France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 19 juillet 2018
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


A propos du film Joueuse par Sc***hj****12350 le 07 août 2009  [Aller à la fin] | Actualités |
Je viens d'aller voir ce film qui fait parler tout le milieu échiquéen français !!

Mis à part l'aspect extravagant de la progression de Sandrine Bonnaire (remporter au bout de quelques mois de pratique un tournoi avec 1500 € au premier, effectivement elle a un don !!!!), ce film est vraiment pas mal.
Mais j'ai quand même quelques interrogations:
Est-ce que comme moi vous avez vu deux coups d'affilés des blancs dans une des premières parties?
Quel champion a dit "Les règles sont faîtes pour être transgressées" (je l'ai su mais...)
Et est-ce que Michel Feller, l'un des producteurs du film, a un lien de parenté avec le GM français Sébastien Feller?


Merci




Reyes, le 07/08/2009 - 00:13:34
La phrase exacte est en fait :  « Ce ne sont pas tant les règles que leurs exceptions qui sont importantes. » Gary Kasparov


ThL, le 07/08/2009 - 01:18:18
Citation Je me souviens d'avoir lu quelque part : « le génie consiste à savoir transgresser les règles au bon moment » mais je ne sais plus qui en est l'auteur. Par contre je suis certain que c'était un joueur qui était mort bien avant la naissance de Kasparov (de la génération de Lasker ou de Capablanca). J'essaierai de la retrouver si j'ai un moment.


ThL, le 07/08/2009 - 01:19:13
D'après Google, c'est Teichmann 


My***do**12265, le 07/08/2009 - 04:56:02
Exact pour les 2 coups d'affilés.
Quand au film,il est gentil sans plus,on peut ne pas le voir!


Se***12272, le 07/08/2009 - 07:00:40
Il y a ausi Korchnoi "what attracts me in chess are not the rules, but exceptions to them." Practical rook endings


JBond, le 07/08/2009 - 09:41:54
lol "Mis à part l'aspect extravagant de la progression de Sandrine Bonnaire (remporter au bout de quelques mois de pratique un tournoi avec 1500 € au premier"


euh... Il me semble que c'est déja arrivé... il n'y a pas si longtemps...


furosemide, le 07/08/2009 - 09:42:05
le bouquin en tout cas est très bien


My***do**12265, le 07/08/2009 - 10:13:28
Une spécialité Corse , à ce qu'il semble.


Etyoud, le 07/08/2009 - 10:32:39
l'action (du livre adapté, de Bertina Henrichs) se passe en Grèce, dans l'île de Naxos. Rien à voir avec la Corse à l'origine...


furosemide, le 07/08/2009 - 10:56:49
par contre en lisant + haut il semble qu'elle gagne le tournoi? ( ce qui n'est pas le cas dans le bouquin)


Jo***11563, le 07/08/2009 - 11:13:41
Ca ne vaut pas " Les Joueurs d' échecs " de Satuyajit Ray. Superbe !


er***g*5706, le 07/08/2009 - 15:15:43
La victoire de JMM serait-elle également une fiction ? Plus sérieusement, je vous propose defiare un tour sur le blog d'un joueur du Canal Saint-Martin qui parle aussi du film :

ttp://nostaljg.hautetfort.com/archive/2009/08/06/l-echiquier-desenchante.htmlh


er***g*5706, le 07/08/2009 - 15:16:48
désolé pour le lien  http://nostaljg.hautetfort.com/archive/2009/08/06/l-echiquier-desenchante.html


Vi***nt**2012, le 07/08/2009 - 18:07:36
Au risque d'enfoncer une porte ouverte... ...c'est vrai que par exemple on ne voit jamais l'héroïne apprendre à jouer/progresser. On la voit jouer mais apprendre, non*.




VincentB, pas aussi doué


* Bémol à cause de la citation "La Dame est la pièce la plus puissante..."


Vi***oi**11663, le 07/08/2009 - 20:26:21
Référence au bog de Pierre Gimard (ericlg) J'ai moi-aussi tout de suite observé l'amputation diplomatique et hypocrite du complément du nom "d'échecs" à "joueuse". Mais à ceux que cela choquera, comme moi, comprenons que notre point de vue et celui de passionnés. Pourtant, nul besoin de tels subterfuges pour faire du bon cinéma. Par contre, oui, il faut être délicat dans le choix des mots quand on veut rassembler un large public. La cinéaste a donc fait quelque chose d'un peu douceureux (comme c'était prévu) plutôt que de tenter de produire une oeuvre marquante et ambitieuse. A 34 ans, j'ai passé l'âge d'aller voir ce genre de film.


El cave, le 07/08/2009 - 20:57:15
c'est très bien dit je n'ai pas tout compris, j'irai même jusqu'à dire que je n'ai à peu près rien compris sinon que tu n'as pas aimé le film, mais c'est émouvant.

Sinon ça s'écrit doucereux si tu veux consulter un ouvrage adéquat pour connaître la signification de ce terme.


Vi***oi**11663, le 07/08/2009 - 21:00:13
El cave Relis bien.


speedypierre, le 07/08/2009 - 23:12:29
Non, non, explique explique, Je n'ai rien compris du tout non plus. Surtout le passage sur l'amputation et le subterfuge doucereux.


LeHibou, le 07/08/2009 - 23:30:54
Ni enthousiaste ni déçu J'ai aimé la façon dont le côté "passion dévorante"des échecs est rendu. Cela mène la joueuse au bord de la rupture avec son milieu familial et social.Mais j'ai regretté que cette idée n'ait pas été poussée jusqu'au bout, puisque sa fille et son mari changent d'attitude avant même ses succès

A moins que l'on veuile suggérer que pour bien jouer aux échecs il faille être heureux en amour ou en tout cas bénéficier d'une certaine harmonie dans son cadre de vie...

J'ai beaucoup moins aimé la promotion du tabac(Elle se remet à fumer parce que cela "aide à réfléchir").

Même si j'en vois bien l'intérêt cinématographique, je trouve que dans le tournoi, les joueurs regardent plus souvent leurs adversaires que l'échiquier.Sans compter la famille bruyante derrière.Bonjour la concentration. Et surtout, d'un point de vue "profane", l'intérêt d'une partie "à l'aveugle" ou sont seuement énoncés les coups reste à démontrer. Je pense que baucoup de spectateurs trouveront qu'il y a des longueurs dans ce film

Je précise que je n'ai pas lu le livre


Johaquimov, le 08/08/2009 - 18:16:47
J'en dit qu'on m'aurait mis Angelina Jolie ou Pamela Andersson a la place de Sandrine, qu'on aurait delocalisé pour une ville en pleine guerre du moyen Orient, et qu'on aurait squizzé les echecs pour le poker, la prod aurait pu pénetrer le marché mondial .


palm6174, le 11/08/2009 - 08:09:35
Au Japon javais vu en 1992 une pub pour le tabac un japonais jouait une partie d'échecs en fumant et gagnait (grâce à la cigarette ?)...


Oroy, le 19/08/2009 - 01:33:57
Le roman est beaucoup plus vraisemblable : 


ricou, le 19/08/2009 - 01:44:12
!! ça alors !


Oroy, le 19/08/2009 - 01:46:46
Elle ne gagne pas le tournoi, mais seulement le prix féminin.

Le roman met clairement en évidence sa motivation principale : s'affranchir du machisme ambiant, trouver dans son ménagee l'égalité qu'elle avait perçue dans le couple dont elle avait surpris la partie en faisant la chambre.
C'est clairement un film féministe, mais serein.

Dans le roman, après avoir prouvé ses capacités, elle renonce à continuer à jouer.

Le film a été tourné en Corse et son avant-dernier adversaire est Battesti mais il n'est jamais dit que l'action se passe en Corse : on parle de la capitale, du continent...

On tourne où l'on peut, mais placer l'action en Corse serait réduire l'étrangeté de la démarche car, en Corse aujourd'hui, une femme jouant aux échecs n'a rien d'incongrue.


ricou, le 19/08/2009 - 01:48:35
!! je bisse :-o


Dcax, le 19/08/2009 - 02:00:50
!!! je trisse :-O


arnackor, le 31/08/2009 - 14:28:13
Hum....  Le générique ne mentionne-t-il pas que le film a été tourné en Corse ? Et le lieu du tournoi n'est-il pas Ajaccio ?



Les résultats de la supervisation de la FFE et de joueurs corses me laissent sceptique : coups régulièrement interdits sur l'échiquier électronique, positions illégales, deux coups de suite du même camp, partie de 15 minutes notée, j'en passe et des meilleures...



Par contre j'imagine que le film passera assez bien auprès du grand public, ce qui reste l'essentiel.




Ra***ll***es*762, le 31/08/2009 - 17:21:13
c'était pas une raison pour laisser l'info du film pendant plus d'un mois sur le site de la fédé tout en haut de la page ! battesti a déjà un site qu'il laisse tranquille celui de la ffe ou alors qu'il mette a jour le festival de dieppe ! lol !


slobodan, le 12/10/2009 - 12:16:20
tres bon film 


thierrycatalan, le 11/12/2009 - 16:10:48
un vrai régal !!  Sandrine bonnaire est magnifique !


Je viens de voir le film aujourd'hui ( merci internet !)


Un vrai régal : tous les acteurs jouent justes et sandrine bonnaire est magnifique .


il est rare de voir un film traiter les echecs avec autant de justesse .


Je me suis vraiment régalé !


jib, le 11/12/2009 - 16:39:45
Sur quel site l'as tu vu ?


jib, le 11/12/2009 - 16:42:50
Poser la question, c'est y répondre ... ici


thierrycatalan, le 11/12/2009 - 18:49:00
Pour voir le film en streaming ... et etre en regle vis à vis d' Hadopi , c'est ici :


http://www.torrentfrancais.com/






soit dit en passant , les américains sont contents que les français protègent leurs interets culturels grace à Hadopi ..et ils nous remercient avec Googlebooks...


ledzepp, le 12/12/2009 - 01:10:14
Ton site est tout sauf légal.... Le streaming des œuvres protégées est illégal...


raspoutilf, le 12/12/2009 - 16:21:51
Pas vu le film mais lu le livre... ... que j'ai trouvé pas mal sans plus (à part la performance d'être écrit en français par une Allemande, chapeau^^). Mais de toute façon, j'ai trouvé que c'était bien plus un livre sur l'émancipation d'une femme que sur les Echecs en tant que tels... Même impression pour le film?


Orouet, le 12/12/2009 - 18:56:20
il y manque quelque chose... je ne sais pas, mais au hasard : un meurtre, une enquète, une révolution, l'envahissement de la Corse par les sardes...
bref je me suis emmerdé gravement.
Comme pour "la défense Loujine" il était très délicat de mettre en scène un cheminement intérieur (filmer un regard ne suffit pas)

Sinon, grace à ce film, nous avons récupérer 2 personnes au club, désireuses d'apprendre.


pessoa, le 25/12/2009 - 23:44:52
Je l'ai vu aujourd'hui Sandrine Bonnaire est comme toujours épatante.

On ne voit pas grand-chose des parties mais ce qu'on voit a l'air correct. D'après le making-of, la réalisatrice s'est adjoint un secondant pour les échecs en la personne de Cyril Humeau.

Comme souvent dans les films, la moyenne d'âge du tournoi est plutôt élevée et Sandrine Bonnaire arrive curieusement "en finale" (après tout c'est possible).


A part ça il y a scène où deux protagonistes commencent une partie à l'aveugle dont on ne verra pas la fin. Ca m'a frustré (même si la partie est interrompue par une scène cruciale). Tout ça pour en conclure que ce film n'est pas spécialement destiné aux joueurs d'échecs.

Pour le reste, je surenchéris sur la critique d'Oroy.


Sc***lo**12403, le 02/01/2010 - 17:35:47
la joueuse j'ai bien aime quand son mec lui mange sa piece
en mie de pain. elle la sauve une premiere fois
sous la bouteille mais pas la deuxieme.


Blaise, le 11/01/2010 - 14:42:16
Il y a un article sur le site de Chessbase, à l'occasion de la sortie du film en Allemagne.


TrueMadness, le 05/08/2010 - 19:59:51
Pour ceux qui voudraient voir ce film, il est prévu une diffusion ce mardi soir à 20H45 sur canal+.
J'en profite pour ajouter que selon VSD,ce film aurait connu un joli,et mérité,succés en salle!


Blaise, le 08/08/2010 - 15:19:24
Le mardi 10 sur Canal+ à 20 h 45.




© 2000-2018 - France Echecs - Politique de confidentialité