France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 24 juillet 2021
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Pas de championnat de France, quelle tristesse par Deauville le  [Aller à la fin] | Actualités |
La pandémie de covid est saisonnière. Elle ne sévit pas en été. Mais en 2020 comme en 2021 il n'y aura pas de championnat de France individuel. Les équipes changent mais rien ne change.
Parmi les raisons invoquées, les salles sont des vaccinodromes...vrai dans quelques endroits, pas partout quand même, n'exagérons rien!
Autre raison, le trop court délai pour les municipalités de voter les subventions: vrai bien sur, mais cela appelle quelques analyses:

(1) y a t'il eu des contacts avant les élections, car la difficulté était connue depuis un an après l'annulation en 2020.

(2) il n'y avait donc pas de plan B: on veut organiser un énorme truc à 1000 joueurs (avec une grosse subvention de la ville hôte) ou rien. Ne peut on pas organiser au moins un national à 2 fois 10, quitte à réduire les prix, à en faire un tournoi de sélection pour les équipes de France, facile à loger dans une plus petite ville, de plus petits locaux, avec une belle retransmission vidéo, etc

(3) peut on organiser un ou des opens, avec jauge limitant les inscrits, en un ou plutôt plusieurs lieux. les licenciés veulent avant tout (re)jouer en présentiel, on peut économiser sur les prix distribués, et même les honoraires des arbitres...

Je constate un manque de créativité qui me désole. On ne peut plus parler de manque de réactivité, un an après le désastre de l'annulation 2020...


vampyr, le
@Deauville:
Le national est ce qui coute le plus cher dans un championnat de France.
Compte tenu de l'avenir incertain, je comprends que les nationaux ne soient pas organisés.


l'équipe Relange s'est focalisée sur l'éléction, pas sur l'après-élection

je pense que vu la situation, on leur pardonnera aisément, mais ça ne commence pas fort, c'est certain


@vampyr
Oui l'aspect financier j'y pense, et ta réponse montre que les joueurs des opens sont bien les vaches à lait qui financent (en partie) la grand messe annuelle!

Un plan B peut exister, il n'est pas trop tard

> les prix des nationaux divisés par deux (car période de crise financière du fait de la pandémie)
> les 4 premiers du national sont qualifiés pour jouer en équipe de France (MVL étant le seul qualifié d'office) ça devrait en motiver pas mal et tant pis pour les autres!
> trouver une salle pour 2x10 joueurs avec un budget réduit pour la ville hôte doit se trouver en 48h, c'est beaucoup plus faisable que trouver une immense surface pour 1000 joueurs
> le reste du temps des élus devant être consacré à trouver un sponsor spécifique et à préparer une superbe retransmission vidéo

Le monde de maintenant (per - et post-covid) n'est plus le monde d'avant, nos dirigeants -pourtant GMI en 2020 et 2021- savent ils réfléchir à un plan B... Quelle tristesse de les voir renoncer alors qu'il est peut être encore temps, mais pour cela il faut être créatif messieurs! Et motivé pour la FFE!

J'ai conduit l'équipe de France vétérans en mars 2020 contre l'avis du président fédéral, mais en toute sécurité (je suis médecin et tout était vérifié) et heureusement qu'on y était, la FFE a pu se vanter d'une médaille d'argent au mondial.

Qui n'est pas réactif, qui n'ose rien, n'a rien.


@Comic Strip
Ta première phrase est cruelle, mais exacte hélas.
C'est pourquoi on ne peut pardonner. Comprendre, à la rigueur, et encore...
= j'ajoute à cela le championnat jeunes reprogrammé en pleine 4°vague (début novembre /virus saisonnier automnal) les enfants ne risquent pas grand chose, mais quelle municipalité va risquer la contamination des accompagnateurs et des familles?


moi je leur pardonne car Chemtov a perdu, et ça c'est "priceless" comme disent les jeunes


vampyr, le
@Deauville:
Organiser uniquement les Nationaux, cela pourrait être vu:
-comme du favoritisme pour les copains GM du nouveau Président;
- comme une dépense inutile si on s'attend à avoir des déficits dans les prochaines années (pour rappel, le budget 2021 est équilibré grâce à 140 K€ de subventions/partenariats non fléchés).
- comme un casse tête (entre l'organisation, les mesures sanitaires à prendre...)

Après si c'est si simple, allez trouver un sponsor et ensuite contactez la FFE pour organiser le National si c'est si simple ! (Et il ne faut pas seulement 2x10 joueurs mais aussi les arbitres, organisateurs et techniciens/commentateurs,...).

Petite parenthèse, le monde n'a pas vraiment changé, la preuve, on essaie toujours de mettre la pression sur les plus faibles comme diviser les prix par 2.


clarxel, le
Je pense pour ma part que cette phrase ne correspond à aucune réalité ; ils se sont concentrés sur l'élection avant l'élection, ils l'ont gagnée, et depuis qu'ils sont aux commandes ils ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour essayer de trouver une solution pour le championnat de France dans un contexte extrêmement compliqué.

C'est ce qu'ils expliquent ici de façon assez convaincante, de mon point de vue


@vampyr: alors pour vous il faut tout arrêter, ne rien dépenser, et les licenciés et le public seront contents! génial!

"trouvez un sponsor et ensuite contactez la FFE pour organiser le National si c'est si simple "
c'est le boulot des élus, sinon à quoi ils servent? et un simple licencié n'a ni la légitimité ni le droit (au plan juridique) de s'engager au nom de la FFE. Votre argument est du niveau cour de récré "ta ka le faire"

"la pression sur les plus faibles" ah bon les top GM français c'est les plus faibles? et entre RIEN (annulation) et une compet qui leur donne un prix moindre ET possiblement une place en EDF avec le revenu que ça implique, ce seraient de pauvres victimes? Vous délirez, mais l'immobilisme est tellement confortable! circulez il y a plus rien d'organisé...


@clarxel
j'ai lu ça bien sur, justement ça montre l'absence de réflexion sur un plan B. On fait le gros truc a 900 joueurs ou rien...pff


vampyr, le
@Deauville:
Faire le forcing pour une dépense sans beaucoup de retombées avec un avenir financier incertain, c'est votre choix mais cela ne serait pas le mien.

Mon argument c'est que critiquer est simple alors qu'organiser c'est un défi.
C'est si simple que le nombre de villes qui veulent organiser le championnat de France chez elles se comptent sur les doigts d'une main. Alors si tu n'as aucune retombées économiques liées aux + 1000 participants et compte tenu de la conjoncture, tu ne vas pas en trouver beaucoup.

Oui les top GM Français ne roulent pas forcement sur l'or (surtout depuis 1 an et demi suite à la pandémie) et leur balancer des primes de moitié en leur disant qu'ils devraient être contents, c'est mettre la pression sur les faibles.
PS: On dit quoi à Guillaume Lamard et Adrien Demuth (on leur divise leurs primes par 2 et charge à eux de se requalifier une autre fois) ?


Borgov, le
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs
Critiquer est simple et les nouveaux seront jugés sur la durée.
Il est dommage que le championnat de France ne puisse avoir lieu. Comme le dit Deauville ça doit pas être si compliqué à organiser puisque ça semble l’avoir été depuis de nombreuses années


clarxel, le
Non, en en effet, ça ne doit pas être compliqué à organiser en période de convalescence fragile post pandémie, quand beaucoup de grandes salles sont réquisitionnées pour être des vaccinodromes, que les municipalités imposent des régles sanitaires encore très contraignantes et alors que la nouvelle équipe a pris ses fonctions il y a 2 mois.

Une promenade dans le parc, comme disent les anglo-saxons...;-)


vampyr, le
@Clarxel:
Effectivement surtout si on considère les difficultés économiques en plus (des villes et des participants).

Après je reconnais que Deauville a raison sur un point, le plan B.
Mais pour moi il s'agirait d'essayer de le placer à une autre période (pourquoi pas la Toussaint ou Noël).


Renan, le
Effectivement, c'est un mauvais signal pour le joueur lambda,pour l’amoureux des échecs mais du coup cette année il ne sera pas la "vache à lait"...De toutes façons vu comment le covid est géré, c'était la meilleure solution...
En espérant qu’en 2022 cela aille mieux...
Certaines villes ,malgré des difficultés économiques,font quand même des animations et le "prêt " d’une salle ou d'un immense gymnase n’est pas ce qui coûte le plus cher (Dans une grande ville il y en général une salle qui sert de vaccinodrome et pas deux ou trois; bizarre cet argument)...


bzh92, le
http://twitter.com/MaxLaga/status/1403653335647916034


Pour ceux qui voudraient jouer une compétition similaire au National (plusieurs opens de différentes catégories), l'open de Pardubice se jouera du 23 au 30 juillet 2021.
Si Pardubice aura bien lieu, il n'y a pour l'instant pas grand-monde : 48 joueurs dans l'open A dont Nisipeanu et côté français Oriane Soubirou.

D'habitude, c'est au moins 1000 joueurs réunis dans la patinoire de Pardubice : le seul tournoi où j'ai pu observer des compétitions de problémistes.


Renan, le
Je relis clarxel qui donne l’argument qu'il est difficile de trouver une nouvelle salle pour organiser les championnats...
Je ne sais pas où tu habites; mais dans ta ville il doit y avoir donc un vaccinodrome et plusieurs salles (classes,gymnase,salle de basket,handball etc...) pour voter...et étonnement les villes remettent ca le week-end prochain...


Même si C est toujours dommage de ne pas avoir ce grand rendez vous national des échecs, ça reste effectivement très compliqué dans les conditions actuelles d organiser un évènement de cette ampleur sans même avoir la garantie qu'il aie lieu !


vampyr, le
@Renan:
Il te faut trouver une salle dans laquelle tu peux mettre 1 000 personnes avec les éventuelles restrictions.
Donc déjà cela limite et si tu prends en plus les contraintes:
- hotelieres (il faut les loger)
- administrative (il va falloir pouvoir les réserver)
- sanitaires (laver les jeux, etc)

Tu vas vite te rendre compte qu'organiser une championnat de France ce n'est pas faire un tournoi de 100 personnes.

Tiens d'ailleurs que fait on si jamais un participant est déclaré positif au covid19 ?


Renan, le
Ben il est confiné normalement mais bon...
Comme aucun confiné ne reste chez soi...
Oui tout les ans c'est un exploit mais dans pleins de grandes villes il y a des salles qui peuvent accueillir 1000 personnes ou plus, les restaurants et hôtels sont ouverts ( cela t’à échappé ?) et c'est la FFE qui organise n’a t'elle pas acheté du gel hydroalcoolique en gros bidons de 5l ou 10l?...pour l’administratif,pareil c'est la FFE qui gère avec la ville et elle l’a déjà fait,non?
Bon maintenant la ville n’a pas voulu prendre un seul risque, cela se comprend...
Mais je peux te retourner la question pour les futurs interclubs ou les futurs tournois ( juillet et aout),non?


vampyr, le
@Renan: Et son ou ses adversaires précédents, ses voisins de tables?

Concernant les salles, j'ai l'impression que les jauges ne sont pas au maximal donc si tu veux caser 1000 joueurs il va te falloir un endroit ou tu aurais pu en mettre 2 voire 4 fois plus.

D'ailleurs j'avoue que je serais bien curieux de connaitre les conditions/sacrifices qui ont été faits pour les tournois d'été.

Sur la partie hôtelière, oui c'est ouvert mais pouvoir accueillir plus de 1000 personnes demande quelques infrastructures.
Donc trouver une ville qui accepte cela est difficile.

Si tu parles du top 12 et là on a affaire à des professionnels payés (max 150) qui peuvent rester confiner (bulle sanitaires) et donneront peut être des garanties sanitaires (test PCR avant le tournoi/ronde + vaccination ?). On sera loin d'un championnat de France;
Pour les tournois, on va sans doute avoir des jauges limitées et des difficultés de trouver des salles qui conduiront à des annulations.


Chemtov, le
Bah... chez nous, on vient d'obtenir un salle supplémentaire de la Ville, à l'étage, pour nous permettre de dépasser la limite ( pulvérisée depuis huit jours ) des cent cinquante joueurs. Cela permettra de prendre en plus tous les joueurs ( une vingtaine ) qui s'étaient encore inscrits jusqu'au lundi 14 juin.

Il y a des villes qui font des gros efforts et qui veulent absolument que les événements se fassent. Le coût théorique de nos salles ( si elles étaient louées par exemple pour des mariages sur la même durée ) est de quatorze mille euros.

Pour un Championnat de France, une ville peut répartir les tournois sur différents sites ( comme pour les 1300 joueurs des Championnats de France des jeunes à Hyères ). Pour la partie hôtelière, je ne vois pas trop le problème. D'ailleurs beaucoup de joueurs se logent souvent assez loin de la ville organisatrice, en gîte, à la campagne.

Pour la sécurité sanitaire, c'est comme partout. Ma femme va cinq fois au cinéma par semaine, sans problème, dans des salles bien plus confinées. Gel, masque, distanciation ( séparé d'un petit siège d'écart, comme dans une salle d'attente de médecin, c'est-à-dire plus proche qu'un adversaire aux échecs ).

Je crois qu'un gros problème, pour ces championnats de France, c'est plutôt de créer une équipe organisatrice dans un si court délai. Et je ne critique personne, car c'est un sacré ''barnum'', un championnat de France.


vampyr, le
@chemtov:
La capacité d'accueil chez vous est de combien (par rapport à la capacité maximale ?).

Répartir sur les différents sites pourquoi pas mais après c'est plus compliqués pour certaines familles, club etc. Cela reste cependant une solution.

Pour la partie hôtelière (et restaurants, etc), je ne dis pas que c'est un problème. Je dis juste que c'est un facteur certaines villes ne pourraient pas (ou vraiment mal) accueillir une telle population.

Sur la sécurité sanitaire, c'est très différent du cinéma. Quel est le protocole si un joueur à le covid ? Que fait on pour ses adversaires etc...?


Chemtov, le
Les salles du rez de chaussée ont 300m2 et 280m2. On y placera 40 et 35 échiquiers. En haut, on a 150m2, mais c'est un espace plus compliqué à gérer ( il y a des colonnes qui coupent l'espace ). On peut mettre 10 à 15 échiquier. Pour nous cela ne change rien car nous n'avons jamais eu autant de joueurs et nous n'en souhaitons pas plus ( dans cette salle ).

Répartir sur différentes salles, cela c'est déjà fait. Par exemple les Championnats de France à Aix-les-Bains ou à Nîmes. Pour le côté hôtelier, je crois que les villes seraient ravies ! Et puis, ce n'est pas la ville qui héberge, mais tout le département comme cela se passe pour les opens comme Avoine ( seulement 1800 habitants) ou d'autres.

Pour la sécurité sanitaire, quelle différence avec le cinéma ? Et le restaurant (6 convives très proches et sans masques ) ? Le protocole pour un joueur ? Déjà s'il tombe mal, il ne viendra pas. Après, s'il est positif sans symptôme, je pense qu'il ne nous le dira pas! Pour ses adversaire des rondes précédentes, je ne pense pas qu'on puisse les exclure, car ils auront joué evec le masque et respecter les mesures sanitaires.

Je suis plus circonspect au sujet des tournois rapides ( homologués donc reconnus viables ) où l'on joue beaucoup d'adversaires d'affilée dans la même journée. Ils jouent comment à Paris ? Le Grand Prix ?


vampyr, le
@Chemtov:
Au cinéma, tu ne peux pas identifier les autres personnes (place dans la salle et personne à l'intérieur). Aux échecs (comme au restaurant), tu sais les personnes à côté et tes adversaires.

Si un joueur est malade/positif, partir du principe qu'il ne le dira pas c'est gênant je trouve dans la conception du joueur d'échecs/humain..

Et pour le Grand Prix, je pense qu'une bonne partie est vaccinée et qu'ils ont dû fournir des PCR. Or je n'imagine pas que demander des PCR pour jouer est possible pour un simple open.


Renan, le
Petite info de l’ARS, le tiers (33%) des vaccinodromes en IDF fermeront en Juillet et Août...il y a donc des salles qui seront libres, des salles qui peuvent donc accueillir plus de 1000 personnes,c'est dommage...


Je relance sur l'idée d'un plan B.
En effet personne n'en parle, sauf pour fustiger ma proposition (imparfaite, certes, je le conçois) soit vous êtes tous partisans du grand barnum à 1000 joueurs ou rien, et rien finalement ça ne vous gêne pas tant que ça,
soit vous vous en foutez du championnat de France. Dans les 2 cas, quelle tristesse!
Bon été à tous, allez à la plage si vous préférez!


ricou, le
@Vampyr, au sujet de "Si un joueur est malade/positif, partir du principe qu'il ne le dira pas c'est gênant je trouve dans la conception du joueur d'échecs/humain..."

... Le joueur qui se sait malade reste chez lui. Alors si il sort, évidemment qu'il ne va pas chanter à tue-tête qu'il est malade. Que ça te gêne dans ta conception de l'être humain est, comment dire, très drôle (encore une fois)


Pour organiser un championnat de France cette année peut être qu un format qualifications par régions dans un premier temps permettrait de réduire les regroupements tout en trouvant plus facilement la logistique. Les finales seraient jouées au même endroit. On peut imaginer un top 32 je dis ça au pif multiplié par disons 10 catégories d open différents on passe de 1000 à 320 joueurs)


vampyr, le
@Ricou:
Ce qui me gêne, c'est le "Après, s'il est positif sans symptôme, je pense qu'il ne nous le dira pas! " de Chemtov.
Après si tu trouves cela drôle que quelqu'un contamine une autre personne mais ne dise rien, c'est pathétique.
Tu prives quelqu'un de la chance de se soigner ou de protéger ses proches.


Renan, le
@vampyr,
Pendant les périodes où il y avait beaucoup de contaminés, tu penses qu’ils sont tous restés chez eux bien sagement ?(tu ne connais pas de personnes qui étaient positifs et qui vaquaient à leurs occupations ?)...


ricou, le
@V non, tu lis de travers. Relis bien ma phrase car c'est très bien explicité ce que je trouve drôle.
Il faut que tu assumes ton statut de comique sur ce forum, je vais finir par croire que tu te prends vraiment au sérieux, et là ça serait pathétique.

Mais bon, désolé Deauville d'avoir trollé ta relance de plan B


vampyr, le
@Renan:
Non, tous ceux que je connais qui ont été testés positifs ont avertis les autorités et les personnes cas contacts. Ils ont aussi suivi les recommandations (tu pouvais sortir pour faire les courses mais isolement etc..)

@Ricou:
J'explicite clairement que le fait de partir du principe que les joueurs malades ne diront rien c'est avoir une piètre image de l'être humain en général. Et ça c'est gênant.
Il y a une différence entre le chanter à tue-tête et ne rien dire.
A titre personnel, si j'apprends que je suis positif pendant un tournoi, je m'isole, déclare forfait et averti le directeur du tournoi (je n'ai pas les coordonnées des différents adversaires.

@Deauville:
Si tut trouves une solution pour avoir un tournoi qui ne soit pas un gouffre financier (solution d'organiser uniquement les Nationaux), c'est tentant.


Renan, le
@vampyr,
Moi je connais des positifs qui n’ont pas respectés les consignes (qui sont allés voir la famille ou des amis par exemple...il y a même des plaintes à ce propos)...
Aller faire ses courses en étant positif ; encore une absurdité...


vampyr, le
@Renan:
Il est sur que certains se sont mal comportés mais de considérer cette attitude comme standard,c'est autre chose.
Sur l'absurdité de telle ou telle mesures, je me contente de les respecter.

D'ailleurs pour rejoindre le sujet du post initial, je pense qu'aucune mairie ou organisme d'état ne mettra à disposition une salle de 1 000 personnes sans un protocole sanitaire béton à côté.
J'ai beau chercher, je ne vois pas la procédure en cas de joueurs positifs (et sur 1 000 personnes pendant 1 semaine tu peux être sur d'en avoir au moins 1).

De plus, il faut voir le fait qu'organiser une compétition de 1 000 joueurs (ou moins) enfermés dans un gymnase/salle pendant plus d'une semaine est un au niveau risque sanitaire mais aussi au niveau de l'image.
Il suffit de voir les commentaires sur Roland Garros ou les matchs de foot...


De toute façon, pour savoir qu’on est positif, il faut avoir fait un test et on ne fait un test que si on est vraiment malade et si on est vraiment malade, on ne joue pas, que ce soit ou non le covid, donc le cas de figure où un positif qui sait qu’il est positif joue me semble assez rare.


vampyr, le
@boiscolombes:
En ce moment il y a beaucoup de tests même sans symptômes, si:
- tu es cas contact
- tu as un voyage de prévu
- une visite envers des personnes fragiles (de plus en plus rare avec la vaccination)


Sauf que le Covid n'est pas une maladie saisonnière. Les pouvoirs publics restent prudents. Et il n'est guère surprenant qu'aucune ville point de chute n'ait été trouvée dans le contexte actuel. On parle de plusieurs centaines de personnes enfermées pendant une dizaine de jours. Les festivals musicaux habituels, lorsqu'ils sont maintenus, prennent des mesures drastiques et ont des contraintes différentes. Je comprends que l'on soit déçus mais franchement ces considérations définitives sur le Covid et ces solutions simplistes y a qu'à faut qu'on sont assez stupéfiantes à lire.

De toute façon, il est loisible pour qui le désire d'organiser un tournoi homologué durant cette période. On verra bien qui s'y collera et sous quelles conditions.


2 années de suite qu’il y a un énorme creux pile au début de l’été, ça ressemble quand même à une maladie saisonnière!

Fort heureusement, des tournois, il y en aura, notamment La Plagne, avec une jauge à 400 participants pour l’instant qui devrait être remplie sans problème


vampyr, le
@BoisColombes:
Je serais d'accord avec toi si aucune mesures de confinement/restrictions n'avaient été prises.
Mais si tu regardes le monde entier, tu verras que tous les pays ont été touchés à la même période et que les pays chauds n'ont pas été moins touchés que les autres.


Les consolideurs parleraient sans doute d’influence notable de la saison sur l’épidémie, à défaut de contrôle exclusif :)


vampyr, le
Par soucis homogénéisation, selon quel référentiel ?


Chemtov, le
Par rapport au titre ''Pas de championnat de France, quelle tristesse'': il a lieu en ce moment. Par équipe.


Renan, le
C'était toutes catégories dont il était question je pense chemtov...


Chemtov, le
Mais j'avais compris, Renan. Ceci dit pour le Top, c'est pareil. A part qu'il y a un peu plus de joueurs ( une centaine ) dont beaucoup d'amateurs. Mais tests PCR ? Jeux nettoyés ? L'adjoint au maire a touché le pion e4 lors du lancement ! Gros brassage des régions, des pays étrangers... J'imagine aussi chaque joueur qui réprime la moindre toux pour ne pas passer suspect. Tiens... je vois aussi un président fédéral qui soutient une équipe en particulier. Et sur le plan sportif, une belle et surprenante victoire de Vandoeuvre sur Châlons à la ronde 1.




© 2000-2021 - France Echecs - Politique de confidentialité