France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mardi 22 juin 2021
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Assurance - Cours d'échecs par Crepuscule le  [Aller à la fin] | Actualités |
Bonjour

Retraité depuis peu je compte donner, ponctuellement, quelques cours d'échecs, surtout de l'initiation.
Je souhaite faire les choses dans les règles.
Que ce soit en cours individuels, ou dans le cadre d'une intervention sur le temps scolaire, faut il prendre une assurance particulière ?
Bon aux échecs les risques sont limités mais un gamin peut toujours tomber de sa chaise ou mettre une pièce dans l'œil de son adversaire ...:))
Merci pour vos avis éclairés ...:))
Je compte m'inscrire comme auto-entrepreneur cela me semble être le plus adapté, mais là aussi je suis à l'écoute de vos suggestions.


Yves4, le
Assurance en responsabilité civile auprès de n'importe quel assureur, autour de 200 euros l'année. De toute façon, il est probable qu'elle te sera réclamée pour tes interventions.


Merci pour l'info.
Mon assureur m'a confirmé que la responsabilité civile fait partie de mon package assurance habitat.


Yves4, le
Je ne suis pas sûr que ce soit la même. Il te faut être assuré pour défaut de surveillance et je ne pense pas que ce soit dans une assurance habitat.


Merci pour cette précision, je vais approfondir !


Sdb64, le
Ta licence FFE comprend une assurance. Ça devrait suffire. A vérifier auprès de la FFE.


Chemtov, le
Le mieux, le plus sûr, c'est d'affilier aussi les gamins. Et de tout faire entrer dans une activité club ( ce que l'on fait dans les écoles en ''extrascolaire'' ). Mais même sans qu'ils soient affiliés, l'assurance FFE convient très bien à nos partenaires de la Ville ( service de l'éducation ) pour nos activités ''périscolaires''. Pareil pour les activités avec les autres services de la Ville pour différentes animations d'été ou pour les simultanées publiques( service sport et service ''événementiel'' ). Avec donc du public inconnu, non répertorié, au départ. Et qu'on pourrait blesser, ou qui pourrait se blesser tout seul ( ou se contaminer ) avec nous.


Renan, le
Si tu le fais en auto entrepreneur, il est fort probable que tu auras besoin d'une assurance spécifique, pas sûr que ton assurance de licence suffise (assurance pro du coup)...


Sur le site de la FFE il est clairement précisé que l'assurance FFE ne couvre que le titulaire et si jamais, il casse quelque chose, disons de matériel. Il est même précisé sur le site de la FFE que l'animateur n'a pas besoin d'avoir une licence, s'il est intervient pour une structure FFE (Le club) il bénéficie automatiquement de la responsabilité civile.
Par contre pour revenir à mon exemple, un gamin un peu turbulent tombe de sa chaise et garde des séquelles ou bien met une pièce dans l'œil du gamin d'en face. Si les parents sont procéduriers cela peut se terminer au tribunal. Par contre il ne faut pas oublier que dans le cadre d'une intervention sur le temps scolaire l'instituteur est également présent ! Et donc je ne vois pas pourquoi l'intervenant échecs serait en première ligne.
Prendre une licence B pour chaque gamin est peut être la solution, mais pour des initiations sur le temps scolaires, avec très peu de séances, c'est lourd comme solution.


Chemtov, le
Le temps scolaire, c'est encore autre chose. Là les gamins ont leur assurance... scolaire ( déjà obligatoire ).
A Strasbourg, on n'intervient pas en scolaire. Mais si on le faisait, on ne se sentirait pas obligé d'affilier les gamins.

Pour les enfants, ce serait :
en scolaire = assurance scolaire, pas de licences
en péri-scolaire ( co-encadré par la ville ) = assurance de l'association et de la ville
en extra-scolaire ( dans une école, mais non encadré par la ville ) = licences FFE pour les gamins.

Pour les animateurs :
dans tous les cas = assurance par leurs licences FFE ou par celle du club.

Après...il vaut mieux vérifier avec les partenaires locaux... C'est peut-être plus strict dans certaines communes.
@Crépuscule : On peut en parler cet été, pendant l'open ( aussi pour les conseils pédagoqiques ! ).
Si on trouve le temps...


Sdb64, le
En temps scolaire c'est bien l assurance scolaire qui fonctionne. Les enfants sont sous la responsabilité de l'enseignant dans tous les cas. D ailleurs il est formellement interdit d'être seul avec les élèves en temps scolaire (même si parfois on peut dépanner en cas d absence d un professeur... mais ça reste interdit).

La licence FFE en temps scolaire est accessoire. Néanmoins elle permet de juger de l'activité d un club. Un CDJE ou un club pourrait t aider à financer ces licences au moins en partie.

Croisement avec Chemtov

Si tu veux licencier les enfants tu peux proposer à l'école l'organisation d un tournoi homologué en fin cycle. A ce moment licence obligatoire.


Yves4, le
La vérité c'est qu'on en sait rien et même les collectivités qui accepteront l'assurance FFE n'en savent rien.
Lorsqu'on intervient dans des situations tellement diverses que peut en rencontrer un prestataire de service, il est plus rassurant d'avoir sa propre assurance qui ne coûte que autour de 200 euros. Ce n'est rien lorsque c'est ton métier.


Merci à l'ensemble des intervenants

Je précise néanmoins que cela ne va pas être mon métier. Je comptais faire environ une centaine d'heures par an.
Je vais donc forcément avoir un petit chiffre d'affaire. J'ai fais une simulation, les charges, taxes et impôts représenterait environ la moitié de mon chiffre d'affaire, si je rajoute une assurance à 200 € je suis à plus de 55 % ...:))
Je suis néanmoins en attente d'une analyse par un assureur qui s'occupe de mes différents contrats. Je vous ferais part de ses conclusions.

Je profite de vos expériences pour poser une dernière question. Un auto-entrepreneur doit visiblement acquitter la cotisation foncière des entreprises, même s'il n'a pas de locaux, on se base alors sur son domicile. Avec visiblement un minimum autour de 250 € mais cela peut être deux ou trois fois plus et il semblerait que cela ne soit pas en fonction du chiffre d'affaire. Quelqu'un maitrise ce sujet ?
Je vais prendre contact avec la municipalité. Si j'obtiens des réponses claires je vous en ferais part.

@Chemtov
- Volontiers !
- Il faut que je te gronde, dans la liste des inscrits, tu as toujours celle de 2019 avec Rausis en Guest star ...:))


Chemtov, le
Tiens...c'est une idée ça...


Je ne serai pas d'une grande aide Crépuscule je ne maîtrise pas le sujet, juste confirmer ce que tu as déjà lu par ailleurs car ma compagne était un moment autoentrepreneur sans locaux (à domicile), et en effet il y avait une cotisation foncière des entreprises fixe annuelle non basée sur le chiffre d'affaire


Renan, le
Crépuscule,
Bon je vais donner l’expérience de ma femme qui est auto entrepreneuse mais qui bosse pour une grosse société (oui ça existe)...
En effet elle paye bien le CFE,environ 200 euros à l’année (c'est un forfait suivant la commune,département, Région etc...)...De plus elle a été obligée de prendre une assurance au cas où elle casserait un pot de fleur (ou autre,un pb quelconque en somme)chez un client,et c'est aussi dans cet ordre de prix ( suivant l’assureur sans doute)...


vampyr, le
@Crépuscule
Si ton CA est inférieur à 5 000€ de mémoire tu n'es pas obligé de payer de la CFE.
Et tu es exonéré la première année sauf erreur.

Après il n'est pas illogique que tu arrives à 55%, c'est globalement ce que percevrait l'Etat sur un salaire.

@Renan:
Cela ressemble à une situation que l'on pourrait requalifier en contrat de travail ça....


Sdb64, le
Le piège de l'autoentreprise c'est de se retrouver avec un seul et unique employeur (comme ceux qui font tout passer par un club).
Il faut essayer de travailler parfois en direct avec des écoles, ou avoir des cours particuliers, etc.
Les charges URSAAF qui s'appliquent sont à 22% du CA, tu dois être dans une tranche d'impôt élevée pour arriver à 55%...
Concernant les dépenses liées à l'activité en elle-même elles sont minimes. N'hésite pas à demander aux écoles de s'équiper en jeux avant ton passage, ce sera ça de moins à payer et à transporter.


Merci pour vos contributions

J'ai effectivement retrouvé le texte qui indique que si le CA est inférieur à 5000 € il y a exonération pour la CFE. (Et ça va être mon cas).

Du coup mes charges, taxes et impôts ne sont que d'environ 50,2 % ...:))

Pour être exonéré la première année il faut être soit jeune (-26ans), soit chômeur, soit handicapé de moins de 30 ans.

J'ai une dernière question !

Si en plus de la prestation, je facture des frais de déplacement, dans la logique de l'autoentrepreneur cela rentre dans le CA et du coup je dois également donner à l'état la moitié des frais de déplacement.
Votre analyse est la même ?


Renan, le
@vampyr,
C'est le problème des autos entrepreneurs qui bossent pour les grosses boîtes,c'est limite contrat de travail mais ce statut a été dévoyé par les dites grosses boîtes.


Sdb64, le
Oui, les frais de déplacement entrent bien dans le CA et sont chargés à 22% comme le reste.

On peut être autoentrepreneur et bosser pour une grosse boite. Mais on ne peut pas avoir que ce seul client. C'est risqué pour le client et pour lautorentrepreneur qui profite pendant ce temps des avantages de ce système.


Chemtov, le
Toujours ambigüe, la situation avec le périscolaire: https://aide-creation-entreprise.info/Activite-periscolaire-et-micro


Sdb64, le
L autoentrepreneur payé 10 euros l'heure et qui surveille des enfants qui font du coloriage est forcément hors des clous... ce n est pas le cas des animateurs echecs souvent payer le double ou le triple des animateurs périscolaires salarié de mairie. L'Ursaaf fait bien de reagir mais ceci ne... nous.. concerne pas.


Merci à tous , pour l'instant je n'ai plus de questions. Ne comptant pas prendre d'assurance particulière et ayant la certitude que mon CA va être inférieur à 5000 € et donc exonéré de la CFE. J'ai refais mes calculs et j'arrive à un total d'environ 45 % (charges, impôts, amortissement du matériel pédagogique, etc.)

Mais même un chômeur qui serait à environ 23 %, et avec tout un panel d'exonération, il faut vraiment être dans une situation délicate pour accepter des interventions au tarif que cite Sdb64. J'aime faire découvrir les échecs aux enfants, mais c'est pas de tout repos !


Sdb64, le
@Crepuscule, je réagissais au lien envoyé par Chemtov pour les 10e/h.

Les tarifs sont variés, entre 25€ et 40€ dépl compris. Les écoles peuvent difficilement aller au-delà.


Pas de problème Sdb64, ce que tu as cité existe certainement ...


Chemtov, le
@Crepuscule, le 31/05/2021 08:27
''- Il faut que je te gronde, dans la liste des inscrits, tu as toujours celle de 2019 avec Rausis en Guest star ...:))''

Voilà, ça y est, il y a une première liste pour cette année ( y manquent beaucoup d'Alsaciens, pas encore inscrits ).
https://opensechecsstrasbourg.blogspot.com/


@Chemtov
Super, mais je suis un peu déçu, j'espérais jouer contre Gata à la ronde 1 ...:))


Chemtov, le
OK. Je vais lui dire que tu joues ! Il vit maintenant à Chartres. Mais nous avions parlé de l'Open par rapport à un tournoi en Allemagne qui suivait ( il aurait pu faire une halte d'une semaine chez nous ). Après... ses choix ont du changer... Mais si le quota maximal d'inscription est atteint, je pense qu'on fera une fleur pour l'accepter quand même.




© 2000-2021 - France Echecs - Politique de confidentialité