France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Thursday 01 December 2022
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Des choses et d'autres autour de la Sicilienne Taïmanov, Paulsen, Kan etc par Krusti le  [Aller à la fin] | Théorie |
J'aimerais concentrer ici et pour un niveau amatteur besogneux qui est le mien, différents éléments et interrogations touchant à la Sicilienne dans ses suites et variantes issues de 1.e4 c5 2.Cf3 e6
Je propose pour démarrer ce coup que je découvre dans Chessable (en m'excusant infiniment pour l'import du dialecte qui va avec...)
9... h5
Me connaissant je me serais rué (première erreur déjà) sur 9... Fe7 qui sans être mauvais serait a priori inférieur mais là n'est pas la question.
9... h5 me parait peu rassurant compte-tenu d'un éventuel o-o à venir qui serait du coup déjà bien affaibli. Comment vanter et expliquer 9... h5 au profane ?
Dans les commentaires américains on peut lire :

9... h5=
Not the most common move, but probably the strongest ! ...h5 is an idea which features regularly in many Taimanov variations. Besides the obvious idea of ...h5-h4-h3 at some point, in this position ...h5 exploits the dark squares which White weakened with his previous move. All of a sudden ...Qb6+ or ...Bc5+ followed by ...Ng4 looks like a bit of a problem for White. With correct play, like
10.f3b7 etc., this position is roughly equal.




Krusti, le
Correctif.
Amateur ne prend qu'un "t" et je ne sais pas bien pourquoi je prétends que 9... Fe7 serait inférieur.
Ceci posé cela ne change rien à mon interrogation.


kieran, le
Cher Krusti,

Sache que Harikrishna est d'accord avec toi, Fe7 est bon :
"[9...Be7] gives Black harmonious play now. The f2-f4 move is always double-edged as it weakens White's pawn structure and we can peacefully finish development and then proceed with the typical plan of exchanging White's strong d3-Bishop with ...a5 & ...Ba6."


Krusti, le
Ah merci !
Et que cette formulation "we can peacefully finish development and then proceed..." reste douce à mes oreilles (j'me comprends).
Mais "du coup", qui jouerait 9... h5 et pourquoi (en dehors de l’explication de Chessable qui est peut-être suffisante ?)


Chemtov, le
Par quel ordre de coups, obtenez-vous la position du diagramme ?


Krusti, le
1.e4 c5
2.Nf3 e6
3.d4 cxd4
4.Nxd4 Nc6
5.Nxc6 bxc6
6.Bd3 Nf6
7.O-O d5
8.Nd2 Qc7
9.f4


Chemtov, le
D'accord. La question était liée à votre coup 8...Dc7. En fait, je ne connais pas bien tout ça, mais en voyant que vous revenez au coup 9...Fe7, je me demandais alors pourquoi Dc7 ?


Krusti, le
Le coup 8...Dc7 est présenté avec ce commentaire: "A flexible move that prevents e5 for now."
Ce qui me va très bien.
J'aime bien en + la dame en c7 qui jette en plus un oeil sur h2...J'aurais pu jouer cette partie et me retrouver dans cette position. Présente dans la base même si assez rare avec ce coup 9... h5
Bref. Séquence suivante.
Je viens de m'apercevoir, chemin faisant dans le module Chessable, qu'une autre position, ci-dessous, arrive avec encore un h5 des noir présentés comme je cite:
"Your move 10... h5= Once again we see this standard Taimanov idea in action. It is especially effective against fianchettos. Black wants to activate his rook on the h-file after a ...h4xg3 break. With a pair of knights exchanged, Black has alleviated his space problems and equalised comfortably."

Je n'avais pas vu qu'h5 était considéré comme un standart Taïmanov, je serais d'ailleurs curieux de savoir si James Rizzitano en fait état dans son ouvrage La Sicilienne Taimanov expliquée



Chemtov, le
h5... oui, bien sûr. Jetez un oeil à votre Kallai, pages 123-124. Ce coup h5 me semble plus fréquent dans cette grand ligne que dans CxCc6 précoce. Personnellement, je pourrais jouer cette ligne avec CxCc6 par la Française : 1.e4 e6 2.d4 d5 3.Nd2 c5 4.Ngf3 cxd4 5.Nxd4 Nc6 6.Nxc6 bxc6 7.Bd3 Nf6 8.0-0. Mais là, je ne jouerais pas f4 sur Dc7. Même si donné avec un point d'exclamation dans l'Encyclopédie.
En revanche, si je jouais la Sicilienne ouverte, face à la Paulsen/Taimanov, j'aurais intérêt à connaître ces menaces noires (voir Kallai).


Krusti, le
En effet Kallai considère le coup h5 notamment dans une jolie variante page 123.


Chemtov, le
Cette ligne là est importante :

1.e4 c5 2.Nf3 e6 3.d4 cxd4 4.Nxd4 Nc6 5.Nc3 a6 6.Be2 Qc7 7.0-0 Nf6 8.Kh1 [8.f4 Nxd4 9.Qxd4 Bc5] 8...Nxd4 9.Qxd4 Bc5 10.Qd3 h5 11.f4 Ng4




Chemtov, le
Avec une partie originelle ( bien avant Taimanov ! )

Steiner,L - Vilardebo Picurena,J [B47] Prague ol (Men) Prague (10), 18.07.1931

12.Qg3 b5 13.Bxg4 hxg4 14.Qxg4 Bb7 15.Qe2 Qb6 16.a4 b4 17.a5 ?? Les noirs gagnent




Krusti, le
En effet et cela illustre bien le commentaire du premier post (à noter qu'il fallait lire (10.♕f3 ♝b7 etc., this position is roughly equal).
La partie Steiner,L - Vilardebo Picurena,J est un modèle du genre...


Chemtov, le
Vos futurs adversaires doivent trembler...


Krusti, le
De froid oui j'en suis certain.


Krusti, le
Une position dans laquelle h5 est jouable (et joué)



On en trouve un paquet dans la base après les coups...

1. e4 c5
2. Nf3 e6
3. d4 cxd4
4. Nxd4 Nc6
5. Nc3 Qc7
6. g3 a6
7. Bg2

Le commentaire de Chessable (qui recommande 7.Cge7) est "Another interesting idea is 7...h5 in this position, which was one of the recommendations for Black in 'The Most Flexible Sicilian'."

Je suis toujours étonné de voir les noirs, si tôt dans la partie, faire une croix quasi définitive sur l'idée de protéger leur roi par le petit roque.


Krusti, le
Dans l'ouvrage que j'évoque un peu plus haut, La Taïmanov expliquée (James Rizzatano), j'ai noté la présence de 3 parties contenant le coup h5 sans que cela soit bien clair pour moi (euphémisme).
Partie 13 Zhao Zong Yuan face à Adam Horvaht championnant du monde junior Athènes 2001.

A la limite ici dans ce premier exemple j'aurais pu jouer 20... h6 (ou g6) par crainte de commettre un impair...





1. e4 c5 2. Nf3 e6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 Nc6 5. Nc3 Qc7 6. f4 Nxd4 7. Qxd4 a6 8.
Be2 b5 9. Be3 Bb7 10. O-O-O Rc8 11. Rd2 Nf6 12. Bf3 Be7 13. Rhd1 O-O 14. e5 b4
15. Na4 Bxf3 16. gxf3 Nd5 17. Nb6 Nxb6 18. Qxb6 Qc4 19. b3 Qc3 20. Qd4 h5 21.
Kb1 h4 22. Qe4 f5 23. Qd3 Kf7 24. Qe2 a5 25. Rd3 Qc6 26. Qg2 h3 27. Qf2 Rc7 28.
Bb6 Rb7 29. Bd4 Rh8 30. Rg1 Rh6 31. Qf1 Rc7 32. c4 bxc3 33. Rxc3 Qb7 34. Qd3
Rxc3 35. Bxc3 a4 36. Kc2 Qa7 37. Rd1 Rg6 38. b4 Rg2+ 39. Rd2 Qg1 40. b5 Rxh2
41. Bd4 Rxd2+ 42. Qxd2 h2 43. b6 Qg3 44. b7 h1=Q 45. b8=Q Qhxf3 46. Qb5 Qe4+
47. Kc1 Ba3+ 48. Bb2 Qg1+ 49. Qd1 Qb1+ 0-1


Krusti, le
Le deuxième exemple est la partie 18 entre Akopian et Anand (2004).

Le commentaire dans le livre est le suivant "25... h5 !? Les Noirs en profitent pour prendre de l'espace à l'aile roi et donner de l'air à leur Roi"
A vrai dire je n’avais pas l’impression que le roi noir manquait d’air au point de nécessiter une intervention... j’avais plutôt l’impression qu’il était pour l'instant convenablement protégé….





1. e4 c5 2. Nf3 Nc6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 Qc7 5. Nc3 e6 6. Be3 Nf6 7. Qd2 a6 8.
O-O-O Bb4 9. f3 Na5 10. Nb3 Nxb3+ 11. axb3 d5 12. exd5 Nxd5 13. Bd4 Qa5 14. Kb1
O-O 15. Bc4 Bxc3 16. bxc3 Ne7 17. Qf2 Nc6 18. Bc5 Re8 19. Qe3 e5 20. Bb6 Qa3
21. Bc5 Qa5 22. Kb2 Qc7 23. Bb6 Qe7 24. Qc5 Qxc5 25. Bxc5 h5 26. h3 Be6 27.
Bxe6 Rxe6 28. Rd7 b5 29. Rhd1 Rc8 30. R1d6 Rxd6 31. Bxd6 f6 32. Ka3 Nd8 33. Bb4
Ne6 34. Rd6 Nf4 35. Rxa6 Nxg2 36. Rb6 Ne1 37. Rxb5 Nxf3 38. Rd5 g5 39. Bc5 g4
40. hxg4 hxg4 41. b4 g3 42. Kb3 f5 43. Bb6 f4 44. b5 Rb8 45. Rd6 Kf7 0-1


Krusti, le
Et enfin cette partie N°22 entre Jakovenko et Macieja (Batumi 2002)
Le 23° coup des noirs, h5 donc est commenté ainsi « Les noirs se donnent de l’air et menacent d’affaiblir le roque blanc ».
A noter la constance du commentaire qui par deux fois évoque un éventuel problème de respiration... A la limite OK mais je suis gêné par l'omission du fait que, par ce coup, les noirs affaiblissent leur propre roque. Est-ce juste, à ce stade, une question de "balance" entre ces deux affaiblissements ?"




1. e4 c5 2. Nf3 e6 3. d4 cxd4 4. Nxd4 Nc6 5. Nc3 Qc7 6. Be2 a6 7. O-O Nf6 8.
Be3 Bb4 9. Na4 Bd6 10. g3 b5 11. Nb6 Rb8 12. Nxc8 Rxc8 13. a4 Nxd4 14. Bxd4 e5
15. Be3 Bc5 16. Bxc5 Qxc5 17. Bd3 Rb8 18. axb5 axb5 19. Ra5 Qb4 20. Qa1 O-O 21.
Rd1 Qe7 22. Qa3 b4 23. Qb3 h5 24. h4 Qd6 25. Kg2 Rfc8 26. f3 Kf8 27. Qa4 Qd4
28. Qb3 Qd6 29. Kf1 Kg8 30. Ke2 Qc7 31. Qa4 d5 32. Ra7 Qd6 33. Ba6 Rc7 34. Rxc7
Qxc7 35. exd5 e4 36. d6 exf3+ 37. Kxf3 Qc5 38. d7 Rd8 39. Bc8 Ng4 40. Rd3 Ne5+
41. Kg2 Nxd3 42. cxd3 Kf8 43. Qd1 Ke7 44. Qe2+ Kd6 45. Qd2 f6 46. d4 Qd5+ 47.
Kh2 b3 48. Qb4+ Ke6 49. Qb6+ Ke7 50. Qb4+ Qd6 51. Qxb3 Qxd4 52. Qa3+ Qd6 53. b4
Kf8 54. Qb2 Qe5 55. Qb3 g5 56. hxg5 fxg5 57. b5 h4 58. Qd3 Kg7 59. Kg2 hxg3 60.
Qxg3 Qxb5 61. Qc3+ Kg6 62. Qd4 Qc6+ 63. Kg3 Qf6 64. Qe4+ Kg7 65. Qf3 Qe5+ 66.
Kg2 Rh8 67. Qg3 Qe2+ 68. Qf2 0-1


atha, le
Dans la najdorf le coup h5 est aussi fréquent de nos jours. Le but y est de ralentir la poussée g4 (comme a5 dans l’Est indienne). Mais bon encore faut-il être capable de savoir quand c’est indiqué et même après il faut assumer la position.

Quand le pion est en g3 la poussée h5 est thématique de la même manière que h4 contre la dragon. Le but est d’affaiblir le roque adverse. Comme tu l’a remarqué cela affaiblit aussi le notre mais on passe d’un roque de force 3 à 2 quand le roque adverse passe de 2.5 à 1.5 après hxg hxg. On a donc renforcé notre avantage.
De plus on peut se permettre ce coup parce que nos pièces sont mieux placé pour attaquer le roi que les pièces adverses pour attaquer le notre.
Ça c’est pour les généralités.

Après dans la taimanov il y a d’autre opportunités. Déjà le roi est plus sûr au centre : Fc8d7e6f7 est très solide (malgré les inconvénients, cases noires et développement) donc h5 peut être plus facilement envisagé. Par contre c’est très contre intuitif à jouer, on bafoue bon nombre de règles d’or. J’imagine que ce type de conception doit être soutenue par du calcul (nous montrant une attaque ou un moyen de rétablir une position plus conforme).


Chemtov, le
Accessoirement, h5 met un pion sur la couleur du fou. Quelle partie étrange... Ces rois en ballade ! (Re2 ? Vraiment ?) Et puis l'échange des dames en e5 (au 55ème) me semble conduire à une finale nulle théorique. On est quand même loin de la Taimanov.


Krusti, le
Quand le pion est en g3 la poussée h5 est thématique de la même manière que h4 contre la dragon. C'est vrai, et c'est bien ce genre d'approche qui m'intéresse essentiellement à ce stade.
Les coups thématiques (coté noir tant qu'à faire) dans la Taïmanov, Paulsen, Kan etc.
Est-il possible d'en faire ici un florilège ?
Déjà dans le Kallaï j'ai noté des formules qui font penser à des coups thématiques.
Ainsi page 122 et concernant la position jointe après le coup 10... ♝c5 l'auteur indique "et plus tard sur e4-e5 la réponse typique f7_f5 ! mérite d'être retenue"
Coup thématique = réponse typique j'imagine.
Page 123 écrit "après 5... ♛c7 les coups noirs sont presque toujours a6,♞f6" ce qui nous rapproche également des coups thématiques.


atha, le
« Coup thématique = réponse typique j'imagine. »
Oui plus ou moins. Kramnik utilise souvent thematic. Je ne sais pas si la traduction directe en français est appropriée. Typique est peut-être plus compréhensible.
Coup thématique = coup qui appartient à la position (le thème étant la position ou une partie de la position). C’est du moins de cette manière que je l’utilise.

Pour h5 contre g3 comme déjà précisé au dessus ce n’est pas spécifique à la taimanov. C’est lié à l’attaque sur le roque avec fianchetto (encore faut-il avoir remplit les precondition à cette attaque).


Krusti, le
Oui, bien compris.
Je range d'ailleurs le mot "pattern" et ses traductions dans le même sac.
Je vois d'ailleurs bien qu'h5 contre g3 n'est pas fondamentalement lié à la Taïmanov en elle-même et c'est pourquoi dans mon premier post je précisais (mais avec un étonnement feint) l'apport de chessable "h5 is an idea which features regularly in many Taimanov variations"...
C'est un point essentiel pour moi de bien reconnaître... ce qui est à reconnaître.


Chemtov, le
h5 contre g3... avec son pion du petit roque... bof... C'est quand même très différent quand il y a une tour derrière le pion !


atha, le
Comme je disais il faut que les conditions d’une attaque soit là. Mais pas besoin d’une tour pour que h5 soit bon.


Julo62, le
Ce n'est pas complétement nouveau ou Alphazéroesque. (Pour preuve les parties que tu cites)
Même avant ça, des joueurs comme Larsen (pas toujours à raison) ou Bronstein utilisaient plus librement que les autres GM, leurs pions h, même après le petit roque, pour gagner de l'espace.

Ici, tu l'as remarqué, jouer h5 pour mettre sous pression le fianchetto blanc, c'est une chose "normale". Mais jouer h5 "dans le vent", c'est bien autre chose.
Ça a l'air d'être un des derniers enseignements des heures de boulot passées par les équipes de secondants de top niveau.
Finalement, il apparaît que, par ce moyen, on peut réussir à amoindrir l'attaque adverse.

Mais, ça va clairement à l'encontre de ce qu'on essaie de transmettre aux joueurs moins forts que nous sommes.
Et je crois que ce genre de concept met, fortement, l'accent sur l'écart qui se creuse entre le niveau moyen et stagnant de la masse, et l'amélioration lente mais constante de l'élite.

Franchement, il y a certains coups, certaines idées, même après analyse, je ne m'en veux pas de ne pas y avoir penser pendant une partie.
Ce genre de concept un affaiblissement moins affaiblissant que pas d'affaiblissement, ça en fait partie 😉




© 2000-2022 - France Echecs - Politique de confidentialité