France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 21 mai 2018
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Concours de composition ISC 2009 (Tournoi de fin d’année) par mcaillaud le 03 décembre 2008  [Aller à la fin] | Problèmes |

Un concours de composition, ouvert à tous, est organisé en parallèle de l’International Solving Contest 2009.


Le thème choisi par les juges est un genre hétérodoxe, créé par Roméo Bédoni:

Les Echecs PROVOCATEURS :




Une pièce ne peut capturer que si elle est observée par une pièce adverse.




Voici un exemple :


Roméo BEDONI


Phénix 2002





Mat aidé en 2 coups


Provocateurs


1.a1=C a8=D 2.Cb3 Da5‡





Tous les énoncés, et la combinaison avec d'autres pièces ou conditions féeriques sont acceptés.


Sauf erreur, ce genre n'est pas programmé dans Popeye. Par contre, il l'est dans Winchloé qui est moins accessible. Les contrôleurs sont d’heureux possesseurs de Winchloé et les participants pourront donc échanger avec eux.







Section 1: Problèmes non-rétros ni PJ. Juge Axel Gilbert


Les problèmes sont à envoyer par Email à Jacques Rotenberg


Frenchtourneynonretro2009@yahoo.fr






Section 2 : Retros et Parties justificatives. Juge Eric Pichouron


Les problèmes sont à envoyer par Email à

Guy Sobrecases

Frenchtourneyretro2009@yahoo.fr



La date limite d'envoi est le dimanche 18 janvier 2009.




Le palmarès sera annoncé à la fin de la compétition de solutions de l'ISC, le 25 janvier 2009.





ricou, le 04/12/2008 - 14:11:42
Un thème qui complète les concours précédents Le multicapture en 2007, où une pièce ne pouvait être capturée que s'il est était attaqué de plusieurs façon
L'elliuortap en 2008, où seules les pièces qui jouaient "en solo" (observées par une pièce amie) pouvaient capturer.

Pour la section PJ et autres rétros, la combinaison avec d'autres pièces ou conditions féeriques est à utiliser avec parcimonie ... :D


JRotenberg, le 04/12/2008 - 20:16:02
.... et a bon escient ! 


Charpentier, le 04/12/2008 - 20:53:23
@ricou le soliste "L'Elliuortap en 2008, où seules les pièces qui jouaient "en solo" (observées par une pièce amie) pouvaient capturer."


Je dirais plutôt non-observées par une pièce amie, donc.


Charpentier, le 04/12/2008 - 21:10:06
Quelques questions posées par Email "Une pièce clouée peut-elle être considérée comme observant?"

Le débat est vaste, mais je dirais qu'en matière d'observation, un regard suffit. Donc, oui, la pièce clouée observe. Dans le cas des mix de conditions (je pense notamment à l'anticircé),le le regard semblera un peu étrange. Voire complètement allumé avec le circé martien, pour ne citer que lui.



"On a cote à cote une TB et une TN . On peut dire que la TB controle la TN et que la TN controle la TB. L'une des deux, n'importe laquelle, peut elle prendre l'autre?"

Je pense que oui.




pessoa, le 04/12/2008 - 21:59:48
Observation (on avait déjà ce genre de débats lors des concours précédents qui faisaient appel à la notion de "contrôle" ou d'"observation")

Je crois que le plus simple est de considérer qu'une pièce est "observée" dès qu'une pièce adverse peut la prendre (au sens orthodoxe, ou du moins sans tenir compte de la condition "provocateurs"), et sans souci de légalité de la prise ; de même qu'aux échecs orthodoxes, une pièce clouée peut donner échec.

C'est comme ça que la condition est programmée dans Winchloé et surtout c'est conforme aux usages des autres conditions qui utilisent la notion de contrôle (à commencer par le madrasi).


Dès lors :

- oui une pièce clouée peut observer une pièce adverse et lui permettre de prendre ou de donner échec.

- oui, une pièce "observée" peut prendre la pièce "observante" (exemple des deux tours).


Quartz1, le 08/12/2008 - 11:42:15
Ce genre est une sous-version des Echecs Fonctionnaire:
une pièce ne peut jouer que si elle est menacée.


Charpentier, le 09/12/2008 - 08:27:40
bien vu Paul Les échecs "infra-Fonctionnaires" comme l'a très bien écrit erony sur ce forum, il y a quelques temps.


ricou, le 09/12/2008 - 08:59:15
c'est pas beau de dire que les fonctionnaires ne travaillent que sous la menace ! :o


Charpentier, le 09/12/2008 - 17:13:27
Facile Ceux qui menacent les Fonctionnaires sont sans doute des Provocateurs.


zoug, le 10/12/2008 - 11:07:13
prise en passant et provocation On a 1 pion Blanc en g5 ; les Noirs jouent h7-h5 peut on considérer qu'un bref instant les deux pions s'observent et donc que les Blancs puissent jouer gxh6 e.p ?
ça c'est une question vache !


Charpentier, le 10/12/2008 - 12:11:17
Meuh non ce n''est pas vache Selon meuhoa, le PNg5 n'observe pas h5, quand bien meuhême la prise s'achève par convention en g6. Pas de pep dans ce cas -sauf à ce que le PBh5 soit observé par une autre pièce noire-.


Charpentier, le 10/12/2008 - 12:12:56
je répète avec les bonnes cases Selon meuhoa, le PNh5 n'observe pas g5, quand bien meuhême la prise s'achève par convention en h6. Pas de pep dans ce cas -sauf à ce que le PBg5 soit observé par une autre pièce noire-.



zoug, le 13/12/2008 - 16:42:35
Echecs provocateurs roque Si le RB est observé pendant un roque , et que la pièce Noire ne peut pas prendre car elle n'est pas observée , le roque est il légal ?


erony, le 13/12/2008 - 18:29:54
Ricou 
c'était justement l'esprit (coquin), en tout cas je le suppose, qui animait l'inventeur du genre (H. Gockel). D'ailleurs Caïssa (le grand spécialiste des sentinelles) s'était senti visé. Pour cette nouvelle variante, rendons hommage à la diplomatie des initiateurs de ce concours qui ont rejeté le terme... provocateur d'échecsinfra-fonctionnaires (déjà deux ans, Charpentier !).


Charpentier, le 13/12/2008 - 19:53:33
@zoug Imaginons RBe1/TBh1/FNa5: Sauf erreur, le roque est légal, le RB n'étant pas en échec.






hubereric, le 13/12/2008 - 22:53:10
Pourquoi pas une étude en échecs Provocateurs? Je ne dis pas ça pour faire de la provoc' avec erony, mais les finales Provocateurs sont sûrement troublantes. R+T vs R est une finale nulle; en revanche R+D vs R gagne, ainsi qu'on en a pris l'habitude. Et quel est le résultat de la finale R+2F vs R en Provocateurs?

Quant aux finales de pions, je vous laisse regarder à quel point elles peuvent être surprenantes en Echecs Provocateurs.


FPC, le 14/12/2008 - 06:02:03
Je me trompe peut-être m


FPC, le 14/12/2008 - 06:06:46
(mer..) mais R+2F vs R me semble nulle. 


hubereric, le 14/12/2008 - 17:15:56
@FPC à mon avis aussi :-)

Je crois que la césure gain/nulle se fait entre R+T+F et R+T+C contre R.

Un Cavalier n'est pas bon à grand chose contre un Roi, ni contre un pion passé d'ailleurs, en Echecs Provocateurs. Il faut revoir toute la théorie des finales ;-)


pessoa, le 14/12/2008 - 17:48:32
Note du juge Les études sont acceptables pour le concours (mais il vaut mieux ne pas trop "bavarder" tant que le concours est ouvert).


hubereric, le 16/12/2008 - 02:58:02
@ pessoa le juge On parlait innocemment de finales en Echecs Provocateurs (sans prétention à l'exactitude sur nos "verdicts"). Il y encore du chemin, de notre vacillante théorie des finales Provocatrices jusqu'à une étude qui tienne debout.

Ceci dit, j'aimerais bien qu'erony compose une étude pour ce tournoi :-)


pessoa, le 16/12/2008 - 08:54:41
Pas de problème Effectivement ça restait des finales élémentaires (amusantes d'ailleurs). C'était un rappel préventif (l'année dernière, en lortap, la discussion était allé un peu trop loin avec des oeuvres finies proposées ici, y compris par moi-même d'ailleurs).


erony, le 16/12/2008 - 10:00:58
Je crois qu'Eric me surestime.


Quartz1, le 03/01/2009 - 17:35:15
Question: Dans la position DBc3-RNf6 (ou CBd2-RNf1), Provocateurs+Rois Transmutes, est-il echec au Roi Noir?


pessoa, le 03/01/2009 - 19:01:56
Oui En tout cas d'après Chloé.

On peut reprendre le raisonnement donné plus haut : "en l'absence de la condition provocateurs, le roi contrôlerait la dame, donc avec la condition, la dame fait bien échec au roi."


Quartz1, le 12/01/2009 - 20:58:58
le roque est-il possible dans la position:
RNe8 TNh8 CBh7? (trait au Noirs)


ricou, le 12/01/2009 - 21:02:30
Pour ma part, il ne l'est pas Le C Contrôle la case f8.


pessoa, le 12/01/2009 - 23:26:32
Hé hé Le problème est que le le CBh7 contrôle f8 avant le roque, mais pas après. Du coup, le roque est-il possible ?

On a déjà débattu de cette question sur france-echecs (à propos des jokers), et il semble qu'il n'y ait aucune convention officielle qui réponde à la question.

Si je m'en remets à Winchloé, le roque est impossible. Il vérifie donc l'attaque de la case f8 avantle roque.

En revanche, avec RNe8 TNh8 et TBf6, le roque est possible (f8 est attaqué après le roque, mais pas avant).


Jusque-là, je dis "pourquoi pas ?". Mais maintenant je pose RNe8 TNh8 CBh6. Et bien Chloé refuse encore le roque ! Parce que la case g8 est attaqué AVANT le roque ! Ca me chagrine, car d'après moi la règle qui interdit de roque si g8 est attaquée est juste un rappel de la règle qui interdit de se mettre soi-même en échec. Interdire le roque dans ce cas ne me paraît pas pertinent...


Je suis bien embêté pour conclure... Si on veut des problèmes labellisés C+, il vaut mieux se conformer à ce que dit Chloé, mais je n'aime pas qu'une machine décide à ma place (même si en réalité ce n'est pas la machine mais Christian Poisson qui a programmé ainsi la règle du roque).

Ricou, ton avis sur le cas de g8 ? (autant qu'on juge de la même façon...)


PS : pour finir, je précise que Chloé vérifie l'attaque sur e8 AVANT le roque, ce qui là est normal : on ne roque pas en réponse à un échec. Ainsi, avec un FBh5, on ne peut roquer (contrôle de e8 avant le roque) alors qu'avec une TBa8 on peut roquer (contrôle de e8 après le roque, ce dont on se fiche éperdument).


Quartz1, le 13/01/2009 - 00:01:04
Si le roque est composé par deux mouvements simultanés(!) de la Tour et du Roi, alors le roque doit etre possible, n'est pas? Donc, le Roi bouge et - en meme temps - la Tour bouge et Ch7 n'est plus provoqué!


pessoa, le 13/01/2009 - 00:18:45
Oui, ça se défend En tant que juge, je serais prêt à accepter toutes les conventions concernant le roque. Sauf on me montre une règle "officielle" qui précisent si f8 et g8 doivent être attaquées avant ou après.

Mais un problème ne sera vérifiable que s'il suit la convention Chloé bien sûr...


pessoa, le 13/01/2009 - 00:43:04
Précision Comment Winchloé envisage le roque :

D'abord, les noirs jouent Re8-f8 (si c'est légal)

Ensuite, ils jouent Rf8-g8 (toujours si c'est légal)

Enfin, la tour joue à saute-mouton Th8-f8 (évidemment, si c'est légal une fois de plus).


Donc, toujours avec RNe8, TNh8 :

+ CBh7, 0-0 illégal (Re8-f8 interdit)

+ CBh6, 0-0 illégal (Rf8-g8 interdit)

+ CBf6, 0-0 interdit pour cause d'auto-échec. C'est bien le moins...

+ CBd7, 0-0 autorisé ! Eh oui, Re8-f8 est possible car le cavalier n'est plus provoqué et ne donne donc pas échec.

+ CBe7, 0-0 autorisé aussi : Re8-f8 ne pose pas de problème et Rf8-g8 est possible comme ci-dessus.



Mais j'avoue que je n'ai pas le coeur de refuser systématiquement d'autres façons de concevoir le roque...



JRotenberg, le 13/01/2009 - 17:02:17
la fatidique date limite approche 


JRotenberg, le 14/01/2009 - 20:32:25
de plus en plus 


hubereric, le 14/01/2009 - 23:17:21
A propos du roque, définition officielle Les problèmes d'échecs appliquent les règles de la FIDE (à quelques exceptions près comme la règle des 50 coups). Or que disent ces règles, émises par notre fédération bien-aimée, sur le roque? Le roque est un mouvement en deux temps: on bouge d'abord le Roi, puis la Tour. L'interprétation du programme WinChloé est donc la seule qui paraisse correcte.


pessoa, le 14/01/2009 - 23:56:49
Douteux les règles précisent que le roque est "un seul coup". Le fait de jouer le roi d'abord me semble juste lié à l'exécution physique du coup (en relation avec la règle "pièce touchée, pièce jouée")


Mais surtout, quand aux contrôle des cases e8 à g8, la règle dit ceci :

Castling is prevented for the time being:

(i) if the king's original square, or the square which the king must pass over, or that which it is to occupy, is attacked by an opponent's piece

("le roque est interdit tant que la case d'origine du roi, ou la case que le roi doit traverser, ou sa case destination, sont attaquées par une unité adverse.)


Je ne suis pas spécialiste des subtilités de la langue de John Nunn, mais ça laisse à penser qu'on vérifie ce contrôle AVANT le roque (on parle notamment de la case "qu'il se destine à occuper", futur).

Tel que c'est programmé dans Winchloé, finalement on vérifie le contrôle de f8 AU COURS du roque, ni avant ni après...



Je ne voudrait pas aboutir à ce qu'il y ait plusieurs conventions pour le roque (roque "type Calvet" ou "type Cheylan" ? héhé), ça ne vaut pas le coup.

J'en profite juste pour revenir sur une vieille marotte à moi : à mon humble avis, les règles des échecs ne sont pas des théorèmes mathématiques dont la formulation ne souffre d'aucun défaut de rigueur, mais des "lois" au sens juridique, issues de la sagesses des législateurs dans le but de "vivre ensemble" (ie de "jouer au même jeu") et de la jurisprudence.

La définition du roque telle qu'elle donnée dans le règles officielles et suffisante pour les joueurs d'échecs orthodoxes, vu qu'elle a été rédigée pour eux. Pour les fééristes, c'est moins sûr.


Si je me base sur "l'esprit de la loi" tel que moi je le conçois (très subjectif), ce serait :

e8 : on vérifie AVANT : "le roque n'est pas une martingale pour échapper à l'échec, il doit être joué dans la sérénité"

g8 : on vérifie APRES : il s'agit juste de ne pas se mettre un échec, c'est, et ça reste, interdit.

f8 : plus complexe. L'origine est sans doute la décomposition du roque en mouvements élémentaires, donc le "PENDANT" comme dans Winchloé se défend. Mais on n'a pas l'habitude de regarder le milieu d'un coup, aux échecs (dans d'autres variantes féériques, je suis sûr qu'on peut avoir un auto-échec "pendant" un coup mais non après...). Donc à tout prendre, vu que la règle ne sert pas à protéger la tour des assauts adverses, j'aime autant le "AVANT".


Mais d'autres interprétations, dont celle de Christian, sont tout autant défendables.


pessoa, le 15/01/2009 - 00:11:31
?!? Je me relis et je ne suis déjà plus sûr d'être d'accord avec moi-même...


Au passage je reviens sur l'exemple de départ dont je n'avais pas compris la finesse : RNe8 TNe8 CBh7.

f8 est attaqué avant le roque et après le roque, mais aussi "pendant" - au sens de Winchloé. Le roque ne serait possible, si je comprends bien, que si on considère que quand le roi traverse f8, la tour est elle-même à mi-chemin entre h8 et f8 (en g8, donc).

Bin ça s'défend aussi...


Orion, le 26/01/2009 - 13:54:02
Résultats ? Quels sont les résultats du concours de composition ? Et comment était le concours de solution ?


ricou, le 26/01/2009 - 14:16:14
On t'le dira pas euh tralalalalèreuh ! :D


erony, le 26/01/2009 - 15:16:39
Facile 


ricou, le 26/01/2009 - 16:33:29
Je ferai un tit compte rendu dès que j'aurai fini de corriger les copies.
Ensuite je finirai de résoudre les PJ pour établir le jugement de la partie rétro.


pessoa, le 26/01/2009 - 20:32:10
Quelques chiffres Pour la patrie "non-rétro", je travaille au jugement détaillé. En attendant, voici quelques chiffres :

94 "entrées" (je ne suis pas sûr que ce ne soit pas un anglicisme abusif), 23 auteurs différents, de 12 pays je crois. Un concours fertile et joliment international, donc.

Une grosse majorité d'aidés (75), 10 problèmes directs, 5 problèmes de série, 3 aidés-inverses et un inverse. L'énoncé le plus courant était "mat aidé en 2 coups" (39 entrées).



J'ai conservé près de la moitié des problèmes, le niveau général était très satisfaisant. Le palmarès se détaille en :

- 5 prix

- 10 mentions d'honneur

- 28 recommandés (non classés, faut pas exagérer)


pessoa, le 26/01/2009 - 20:52:40
Quelques noms En attendant le jugement complet, je vous livre les noms des heureux lauréats (il y a quelques beaux noms dans la listes) :


- 1er Prix : Guy Sobrecases

Un fabuleux h#19,5 en double-maximum qui raconte une très longue histoire (avec, pour les amateurs de jargon, un AUW-Phénix)

- 2e Prix : Maryan Kerhuel

Un babson-task avec fous chinois

- 3e Prix : François Labelle

Mat aidé de série en 63 coups où le roi noir se débarrasse de l'armée adverse au complet.

- 4e Prix : Juraj Lörinc

Un aidé-inverse (oui, je n'ai pas primé les énoncés les plus simples) capiteux à base d'AUW.

- 5e Prix : "Charpentier" encore

Là aussi, un AUW où chaque promotion est motivée par la condition.


Les mentions, de la première à la 10ème :

Guy Sobrecases, Guy encore, Allan Bell, Guy toujours, Itamar Faybish, Kostas Prentos, tiens, encore Charpentier, Pascal Wassong, l'équipe de Roumanie au complet (Vlaicu Crisan, Eric Huber, Paul Raican et Ion Murarasu) et enfin Henry Tanner.


Pour les recommandés, je vous livre en vrac la liste des noms :

Guy Sobrecases (6), Vlaicu Crisan et Abdelaziz Onkoud (5), Eric Huber et Jacques Rotenberg (4), Imre Kirchner (3), Maryan Kerhuel et Kostas Prentos (2), Daniel Capron, Itamar Faybish, Jozsef Pasztor, Paul Raican, Pierre Tritten, Ricardo Vieira et Pascal Wassong.

Le total dépasse 28 puisqu'il y a des problèmes à plusieurs auteurs.


Orion, le 26/01/2009 - 21:45:57
Un beau succès Ce palmarès montre que le concours a été un beau succès. J'espère qu'il en est de même pour le partie rétro. Je suis maintenant impatient de voir les problèmes.



ricou, le 27/01/2009 - 01:21:18
Classement provisoire 

CAT NAME PB1 PB2 PB3 PB4 PB5 PB6 PB7 PB8 PB9 PB10 PB11 PB12 TOT TIME PLACE

A VILLENEUVE ALAIN 5 5 5 5 5 3 5 5 5 2 0 5 50 239 1er
A CAILLAUD MICHEL 5 5 5 1 5 3 5 5 5 1 5 5 46 238 2nd
A ONKOUD ABDELAZIZ 5 5 4 1 5 0 5 5 5 0 5 4.5 44.5 232 3eme
A GILBERT AXEL 5 5 0 1 1.5 0 5 4 0 2 5 1.5 30 239 4eme
A CAPRON DANIEL 5 0 0 5 1.5 0 5 4 5 1 0 0 26.5 232 5eme
A DEU MOREL JEAN LUC 5 5 4 1 1.5 0 0 4 0 0 0 4 24.5 240 6eme
A DUPIN JACQUES 5 0 0 0 3 0 5 5 0 0 0 5 23 240 7eme
A BESANCON REMI 5 0 0 1 1.5 0 5 1.5 2 1 0 0 17 238 8eme
A TRITTEN PIERRE 5 0 0 0 1.5 0 5 0 0 0 5 0 16.5 231 9eme
A GOUZE FRANCOIS 5 0 0 0 0 0 5 0 0 0 0 3 13 231 10eme

B JARRETON HERVE 5 5 2 5 5 5 0 0 27 178 1er
B MAUFFREY HUGUES 5 5 4 5 0 0 5 0 24 192 2nd
B MOTTAIS FRANCOIS 5 5 2 5 0 0 0 0 17 115 3eme
B PATRON PASCAL 5 5 1 0 5 0 0 0 16 167 4eme
B POUYADE FABRICE 0 5 1 0 0 5 0 0 11 197 5eme


En attendant qu'il fasse jour pour dernière vérif avant envoi :)


erony, le 27/01/2009 - 09:47:00
Bizarre je compte 50 pour Michel, qui gagnerait donc "au temps" !


ricou, le 27/01/2009 - 10:19:17
Diantre Cette fois ma méconnaissance des tables d'addition n'est donc pas passée inaperçue :D


ricou, le 27/01/2009 - 12:12:46
D'autre part  Pour les valeureux montreuillois, j'ai oublié 1 point à Hervé Jarreton qui avait écrit de l'autre côté de la feuille !!
Et je suis dans l'attente de la décision finale d'Axel Steinbrick en ce qui concerne une mauvaise retranscription du problème 5 par François Mottais, qui lui coute jusqu'a présent 5 points.

Pour le jugement des rétros, ont survécu 30 problèmes aux démolitions ou déclassement.
Il me reste à résoudre une PJ avec un mixte de condition féerique (antiAndernach ... je sais même pas ce que c'est), 3 proca retractor (dont 2 avec circé parrain), une pj (tranquille :)) et cerise sur le gateau ! un aidé de série conséquent.

Si je travaille bien, vous aurez tout le week end prochain (parce qu'une fois le classement établi, je repasse sur les PJ pour dernière tentative de démolition


ricou, le 27/01/2009 - 12:15:14
Et j'oubliais Il me reste aussi un problème a ajout sur les bras :)


Charpentier, le 27/01/2009 - 12:25:16
Andernach http://christian.poisson.free.fr/problemesis/condus.html


Charpentier, le 27/01/2009 - 12:26:12
anti-Andernach http://christian.poisson.free.fr/problemesis/condra.html


ricou, le 27/01/2009 - 12:36:13
J'ai trouvé sur wiki :) 


ricou, le 27/01/2009 - 12:43:56
et voilà une de moins :) Je la mets ici, pour les courageux, et/ou les curieux :)


PJ en 8.0          (17+15)

Echecs Provocateurs
Anti-Andernach (une pièce quelconque, roi excepté, change de couleur quand elle ne prend pas)

bon courage, c'est finalement assez simple :D


ricou, le 27/01/2009 - 12:44:25
Il y a une dame noire en d8 


Charpentier, le 27/01/2009 - 12:44:46
Pour mémoire 
Ce classique, véritable petit bijou qui a fait souffrir une cohorte de solutionnistes:


Dirk BORST & Michel CAILLAUD

T.T. Andernach 1996

Prix





Partie justificative en 5 coups

Anti-Andernach







erony, le 27/01/2009 - 13:18:58
Je fais partie 
de ceux qui avaient "souffert" à l'époque. Je n'avais pas réalisé que les Rois ne changent jamais de couleur.


A présent, plus personne ne devrait souffrir !




ricou, le 27/01/2009 - 14:21:05
résolue au retour du rech'to avec un tit coup dans le nez (au boulot c'est pas sérieux) et sans bouger les pièces ... Moi j'dis merci pour l'pinard


onkoud, le 27/01/2009 - 20:55:20
@Orion : Les problèmes  http://www.sci.fi/~stniekat/pccc/isc09p.htm


Weakman, le 27/01/2009 - 22:02:47
vous vous ennuyez aux echecs ? j'ai rien compris de ce post lol 


Weakman, le 27/01/2009 - 23:01:21
Ou alors est-ce tant d'amour pour le jeu ? Pardon mais j'essaie de comprendre, car déja le jeu est compliqué, mais alors la.... :)


hubereric, le 27/01/2009 - 23:04:51
trop d'amour en effet :-)

Essaie de lire ça: http://fr.wikipedia.org/wiki/Probl%C3%A8me_d%27%C3%A9checs et en particulier le point 2.4: http://fr.wikipedia.org/wiki/Probl%C3%A8me_d%27%C3%A9checs#Probl.C3.A8mes_f.C3.A9eriques


Weakman, le 27/01/2009 - 23:43:57
j'ai regardé le 2.4 j'ai l'impression qu'à ce point de réflexion le jeu d'echecs n'est qu'un support pour résoudre et explorer des problèmes qui ne serait que mathématiquement pas encore abordés; mais que ca sort du cadre du jeu d'echecs


Weakman, le 27/01/2009 - 23:45:32
nan mais déja j'ai du mal a comprendre tout le langage "retro" "PJ" etc je decroche lol 


Quartz1, le 28/01/2009 - 00:30:31
Sympa la partie en huit coups. Probablement manque une D noire d8...


ricou, le 28/01/2009 - 12:17:33
oui Paul Il y a une dame noire en d8 par ricou, le 27-01-2009 à 12:44:25
:)


ricou, le 29/01/2009 - 12:42:47
Quelques modifs 
CAT	NAME	1	2	3	4	5	6	7	8	9	10	11	12	TOT	TIME	PLACE  

A CAILLAUD MICHEL 5 5 5 1 5 3 5 5 5 1 5 5 50 238 1er
A VILLENEUVE ALAIN 5 5 5 5 5 3 5 5 5 2 0 5 50 239 2nd
A BESANCON REMI 5 0 0 1 2 0 5 2 2 1 0 0 1 7 238 8eme

B JARRETON HERVE 5 5 2 5 5 5 0 0 27 178 1er
B MAUFFREY HUGUES 5 5 5 5 0 0 5 0 25 192 2nd
B MOTTAIS FRANCOIS 5 5 3 5 5 0 0 0 23 115 3eme



ricou, le 29/01/2009 - 12:47:24
oups pas terrible cette histoire je recommence

CAT	NAME	1	2	3	4	5	6	7	8	9	10	11	12	TOT	TIME	PLACE  

A CAILLAUD MICHEL 5 5 5 1 5 3 5 5 5 1 5 5 50 238 1er
A VILLENEUVE ALAIN 5 5 5 5 5 3 5 5 5 2 0 5 50 239 2nd
A BESANCON REMI 5 0 0 1 2 0 5 2 2 1 0 0 18 238 8eme

B JARRETON HERVE 5 5 2 5 5 5 0 0 - - - - 27 178 1er
B MAUFFREY HUGUES 5 5 5 5 0 0 5 0 - - - - 25 192 2nd
B MOTTAIS FRANCOIS 5 5 3 5 5 0 0 0 - - - - 23 115 3eme



ricou, le 29/01/2009 - 12:51:22
y a bien un modo qui va viendre nettoyer tout ca non ?  Pas celle là c'est la bonne

CAT	NAME            	1	2	3	4	5	6	7	8	9	10	11	12	TOT	TIME	PLACE	

A CAILLAUD MICHEL 5 5 5 1 5 3 5 5 5 1 5 5 50 238 1er
A VILLENEUVE ALAIN 5 5 5 5 5 3 5 5 5 2 0 5 50 239 2nd
A BESANCON REMI 5 0 0 1 2 0 5 2 2 1 0 0 18 238 8eme

B JARRETON HERVE 5 5 2 5 5 5 0 0 - - - - 27 178 1er
B MAUFFREY HUGUES 5 5 5 5 0 0 5 0 - - - - 25 192 2nd
B MOTTAIS FRANCOIS 5 5 3 5 5 0 0 0 - - - - 23 115 3eme



ricou, le 29/01/2009 - 13:07:08
En ce qui concerne le jugement des rétros Comme je le maillais à notre très cher juge neutre, je vais mettre un terme à mon acharnement à démolir et laisser aux auteurs des problèmes récompensés, la possibilité de corriger (le juge n'avait qu'à être à l'heure, merde ! je m'excuse :)


Sur les 67 entrées, 60 ont été résolues, voire démolies. J'étudie avec attention les solutions des 7 autres (dont 1 PJ abracadabrante qui m'a torturé et vaincu finalement) qui sont incluses dans une présélection de 24 problèmes.

Pour vous faire patienter, voici un des problèmes sélectionnés, un problème vraiment très particulier (figurera ou figurera pas au palmarès final ?)


PJ en 10.5
Echecs Provocateurs




ricou, le 29/01/2009 - 14:21:54
de corriger le cas échéant bien sûr :)


Quartz1, le 30/01/2009 - 10:39:49
Démoli par Euclide:
1.Pe2-e3 Pc7-c6 2.Qd1-f3 Pc6-c5 3.Qf3-f6 Pc5-c4 4.Qf6xe7+ Ke8xe7 5.Pe3-e4 Ke7-d6 6.Pe4-e5+ Kd6-c5 7.Pe5-e6 Bf8-d6 8.Pe6-e7 Bd6-c7 9.Pe7-e8=Q Pd7-d6 10.Qe8-e2 Bc8-e6 11.Qe2-d1
et Natch:
1.Pe2-e4 Pc7-c5 2.Qd1-f3 Pc5-c4 3.Qf3-f6 Pe7xf6 4.Pe4-e5 Ke8-e7 5.Pe5-e6 Ke7-d6 6.Pe6-e7 Kd6-c5 7.Pe7-e8=Q Bf8-d6 8.Qe8-e6 Bd6-c7 9.Qe6xf6 Pd7-d6 10.Qf6-f3 Bc8-e6 11.Qf3-d1


ricou, le 30/01/2009 - 11:33:47
Oui Paul C'est la particularité que je voulais souligner.
En fait j'ai trouvé la solution d'Euclide, qui m'a beaucoup plu. Je croyais la solution unique et pensais qu'il s'agissait de la solution de l'auteur. Mais non, ce dernier a préféré celle de Natch.
Un moment décu, je me suis vite pris à penser que si ces deux solutions étaient uniques, le problème n'en avait que plus de valeur. Hélas, il existe d'autres case de capture de la dame d1 ou du pion e7, et surtout une autre stratégie consistant en une dame de promotion capturée en e6.
Bref, il va y avoir du sport post jugement :)


Charpentier, le 03/02/2009 - 00:58:12
Classement de la section Rétro Merci à tous les participants qui ont montré cette année encore une imagination et une productivité exceptionnelles. Félicitations au juge qui a accompli une tâche surhumaine en un temps record. Les problèmes et commentaires seront en ligne d’ici peu.




Itamar FAYBISH

1° Prix

Partie justificative en 13,0 coups (11+12)




Nicolas DUPONT

2° Prix

Partie justificative en 19,0 coups (9+13)




Itamar FAYBISH

3° Prix

Partie justificative en 17,0 coups (14+13)



Igor VERESHCHAGIN & Guy SOBRECASES

Prix spécial

shc‡11 (10+8)




Itamar FAYBISH

1° Mention d'Honneur

Partie justificative en 21,5 coups (13+13)



Kostas PRENTOS & Andreï FROLKIN

2° Mention d'Honneur

Partie justificative en 13,0 coups (14+14)




Kostas PRENTOS & Andreï FROLKIN

3° Mention d'Honneur

Partie justificative en 18,0 coups (11+13)




Michel CAILLAUD

4° Mention d'Honneur

Partie justificative en 15,0 coups (14+15)




Michel CAILLAUD

1° Recommandé

Partie justificative en 11,5 coups (15+13)




Kostas PRENTOS & Andreï FROLKIN

2° Recommandé

Rétro (1+6)




Andreï FROLKIN & Kostas PRENTOS

3° Recommandé

Partie justificative en 13,5 coups (16+15)




Itamar FAYBISH

3° Recommandé

Partie justificative en 11,5 coups (15+16)




Alain BROBECKER

5° Recommandé

Rétro (16+16)




François LABELLE

6° Recommandé

Rétro (16+16)






Alcam, le 21/02/2009 - 08:41:37
Résultats Alors, quand pourra-t-on voir ces fameux rétros gagnants? Aussi, j'aimerais bien voir la "PJ abracadabrante qui m'a torturé et vaincu finalement". J'aime les défis!


Charpentier, le 22/02/2009 - 12:16:53
Classement de la section rétro



© 2000-2018 - France Echecs