France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Sunday 18 April 2021
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Validité des licences 2020 par TonnaireCh le  [Aller à la fin] | Clubs |
Bonjour à tous,

Que pensez-vous de l'idée de demander à la FFE que lors de la reprise des compets, peu n'importe quand ça tombe, de valider le fait que les licences soient encore valables jusqu'à la fin de la saison qui sera en cours ? Par exemple : reprise en 03/22 et bien les licences 2020 sont encore valables jusqu'au 30/09/22.

Sinon on aura payé des licences pour 1 match !


splash, le
dans la théorie oui mais dans la pratique c'est pas possible car la ffe n'a pas de sous

ps: faut espérer des tournois cet été qd même
et il y en a qui ont fait des tournois en septembre octobre


Chemtov, le
Reporter la part club 2020-2021 sur la saison 2021-2022 des cotisations de vos membres me semble plus juste. C'est une somme souvent plus importante que celle des licences ( licences qu'il vaut mieux payer à la FFE qui en a besoin ).

Exemple : chez nous un joueur adulte a payé au club, en automne, 125 euros pour la saison sportive 2020-2021. Il n'a pu jouer qu'un match par équipe et il n'a bénéficié que de quelques soirées de club ( plus pas mal d'animations internet, mais très rares sont ceux qui ont participé ).
47 euros de licence, inclus dans cette cotisation, ont été versés à la FFE. Je trouve que c'est normal. En revanche, les 78 euros restants n'ont pas vraiment été utilisés par le club (comité bénévole, revenus des salariés ne reposant pas sur ces cotisations mais sur des projets, des aides, animations scolaires, etc...).
Il me semble donc logique de reporter cette somme de 78 euros sur la saison suivante et pas les licences qui, elles, seront de nouveau à régler par les membres ( c'est ce qu'on a décidé en AG et en comité du club, il y a dix jours ).

Après... il faut voir le fonctionnement de chaque club. Il doit exister une grande diversité.


vampyr, le
@Chemtov:
Les clubs aussi ont des besoins, je ne vois pas pourquoi opposer les clubs à la FFE sur le sujet. Surtout que pas mal de clubs ont déjà fait des efforts l'année précédente. 2 années de suite c'est trop ...

@TonnaireCh:
Tout dépend des activités/possibilités laissées par le virus. Si on peut reprendre en avril ou si on peut reprendre en septembre, l'analyse ne sera pas la même.

Si j'avais à proposer une solution, c'est une "extension" pour récompenser les fidèles.
Le fonctionnement serait le suivant:
- 50-75% du prix de la licence pour jouer jusqu'en septembre 2022 si l'on a pris une licence pour 2020-2021
- une licence 2021-2022 exceptionnellement plus chère pour les autres (surcoût Covid de 10 ou 15%) [la hausse étant ponctuelle]


Chemtov, le
@vampyr: Mais je n'oppose personne. Comme je l'ai dit : ''il faut voir le fonctionnement de chaque club. Il doit exister une grande diversité.''

Mais de quels efforts parlez-vous ? Inversement, je connais pas mal de clubs qui ont reçu des subventions qui n'ont pu être dépensées ( Pour les Tops notamment ). Et il y a eu des aides de l'Etat pour l'emploi.

Dans un questionnaire que nous avons fait (R.Heddache/D.Roos) pour le compte de la LEGE (Ligue des Echecs du Grand Est) après le premier confinement, auprès de nos 115 clubs, nous avons été surpris de constater l'absence de problèmes financiers ( nous avions prévu une enveloppe pour des aides d'urgence, mais je crois que rien n'a eu à être versé ).


vampyr, le
@Chemtov:
"Reporter la part club 2020-2021 sur la saison 2021-2022 des cotisations de vos membres me semble plus juste. C'est une somme souvent plus importante que celle des licences ( licences qu'il vaut mieux payer à la FFE qui en a besoin )"
Chez moi c'est une opposition.

Ensuite votre remarque sur le questionnaire est sans fondement.
Il couvre la fin de la période 2019-2020, période sur laquelle les clubs ont eu toutes leurs rentrées et souvent moins de sorties.
Pour la période 2020-2021, beaucoup ne se sont pas réinscrits directement et ne le feront peut être pas d'ici septembre 2021. Et sur la période de septembre 2020 à aujourd'hui, il y a eu des cours plus des loyers, des investissements...

Demander aux clubs un effort financier c'est pour certains impossible.

PS: sur les aides de l'Etat, elles ne couvrent pas toutes les dépenses et ne sont pas complètes. Si en plus on rajoute dessus des difficultés administratives et des lenteurs,...


Chemtov, le
@vampyr : "Reporter la part club 2020-2021 sur la saison 2021-2022 des cotisations etc....''. ''Chez moi c'est une opposition''

Bon... pas pour nous. C'est une question peut-être culturelle. Chez nous il n'y a pas vraiment de différence entre le club et les joueurs. Je ne peux pas ''opposer'' ce qui forme un seul corps. Les membres, d'ailleurs, n'ont souvent aucune idée du montant de la part licence FFE dans la cotisation globale.

la ''remarque sur le questionnaire est sans fondement''. ''Il couvre la fin de la période 2019-2020''.
En tous les cas, notre communication aux clubs est restée, elle est toujours valable, et nous n'avons toujours eu ni demandes ni appels à l'aide.

''des cours plus des loyers, des investissements...''. Bien sûr mais il y a aussi eu beaucoup d'aides publiques. En fait, tout dépend de quoi on parle exactement et où on se trouve.

Chez vous : ''sur les aides de l'Etat, elles ne couvrent pas toutes les dépenses et ne sont pas complètes. Si en plus on rajoute dessus des difficultés administratives et des lenteurs,... ''.
Chez nous : Non. On a tout touché : ( 2 x fois sur les deux saisons ) :
_ L'aide au Haut Niveau ( Région), aussi attribuée pour le développement local ( j'ai suivis les dossiers ).
_ L'aide à la licence ( Département 67 )
_ L'aide de l'Agence Nationale du Sport (ANS)
_ Le chômage partiel( sur une seule saison )
_ La subvention de fonctionnement de la Ville, + supplément COVID + exonération des loyers
_ Indemnisation de la Ville pour des activités scolaires déprogrammées.
Etc...etc...

''Demander aux clubs un effort financier c'est pour certains impossible.'' Oui, d'accord pour certains. Mais, pour la FFE aussi. Après, au club, il faut voir avec chaque membre s'il a des difficultés.


vampyr, le
@Chemtov:
J'étais sur l'opposition club/Fédération, où vous indiquiez que l'effort doive porter sur les clubs plutôt que sur la FFE. C'est une opposition mais nullement entre club et joueurs.

L'appel à l'aide n'a peut être pas eu parce que les clubs ne s'attendent pas à des efforts (comme le report de la part club que vous trouvez plus juste que l'extension de la licence d'une année).

Il y a peut être une plus grande réactivité de la part des autorité en Alsace. Mais je persiste. Le chômage partiel, l'avez vous complété pour que les salariés ne perdent pas de pouvoir d'achat/revenus?
Quant aux exonération de loyers, c'est à géométrie variable, la preuve la FFE prevoit de payer 63 K€ sur 2020.

Enfin je ne vois pas pourquoi ce serait plus difficile pour la FFE que pour un club. La FFE n'a eu aucun tournoi à homologuer, a eu aussi recours au chômage technique et aucune compétition internationales à financer.
Pour rappel, le budget prévisionnel apparait à -30 K€ alors qu'il y a à minima 2 postes sur lesquels il est possible d'économiser:
-29 K€ sur les échecs et mat junior alors que les clubs sont fermés
- 100 K€ de divers (ce qui ne peut pas être des frais de voyages/note de frais)

Mais je trouve qu'il serait bon d'avoir une communication claire de la FFE sous peine de se retrouver avec des joueurs qui ne feront pas de tournois car obligés de mettre le prix de la licence pour un tournoi


Chemtov, le
Je ne veux pas non plus opposer les clubs à la FFE. Les clubs sont la dernière déclinaison de la FFE après les ligues et les CDJE. L'argent des licences est d'ailleurs redistribué à 50% à ces structures intermédiaires.

Chez nous un membre lambda ne s'intéresse pas au chemin de sa cotisation au club. Celle-ci va se retrouver divisée entre le club et la FFE (licence), puis cette part FFE va redescendre en partie à sa Ligue et à son CDJE qui eux-mêmes rendent parfois cet argent sous forme d'aides aux championnats, aux opens ou aux stages de formation. Bref, lui, il paie 125 euros, c'est tout. Et la cuisine qui suit ne l'intéresse pas. Ce qu'il voit, c'est ce qu'il a pu faire avec son club ou pas. Dans notre club on a jugé qu'il fallait offrir une nouvelle saison d'activité à ce membre lambda en réduisant sa cotisation de 60%.

''L'appel à l'aide n'a peut être pas eu ( d'effet) parce que les clubs ne s'attendent pas à des efforts ''...Ben...si... c'était le but annoncé.

''Il y a peut être une plus grande réactivité de la part des autorité en Alsace.'' Pour la Région, il s'agissait de tout le Grand Est ( Champagne
Ardenens, Lorraine, Alsace ).

''Le chômage partiel, l'avez vous complété pour que les salariés ne perdent pas de pouvoir d'achat/revenus?'' Bien sûr. Nos permanents ont touché leurs salaires habituels. Et on a aussi payé les quatre dernières rondes de N1 pour les GMs ( ils ont fait des cours à la place )

Pour le reste ( sur vos chiffres) , je ne sais pas. Il y aurait trop de choses à vérifier et à analyser séparément.

Pour la communication claire, c'est difficile , vu que :
1) Les trois listes candidates ont déclaré ne pas se prononcer sur ce sujet
2) L'équipe dirigeante actuelle n'est pas en mesure de prendre des décisions de cet ordre ( président par interim et CD non consulté/réuni )

Mais c'est vrai que s'il y a des tournois cet été ( on l'espère bien ! déjà pour le notre !) c'est dommage pour un joueur non affilié ( ou affilié B) ( comme Beeji3000 ! ) de payer autant. Pour les Championnats de France, je crois que c'est d'habitude réduit à 30 euros. Peut-être le FFE pourrait-elle aussi accorder cette réduction pour les autres tournois.


le hic c'est que vu la fin d'année 2019 tronquée + la menace qui était très forte de voir la saison 2020 qui allait s'arrêter avant d'avoir commencer, les joueurs d'équipe n'ont pas voulu prendre de licence. et pour ne pas faire forfait en n4 j'ai fais l'avance avec les sous du club espérant que la FFE ferait qq chose le moment venu...


vampyr, le
@Chemtov:
Donc si vous avez combler les 20% manquants, vous avez des dépenses non couvertes par les aides.
20% de la masse salariales avec les charges en plus, quand on sait que c'est un des postes les plus importants pour un club, je vous laisse imaginer l'état des finances de ces clubs..


DDTM, le
masse salariale et charges, un des postes les plus importants pour les 900 clubs de la FFE ? hmmm, je pense que l'analyse est en grande partie erronée ... sans aborder la question autoentrepreneur/salarié ...


vampyr, le
@DDTM:
Pas pour les 900 clubs mais pour les plus importants oui.
Si tu as un club qui a acheté ton matériel et que la salle t'est fournie gracieusement par la mairie, alors oui le Covid ne te dérange pas financièrement parlant.
Si tu as un club avec des frais, des animateurs, des joueurs rémunérés alors oui c'est un poste important.

La question de l'autoentrepreneuriat ? Aucun impact ou presque pour les clubs en matière de dépense.


Chemtov, le
@vampyr : Comme dit précédemment, les clubs ont des expériences très différentes. Pour le chômage partiel, on y a plutôt gagné par rapport à une saison normale car on a touché ces indemnités de l'état sur toute la période, donc sur des semaines ( notamment les vacances de Pâques et partiellement l'été ) où nos salariés ne rapportent d'habitude pas d'argent. ( mais où on les a toujours payés ).

Par ailleurs, comme dit DDTM, on a remarqué dans notre questionnaire que très, très peu de clubs avaient des salariés ( je crois moins de dix sur les cent quinze du Grand Est ).

En revanche, on a été surpris que les clubs ne se souciaient guère des auto-entrepreneurs qu'ils engageaient et qui avaient perdu tous leurs revenus. Là, j'ai fait un tour téléphonique pour aller soutenir les gars ( soutien, hélas, que moral ).


vampyr, le
@Chemtov:
Pour rappel les salariés en congés (paques/été) ne sont pas couverts par l'aide de l'état, c'est au club de payer.

Sur les clubs avec des salariés, ils sont sans doute minoritaires mais en terme de dynamisme, de nombre de joueurs/équipes, je pense qu'ils représentent une part non négligeable. (Après je parle en connaissant beaucoup plus la région parisienne).

Pour les auto-entrepreneurs, on arrive à la limite du système avec des gens qui vont se retrouver sur le carreau et qui vont peut être délaisser le jeu d'échecs.


la situation n'est pas simple. Comme disait chemtov, il y a la part cotisation ffe et la part club. Pour la ffe, il faudra voir s'il y aura les moyens financiers pour faire un geste. Au niveau des clubs, cela dépendra effectivement de la situation de chaque club... on ne peut trouver de règle générale. Je pense que la majorité des présidents de club sont conscients de la situation et qu'une majorité également des adhérents en ont conscience également. Il faudra faire la part des choses en fonction de la situation de chacun. Et surtout que chacun fasse preuve de compréhension et de solidarité. Pour ce qui est de mon club,on essaiera de réduire considérablement la cotisation de l'an prochain, et surtout pour les licences A


Chemtov, le
@vampyr :
Ce n'était pas des congés, mais des périodes creuses avec juste du travail en interne ( gestion, entretien, classement, formation personnelle, etc...).
Pour ''les auto-entrepreneurs... qui vont se retrouver sur le carreau et qui vont peut être délaisser le jeu d'échecs''.
C'est déjà fait ( des membres d'autres clubs ). On a pu sauver leurs cours dans les écoles ( qu'on leur rendra quand ils reviendront ).

@Waterprof : '' Il faudra faire la part des choses en fonction de la situation de chacun. Et surtout que chacun fasse preuve de compréhension et de solidarité. Pour ce qui est de mon club,on essaiera de réduire considérablement la cotisation de l'an prochain, et surtout pour les licences A ''.

C'est tout à fait ça. Cette solidarité existe. Quand j'ai parlé de réduire la cotisation, certains m'ont dit ''vous n'y pensez pas !'' Nous avons même reçu des dons de membres en plus des cotisations pleines. Et même certaines familles quasiment sans revenus m'ont demandé comment elles pouvaient aider.


Wisemas, le
Je disais suite au débat entre les candidats à la présidence qu'heureusement aucune des listes n'avait mis sur la table de mesure démagogique comme la gratuité des licences pour la saison à venir pour ceux déjà licenciés cette année. Mesure qui impactera également les ligues et les CDJE.

J'avais parlé trop vite. L'approche de l'élection fait naître de telles promesses de campagne de dernière minute, ce qui rejoint ce sujet.




© 2000-2021 - France Echecs - Politique de confidentialité