traduction pour les nuls d'accord avec erony et c'est PRIX NOBEL


Oui Charles 
je présume que le Fou du Roi pensait à cet instant au mot ignoble, ce qui explique que sa plume ait fourché.


Bellamy, le
Plutôt "Prix, fallacieusement dit Nobel" 


El cave, le
pourquoi, Nobel c'est une actrice de séries B en fait ? la phrase ne me semble pas totalement débile, même si elle est discutable. En gros je traduirais par "votre niveau en mathématiques est déterminé par ce que vous êtes capable d'y faire de mieux, aux échecs c'est plutôt par ce que vous pouvez y faire de pire."

Mes connaissances en la matière ne m'incitent pas à considérer mon avis sur la première assertion comme autorisé, s'agissant des échecs on peut effectivement considérer que c'est la capacité à ne jamais descendre en dessous d'un certain niveau qui définit la force d'un joueur, en tout cas c'est ainsi que je comprends la phrase. Qui prise dans ce sens n'est en tout cas pas absurde.


Bellamy, le
Parce que ce n'est pas un prix Nobel 


Pareil que El cave J'ai compris la phrase comme ça, et je la trouve plutôt pas mal.


ref erony en tout cas je préfère cette phrase que la plupart des citations qui sont dans ton profil...


Quand Kramnik 
se fait placer un mat en un coup, considérez-vous qu'il soit caractérisé par cette gaffe stupide ? Il est pourtant, pendant un instant, descendu largement "au-dessous du niveau" d'El Cave et de Jorus.


Kramnik s'est fait placer une fois dans sa vie un mat en un coup... Supposons un joueur extrêmement brillant, capable de trouver des sacrifices géniaux et ayant autant de talent stratégiquement que les meilleurs grands-maîtres. Si en contre-partie se joueur ce fait placer un mat en un coup à chaque partie, il aura un elo ridicule.


Blaise, le
@Fxh7 Je trouve le profil d'Erony bourré (le profil) d'érudition.

Mise à part la citation "Ne rien faire, tout faire faire, ne rien laisser faire" qui d'après mes sources, est à attribuer au Maréchal Ferdinand Foch (1851-1929), qui lorsqu'il commandait l'Ecole Supérieure de Guerre, enseignait ainsi la manière, pour un chef, d'avoir l'esprit libre pour conduire sa manoeuvre.

Pour donner deux contre-exemples au principe évoqué par Paul Samuelson, ce que les Echecs ont retenus des parties Kermur de Legal-Saint Brie ou Morphy-Brûnswick/Isouard, c'est le mat de Legal et le mat de l'Opéra.




Cette citation est parfaitement correcte .... en maths, mais totalement débile aux échecs.


En effet, comme il n'y a pas de coup en maths, on peut généraliser cette phrase aux problèmes:


Comprendre un problème très difficile n'est à la portée que de ce qui comprennent vraiment ce problème alors que l'on peut jouer le coup arfait dans une position très compliquée sans avoir vraiment compris tous les tenants et aboutissants du coups.


Par contre, la citation est complétement fausse et idiote aux échecs car tous les plus grands joueurs de tous les temps ont commis des bourdes monumentales même au momment de leur grandeur.


atms, le
Droits de l'homme Article 76 : "Chacun a le droit de dire des boutades, même s'il est Prix Nobel, et surtout en dehors de son domaine".

Samuelson a selon moi voulu pointer du doigt le danger des gaffes aux échecs, où lorsqu'on s'est montré supérieur à son adversaire pendant 45 coups, on perd la partie au 46ème parce qu'on a oublié ce satané Cavalier f5.
En maths, on retient la démonstration propre, pas les idées pourries jetées au panier.

Pour élargir la métaphore, au football le défenseur ou, pire, le gardien (= la proie), sera jugé sur ses erreurs, alors que l'avant-centre (= le chasseur) aura le droit d'être mauvais pendant presque toute la partie si sur une action il plante "le" but.

Mais comme disait je ne sais plus qui, "Les citations, en général, c'est tout pourri".


Tant qu'on est dans les âneries, Signalons celle-ci, qui vaut bien une mention : "le nobel, décidément, est maudit".


Le Nobel est maudit, disent-elles. 


D'accord atms 
C'est probablement ce qu'il voulait dire, mais ce n'est pas ce qu'il a dit. Certes, une gaffe réduit à néant le travail de plusieurs heures, mais celui qui se borne à les éviter, et dont le "meilleur" n'est pas très élevé, n'ira pas loin. Sans compter la création artistique aux Echecs, dont visiblement le phraseur nobélisé ignore tout.


@erony Non, même AU MOMENT où Kramnik se prend un mat en 1, il n'est pas encore descendu sous mon niveau. J'ai fait bien pire, et malheureusement y'a des témoins ! lol


El cave, le
un mat en 0,2 ? 


pessoa, le
La pire coup jamais joué Dans cette position :





Noam Elkies, un des plus grands mathématiciens contemporains, joua 1 Dxc5+ ?? après quoi les noirs sont forcés de répliquer Cxc5 mat. Tous les autres coups légaux des blancs étaient des mats en un ! Que vaut Elkies ?


Bien sûr, ce n'est pas vraiment un coup joué en partie mais une composition, sur le thème (imaginé par Tim Krabbé) du "pire coup possible" : dans une position donnée, les blancs ont n coups légaux. Parmi ces coups, n-1 sont des mats en un, le dernier est un mat inverse en un coup. Le but du jeu est d'avoir n le plus grand possible. Ici, n=28, le record à l'époque mais on peut faire mieux...


pessoa, le
A part ça les aphorismes tel que celui de Samuelson ne sont pas à prendre au pied de la lettre généralement...


@ Pessoa Super le diagramme. Merci.


"N'est stupide que la stupidité"
Forrest Gump (Nobelisable)


Torlof, le
il y a aussi cet aphorisme maison: "Tous les aphorismes sont faux"
(Torlof et pis Ménide)


Orouet, le
Tout ceci est aphorismes et périls... maison
cabane (en fait)


en attendant.... cette citation nous fait bondir


pour revenir à Bellamy "Parce que ce n'est pas un prix Nobel" par Bellamy, le 31-01-2010 à 21:16:47

En effet, il n'existe pas de Prix Nobel d'économie, il existe une équivalence.
Ajoutons que il n'existe pas de Prix Nobel de mathématiques, il existe la "Médaille de Finns", l'équivalence.


Médaille Fields....lol


Il s'agit de la médaille Fields dont a été lauréat en 1994 Jean-Christophe Yoccoz,excellent joueur d'échecs parisien.


La medaille de Finns, lol :-) Encore un français lauréat l'année dernière, d'ailleurs... Cela dit, j'ignore s'il joue aux échecs !


@godzilla précision wiki "En 1968, avec l'accord de la fondation Nobel, la Banque de Suède (Sveriges Riksbank) a institué un prix en Économie, le Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel, communément appelé « prix Nobel d'économie »" (wikipedia)



La Fondation Nobel reconnait le prix d'économie décerné par la Banque de Suède (elle annonce d'ailleurs le prix sur son propre site).



On peut penser que cette récompense ne peut cependant pas être qualifiée de véritable prix nobel :


1 - Alfred Nobel n'avait opas envisagé cette discipline académique à l'origine (pas plus qu'en, histoire ou d'autres sciences humaines par exemple).


2 - les travaux des "nobelisés" en sciences économiques ont été le plus souvent décernés et contestés pour des raisons idéologiques (que dire alors des "Prix Nobel de la Paix",), contrairement à ceux des sciences "dures"


3 - le prix n'est pas financé par la fondation nobel.



Torlof, le
'il n'existe pas de Prix Nobel d'économie, ' il me semble cependant que Nash, grand matématicien a obtenu un prix Nobel d'économie en 1994
pour sa théorie des équilibres



Dcax, le
@Krokodil Faut-il en conclure qu'Alfred Nobel était cocufié aussi par un économiste? ;o)))


Bellamy, le
@torlof : il te semble mal Nash a bien eu un prix en 1994 qu'on appelle souvent Prix Nobel mais qui n'en est pas un.


D'autre part, le prix qui a vocation (mais ne l'est pas encore) à être l'équivalent du Nobel en mathématiques est le Prix Abel : rythme annuel, récompense d'une carrière, montant du prix... La Médaille Fields est beaucoup plus élitiste que le Nobel et récompense des travaux souvent récents.


Torlof, le
je connais les médaille Fieds et le prix Abel! merci mais j'ignorais qu'il existait un pseudo Nobel décerné par l'académie Nobel!
c'est étonnant cette hiérarchie de valeurs selon le registre du titre!
Nash était digne de la médaille Fields ( le choix du lauréat reste souvent arbitraire entre le lauréat et le ou les outsiders)



Dcax, le
Bah du moment que l'idée d'un Nobel de la paix effectué par des marchands d'armes, ça vous choque pas... tant mieux ;o))


Bellamy, le
Justement, le prix n'est pas décerné par la Fondation Nobel. C'est pour ça que ce n'est pas un prix Nobel...


Quant à la seconde partie de mon message, c'était une remarque générale qui ne t'était pas particulièrement adressée.


Enfin, dire que Nash était digne de la médaille Fields, c'est une opinion que je suis très loin de suivre. Ca me parait quand même assez osé.


Et en mathématiques... Il est assez aventureux de dire qu'en mathématiques, on est aussi bon que le meilleur que l'on puisse y faire. En effet, on connaît, suite à des fautes élémentaires de signe ou d'omission de virgules, des grosses grosses bourdes dans l'application des mathématiques. Par exemple, le taux de fer dans les épinards ne sont que de 2,7 mg pour 100 grammes de feuilles, et non pas de 27 mg...

À part ça, je viens de découvrir que l'explication populairement attribuée de la non-attribution d'un Nobel de mathématiques à cause d'une liaison de sa femme à un mathématicien est une légende. Pure fantaisie, comme dirait mon ancien prof de maths.

Par contre, il est vrai que Nobel et le mathématicien Mittag Leffler ne s'aimaient vraiment pas... D'où la décision de Nobel.


Dcax, le
Rah lala, la légende urbaine aura vécu... Au temps pour moi ...


Et autre précision Le "Prix Nobel d'économie" est une appellation impropre. On doit l'appeler "Le prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel". Le distinguo a l'air minime, pourtant essentiel. Il s'agit effectivement du seul prix géré par la fondation Nobel qui ne soit pas dans le testament d'Alfred Nobel, et n'a été créé qu'en 1968.


Torlof, le
ce jour, deux mois après avoir reçu le prix Abel John Nash est mort.

il aurait légitimement pu obtenir la médaille fields pour sa démonstration du théorème du plongement... mais Bellamy n'était pas d'accord à postériori.



La vraie raison pour laquelle il n'y a pas de Nobel de mathématique, c'est parce que Nobel n'aimait pas l'abstraction.
Son prix devait récompenser des savants dont les inventions ou découvertes bénéficieraient concrètement à l'humanité.

C'est pour cette raison notamment que Einstein n'a pas eu le prix Nobel pour la théorie de la relativité (il l'a eu pour l'effet photoélectrique) : la fondation Nobel, dans un élan d'aveuglement remarquable, a considéré que ça ne servait à rien.



AngeloPardi, il fallait quand même voir très très loin au début du siècle dernier pour imaginer que la relativité (même restreinte) bénéficierait concrètement à l'humanité !!
Au moment de répondre, je peux penser au GPS, et je ne vois rien d'autre, mais peut-être que j'oublie quelque chose ?
(évidemment le comportement relativiste des particules dans les accélérateurs ne fait ni chaud ni froid à Mme Michu)



Il n'y a pas besoin de prix Nobel en économie. Il suffit juste de savoir compter jusqu'à 10.


El cave, le
@pessoa : Elkies a dû avoir les boules !


Bellamy, le
@Torlof : En fait, j'ai eu une opinion défavorable de John Nash, à partir du moment où il a reçu le prix de la Banque de Suède, pour ses travaux en théorie des jeux, certainement importants mais que ne m'ont jamais semblé très profonds.

Depuis qu'il a reçu le prix Abel, je me suis de nouveau intéressé à lui, et j'ai révisé mon opinion a posteriori. Il a été récompensé pour ses travaux en EDP, et des personnes plus qualifiées que moi ont jugé qu'il en était digne.

Quant à la médaille Fields, peut-être aurait-il pu l'obtenir, mais comme beaucoup d'autres, et il faudrait savoir à la place de qui…


Orouet, le
Yaztromo

après 10 ya quoi ?
valet, dame, roi ... ( peu utiles en éco )


ins7281, le
Personnellement, je trouve que la phrase de Samuelson exprime parfaitement, et avec concision, la réalité implacable -le réalisme ?- du jeu d'Echecs.
Mais la vie quotidienne elle même n'est pas totalement à l'abri de circonstances qui la font parfois basculer soudainement dans l'horreur la plus inattendue et imméritée...
On parle alors de hasard, de malchance et même parfois de malédiction... Rien en tout cas qui puisse être mis en équation. Rien non plus qui permette de créditer ou débiter les victimes...


Torlof, le
Rigolo de retrouver ce post de 2015 et de réaliser que Nash a obtenu le prix Abel cette même année.

Il est le seul mathématicien lauréat à la fois du prix Nobel d'économie (1994) et du prix Abel pour les mathématiques (2015 )

vraiment un "cerveau d'exception" !




© 2000-2022 - France Echecs - Politique de confidentialité