France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- dimanche 18 avril 2021
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Podcast : Comment le jeu d'échecs peut-il nous aider dans la vie ? par Slicing le  [Aller à la fin] | Actualités |
https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-25-fevrier-2021


clarxel, le
Intéressant mais dommage que Kevin Bordi (que j’apprécie), n’ait pas corrigé les affirmations péremptoires de Denis Grozdanovitch du style « tous les grands-maîtres sont des Asperger (autistes), sauf Kasparov »

Peut être s’est il vite rendu compte que s’il commençait à l’interrompre, il allait devoir intervenir toutes les 5 secondes et que ça deviendrait vite pénible pour les auditeurs.


Chemtov, le
C'était juste insupportable. J'ai écouté, l'autre jour, et j'ai arrêté au bout de dix minutes, après le premier délire du monsieur, celui sur les grands maîtres et les autistes (propos répréhensibles par la loi, non?).
Les commentaires lus sur Facebook sur la suite aussi semblent m'avoir donné raison.


Renan, le
de vieilles fausses rumeurs balancées par un "journaliste" qui ne vérifie rien qui ne fait donc pas son travail de journaliste...comme si un journaliste disait que tous les cyclistes pro étaient tous dopés en interrogeant Cyril guimard ou Bernard Hinault; "alors comme tous les cyclistes sont dopés etc....etc....c'est consternant.
je l'avais déjà écouté ce podcast,je n'ai pas tenu longtemps non plus.


Renan, le
le mot utilisé était handicapé.Tous les "maîtres" sont des Asperger donc sont handicapés; Mais je note une certaine moquerie dans le ton employé et je pense que Mr Bordi ne répond pas car il s'en fiche...


Slicing, le
L'intervention de Bernard Werber et de Kevin Bordi était la bienvenue.
Cependant comme vous j'ai trouvé les propos de Denis Grozdanovitch particulièrement consternants.


Chemtov, le
Bon... il parait que ce gars a fait, par ailleurs, des choses remarquables. Mais comme disait souvent un de mes vieux maîtres : ''Le génie et la connerie sont deux variables strictement indépendantes''.


Parfois même on en vient à croire qu'elles sont tristement dépendantes, positivement corrélées...


Chemtov, le
De géniales réalisations rendues possibles, voire motivées, par une connerie sans limite ? Nécessitant presque ce puissant carburant ? Je ne pensais pas à cela.
Mais plutôt, vraiment, d'un côté des analyses, des observations de qualité, permettant la réalisation d'oeuvres, travaux artistiques, littéraires ou scientifiques reconnus, et d'un autre côté, émanant de la même personne, des déclarations sans fondement, irrationnelles, bêbêtes, proférées (évidemment) avec beaucoup d'assurance et d'évidence. On a de grands exemples, en littérature notamment ( L.F. Céline, Mario Vargas Llosa, etc...). On peut rajouter désormais Denis Grozdanovitch.


Krusti, le
Petite contribution au débat.
(Ne pas tenir compte des gentillesses excessives, forcément excessives du community manager... ;-) )


dire que tous les GMI sont des autistes / handicapés, c'est une façon d'expliquer pourquoi lui n'est pas devenu GMI... et donc de se mettre en avant


Slicing, le
Merci Krusti pour la critique du livre


Krusti, le
Je t'en prie @Slicing.
Je me demande vraiment comment ce livre va être accueilli par la "communauté"...


Slicing, le
Il s’est tiré une balle dans le pied.


Krusti, le
Relativement à l'émission oui sans doute... Après est-ce rédhibitoire ? Pas certain...


clarxel, le
Impressionnante contribution, Krusti
Chapeau...


Bintje, le
Merci Krusti ! Bel article et belle prose.

Les habituelles références à Gödel et Grothendieck ont fini de me convaincre que ce type ne sait pas de quoi il parle. Je ne lirai pas son livre.


Fox, le
@Chemtov et Sisyphus : ne soyons pas pessimistes ; ils sont quand même heureusement très fortement corrélés négativement. Le mot connerie, concernant Céline tout au moins, me semble du reste mal choisi. Il s’agit plutôt ici de donner voix à sa part maléfique. Beaucoup, des génies aux simples d’esprit, laissent s’exprimer le petit diable qui siège sur leur épaule ; lorsque sa parole est portée par un grand créateur, c’est évidemment fracassant.


Krusti, le
Merci @Clarxel et @Bintje.
Je me pose encore des questions autour de cette fameuse page 115...


Chemtov, le
@Fox : Il y a tellement de choses intéressantes à lire ! Une vie entière n'y suffit pas. Quel dilemme pour choisir... Il faut donc remercier ces auteurs qui nous montrent ce que nous pouvons, en priorité... éviter de lire.


Fox, le
@Chemtov : Oui il y a énormément de choses passionnantes à lire (et il faudra de toute façon choisir), et « la connerie » est clairement à éviter. Mais Céline est exclu de cette discussion ; pour lui, la question ne se pose pas du tout en ces termes.


Chemtov, le
J'entends ce sujet dans mon entourage depuis mon plus jeune âge. C'est une question personnelle pour chacun.


Zorglub, le
Je ne vois pas en quoi parler de Céline a un rapport avec le post… Le maître prodigieux que fut Céline se trouve dans la vision directe, et dans cette refonte de la syntaxe qui donne à chacune des phrases l'éclat de la vérité brute. Le fameux style elliptique personnel et très travaillé. Il est apprécié pour cela et pas pour autre chose. J'ai malheureusement eu le malheur de lire bagatelle après voyage et mort et c'est vrai que c'était très malaisant… je tairai le nom des titrés français qui sont fans de Soral et de Kontre Kulture (un Mi qui dépense tout son fric dans les ouvrages conseillés par le Dieu Soral mdr) mais il y en a (hélas).


Zorglub, le
Ce qui est fou dans ce forum d'échecs (et je fréquente tous les forums en Anglais) c'est que c'est quasiment le seul site ou l'on dévie tout de suite sur un autre sujet que les échecs. A la base c'était intéressant et l'éternel débat sur Céline j'en entends parlé depuis mes 13 ans. Y'a des forums pour cela il me semble (essayez de ne pas vous faire censurer sur égalité et réconciliation c'est impossible). J'ai été poli mais j'ai été censuré direct par la kommandantur pour une vision quelque peu différente de l'ambiance générale. je l'ai fait quelques jours histoire de comprendre ce qui plaisait aux 2 titrés assez connu du monde des échecs. Des gens censés mais j'ai presque réussi à me faire casser la g.... pour oser contredire le gourou :-) c'est la que j'ai vu la dangerosité des sectes.


Fox, le
Totalement d’accord avec l’analyse de Zorglub (et j’ai choisi personnellement de ne jamais lire Bagatelles ni Les beaux draps ; il est de toute façon compliqué d’y avoir accès ; mais Guignol’s band, Féérie...)


Zorglub, le
Il ne pouvait pas être complètement maléfique non plus car son écrivain préféré était Jean de la Fontaine! Son écrivain favori et le plus grand écrivain français, estimait-il, en raison de la musicalité de la langue. " Comme disait encore Voltaire… Y disait: La Fontaine a fait des fables, ben qui est-ce qui va en faire, maintenant ? Personne va refaire du La Fontaine, n'est-ce pas ? (…) Il n'y a rien à ajouter, c'est fait, c'est correct… C'est plein, c'est ça, c'est tout… Et pis après, bé dame, après, y a pu rien à faire " Puis je crois aussi Rabelais si mes souvenirs sont bons.


Zorglub, le
C'était l'époque des amis Arletty Michel Simon et tout ça dans les années 50 y'en avait beaucoup qui n'avaient pas le cul très propre et qui sont passés entre les gouttes...les collabos et les délations étaient beaucoup plus importantes que les résistants… A part le Fameux socialiste résistant de la dernière heure qui aimait Pétain et ses amis collabos. Lui aussi je trouve qu'on lui a pardonné beaucoup de choses m'enfin.


Renan, le
je vois que c'est "le" sujet du moment; les grands maîtres (ou les maîtres ) ont ils tous les syndrome d'asperger...m'en fiche moi, je ne suis pas grand maître...mais bon c'est facile de balancer sur une radio une soit disant vérité sur les joueurs d'échecs (maîtres ou pas)....


Zorglub, le
Trop fainéant pour me documenter j'ai joué les bullets hier sans dormir et j'ai vu que j'avais pris un coup de vieux dans la rapidité. la encore seulement 2 heures de sommeil à cause de l'excitation mais en gros qui peut me résumer en 2 ou 3 mots sur qui est ce "Denis Grozdanovitch" et ce qu'il a fait de bien… je sais y'a google mais si une âme charitable qui pouvait m'éclairer pour me pousser à investiguer un peu plus… Ce type a l'air répugnant! je connais le monde des échecs et je peux vous assurer que ce monde la n'est pas si mal...j'ai du entendre un ou 2 propos raciste dans ma vie et les arabes parlent aux israéliens le plus souvent en s'excusant de ne pas avoir le droit de les jouer. J'ai aussi joué Split en pleine guerre de Yougoslavie avec des Serbes , des croates des monténégrins et tout le toutim et tout le monde buvait des coups ensemble… Ce connard ne connait rien au monde des échecs même si c'est vrai que c'est un peu chacun pour sa pomme dans ce milieu, j'ai vu très peu de fachos dans mes 38 années d'échecs.


Zorglub, le
Ha si un m'a marqué c'était Nakamura à Evry… fan de Bush et de la peine de mort, il était pour des sanctions extrêmes dans tous les domaines et appréciait le système judiciaire américain et la libération sous caution (comment on peut trouver cela normal, c'est totalement injuste). Le pauvre Caruana avait tellement l'air gêné quand son compatriote s'exprimait… Fabi est vraiment un mec super gentil au QI exceptionnel, il s'est bien targué d'afficher ses opinions politiques à table mais on voyait bien qu'il était blême. C'est tellement des mecs différents ces 2 américains c'était fou. l'un avait un melon incroyable et l'autre une modestie presque masochiste… il contredisait toujours celui qui le félicitait d'avoir joué une bonne partie en prétextant qu'il avait joué faiblement. Donc bon les échecs m'ont permis de rencontrer des crèmes qu'on rencontre peu dans le milieu des sports virils (le plus souvent des jeux de ballon). Mon oncle tenait un restau ou il accueillait les 3èmes mi temps du club de rugby et du foot et il était catastrophé… des gogo girls passaient sous la table faire leurs petites affaires et les mecs bourrés en train de meugler bref.


Zorglub, le
Vous voyez que je reviens toujours sur les échecs en fait :-) je suis de retour et c'est pour recentrer le débat sur le jeu et le milieu des échecs héhé


Renan, le
bonjour zorglub,
lis mon commentaire de 08h53...c'est un bon resumé...plus n'en vaut pas la peine!


Zorglub, le
Dans ma vie de joueur d'échecs j'ai rencontré une seule fille qui voulait un plan à 3 (je tairais le nom bien sur mais elle ne joue plus aux échecs). C'est dire la perversité du joueur d'échecs! Pas non plus de libertins ou d'échangistes ni rien… Je critique pas, on est libre mais le milieu des échecs est relativement béni-oui-oui et conformiste surtout depuis que le milieu roots et Soixante-huitard des années 80 est presque de l'histoire ancienne. ça fait bien longtemps que les fils d'ouvriers ou de smicards ne peuvent plus se permettre de payer les championnats jeunes qui coutent une blinde. J'en ai plus croisé depuis belle lurette… Bref c'est relativement "sain".


Zorglub, le
Ok Renan merci


Fox, le
Super anecdote sur Caruana, dont on semble vraiment voir à chaque interview combien il est effectivement intelligent, humble et délicat


Zorglub, le
Après bien sur qu'il y a des autistes asperger dans les échecs et alors? Des pathologies telles que les troubles envahissants du développement (TED) et le syndrome d’Asperger sont assez fréquents dans le milieu, il n'a pas tout à fait tort mais ces gens ont le droit de vivre et ils peuvent être tout à fait agréables. y'a aussi quelques pervers narcissiques qui tapent sur leurs nanas (la encore des anecdotes impossible à raconter sous peine de poursuites). je dirais 2% du top 100 pour les asperger et 0,5% pour les pervers narcissiques à vue d'œil. C'est presque au pif mais c'est mon intuition.


Zorglub, le
De rien Fox, j'essaie de trouver trouver le contre-pied quand je critique un joueur, il y en a en 3 de bons. Pour être délicat et donc je vais taire son nom mais il est connu, c'est un mec qui était vraiment du top top niveau qui a osé présenter une facture de 2 euros 50 environ pour des tubes d'aspirine et son ticket de métro!!! alors qu'il était payé une blinde au Nao… Jordi était sur le cul. A l'opposé je vais citer le nom … Grischuk oubliait toujours d'envoyer la facture concernant son billet d'avion...il en faisait cadeau au club (parfois c'était un truc de dernière minute genre coupe de France et le billet était cher). Des mecs comme ça j'en ai pas beaucoup vu! Sasha c'est la classe à l'état pur, il n'a jamais critiqué un joueur en 5 ans de NAO, respectait l'adversaire, faisait son auto critique et payait souvent sa tournée. Un mec comme ça c'est un ami en or, il a même filer ses nouveautés à des joueurs français de l'équipe pour aider à la prépa. Alors qui est le mieux placé pour parler du milieu monsieur Grozdanovitch ? J'aurais du être l'interviewer ça aurait chauffé sévère vu comment je suis toujours sanguin et passionné du jeu.


Renan, le
disons que Mr Bordi a du esquisser un sourire intérieur car les syndromes d'asperger il y a en aussi chez les non joueurs d’échecs dans la même proportion disons...c'est une étiquette qui date et qui colle aux joueurs d’échecs mais qui est fausse....


Zorglub, le
C'est vrai que c'est pas désagréable de dire du bien de certaines personnes des fois :-) Chui con de pas l'avoir fait avant.


Zorglub, le
Surement dans le foot y'a l'air d'avoir des autistes aussi mais pas asperger hélas pour eux mdr. Puis jte parle même pas du milieu du rap. J'ai vu Booba je sais pas ce qu'il a dans la tête mais lui c'est carrément la trisomie 21. Bref tu as surement raison mais c'est dur de le démontrer bien sur. La littérature et les films traitant du jeu traitent plus de la folie qu'autre chose… hélas. j'ai lu tout Nabokov et étrangement de tous ses livres c'est La Défense Loujine que j'ai le moins aimé. Par contre pareil pour Zweig mais à l'opposé, le joueur d'échecs est un bijou et après je mettrais Amok ou 24 heures de la vie d'une femme. Mais dans mes souvenirs c'était surtout ses nouvelles plus que ses romans. Franchement c'est dur de dire pour moi de choisir entre les 2 écrivains. si j'étais sur une ile déserte et qu'on me forçait à prendre la bio complète de l'un des deux, je choisirai… ben je le garde pour moi Nah! Marre des anecdotes et d'étaler ma vie privée, je vais me calmer après le tournoi de Cappelle, promis.


Zorglub, le
Puis l'échiquier de la passion , tout le monde l'a oublié celui la… Un bon film tout de même avec le toujours excellent Bruno Ganz mais c'est clair que c'est pas de la bonne pub pour les échecs.


Zorglub, le
Nabokov a aussi bien plombé l'ambiance et on peut le remercier mdr.


Zorglub, le
Je sais plus si c'est Boulgakov ou un autre mais j'avais lu un truc assez rare sur la folie d'un joueur d'échecs. je me souviens plus


Zorglub, le
J'avoue j'ai bien aimé celui la même si c'est pas super bien ficelé, le suspens est diabolique: https://www.babelio.com/livres/Meras-La-partie-nest-jamais-nulle/176653


Zorglub, le
c pas du niveau de zweig bien sur mais encore les mêmes poncifs.


Zorglub, le
Je fais un copier coller pour donner envie de le lire: Vilna. 1943 : " Ecoute-moi, dit Schoger, le commandant allemand du ghetto, au jeune Isaac Lipman, joueur d'échecs prodige, écoute-moi bien. Nous allons jouer ensemble, toi et moi. Si tu gagnes, les enfants ne seront pas déportés, mais je te tuerai. Si tu perds, tu vivras, mais tous les enfants de moins de dix ans partiront pour les camps. Si la partie est nulle, nous en resterons là. " La partie va se jouer devant tout le ghetto réuni et silencieux. Isaac a dix-sept ans. Il aime Esther, seize ans. Certes, il va essayer de faire partie nulle. Mais il sait qu'au-delà du pouvoir sur les corps, ce que Schoger veut briser chez les autres c'est la liberté, le destin. Réduits à jouer leur vie sur la carte forcée de cette cauchemardesque partie, les prisonniers, de jour en jour plus conscients des limites de leur esclavage, s'organisent… Dans un style limpide et implacable doté d'une grande force poétique, Meras écrit une fable sur la façon dont l'homme essaie de préserver sa dignité. Loin de se vouloir un témoignage ou un roman réaliste sur la Shoah, La partie n'est jamais nulle s'inscrit dans la grande tradition des contes juifs d'Europe centrale.


Zorglub, le
Arrivera t'il à faire nulle dans toutes les parties ? Je vous laisse commander ce petit roman sympa qui plaira aux joueurs d'échecs je pense.


@ Krusti merci pour cette contribution.

J'ai eu plus l'impression que cet auteur faisait sa séance de psy, à cracher sur un autre milieu parce qu'il pourrait bien avoir des problèmes d'ego dans son domaine, ou se faire malmener par ses pairs (parfois plus par l'attitude que par le niveau).

Vu des choses bien moches dans le monde la musique lorsqu'il se rapproche un concours, dans le sport et le côté narcissique de certains à ne pas s'intéresser à d'autres domaines et ne pas tolérer qu'on ne s'intèresse pas à eux, je suis bien content de plus de calme dans le domaine des échecs.


a la 41e minute, "L'homme doit revenir un enfant la durée de son jeu. "
Il y a le plus grand mépris pour la plasticité cérébrale. phrase toute faite bourrée de condescendance.

Définitivement, cette émission aurait pu être intéressante, sans la charge contre le joueur d'échec.
A oublier.

Que penser de l'addiction au smartphone (laches ton smartphone de Catherine Price) ?

A croire que le jeu d'échecs fait décidément peur vu tout ce qu'il offre comme liberté et créativité


Ce qui est fatigant c'est que ressort trop souvent dès que l'on parle du jeu d'échecs cette image du joueur introverti et matheux, voir névrosé.

Pour cela +1 au sélectionneur de l'équipe de France qui écoute de la Techno pendant ces rapides sur Chess.com.

+2 à MLV qui se bourre la gueule jusqu'à tomber dans le coma. (((-:


Krusti, le
Merci @Rachmani.


MVL n'a rien inventé, Vlad Tkachiev avait fait le tour du monde avec son coma devant l'échiquier !


Chemtov, le
Simple endormissement. Cela m'est déjà arrivé aussi. Et à plusieurs de mes adversaires aussi ! ( dont Roger Ferry ! ). Evidemment pour des causes différentes...




© 2000-2021 - France Echecs - Politique de confidentialité