France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 12 mai 2021
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Variante Alapin (directe ou différée ?) par Penarol le  [Aller à la fin] | Ouvertures |
Bonjour à tous !
Ce petit message pour solliciter vos conseils. J'ai envie de regarder avec les Blancs la ligne 1.e4 c5 2.c3
Il y a clairement des variantes beaucoup plus amusantes (et sans doute plus fortes) mais 2.c3 a beaucoup de sens car l'objectif est d'essayer d'obtenir le duo central e4/d4.
Ma question est la suivante. Selon vous faut-il jouer 1.e4 c5 2.c3 ou 1.e4 c5 2.Cf3 puis c3. Quels sont les avantages et les inconvénients. Merci d'avance à cette noble assemblée pour vos conseils et avis éclairés.


sigloxx, le
Au final c3 c'est à jouer si tu aimes jouer avec le pion isolé d, qui va souvent survenir que ce soit après 2...d5 ( et aussi sur 2...Cf6), ou la majorité aile dame après 2...Cf6, principales réponses.
Le centre e4-d4 on l'a que quand les noirs répondent 2...d6 qui est plus rare.


sigloxx, le
Oops pas lu la question. Je connais assez peu la ligne 2.Cf3 suivi de 3.c3 donc pourrait pas répondre, désolé. Ca a lair assez différent de l'alapine, au moins après 2...d6 3.c3 Cf6 (par exemple 4.h3 Cc6 5.Fd3 e5 et on est vraiment loin d'une Alapin). d4 semble plus difficile à jouer dans cette ligne (si 4.Dc2 Dc7 l'empêche aussi). Apparemment on peut le jouer après 4.Fe2 Cc6 5.d4 cxd4 6.cxd4 Cxe4 7.d5 Da5+ 8.Cc3 Cxc3 9.bxc3 C~ avec bonnes compensations pour le pion (ou les deux pions après 9....Ce5 10.Cxe5 Dxc3+ 11.Fd2 Dxe5). Mais les noirs ne sont pas obligés de rentrer la dedans, ils peuvent jouer 4....g6 pour préparer le o-o et menacer enfin e4, ou jouer 4...e5.
On peut aussi se réorienter vers une attaque est indienne en jouant 4.g3, le cavalier noir étant déjà en f6 n'aura pas l'option de développement en e7 et le pion d6 est une perte de temps si les noirs optents pour e6 puis d5 (alors que c3 ne sera pas inutile).


Fox, le
Pour un mec qui ne joue pas du tout la variante tu la connais déjà très bien sigloxx. On peut même ajouter : pour les trois pions après 12.0-0 Dxd5, et SF qui donne un placide 0.00. Variante quasiment implaçable en pratique, les noirs jouant beaucoup plus souvent 4...g6, 4...e6 (4...e5 fait sens mais se rencontre assez peu) voire 4...Fg4 (Kasimdzhanov-Anand, Linares 2005)


Fox, le
Bref pour répondre à la question de départ, toute la clé est de savoir si on a envie de jouer cette ligne 2...d6 3.c3 ou non. Dans le cas contraire il vaut mieux jouer directement 2.c3. Si cette variante nous plaît, alors commencer par 2.Cf3 peut être intéressant : la possibilité d’une transposition force l’adversaire à avoir un répertoire cohérent, car on évite certaines variantes qui pourraient résulter de l’ordre de coups normal de l’Alapine, comme par exemple l’une des lignes majeures 2.c3 d5 3.exd5 Dxd5 4.d4 Cf6 5.Cf3 (ça n’est cohérent de prévoir ça avoir les noirs que si on répond 2...d6 sur 2.Cf3). Ça peut donc vraiment valoir le coup.

Ainsi pour résumer :
1) Si on est joueur d’Alapine de longue date et si on est désespéré par certaines variantes, en tête desquelles se trouve 2...d5 3.exd5 Dxd5 4.d4 Cf6 5.Cf3 (ou 4.Cf3 Cf6 5.d4) ET si on n’est pas trop réticent à entrer dans cette ligne à part que constitue 2.Cf3 d6 3.c3
OU a contrario si on adore vraiment cette variante 2.Cf3 d6 3.c3 (tous les goûts sont dans la nature... mais ça existe, je connais un cas au moins...) indépendamment de notre jugement sur les variantes standard de l’Alapine
alors commencer par 2.Cf3
2) Si on n’est pas convaincu par 2.Cf3 d6 3.c3, en tout cas pas assez pour que ce nouveau paramètre vienne compenser d’éventuelles difficultés qu’on ressentirait sur certaines variantes de l’Alapine normale, alors le remède risque bien d’être pire que le mal
donc commencer par 2.c3
3) Dans le doute, si on n’a pas de vision précise sur ce qui serait le mieux,
commencer évidemment par 2.c3 ; et envisager de raffiner plus tard avec le transpo trick 2.Cf3 3.c3.


sigloxx, le
On peut aussi réserver 3.c3 à 2...e6 et jouer 3.d4 sur 2....d6 si on aime pas jouer les siciliennes ouvertes avec 2...e6 par exemple (à une époque je jouais 3.d3 contre 2...e6 pour cette même raison, mais ça permettait aux noirs de se développer avec Cge7-g6-Fg7 que je trouve moins agréable pour les blancs qu'une attaque est indienne avec le CN en f6).

Sinon marrant de voir comme la théorie recommandée dans les années fin 90 début 2000 était différente dans beaucoup de cas de ce que recommandent aujourd'hui les machines. Sur 1.e4 c5 2.d3 d6 3.d4 Cf6 je voyais toujours recommandée la ligne 4.dxc5 Cc6 5.exd6 Cxe4. Visiblement maintenir le centre par le simple 3.Fd3 (ce que la plupart de mes adversaires ne connaissant pas la théorie jouaient naturellement..) semble largement supérieur pour les blancs :).


Fox, le
Oui bien sûr on peut le garder pour certaines situations précises. 2...e6 si on est joueur de lignes avec 3.Fb5 (ça fait alors un répertoire cohérent) ou 2...Cc6 si on juge que le cavalier est mal placé en c6 dans l'Alapine.

Ma réponse partait du principe qu'on veut jouer c3 quoi qu'il arrive, et qu'on cherche la meilleure option personnelle entre 2.c3 ou 3.c3.




© 2000-2021 - France Echecs - Politique de confidentialité