France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- dimanche 26 septembre 2021
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Catalane (le retour) par Krusti le  [Aller à la fin] | Ouvertures |
Bonjour je cherche à centraliser tout ce qui concerne les commentaires en langue française sur la catalane (Parties commentées dans les revues, livre, pgn, video...). Pour l'instant j'ai commandé le Payot (Jouer et gagner la Partie Catalane) et j'ai également le package video de la Catalane par Axel Delorme via Ichess.
Merci d'avance.


Le Payot (que j'ai dans ma bibliothèque) n'est pas mal au niveau des explications, mais il date de 2009, et on a très certainement inventé d'autres trucs pointus depuis...

Il y a un chapitre sur la "stratégie catalane", avec des exemples bien classiques dans la livre de Shereshevsky, la stratégie dans les finales.

Je n'y connais rien en vidéos.

Si tu veux être(un tout petit peu) exhaustif, j'ai bien peur que la langue de Shakespeare soit utile.


bzh92, le
1.d4 the catalan, quality chess. C'est la référence.


Krusti, le
Merci Mazettov je vais trouver sans doute largement de quoi m’initier dans le payot.
Rappel: Seule la langue française m'intéresse sur cette question. Merci tout de même bzh92.


@ Krusti : le MI Claude Adrian est le spécialiste français de cette ouverture il me semble, je ne sais pas s'il a lui aussi succombé à la mode des cours en ligne ?


Krusti, le
@ComicStrip, précieux tuyau, je le note. Merci !!!


Chemtov, le
Si je devais expliquer la Catalane à mes élèves avec seulement des ouvrages en français, j'utiliserais, dans l'ordre :

1) G.M.I Gabor Kallai: Traité moderne des ouvertures Tome 2. Chapitre sur le Gambit de la Dame. Paragraphe VII: L'ouverture Catalane ou Le Gambit de la Dame Catalan.

2) M.I. Chéréveski / L.M. Sloutski : Choisir son ouverture /II. Chapitre : Le fou Catalan ( 7 parties ).

3) Mes parties ! ( vs GM V.Inkiov, A.Sokolov, J.Pinter, MI M.Mueller et quelques autres avec les blancs et aussi pas mal de Grunfeld avec e3 donnant exactement les mêmes structures inversées ).

Après... il y a aussi des Slaves avec Dc2 qui se ''catalanisent'' si on continue avec un fianchetto ( transpo dans Catalane fermée avec c6 ). Et nombreuses transpos possibles aussi vers la Tarrasch du Gambit de la Dame.


Krusti, le
Merci Chemtov, (ça tombe bien j'ai le Kallai...).
Je note précieusement tout ça et je regarderai tes parties.


atha, le
Parmi les joueurs actuels, Giri, So, Ding Liren et Dubov, joue régulièrement la catalane. Les parties de Dubov montrent des idées très intéressantes (mais la plupart sont dans des parties sur internet. Je ne suis pas sûr de comment les retrouver)
Sinon les parties de Kramnik sont évidemment à regarder.
En France on a aussi le GMI Vladislav Tkachiev qui la jouait régulièrement. Ses 2 masterclass sur le fianchetto sont un must (sur YouTube/blitzstream. Ça couvre aussi l’est indienne, la sicilienne g3 et d’autres systèmes à base de fianchetto). Il donne aussi des cours apparement.


Je crois que ARONIAN est aussi un spécialiste de la Catalane .


Krusti, le
Merci @atha et @supergogol en effet Aronian est souvent cité, Tkachiev l'a été également dans d'autres échanges. Tout comme Dubov.
Idéalement, au delà des parties (la base bien sûr), c'est le commentaire de celles-ci en langue française qui m'intéresse.


Je suis un peu comme toi, quand j'ai la partie brute, sans commentaires, je nage. C'est pour cette raison, je pense que Chemtov (et moi!) avons proposé Shereshevsky. Tu y trouves des exemples, bien anciens, bien classiques, genre Geller - Milic, 1956.

Des positions qui, si tu les survoles rapidement sur l'échiquier de ton voisin, ont l'air bien plates (Dames échangées, etc.), mais où les Noirs n'arrivent jamais à terminer leur développement de manière satisfaisante.

Sinon, tu trouves d'occasion sur Amazon une méthode d'anglais à 4,79 euros.^^ Tu auras ainsi accès non seulement à The Catalan, mais aussi aux œuvres originales de James Joyce, Judith Butler, Charles Peirce...^^


Krusti, le
@Mazetov j'entends bien ton propos et tu décris bien le pb de la partie brute.
Sans être bilingue je me débrouille sans (trop grande) difficulté en anglais. Simplement je préfère, aux échecs, les ouvrages dans ma langue maternelle. A la fois pour des questions de principe (hors sujet ici) mais aussi, de manière plus "psychologique", parce-que j'ai l'impression que le peu d'attention que je dois consacrer à l'effort, même s'il est léger, pour traduire mentalement, crame une énergie que je préfère entièrement consacré à ce que je lis. ^^


Krusti, le
Revenir vers les Kàllai est un vrai régal.
Quelle édition parfaite (en un sens) avec cette rubrique systématique "Plans réciproques" et ses variantes "courtes".
Sinon désolé pour la faute d'accord dans le message ci-dessus [consacrer].


Chemtov, le
@Krusti: ''Revenir vers les Kallai'' et aussitôt... Kallai... vient vers vous :
( Après une petite conversation très matinale, sur Facebook, avec Gabor Kallai ) ( Je lui ai aussi indiqué votre profil et page sur FB )

''Cher ami des échecs, Merci pour l'opinion positive sur mon livre d'ouverture. Il est déjà un peu vieux.... On me demande plusieurs fois de le renouveler et de l'écrire mais le volume géant d'informations sur les échecs rend ce problème difficile. Maintenant, j'y pense à nouveau .... Thx! 🙂


Renan, le
Je confirme chemtov,vous me l'avez conseillé et il est vraiment bien...complet comme il faut avec les plans côté B et côté N...


Davout, le
@Chemtov

Pour une première approche dans l'étude des ouvertures, au lieu de dire : "étudiez les livres de Gabor Kallai", on peut simplifier en disant :" D'abord Kallai" !


Chemtov, le
Oui. ''Première approche'' et ''D'abord''. Mais pas que ''d'abord''. J'ai souvenir d'une prépa d'urgence, avant un match par équipe. L'un de mes frères découvre qui est son adversaire ( 2200 et quelques ) et quelle est la spécialité du bonhomme. En quelques minutes, il parvient à lire ce qu'en disait le Kallai ( de la spécialité, pas du bonhomme !). Et il a gagné, en suivant exactement la ligne du bouquin, avec les recommandations principales, assez basiques, mais que l'adversaire n'avait apparemment jamais comprises. Donc même à 2200.


Krusti, le
Bien vu @Chemtov pour cette délicate attention.


Chemtov, le
Et il ne faut pas oublier la traduction : Merci à Szitas ( autre Gabor ) qui avait traduit le livre en français ( correction de Michel Bedos ). Tous les deux sont de la région toulousaine.


Davout, le
Je possède les 2 Kallai. Mais j'ai commencé l'apprentissage des ouvertures avec le Frits van Seters avec son "guide marabout des échecs".
C'était une époque où les livres d'échecs en français étaient rares et chers, alors un poche était une aubaine pour un ado et habitant la campagne... Je trouve qu'il a un certain charme désuet.
Puis, chez le même éditeur en poche, ce fut "le milieu de partie" de Janos Flesch.


Krusti, le
@Davout j'ai découvert également les échecs au travers de ce guide marabout.
J'en garde un souvenir ému, j'aimais beaucoup ce bouquin (tiens je vais trainer sur le web histoire d'en racheter un exemplaire...)


Davout, le
@Krusti
Pour un poche il aborde toutes les phases du jeu, des finales élémentaires, aux ouvertures en passant par des exercices tactiques. Il s'y trouve un chapitre : "comment ouvrir une partie d'échecs ?", la 3è partie : le milieu de jeu 1) les combinaisons de bases, 2) considérations sur l'attaque et la défense, 3) Analyse et évaluation d'une position avec comme exemple la partie Fischer-Sherwin, 1957.
Un autre chapitre est dédié à certains finales.
la 5è partie : les penseurs, les grands praticiens, les grands professeurs.
6è partie :
- réflexions et remarques
1. considérations sur l'apprentissage ds échecs
2. le mythe détruit ou le mode de pensée du joueur
3. le choix d'un coup à partie d'une position donnée.
Van Seters fait référence seulement à la thèse du docteur AD de Groot : Het Denken van den Schaker où celui-ci, à l'aide de multiples tests, s'est livré à une introspection : comment les joueurs procèdent-ils pour arrêter leur choix devant tel ou tel coup ? L'évaluation est faite avec une position tirée d'une partie Groot - C. Scholtens, 10 04 1936.
la thèse en néerlandais :
https://www.dbnl.org/tekst/groo004denk01_01/groo004denk01_01.pdf


@Krusti : comme évoqué le 27/05, Claude Adrian a de beaux restes sur la catalane !

Voir la rouste du jour contre le pourtant hyper solide GM Axel Delorme. Les presque 250 points elo de différence n'y ont pas fait grand chose.

La partie est admirable (je n'ai pas vérifié avec un moteur d'analyse bien entendu, juste du ressenti)


Krusti, le
@ComicStrip, j'ai vu ça en effet quel match entre deux spécialistes cités dans ce fil !
Et quelle épine que ce pion d6 !
Il semblerait que les blancs n'aient jamais été inquiétés.
Hâte d'avoir une analyse post mortem.




© 2000-2021 - France Echecs - Politique de confidentialité