France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Thursday 30 June 2022
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Triptyque argentin de Bonells par Renan le  [Aller à la fin] | Actualités |
Bonjour,

Un lecteur de France échecs a t'il lu ce livre ou un paragraphe de celui ci raconte la confontration entre des joueurs d'échecs juifs arrivés à Buenos Aires en août 1939 et les "rescapés" du nazisme à l'issue de la guerre, débarqués sous de fausses identités?...si oui qu’en a til pensé ?
(Question pour krusti?)...


Chemtov, le
Le résumé des libraires indique que la nouvelle s'appelle ''Gambit l'argentin''.

Ici par exemple : https://www.fr.fnac.ch/a15915749/Bonells-Jordi-Triptyque-argentin
cliquez sur ''voir tout''

Le mot ''improbable'' est ajouté à ''confrontation''. Vraiment improbable ?


Renan, le
Bonjour chemtov,
Disons que cela peut être intéressant.


Chemtov, le
Improbable, non. Intéressant, peut-être... cela dépend pour qui. Ces tristes ''retrouvailles'', on en a vécues ici aussi... Des enfants réfugiés, exilés, dont les vies n'avaient tenu qu'à un fil qui, de retour, une fois adultes, ont vu jouer dans leur club d'échecs d'anciens HJ (Hitlerjugendfüher)...
A ce moment, on pense à quoi devant l'échiquier ?


Chemtov, le
Je l'aurai la semaine prochaine ( et je le lirai peut-être... )


Chemtov, le
En fait, c'est un livre très intéressant ( pour moi du moins ). Je reviendrai dessus. Mais avant cela, une question aux forumeurs les plus ''anciens'' ( plutôt ''très anciens''...) : quelqu'un a-t-il connu Winz ? Membre du club de Nice dans les années 70 ? Question liée au livre.


Livre très intéressant. Merci à Renan et Chemtov pour m'avoir incité à le lire!


Domi77, le
@gbertola
Je profite subrepticement de ce fil et de votre intervention pour vous féliciter une fois de plus pour la qualité de vos articles et vous en remercier.


Renan, le
C'est un livre qui mêle l’après guerre et ses immigrés qui ont fuit l’europe pendant la guerre et après guerre parfois en se réfugiant en Argentine à travers le prisme de joueurs d’échecs mais pas que...vraiment très intéressant.


Chemtov, le
Un livre qui m'a laissé très perplexe...


Renan, le
C'est un roman, raconte t'il une histoire vraie (un fait divers?)? noyée dans les péripéties de joueurs d'échecs ?


Domi77 c'est un plaisir que de partager...une passion dans un temps qui nous divise !
En ce qui concerne le livre je suis en train de le lire. C'est le sujet qui m'interpelle. Je me suis rendu 3 fois en Argentine, le passé glorieux des échecs argentins et les non-dits sur un passé douloureux, tout cela me rappelle des souvenirs. Najdorf m'avait raconté quelques anecdotes dont celle du tournoi de Mar del Plata 1941 avec la présence de 3 joueurs de la Grande Allemagne et 3 Polonais, remporté par un représentant d'un pays neutre Stahlberg.


Renan, le
Je voulais savoir chemtov ,pourquoi êtes vous perplexe sur ce livre?(Le fait que des réfugiés européens ont côtoyé des allemands nazis en Argentine d'après guerre?).


Chemtov, le
Non, pas du tout. D'ailleurs pour moi, cette histoire est assez banale ( Pas besoin d'aller en Argentine ). Non, cela n'a rien à voir avec la thématique du livre. C'est la forme, le mélange de faits très précis (c'est parfois même fatigant à force) et de fiction qui est perturbant. Et pourquoi Victor W. ? Pourquoi ne pas écrire son vrai nom ? ( Un de mes frères a joué en équipe contre lui ).


Renan, le
Oui c'est vrai je suis d'accord avec vous sur ce mélange faits précis/fictions...


Chemtov, le
Dans cette seconde nouvelle, celle consacrée aux Echecs, je découpe ainsi les thèmes :

1) Les Echecs : l'histoire des Olympiades de 1939, les joueurs d'échecs en général, les tournois, Nice, les clubs, etc... Tout ou presque est véridique ( ou pourrait l'être sans problème ).

2) La vie en Argentine, en général, le contexte politique et social de l'époque : idem. Rien à redire. Jusque là, quasiment aucune fiction (c'est presque ce qui est fatigant et un peu gênant... par exemple : que de détails ! comme si l'auteur redoutait qu'on ne le croie pas. )

3) Les personnages sud-américains, hors champion d'échecs : là, on ne sait plus (fiction ? réalité ?). Parfois un nom connu (Peron ou autres ) mais après un sous-fifre inconnu. Cela devient compliqué. Faut-il tout croire ?

4) Victor W. : Là, on a deux Victor W. D'abord celui que certains connaissent, qui a joué les Olympiades, dont on a un peu la trace réelle en Argentine et un peu en France ( match Strasbourg-Nice en Coupe de France ou... blitz avec Erony ! événements que, là, l'auteur ne connait pas ! ). Et puis il y a l'autre Victor W., avec un parcours assez mystérieux dans ce livre, parcours que le narrateur cherche à retrouver et qu'il imagine probablement.

Je suppose donc que la raison du demi-anonymat de Victor W. (qui ne trompera aucune personne qui se donnera la peine de chercher cette vraie identité ) est cette part de vie non avérée.

Comme la majorité des lecteurs connaissent peu ou mal les Echecs et leur histoire, et probablement pas du tout Victor W., j'imagine mal comment ils perçoivent ce livre. En fait, ils doivent lire un tout autre livre que le vôtre ou le mien.

Bref... C'est intéressant pour les Echecs. Mais cela ne m'a pas emballé outre mesure ( comme dit précédemment, la co-existence entre victimes et joueurs d'échecs sympathisants des bourreaux était une banalité après-guerre, surtout dans mon coin et même au club ) ( Eliskases n'était pas pire que Diemer ou d'autres ).


Chemtov, le
Petite info annexe : Louis Roos ( qui avait joué contre Victor W. en 1976 ! ) vient de marquer son troisième point ( 3,5/4 ) au deuxième échiquier en Cht du Monde Vétéran par équipe à Acqui Terme ( La France grimpe au classement !). Demain Angleterre-France ( probablement Nunn-Vaisser et Littlewood-Roos ).


-"Tu sues Grand BOUDRE !"
-"Louis, je le rosse ."

(D'après Bretagnolle)


Je note que l'Angleterre a 4 équipes en 50+, aucune équipe française !
Dommage et regrettable.


Chemtov, le
On a de bonnes lectures, je vois... Oui, Boudrillon est là aussi : https://chess-results.com/tnr641925.aspx?lan=20&art=20&snr=4

Pas d'équipe ? Ben oui... déjà une seule, cela aurait été bien. Peut-être qu'avec tout l'argent non versé aux clubs, économisé sur les dossiers de l'Agence Nationale du Sport (ANS), ils auraient pu faire des efforts ( pas que Strasbourg, hécatombe dans le Grand Est a constaté notre AG locale ).
Dommage aussi que Sharif n'ait pas voulu jouer ( cette année en N1, il a cartonné ). Autre petit désaccord avec notre chère fédé ( mais pas financier, juste organisationnel )... Décidément...


Krusti, le
Mais est-ce bien écrit ? Agréable à lire au final au niveau du "style" ?


Chemtov, le
J'avoue que je n'ai pas le courage de lire la troisième partie du triptyque.


Chemtov, le
En réalité, ce qui me gène, c'est qu'il me semble que cette nouvelle est inachevée. Pourquoi ne pas avoir révélé la suite ? En 1976 ( année de naissance d'Eloi Relange ) le 13 juin, Victor W. réunit une ''internationale'' de justiciers nommée ''Les Niçois''. Une séance se tint à Lyon avec une délégation judéo-alsacienne menée par Jean-Claude L. Pour donner le change, celui-ci s'était entouré de trois jeunes dont deux mineurs que nous appellerons LR, JLR et DR. A la fin de longues négociations autour d'échiquiers à l'Aéroclub, place Bellecour, des décisions furent arrêtées.

Si Jean-Claude L. avait rendu les armes face au monégasque Alex Casa, en revanche les trois frères R. surent convaincre (3:0) leurs partenaires niçois, le germano-israelo-argentin Victor W., le yougoslave Tasic et le néerlandais DeLeeuw. L'âpre discussion JLR-Tasic dura jusqu'à minuit et les Alsaciens ne retrouvèrent leur patrie qu'au petit matin du lundi.

A Lyon, des décisions furent prises. Victor W. livra ses plans et presque deux ans furent nécessaires jusqu'à la réalisation de l'opération ''Olympiades''. En hommage et en souvenir de 1939, trente-neuf ans plus tard. Un commando punitif se rendit à... Buenos Aires ( comme par hasard...) à l'époque où une nouvelle junte militaire fasciste sévissait. Jean-Claude L. et LR devaient terminer le travail commencé...

Les journaux locaux mentionnèrent, sur leur passage, quelques faits troublants... Notamment l'exécution d'un blond islandais (Asmundson) et d'un prêtre espagnol (Rivas Pastor) en moins de trente coups chacun. Victor W. (l'ancien adversaire de LR) devait être satisfait. Mais il n'en laissa rien paraître devant ses amis, lors de ses interminables blitz nocturnes avec Anselmo, Erony et autres contemporains.


Krusti, le
@Chemtov, concernant votre intervention ci-dessus... est-ce par rapport au roman en question une exégèse ? Un complément ? Un éclairage ? Un peu de tout ça ?
Car franchement le plus obscur des textes de Platon en grec ancien m'apparaît plus accessible !!!
(Mais en même temps ça m'intrigue un peu...)


Renan, le
@krusti;
Le roman est agréable à lire au niveau rédactionnel je dirais(en 6 ou 8 heures c'est plié).
Mais je suis d'accord avec chemtov, il y a des passages plus compliqués à lire,il faut être bien attentif à l'histoire !

@chemtov, votre intervention est elle un complément à l'histoire ?


Chemtov, le
@Krusti : Non, c'était juste une piètre tentative de pastiche, un petit délire personnel. On va dire que c'est un peu comme ça que j'ai perçu la nouvelle.
@Renan : Non, pas un complément. Même si les blitz Victor W.- Erony, ont semble-t-il existé. Tout comme le match Strasbourg-Nice où a joué le pas si mystérieux Victor W. du livre.


Krusti, le
Intéressant...
Sinon je me permets un petit HS vu que les 200...
Quelqu'un a-t-il lu de Patricia Highsmith "Mr Ripley" ?
Et si oui me contacter en MP ?
Merci....


Oui, je l'ai eu lu


Krusti, le
Super, tu m'enverrais un mail à krusti01@krusti.net afin que je puisse t'expliquer ce que je recherche à l'intérieur ?


Kosmo, le
Intrigant ce livre de Bonells, avec des faites et de la fiction... Merci pour ces éléments d'infos. Je jetterai un oeil.

@Krusti : j'ai lu Mr Ripley fin des années 1980, et vu le film il y a qq années dans une belle copie 35mm à Cinematek (la cinémathèque de Bruxelles).


Krusti, le
Heureux homme !!!


Krusti, le
...


Orouet, le
@Krusti
j'ai adoré le "oint de vue"
j'en ai versé une larme ;-)


Krusti, le
@Orouet, il faut laisser les 10 minutes s'écouler avant de monter au filet sans quoi...
;-)
CQFD.




© 2000-2022 - France Echecs - Politique de confidentialité