France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mardi 22 juin 2021
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Retour de Jordi Lopez à la FFE le 1er juin 2021 par Renan le  [Aller à la fin] | Actualités |
Bonjour,
Sur le site de la FFE il est annoncé le retour de Jordi Lopez le 1er juin 2021...


Renan, le
Bonjour,
Merci au morateur d’avoir modifié mon titre...


c'est très bien pour lui et plutôt bien pour éviter le contentieux juridique, mais on s'y perd un peu : qui fait quoi entre Joie, Choisy et Relange et maintenant Jordi Lopez ? Combien ça coûte en salaire ? On a les moyens ?


splash, le
@comicstrip
si j'ai bien compris lors de l'ag, ils ont annoncé que Sébastien Joie et Mathilde Choisy avaient démissionné


ah d'accord je n'avais pas suivi, tant mieux si tout le monde y trouve son bonheur alors !


Yves4, le
Je ne pense pas que ceux qui ont démissionné et donc perdus leur emploi y trouvent leur bonheur !
Ils devaient penser qu'ils ne pourraient pas travailler avec la nouvelle équipe mais je serais étonné qu'ils aient démissionné dans une euphorie contagieuse.


Renan, le
Bonne question de comicstrip, il n’y avait pas un contentieux ancien entre Mr Lopez et la FFE ?...


@ Renan : oui, c'est ce qui me semble, le contentieux est donc levé

@ Yves4 : bah en tout probabilité, si, puisqu'ils ont choisi de démissionner (et non de signer une RC, ou d'attendre le licenciement) c'est bien qu'ils sont contents de leur sort et ont trouvé mieux ailleurs. Je me base sur ce que splash a écrit, à savoir qu'ils ont démissionné. Maintenant si c'est une "éviction déguisée", c'est autre chose, mais je doute qu'ils s'expriment publiquement sur le sujet...


bzh92, le
Le dernier CD évoquait un risque de perte aux prud'hommes à près de 100 000 €. Le retour de Jordi peut peut-être éviter un contentieux désastreux pour la FFE.


Renan, le
Oui je rebondis car dans l’article, c'est indiqué "potentiellement " dangereux...pourquoi,il y a un arrangement en cours?...


Je ne savais pas que la seule raison de démissionner d'un poste était d'avoir trouvé mieux ailleurs mais je suis content de l'apprendre.


Yves4, le
et il y a des hasards qui tombent bien. Changement d'équipe et deux des principaux salariés qui trouvent mieux ailleurs.....en plein Covid.....


Je ne saisis pas le débat : si les personnes ont démissionné, c'est bien qu'elles pensent être mieux dehors que dedans non ?

Je ne vous suis pas Arnacor


Wisemas, le
Et quelques mois avant c'était le départ du directeur général, et la signature d'une rupture conventionnelle pour le départ du DTN.


Yves4, le
Le débat, c'est de parler de tout et de rien, en ne sachant rien mais en disant tout.
Si on avait toutes les infos, il n'y aurait rien à dire.


vampyr, le
@ComicStrip:
Alors tu peux démissionner parce que l'atmosphère est irrespirable, que tu es harcelé par ton patron/collègue, que tu ne supportes plus la pression,....
Il y a d'ailleurs pas mal de contentieux aux prudhommes où les salariés expliquent qu'ils ont été poussé à la démission et ensuite attaque l'employeur.

Dans le cas du contentieux, il y a peut être eu le paiement d'une partie des demandes (parce que Jordi Lopez a quand même subi une perte de revenus sauf erreur).

@Bzh92:
Le contentieux avait été provisionné donc il n'aurait pas été désastreux. Et les 100 K€ sont un maximum.


@vampyr : oui et alors ? en quoi ai-je dit le contraire ? C'est bien qu'ils ont trouvé "mieux" (ou "moins pire" si vous voulez) ailleurs.

Mieux renvoie bien à une situation relative, pas absolue. S'ils ont démissionné c'est bien leur choix, pour trouver mieux, ailleurs.

Franchement on tourne en rond pour dire la même chose, plutôt qu'admettre qu'Arnakor a mal lu / était mal réveillé. Et qu'Yves4 a fait semblant de ne pas comprendre l'expression "trouver son bonheur", qui est certes imagée, mais assez claire vu le contexte...


Wisemas, le
arnackor a plutôt raison. On peut démissionner car notre travail ne nous plait plus pour diverses raisons, sans forcément avoir déjà trouvé ailleurs un autre travail.
Après, on peut jouer sur les mots et dire "mieux ailleurs" sans travail.


vampyr, le
@ComicStrip:
"Tant mieux si tout le monde y trouve son bonheur". Après il s'agissait peut être d'ironie...
Et démissionner n'est pas toujours un choix, sauf dans le monde des Bisounours.

Après on peut se rejouir du retour de M. Lopez, espérer que les personnes qui soient parties le sont dans de bonnes conditions et qu'elles vont/ont retrouvé mieux qu'avant.


Yves4, le
Dans le monde des échecs en ce moment avec le Covid on parle davantage de remboursement des adhérents, en essayant de l'éviter, que de recrutement de personnel avec des fonds qui s'ils ont existé un jour, ont disparu.
Je connais même une municipalité qui a profité du Covid pour baisser de 50% les subventions aux associations.
Rien de mieux qu'une petite crise pour justifier l'injustifiable.


@ Wisemas : j'ai pourtant pris toutes les précautions d'usage, en mettant "en toute probabilité".

Après si les personnes en question, malgré leur classement elo, n'ont aucune rationalité, et démissionnent contre leur gré pour se retrouver dans une situation pire qu'avant, en toute méconnaissance du droit du travail ultraprotecteur en France, tant pis pour eux.

Mais je préfère croire que j'ai raison et que tout le monde cherche la petite bête pour des raisons politiques qui m'échappent sûrement.


Domi77, le
En tout cas je lui souhaite le meilleur.
Jordi est un très grand professionnel.
Très impliqué dans tout ce qu'il fait (et redoutable en blitz ce qui ne gâche rien ☺)


'Dans le monde des échecs en ce moment avec le Covid on parle davantage de remboursement des adhérents'
effectivement. Dans mon club, plusieurs personnes m'ont déjà demandé si la fédération allait faire un geste ( car coté club on fera un geste important sur la cotisation). J'inclus dedans les ligues et les cdje. Je ne suis pas comptable mais il y a eu moins de dépenses l'an dernier( pas de championnat de france etc). ça serait bien de relancer la balle à ceux qui ont pris une licence ces deux dernières années. (au passage la licence à prix réduit cet été pour ceux qui ne l'avaient pas prise... c'est quand même pas très juste pour les autres)
Car pour la reprise, je peux vous dire qu'il y a des joueurs qui vont attendre avant de s'engager à payer une licence plein pot sans être sûr de ce qui va se passer. Gros problème en perspective pour voir ce qu'on va engager comme équipes...


vampyr, le
@waterprof:
Sur le côté des dépenses, le rapport de la CCEG est un peu énigmatique (pour eux il y aurait un déficit alors que l'on a un bénéfice sur 2020).
Ensuite lorsque l'on voit que le budget 2021 est équilibré par des partenariats non encore conclus pour 140 K€, je doute que l'on puisse avoir des gestes. Mais je peux me tromper.

@ComicStrip:
Le droit du travail est en théorie protecteur en France mais dans les faits c'est beaucoup plus compliqué. Ensuite quand tu as à choisir entre ta sécurité financière et ta santé (mentale/physique), ce n'est pas un bon choix.


ricou, le
Le droit du travail ultra protecteur.
Alors là les bras m'en tombent.

Pour avoir été souvent en contact avec l'inspection du travail, j'ai la conviction qu'il y a la loi d'un côté et la réalité de l'entreprise de l'autre, comme le disait mon ancien patron en réunion DP.

Après évidemment, si on compare avec d'autres pays où le concept de droit n'existe pas d'ailleurs, oui on peut dire ultra protecteur.

Et pour rebondir sur ce que dit V, parfois tu n'as pas le choix quand ta santé est en jeu.

Enfin bref, c'est un peu hors sujet. Je sors donc.


Vous partez tous dans un délire sur un cas hyper théorique... mais on parle de la FFE ou d'un cabinet d'avocats véreux qui fait travailler ses stagiaires le weekend et les traite comme des chiens ?
Un peu de sérieux. on sait tous que parfois le droit du travail est malmené en France. Mais ne nous faites pas croire que Relange est plus tyrannique que Carlos Goshn et Bollore réunis. Ça fait 1 mois qu'il est arrivé et il a déjà poussé à la démission 2 salariés épanouis sous Bachat, c'est ça votre lecture ?


ricou, le
Je re-rentre rapidement, car comme je le disais on s'éloigne du sujet de ce qu'il se passe à la FFE. Je n'en sais rien.
J'ai juste mis un petit grain de sel pour dire qu'effectivement le droit du travail en théorie peut-être est ultra protecteur.
Si ton interprétation de tout ça est qu'on a essayé de faire passer Relange pour quelqu'un de tyrannique, tu prends de drôles de raccourcis.


Mais alors pourquoi venir parler d'un cad théorique sur une discussion portant sur 2 cas très concrets ? En parlant de santé mentale, en disant que la santé est en jeu etc... vous faites référence à quoi dans ce cas précis ?
Vraiment je ne saisis pas


vampyr, le
@ComicStrip:
Dans ton entreprise, si on prend le code du Travail, on épingle ton patron pour au moins 4-5 manquements sans trop forcer.
Ensuite pour la FFE, je ne suis pas à l'intérieur et ne peut rien en redire. Je remarque et regrette cependant que les arrivées ont droit à des annonces/mises en avant sur le site de la FFE (J.Lopez, J.Lewis,..) mais rien sur le départ de ces cadres.
Je trouve celà dommage parce que , en accord ou pas avec la politique, il s'agit de personnes passionnées qui font de leur mieux.

Les gens (dont moi) ont sans doute eu du mal à comprendre à ton "Tant mieux si tout le monde y trouve son bonheur". Ils sont sans doute partis pour de bonnes raisons mais je doute qu'il l'ai fait de gaité de coeur.


ricou, le
@ComicTrip, le mal-être au travail n'est pas théorique donc émettre une hypothèse sur les raisons des démissions à la FFE n'a rien de théorique. Ce qui est théorique en revanche c'est de dire que le droit du travail est ultra-protecteur.
C'est théorique, et surtout ironique dans le contexte social actuel ultra-libéral, néo-féodal.

Bref, il faut juste se caler sur ce que tu appelles la théorie, la pratique et sur ce qu'est une hypothèse.

Une fois qu'on sera d'accord sur ces termes, on pourra aller boire une bière en terrasse.




© 2000-2021 - France Echecs - Politique de confidentialité