France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Friday 24 May 2024
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  

Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs
Connaissez-vous le système d'appariements Keizer? par pascal.echecs le  [Aller à la fin] | Clubs |
Le système suisse ou le système à rondes complètes pour l’organisation de "petits" tournois dans des clubs ("tournois internes") sont des systèmes qui présentent plusieurs faiblesses et manquent de dynamisme et "d’esprit ludique".

Connaissez-vous le système d’appariements Keizer? C’est un système qui a été développé dans les années 1950 par un Hollandais pour remédier aux faiblesses du système suisse et/ou du système à rondes complètes. Ce système est assez connu dans les clubs d’échecs en Belgique et aux Pays-Bas, mais (malheureusement) quasi inconnu ailleurs.

J’ai rédigé un article pour présenter cette problématique.

Cet article, outre présenter le système d'appariements Keizer, propose un petit logiciel gratuit et très simple d'utilisation pour organiser de petits tournois avec ce système. C'est votre serviteur qui en a assuré la traduction en français.

Si vous organisez des tournois internes dans vos clubs, je ne peux que vous encourager à essayer le système d'appariements Keizer: il remplace très avantageusement le système suisse et le système à rondes complètes.


Chemtov, le
Homologué ?


justement on était en train de regarder ça au club. Apparemment c'est un système simple pour organiser des tournois clubs ( où il y a toujours des absents de dernière minute)


@Chemtov Je ne comprends pas ce que vous voulez dire. Si vous voulez dire: "Est-ce que les tournois peuvent être pris en compte par la liste élo de la FIDE?", évidemment que oui. Ça n'a jamais été le système d'appariements qui fait qu'un tournoi peut être pris en compte par la liste élo de la FIDE ou non, c'est le fait que les tournois soient certifiés par un arbitre officiel qui peut garantir la régularité du déroulement des parties. Ainsi, par exemple, nous pouvons très bien nous organiser ensemble un match en n parties avec un arbitre officiel pour certifier la régularité des parties et ce match pourra être pris en compte par la liste élo de la FIDE.


@Waterprof 👍


Chemtov, le
@pascal.echecs :
''Ça n'a jamais été le système d'appariements qui fait qu'un tournoi peut être pris en compte par la liste élo de la FIDE ou non''.

Et pourtant :
''C.04.2 Règles de gestion des tournois au système suisse
A. Systèmes d’appariements
1. Dans un tournoi au système suisse homologué par la FIDE, le système d'appariement doit être l'un des systèmes suisses reconnus par la FIDE.'' (Livre de l'Arbitre)

Je demandais juste si ce système était bien reconnu. En fait l'homologation dépend de votre fédération (après demande de l'organisateur). C'est elle qui enregistre les tournois, les valide et décide de les envoyer ou non à la FIDE.

Dans les tournois, il y a des règles à respecter. Par exemple, pour notre Festival d'Eté, je voulais que les joueurs puissent disposer de deux ''bye'' (ne pas jouer et avoir quand même un demi-point). Cela m'a été refusé.

Dans le Livre de l'Arbitre, on lit ceci :

''Partie 3: Les systèmes d’appariements ....... 100
Chapitre 3.1 : Les tournois toutes-rondes ... 101
Chapitre 3.2 : Les matchs au système Scheveningen ..... 106
Chapitre 3.3 : Les tournois au système Molter ......... 107
Chapitre 3.4 : Les tournois à élimination directe (Système coupe) 118
Chapitre 3.5 : Les règles du système suisse.... 120''

Mais pas d'autre système.


@Chemtov C04.2 concerne la gestion des tournois définis en tant que "système suisse". Or, il ne s'agit pas d'un système suisse, donc cet article ne s'applique pas.

Je vous le répète : vous pouvez organiser les appariements comme bon vous semble du moment que les joueurs du tournoi acceptent le système. Le système suisse n'est pas l'unique manière de concevoir l'organisation d'un tournoi d'échecs. Ce qu'il faut respecter, c'est le bon déroulement des parties certifié par un arbitre.

Par exemple en France, j'ai vu qu'il y a un tournoi (je ne me souviens plus où) qui propose un multi ronde-robin : l'effectif des joueurs est divisé en groupes de 10 joueurs (par exemple 8 groupes avec 80 joueurs), organisés par force, et chaque joueur joue 9 parties contre les autres joueurs de son groupe. Il n'y a donc pas de vainqueur général du tournoi, mais 8 vainqueurs "partiels", chacun d'eux étant le vainqueur de son groupe de 10 joueurs. (Je trouve personnellement ce genre de tournoi très intéressant en tant que joueur.)

Il existe aussi des tournois sous forme coupe (avec à chaque ronde un mini-match en n parties), avec seulement les vainqueurs qui passent à la ronde suivante.

On peut aussi imaginer un tournoi de type "coupe du monde de foot" : les joueurs sont organisés en n poules, ils s'affrontent en round-robin dans les poules, puis les vainqueurs des poules se rencontrent au système coupe pour déterminer le vainqueur du tournoi.

Comme vous le voyez, il existe une multitude de manière d'organiser un tournoi (d'échecs). L'important, c'est que les joueurs acceptent le mode d'organisation du tournoi.

Ensuite, si la Fédération française (je n'en fais pas partie) refuse, ça je ne le sais pas. Mais je ne vois pas pourquoi elle le ferait : des tournois d'échecs de la sorte s'organisent ailleurs sans problème.


@Chemtov Ce que vous ne pouvez pas faire, c'est annoncer un tournoi organisé selon le système suisse et quand les joueurs rejoignent le tournoi, ils s'aperçoivent en fait que le système n'est pas un système suisse. Les joueurs seraient alors trompés "sur la marchandise".

C04.2 définit le système suisse : "si vous annoncez qu'un tournoi est organisé selon le système suisse, alors le tournoi doit être organisé de cette manière précise..."

Mais si d'emblée sur l'affiche du tournoi vous annoncez que le tournoi n'est pas un système suisse, mais un autre système (par exemple défini dans un document annexe "Règlement du tournoi"), et que vous respectez le système que vous annoncez, je ne vois pas où il y aurait de problème.


Chemtov, le
C'est possible. Et, évidemment, il y a un règlement du tournoi. Mais on ne peut pas tout y mettre. En France, comme dit précédemment, on peut être retoqué sur des point qu'on n'imaginait pas. Alors avec un système d'appariement entier...
A la FIDE (donc FFE), tout est légiféré. Même la forme des pièces !

Vous êtes arbitre de tournoi ? (Je vais demander si on peut utiliser ce système à mon arbitre de tournoi) (celui qui m'a refusé mon ''bye'' supplémentaire dans notre open).


il y a déjà un pb avec les bye. Car dans les tournois fide c'est limité à un seul je crois et pas dans les dernières rondes ( ce qui est permis dans keyzer)
mais le système keyzer semble être fait pour les tournois clubs... et semble plus pratique que les autres formules existantes. C'est intéressant car les tournois clubs sont compliqués à organiser.


Je suis sceptique sur l'argument des joueurs qui ne sont pas présents en début de ronde, il est tout à fait possible de déclarer absent plusieurs joueurs dans un système suisse (Forfait ronde en cours sur papi).
En revanche, l'effet yoyo auquel on assiste dans les tournois à système suisse sont en effet une plaie que l'accélération ne résout que très partiellement.
Tous mes encouragements pour tes efforts de populariser ce système Keizer !


Chemtov, le
@Waterprof : Effectivement. Pour la FIDE, pas de bye dans les deux dernières rondes et ce bye n'est autorisé qu'une seule fois. Mais le Livre de l'Arbitre n'a l'air de connaitre que le système suisse (à côté des Molter, Scheveningen et Coupe) . Moi qui aime cette idée de deux bye (et du maximum de souplesse possible), ce Keyzer m'intéresse. Mais pour moi un doute subsiste sur l'homologation FIDE. D'où ma question initiale.


@Chemtov
En France il est possible de prendre deux bye lors d'un tournoi ! Mais uniquement dans la France de l'intérieur ...:))
Je participe régulièrement aux Opens de Cannes en février (9 rondes en 7 jours) et je prends mes deux bye car je ne souhaite pas jouer deux rondes par jour.
L'organisateur l'annonce même sur la page
d'annonce du tournoi sur le site FFE et sur le site du club, car les retraités sont sensibles à ce genre de détails ...:))
Naturellement pour éviter les magouilles cela n'est pas possible lors des dernières rondes, en général les trois dernières rondes.
Nos voisins allemands par contre c'est presque toujours un seul bye voire aucun !


Chemtov, le
Roooh....!! Et Rachid qui m'a dit que c'était impossible... Verdammi noch e mol, ces Français ! Ils se croient toujours tout permis.
Mais que fait notre FFE, parfois si sévère et injuste (Legky) et parfois si laxiste, comme ici !


Au très fameux open de Reykjavik il est même possible de prendre trois bye !


Système Keyser, c'est suspect...


Chemtov, le
Et boiteux... Existe-t-il vraiment ?


@Chemtov Oui, je possède le titre d'arbitre national actif (cela est indiqué sur ma fiche FIDE).

@les autres : Oui, il est possible de prendre plusieurs byes dans certains tournois organisés au système suisse ; on l'a déjà vu.

@NicoLeBelge : Si vous lisez mon article, vous verrez que je vise avant tout à résoudre des problèmes spécifiques qui se posent pour des "petits" tournois dans des clubs (genre "petits" tournois internes), avec une ronde par exemple chaque semaine lors de la soirée hebdomadaire du club et cela pendant plusieurs semaines. Je ne vise pas en priorité les "grands" tournois suisses "en continu" (genre sur 3 ou 4 jours à la suite dans un stade avec 300 joueurs) qu'organise Chemtov. Je m'adresse à la "vie" et "à l'animation" internes des (petits) clubs (de campagne) pour les rendre plus dynamiques.


@NicoLeBelge Le système Keizer permet de considérer différents motifs d'absence et de les pondérer différemment à choix. Par exemple, vous pouvez décider que si l'absence est totalement injustifiée, le joueur reçoit 0 point, mais si l'absence est justifiée, alors le joueur peut recevoir l'équivalent d'un match nul (0,5 point), et même accorder par exemple 0,7 point si l'absence est justifiée en raison d'un empêchement pour rendre spécifiquement service au club (par exemple un joueur doit remplacer en urgence un autre joueur dans une équipe et il ne peut pas en même temps être présent pour la ronde du championnat interne, etc.).


Julo62, le
Bonjour,
J'ai lu l'article avec intérêt.

J'ai organisé des "tournois" à d'autres jeux que les échecs (type wargames avec figurines), et j'appliquais un système suisse, car il a l'avantage, pour moi, de provoquer une finale ou des affrontements à enjeu en fin de tournoi, et non au début.

Mais je me suis rendu compte que tous les autres événements auxquels j'ai pu participer ou simplement m'intéresser (en France et à l'étranger) c'est un système comme le Keizer qui est choisi où le 1 joue avec le 2, le 3 avec le 4....

C'est très utile de connaître ce type d'appariements alternatifs, et de connaître les avantages et les inconvénients des uns et des autres.
Ça permet de choisir celui qui convient le mieux à l'organisateur et à ses souhaits.


Chemtov, le
@pascal.echecs, le 18/07/2023 01:28 :

''les "grands" tournois suisses "en continu" (genre sur 3 ou 4 jours à la suite dans un stade avec 300 joueurs) qu'organise Chemtov.''

Mdr ! Je crois que vous me connaissez mal et pas davantage mon club. La compétition interne, c'est essentiel dans la vie du club. Ici, rien que pour la saison 2022-2023, trois tournois internes FIDE (dont un étalé sur l'année comme dans vos exemples) ayant permis à certains joueurs d'avoir 19 parties homologuées (6+6+7):

http://www.echecs.asso.fr/FicheTournoi.aspx?Ref=57169 (24 joueurs)
http://www.echecs.asso.fr/FicheTournoi.aspx?Ref=57933 (23 joueurs)
http://www.echecs.asso.fr/FicheTournoi.aspx?Ref=58708 (38 joueurs)

''Je m'adresse à la "vie" et "à l'animation" internes des (petits) clubs (de campagne) pour les rendre plus dynamiques.''
Et oui, la vie et l'animation interne (et externe par des animations publiques) c'est notre credo aussi !


@Julo62 👍 Oui, j'invite aussi les joueurs d'échecs à s'intéresser à la manière dont sont organisés des tournois dans d'autres jeux qui sont un peu du même genre que les échecs (jeux de plateau) pour voir comment y sont résolus des problèmes organisationnels similaires ; ne pas seulement demeurer dans la sphère close des échecs.


@Chemtov Beau travail, bravo à vous !

Un problème spécifique que nous avons en Suisse, c'est que jouer aux échecs y est très cher et demeure très élitaire. Pour faire franchir le pas de l'acquisition de la licence de la fédération suisse, qui est très chère, à des joueurs amateurs qui ne jouent que de temps à autre aux échecs sur internet, c'est très difficile. La fédération suisse ne propose que des échecs "d'un autre âge", qui ne s'adressent qu'à une élite. Et ensuite, les finances d'inscription dans les tournois en Suisse sont également très chères. Par exemple, la finance d'inscription du tournoi réservé aux joueurs amateurs de moins de 1900 élo à Bienne est de 180.- francs suisses (environ 186 euros pour le tournoi amateur des moins de 1900 élo !!). Cela pour jouer un tournoi en 9 parties dont les 2 ou 3 premières parties seront en plus sans aucun intérêt ludique puisque le tournoi est organisé selon le système suisse qui fait s'opposer forts vs faibles.

Ma proposition est aussi destinée à mes amis de la fédération suisse, pour les inviter à se repenser.


Reyes, le
Entretien avec Peter Bohnenblust

De passage à Bienne le 15 juillet, lors de la cérémonie d’ouverture de la 56e édition de ce prestigieux tournoi, Georges Bertola en a profité pour s’entretenir sur l’avenir du Festival avec Peter Bohnenblust, ancien procureur, une personnalité très connue et appréciée de la ville de Bienne.

https://www.europe-echecs.com/art/peter-bohnenblust-bienne-2023-9060.html


@Reyes Cf. mon message ci-dessus. Le Tournoi de Bienne a une organisation bien trop élitaire, c'est-à-dire bien trop cher pour les joueurs amateurs : par exemple 180.- francs suisses pour participer au tournoi des amateurs (ATO) réservé aux joueurs de moins de 1900 élo. Pour le tournoi principal HTO (+ 1700 élo), on est à 220 francs suisses d'inscription, et pour le tournoi maître MTO (+ 2050 élo), c'est 250.- francs suisses d'inscription !

N'hésitez pas à transmettre le message à Peter Bohnenblust s'il se demande pourquoi la participation des joueurs amateurs suisses est faible.


Chemtov, le
Wow ! 180 FS ! (=186€). Il y a des tarifs jeunes ?

Chez nous, cet été, pour les enfants du club c'était... 10€ (si membre de l'école d'échecs) ! Et 23€ seulement, au lieu de 46, pour les adultes du club (si cotisants plein tarif pendant la saison) (cotisation = 125€ incluant la licence fédérale à 47€).

Finalement en ne donnant que 78€ annuels au club, avec la réduction de 23€ pour l'open et avec tous les tournois internes homologués gratuits et avec les équipes, la bibliothèque et le reste (animations, conférences, conseils, etc...) les membres gagnent presque de l'argent...
On est vraiment trop mauvais pour faire des affaires !

A noter que l'article sur Bienne ne parle quasiment que d'argent.


@chemtov Je vous laisse regarder sur le site officiel (www.bielchessfestival.ch).

Le problème du Festival de Bienne, c'est qu'il a acquis son prestige durant les années 70 lorsqu'il était quasiment le seul tournoi important de l'été sur le continent européen. Mais depuis cette époque, le monde des échecs a énormément évolué et s'est énormément développé (et s'est beaucoup "démocratisé"), mais le Festival de Bienne, lui, est resté quasiment le même sans vraiment tenir compte des évolutions du monde des échecs. Il en résulte que désormais ce tournoi est seulement un tournoi de l'été parmi des dizaines d'autres (juste bien plus cher pour le joueur amateur que les autres). Sa réputation actuelle est largement surévaluée.

Bref, pour un joueur amateur un brin éclairé du monde des échecs, il est bien plus avantageux d'aller jouer en été dans un open sympa en France ou en Allemagne que de jouer au Festival de Bienne. Et en plus, l'ambiance est bien moins, comment dire, "guindée" qu'à Bienne.


un petit retour d'expérience. Nous avons utilisé keizer dans deux tournois au club ( un parties longues et un blitz). ça marche très bien. Les joueurs sont rapidement appariés avec d'autres de leur niveau. Pas de souci s'il y a des absents ( si on rate une ou deux rondes on reste dans le tournoi). Franchement simple à utliser.


Merci Waterprof pour ce retour d'expérience. Espérons que cela incite d'autres organisateurs à essayer cette nouvelle approche pour organiser un tournoi et apparier des joueurs, surtout dans les petits tournois de club.


Les points positifs:
- simplicité
- on est rapidement apparié avec des joueurs de son niveau ( ça évite les yoyo du suisse où on joue un bien plus fort, puis un bien plus faible). Il y a quand même un 'mélange' dans les premières rondes mais ça peut aussi se paramétrer.
- celui qui est absent de temps en temps reste dans le tournoi

c est franchement bien pour des tournois club




© 2024 - France Echecs  | Utilisation des cookies  | Politique de confidentialité