France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Sunday 14 April 2024
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  

Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs
La FFE met en ligne les données sur les licences par LaurentGagnepain le  [Aller à la fin] | Actualités |
Intéressante initiative de la FFE qui a mis en opendata début janvier les données sur les licences : https://opendata.ffechecs.fr/

Le classement des clubs français en terme de licenciés A>18 ans est le suivant :

1- Tour Blanche Échecs (Paris)... 131
2- Lyon Olympiques Échecs... 130
3- Marseille Échecs... 127
4- CE Strasbourg... 97
5- Cercle d'échecs de Nantes... 92

Nous avons pris ce filtre car il permet d'éliminer les licences B et les licences A jeunes, qui sont parfois prises pour gonfler artificiellement les effectifs (certains clubs ont 200 licenciés A jeunes mais aucune ou une seule équipe engagée en compétition jeunes et pas davantage de joueurs engagés en opens...) probablement en vue de subventions et accessoirement de gagner des voix à moindre coût au niveau des élections fédérales. Un gamin qui suit une fois un cours dans une école, et hop, une licence A!

Les filtres permettent aussi de faire des classements en terme de nombre de féminines ou d'âge médian.

A titre anecdotique, et pour sourire, notons que le club le plus âgé de France est le JS Koenigshoffen avec un âge médian de 73 ans sur 5 licenciés A et le plus jeune l'Echiquier de l'Ouest avec 6 ans sur 5 licenciés également!

Toujours à titre tout à fait anecdotique, l'Echecs- Club de Doncourt est à 100% de femmes sur 6 licences A et à l'autre bout du spectre, Inter Chess affiche O% de femmes sur 13 licenciés.


yegonzo, le
Un beau match Paris-Lyon-Marseille en perspective pour cette fin de saison ;-)


J'ai pris les mêmes filtres que vous et j'obtiens des chiffres différents.
Je suppose que vous avez également compté avec les licenciés A adultes, la catégorie cadet (16-17 ans).
Mais dans ce cas le classement des clubs français en terme de licenciés A>15 ans a déjà changé avec :

1-Lyon Olympiques Échecs : 135
2-Tour Blanche Échecs (Paris) : 131
3-Marseille Échecs : 129

Après, considérer tous les licenciés A jeunes comme des joueurs fictifs, c'est très réducteur!


Chemtov, le
Surtout quand on voit les poussins massacrer les vétérans !


@KingCarl

Les données mises en ligne par la FFE sont actualisées chaque jour. Il est donc normal que le classement fluctue.

Je n'ai pas écrit que tous les licenciés A jeunes sont des joueurs fictifs. J'ai précisé que certains clubs prennent une licence A à chaque jeune qui a suivi quelques heures de cours dans une école (jeune qui ne jouera jamais un match officiel et ne verra jamais une pendule de sa vie) afin de gonfler leurs effectifs pour les subventions et le nombre de votes aux élections de la FFE.

Certains clubs ont ainsi 200 ou 300 jeunes licenciés A alors même qu'ils ont une seule équipe de 6 jeunes engagée en Nationale Jeunes...

Notez bien que je ne prétends nullement livrer là un scoop, tout le monde est bien au fait de ces pratiques!

Considérer uniquement les licences A adultes permet de mieux appréhender le poids réel de chaque structure.


Chemtov, le
?? Le poids réel ? Mais c'est aussi la participation en équipes. Et sortir des stats plus de trente jeunes de moins de dix-huit ans qui ont joué plus de cent parties lors des cinq premières rondes des championnats adultes (en Nationales et en D1 ) cela fausse quand même pas mal les chiffres.

En revanche, pas mal d'adultes licenciés A, effectivement, n'ont jamais fait un match officiel.

Quant aux ''joueurs fictifs''. Je ne sais pas ce que cela veut dire. Un enfant volontaire, qui a choisi de faire des échecs sérieusement à l'école toute l'année, avec un intervenant de qualité, qui suit des cours et joue régulièrement, avec enthousiasme, des parties d'échecs ( avec pendules, parfois sans ) mérite autant d'être un licencié A de la FFE qu'un pousseur de bois retraité du mardi après-midi qui vient voir ses potes au club et boire une bière ( et qui ne jouera que le système Colle toute sa vie, parce que cela représente l'effort minimal pour faire semblant de jouer aux échecs ).


C'est très bien de proposer ce site. Il permet de visualiser des données (dataviz), mais je ne vois pas où on peut les télécharger sous une licence permettant librement leur réutilisation (définition de l'open data).


@Chemtov

Depuis quand la licence A est obtenue en fonction du mérite ?

Vous ne confondez pas pas avec la Légion d'honneur ?


Chemtov, le
@KingCarl

Vous ne croyez pas si bien dire. Les enfants sont très fiers d'avoir leur licence. Et ils veulent pouvoir ''aller un jour au tournoi''.

Il y a trois semaines, ils ont été 130 petits ''chevaliers'' du club à avoir reçu cette récompense que leur autorisait la délivrance de leur licence.

Et ces petits chevaliers de l'Ordre ont bien servi la cause (des Echecs) en représentant ainsi, à eux seuls, 30,6% des participants du tournoi (425).

Mais je ne leur dirai pas qu'ils sont exclus des stats de LaurentGagnepain.


@Chemtov

Bonjour Daniel,

Je ne mésestime pas l'importance pour des enfants d'avoir une licence. Et je ne méconnais pas le grand club du CE Strasbourg, et son dynamisme qui ne se dément pas. Bravo!

Mais je m'interroge sur l’intérêt de prendre des licences A pour tous les gamins, même ceux qui ne feront jamais un tournoi nécessitant une telle licence.

D'ailleurs, vous faites vous-mêmes la distinction sur votre site web : "Le club compte 478 membres (licences A de la FFE) dont 80 adultes, 97 jeunes (de 5 à 17 ans) jouant en compétition ou participants à l’École d’Échecs du club (mercredi et jeudi) et 301 écoliers fréquentant les cours d'échecs dans 11 sections d'écoles et de structures partenaires, sur 20 créneaux horaires [...]".

Vous avez donc l’honnêteté de préciser que vous avez "97 jeunes qui font de la compétition" d'un côté et "301 écoliers" de l'autre. Ces 301 écoliers pourraient donc avoir une licence B dans leur grande majorité.

Nous sommes donc probablement d'accord!

Bravo en tous cas pour votre structure, qui depuis fort longtemps est un modèle pour beaucoup.


Chemtov, le
@LaurentGagnepain

Bonjour Laurent,

Non, ce n'est pas tout à fait ça (concernant le comptage que vous évoquez)

Les 300 et quelques écoliers sont membres du club et jouent dans des sections du club. Leurs familles paient parfois plus que celles qui ont leurs enfants au club même. Les cours dispensés ne sont pas du niveau (assez bas) du périscolaire. Certains enfants sans jamais avoir mis les pieds au siège du club se sont qualifiés en championnat de France.

Et ensuite, derrière ces sections et ces 301 écoliers licenciés, viennent les autres écoles (non citées) où nous n'affilions pas les enfants ( environ 500 dans l'année, soit 10/groupes x 16/enfants x 3/trimestre ). Ceux-là, oui, pourraient correspondre à des licences B.

Mais pour nous, la licence B n'existe juste pas. Hormis pour un éventuel adulte, non joueur, encadrant. C'était le sens originel de la licence B. Un jour, un directeur régional administratif sportif me l'avait rappelé. En plus avec la frontière entre les cadences qui deviennent de plus en plus floues, cette histoire de licences B et A perd tout son sens.

Et puis verser plus de 10 000 euros par an à la FFE ( même si celle-ci nous puni en retour / subvention ANS / éternel Agen / etc...) fait du bien aux Echecs en général.


Renan, le
Bonjour Chemtov,
La ville de Strasbourg choie t’elle bien avec ce grand nombre de licenciés ?


Chemtov, le
Tout est relatif... Rien de spécial par rapport aux autres associations sportives de la ville avec une subvention automatique de fonctionnement ( via l'Office des Sports ). Mais nous avons un loyer d'appartement très bas. C'est ce qui avait été conclu il y a 40 ans déjà avec la Ville.

Aucune aide municipale pour les équipes de N1 (le Top 16 de l'époque) de Coupe de France ou autre, mais un siège permanent à faire vivre (ce que nous avons plutôt bien fait avec une école d'échecs florissante).
Autrement (comme d'autres associations) nous bénéficions de mise à disposition gratuite d'une salle pour l'open (mais SSIAP à payer, très cher!

Mais de temps en temps, nous devons quand même louer des salons d'hôtel pour pouvoir jouer dans des conditions optimales (cette année, déjà quatre fois, pour deux week-ends de N1 jeune et deux dimanches de Coupe de France).

Voilà... Et autrement l'argent de la ville, il faut le gagner, en travaillant, avec les simultanées, les animations publiques, les écoles, etc... Et cela ne rapporte guère plus que ce qu'il faut pour payer les intervenants.

Donc, dans l'ensemble, sans aucun sponsor privé, il faut gérer de manière serrée pour équilibrer tout ça.
(Heureusement, nous avons un président bénévole, à plein temps... La FFE devrait s'en inspirer...).


L'Échiquier Villeneuvois (NAC) et le club d'Échecs des 4 Cantons (NAC) sont impressionnants. Des gros clubs (plus de 100 membres) avec un taux de féminines supérieur à 50%, ça ne court pas les rues !


Chemtov, le
Pour cela, il faut investir les écoles de filles (écoles et cours privés).
Dans une heure, je vais aller jouer avec huit petites princesses de 6 à 8 ans (donc 100% filles).


@NicoLeBelge, @Chemtov : dans l'optique d'être encore plus inclusifs, ne serait-il pas possible d'écrire plutôt "un taux de femmes/joueuses" ("femme" n'est pas un gros mot) ou "huit petites filles/joueuses" ?

Personne ne parle jamais d'une équipe de masculins, ni de petits princes.

Je suis tout à fait persuadée que vos propos sont bienveillants, mais les mots ont un sens et véhiculent des images.

Toutes les petites filles n'ont pas envie d'être considérées comme des princesses. Il existe certes des princesses guerrières, mais ce n'est pas forcément une image de combattante qui vient à l'esprit quand on entend le mot. Un peu embêtant pour une joueuse d'échecs, non ?


Chemtov, le
Vous avez tout à fait raison, monalisa, ''Toutes les petites filles n'ont pas envie d'être considérées comme des princesses''. Mais celles que je vois le mercredi à midi, si. Et j'ai intérêt à les considérer ainsi sinon elles m'arrachent les rares cheveux que j'ai encore et me tordent mes lunettes.
Par ailleurs pour ''Personne ne parle jamais de petits princes'', là vous vous trompez.


Zorglub, le
Étrange...en tout cas j'ai toujours traité les filles comme les garçons et la fédération me filait souvent les filles dans les championnats d'Europe ou du Monde.


Chemtov, le
Bien sûr. Moi aussi. Et je ne m'aviserai jamais de parler de petites princesses à la quinzaine de joueuses que nous avons en équipe du club ou à celles que j'accompagne en championnat de France.

Mais là, dans ce cours, c'est comme ça ! C'est vrai que c'est très particulier... (sociologiquement, culturellement).


Krusti, le
« … travailler sur les représentations… » telle est la lucide formule de notre 1° Fédéral adjoint. Crucial et essentiel. #ONLR


Chemtov, le
Sur quel sujet ? Où cela ? Et que veut dire #ONLR ?


#ONLR = On Ne Lâche Rien
(source = Google)


Chemtov, le
Ah...bon... d'accord... #OEATLJ

Donc ''crucial et essentiel''... A ce point, vraiment ? Bon... probablement puisque cela vient de notre ''1° Fédéral adjoint''.
Mais qui est ce personnage mystérieux ? Pour la FFE ou pour l'Etat, n°2 (1er adjoint de n°1) est une femme, première ministre ou vice-présidente FFE. Or la formule étant au masculin, il nous faut donc écarter ces deux personnes de nos recherches.

Et puis, après avoir trouvé l'auteur, il faudra comprendre la citation. Je soupçonne que cela soit lié aux ''représentations'' mentales que nous nous faisons d'une élève d'échecs. Mais peut-être me trompe-je...

Comme j'attends encore de savoir ce que j'ai gagné de la part de Krusti, pour avoir trouvé la solution de l'énigme de ''l'être'' et du ''connaître'', sur un autre post, j'aimerais une récompense sous forme d'une simple explication pour cette énigme là.


Mais c'est tout F-E qui attend !


Orouet, le
On En Apprend Tous Les Jours ...
#OUPS




© 2024 - France Echecs  | Utilisation des cookies  | Politique de confidentialité