France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Monday 19 April 2021
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Conseils pour progresser avec mon enfant de 7 ans par IrisT le  [Aller à la fin] | Théorie |
Bonjour tout le monde,

Je me suis remis au échecs pour accompagner ma fille qui s'est prise d'une passion pour ce jeu depuis le confinement de mars dernier.

Du coup je l'ai inscrite en club.

Son professeur m'a dit de faire attention à ce que je lui montre/apprend car il ne veut pas que ça fasse interférence avec ce qu'il lui enseigne.

En même temps nous avons appris les finales avec opposition des rois sur youtube et je pense que ça lui est bénéfique.
En fait ce que je fais souvent c'est que j'essaye d'aquérir une notion simple que je ne connais pas puis après je lui transmets, ça lui évite de regarder l'écran et de s'ennuyer car souvent les vidéos sont longues à regarder pour un enfant.

Bref si je résume ce qu'elle sait déjà:

1) commencer par développer ces cavaliers et ses fous
2) ne pas jouer 2 fois la meme pièce au début sauf si nécéssaire
3) mettre son roi à l'abri par le roque
4) placer ses cavaliers au centre
5) former des duos de pions
6) placer ses tours sur les colonnes ouvertes

et bien sur fourchettes, mat du couloir, enfilades, mat de l'escalier, baise de la dame etc...

Quel serait la prochaine étape pour progresser selon vous ? Doit on travailler les finales ? les ouvertures ?

Je rappelle qu'elle a 7 ans et joue aux échecs TOUS LES JOURS depuis maintenant 9 mois !!
Et hier elle m'a battu sur les 4 parties que nous avons jouées !! ah ah ah

Baptiste


Dans les choses assez basiques mais qu’elle sait peut-être déjà:

-mater avec dame et roi, tour et roi, 2 fous et roi

-finales de pions simples

Si elle est un peu plus avancée, pourquoi pas la position de Philidor en finales de tours, quelques principes complémentaires de stratégie (pions doublés, pions faibles, case forte, fous de couleur opposés)

Et bien sûr le plus utile: des exercices de tactique élémentaire, de mat en 1 puis 2 puis 3 et quand cela sera à nouveau possible revenir au club et jouer en compétition


Bellamy, le
Personnellement, je regrette qu'à 7 ans, on ne m'ait pas appris la « baise de la dame » (après les « enfilades »).

Peut-être qu'elle connaît plutôt le « baiseR de la dame », plus connu sous le nom de « baiser de la mort » ?


IrisT, le
ah ah Bellamy oui bien vu ;)


IrisT, le
@Bois Colombes
Alors mater dame et roi, tour et roi fous et roi elle maitrise

Maintenant fou et cavalier là c'est plus dur, on a essayé la méthode du W mais j'avoue pas facile d'y arriver

Quand tu dis finales de pions simples tu me conseilles des exercices ?

Sur chess.com elle s'entraine à pas mal de problèmes et je l'ai inscrite aussi sur chesskids

Pour les cours ça continue grace à la ténacité de son prof qui a réussi à installer les cours en vidéo partagé !!

position de Philidor elle connait pas donc je vais creuser.

Comme elle me voit regarder la chaine "massacre à l'ouverture" elle connait aussi le système de londres et le black lion système (attention je dis pas qu'elle maitrise hein) et ça embete son prof qui veut qu'elle commence par cavalier puis fou ...

Personnelement elle arrete pas de faire un petit piège avec fou et cavalier pour manger ma tour malgré les conseils de son professeur qui lui dit que ça marchera plus après ça doit etre une rebelle !

Je prends s'il y a d'autres conseils ...

Pour le moment je lui ai commandé qu'un seul livre
Les échecs, un jeu d'enfant !
de Murray Chandler et Helen Milligan

mais je sens qu'il en faudrait un 2ème...

Baptiste


bzh92, le
http://olibris.fr/FicheProduit.aspx?Id=130


atha, le
Pour le mat fou et cavalier la méthode des triangles est plus simple à apprendre.Il faut être conscient qu’elle n’apparaît presque jamais en pratique (certain grand maîtres ne l’a connaissent pas) contrairement aux finales de tours.Par contre elle peut être utile pour apprendre à faire travailler les pièces ensembles.


yegonzo, le
"certain grand maîtres ne l’a connaissent pas"
:-)
c'est sympa la naïveté de temps en temps...


atha, le
Et pourtant on a eu des exemples où le GM a tourné pendant 50 coup montrant clairement qu’il ne connaissait pas le plan.


yegonzo, le
tu as un exemple à publier ?

Edit : bon apparemment il y a en effet quelques exemples. ça me parait proprement incroyable. Bon ça ne réfute pas mon propos. Peut-être que dans le passé il y a eu des GM qui n'ont pas réussi à mater. Mais tous le savent désormais ... :-)

Bon, on s'éloigne du sujet. Même si exemple instructif et pédagogique, je ne suis pas certain que ce soit la priorité.

http://www.olibris.fr/FicheProduit.aspx?Id=49


IrisT, le
@bzh92, merci pour le lien avec le cahiers d'exercice :)


@atha je ne connaissais pas la méthode des triangles dans notre cas nous avons suivi des cours youtube type:
https://www.youtube.com/watch?v=-v1ECspf6gk

mais ce qui est difficile c'est d'amener le roi justement dans cette configuration

Bon l'autre jour j'ai appris un truc tout bête: quand on est attaqué par un cavalier en partie rapide et qu'on bouge son roi et on se demande si on va avoir une fourchette avec notre tour.
Regarder la couleur des cases et se placer sur une couleur opposée à celle de sa tour car le cavalier ne peut attaquer que des cases de la même couleur.

C'est tout bête mais je n'y aurais pas pensé et ça m'aide bien désormais.

Voilà le genre de petit "truc" que j'aime enseigner à ma fille :P

@yegonzo : merci aussi pour le livre sur les finales :)


yegonzo, le
Pas lu mais peut-être plus adapté pour un enfant de 7 ans : http://www.olibris.fr/FicheProduit.aspx?Id=106


IrisT, le
c'est sympa de voir qq extraits en pdf avant l'achat


Reyes, le
Mater avec seulement un Fou et un Cavalier https://www.europe-echecs.com/art/mater-avec-seulement-un-fou-et-un-cavalier-147.html
Première méthode, celle du « W » et Seconde méthode, celle des « Triangles ».


Meteore, le
je ne recommande vraiment pas pour un jeune enfant d'essayer d'apprendre à mater avec F+C ....ce n est vraiment pas amusant du tout.

je trouverais plus utile et ludique d'étudier les sacrifices sur le roque : Fxh7 ou Fxh2


Reyes, le
Et pourtant, la collaboration des pièces est certainement l'un des secrets du jeu d'échecs.


GM Ushenina ne connaît pas la finale C+F+R vs R, et visiblement Mamedov a un peu oublié aussi, mais il est tout de même assez fort pour retrouver un plan.
Women's World Chess Champion fails Bishop+Knight checkmate
Does a 2700+ GM know how to checkmate with a bishop and knight?
D'accord ça reste anecdotique, mais ça confirme que ce n'est pas une priorité pour un enfant, même si ça constitue sans doute un bon exercice pour visualiser la portée des deux pièces en question et le pouvoir du roi en finale.


Reyes, le
Apprendre à mater avec une Dame, puis avec deux Tours, puis une seule Tour, puis deux Fous, puis Fou et Cavalier, permet aux débutants non seulement de se familiariser avec le mouvement des pièces, mais aussi de prendre en compte les cases sur lesquelles les pièces ne vont pas ; soit pour éviter le pat, soit, dans le cas du Fou et Cavalier, éviter que le Roi adverse ne s'échappe. On apprend aussi à faire collaborer les pièces entre-elles. Démarrer avec toutes les pièces sur l'échiquier est trop difficile pour les débutants. Il y en a partout, il y en a trop. Le conseil de José Raúl Capablanca (1888 - 1942) « Commencez par étudier les finales, ensuite le milieu de partie et en dernier les ouvertures. » est logique : petit à petit on ajoute des pièces, et non pas le contraire.


Un peu de bon sens ne fait certes pas de mal.


IrisT, le
Merci à tous pour vos commentaires.
Bon pour clore ce débat passionné fou/cavalier je dois avouer que je m'y étais pris sans doute trop tot pour lui enseigner cela, maintenant qu'elle a progressé on va ré-essayer. Je vais me documenter sur cette méthode des triangles et je vous tiendrai au courant :)

@Météore "étudier les sacrifices sur le roque : Fxh7 ou Fxh2" ah eh bien justement je me demandais si ça on pouvait ou pas sacrifier son fou comme ça car je l'ai vu plusieurs fois. J'aimerai savoir quelles conditions doivent être réunies pour accepter le sacrifice de son fou après le roque de l'adversaire car comme en ce moment je joue le système de londres j'ai cette opportunité de le faire assez souvent en fait en h7.


Renan, le
Les conditions sont ;
Un cavalier qui pourra faire echecs en g5,
Un pion ou une pièce qui garde la case e5 et la dame qui pourra jouer h5 et le fou noir qui ne garde pas la diagonale h7-b1!...
Tout ça tu l’as sur le site mieux jouer aux échecs "mjae".
Dans l’onglet "parties".


@yegonzo

Certes, la partie fut jouée en blitz sur internet et Ponomariov n'avait certainement plus de temps mais il était tout de même champion du monde à cette date :

[Event "Canarias en Red final"]
[Site "playchess.com INT"]
[Date "2004.05.09"]
[White "Devyatkin, Andrei"]
[Black "Ponomariov, Ruslan"]
[Result "1/2-1/2"]
[BlackElo "2722"]


1. e4 c5 2. c3 e6 3. d4 d5 4. exd5 exd5 5. Nf3 Nf6 6. Bg5 Nc6 7. Bb5 Bg4 8. Qa4
Bd7 9. Ne5 Qb6 10. Bxf6 Nxe5 11. Na3 Nc6 12. Bh4 cxd4 13. O-O f6 14. Rfe1+ Kf7
15. c4 Bxa3 16. Qxa3 Rhe8 17. Qd3 Kg8 18. Qg3 Kf7 19. Qd6 Ne5 20. Qxd5+ Be6 21.
Bxe8+ Rxe8 22. Qe4 Bxc4 23. Qxh7 Bd3 24. Qh5+ Bg6 25. Qe2 d3 26. Qd2 Qd4 27.
Bg3 Nc4 28. Qb4 Rxe1+ 29. Rxe1 d2 30. Rd1 b5 31. b3 Bc2 32. Rxd2 Qxd2 33. Qxd2
Nxd2 34. Bf4 Nb1 35. Kf1 Nc3 36. a3 Bxb3 37. Ke1 Bc4 38. Bb8 Nd5 39. f3 Ke6 40.
Bxa7 g5 41. Kd2 f5 42. g3 f4 43. Bd4 Kf5 44. g4+ Kg6 45. Bf2 Bf1 46. h4 Bg2 47.
Ke2 Nc3+ 48. Kd3 Na4 49. Ke2 Nb2 50. hxg5 Kxg5 51. Bc5 Nc4 52. Be7+ Kg6 53. Kf2
Bh1 54. Ke2 Ne5 55. Bd6 Nxf3 56. Bxf4 Nd4+ 57. Kd3 Nc6 58. Kc3 Bd5 59. Kd3 Kf6
60. Kc3 Be6 61. Kd3 Bxg4 62. Ke4 Be6 63. Kd3 Ke7 64. Kc3 Kd7 65. Kd3 Kc8 66.
Kc3 Kb7 67. Kd3 Kb6 68. Bd2 Kc5 69. Kc3 Kb6 70. Be3+ Ka5 71. Kb2 Ka4 72. Bc5
Na5 73. Bf8 Nc4+ 74. Ka2 Nxa3+ 75. Kb2 Nc4+ 76. Kc3 Nb6 77. Bd6 Nc8 78. Bc5 Ka5
79. Kd4 Nb6 80. Ke5 Bg8 81. Kd4 Nd7 82. Bd6 Ka4 83. Kc3 Nf6 84. Bf8 Nd5+ 85.
Kd4 Nc7 86. Kc3 Ne6 87. Be7 Nf4 88. Kd4 Nd5 89. Bd6 b4 90. Bxb4 Kxb4 91. Ke5
Kc5 92. Kf5 Kd4 93. Kg6 Ke5 94. Kg7 Be6 95. Kg6 Ne7+ 96. Kg7 Bc4 97. Kh6 Kf6
98. Kh7 Ng6 99. Kh6 Bg8 100. Kh5 Ne5 101. Kh6 Ng4+ 102. Kh5 Kf5 103. Kh4 Kf4
104. Kh5 Bf7+ 105. Kh4 Bg6 106. Kh3 Ne5 107. Kh4 Nf3+ 108. Kh3 Bd3 109. Kg2 Ke3
110. Kg3 Bf5 111. Kg2 Kf4 112. Kf2 Bd3 113. Kg2 Ng5 114. Kf2 Ne4+ 115. Ke1 Ke3
116. Kd1 Nc5 117. Kc1 Na4 118. Kd1 Be4 119. Kc1 Bf5 120. Kd1 Kd3 121. Kc1 Kc3
122. Kd1 Nb2+ 123. Kc1 Nc4 124. Kd1 Na5 125. Ke2 Nb3 126. Kf3 Nd4+ 127. Kf4 Kc4
128. Kg5 Kd5 129. Kf6 Kd6 130. Kg7 Ke7 131. Kh8 Ne6 132. Kg8 Ng5 133. Kh8 Nf7+
134. Kg7 Be4 135. Kg8 Kf6 136. Kf8 Bh7 137. Ke8 Ne5 138. Kf8 Nd7+ 139. Ke8 Ke6
140. Kd8 Kd6 1/2-1/2


atha, le
@renan c’est la case f6 qui doit être contrôlée pas e5 (pour éviter qu’un cavalier s’y rendent). Et pour la dame si elle va en h4 ou h3 c’est souvent équivalent à h5. Quand à la diagonale h7 b1 il faut aussi vérifier qu’un fou ou une dame ne peuvent s’y rendre.
Sinon les conditions que tu donnes sont nécessaires (sauf pour le control de f6) mais pas suffisante. Mais il existe bien un ensemble de conditions indiquant si le sacrifice a de bonne chance de fonctionner (a vérifier par le calcul évidement). Je vais essayé de les retrouver.

Sinon la méthode des triangles n’a rien de très compliqué. Il faut juste la comprendre et la pratiquer un peu. Pour cela il va effectivement être nécessaire d’apprendre à visualiser les cases contrôlé. Mais je pense qu’à un moment de l’apprentissage c’est indispensable si on veut continuer sa progression.
La méthode des triangles a aussi l’avantage c’est qu’elle est applicable dans n’importe quelle position.


Jadoube, le
bonjour Baptiste, bonjour le forum

Plus que des conseils purement théoriques sur le jeu, une liste de petites choses à ne pas négliger
pour accompagner au mieux la progression des enfants.

Quelque soit l'objectif: loisir ou "compétition"

En fonction du tempérament de l'enfant, très important, apprendre à perdre avant d'apprendre à gagner !

Beaucoup, et c'est compréhensible, décrochent faute de résultats immédiats.
Il faut donc trouver le juste équilibre en parties:

Jouer contre plus forts que soi pour avoir envie de progresser et gagner de temps en temps pour garder intact le plaisir du jeu.
Battre papa ou maman c'est la meilleure des motivations !

Ensuite pour progresser une fois les règles de bases acquises:

S'entrainer ou jouer tous les jours, cela va de soi.

Vite apprendre à maitriser le temps, investir dans une pendule ! et surtout proposer des parties minimum 15 15 en évitant un maximum les parties ultra rapides.

Apprendre le plus tôt possible la notation, les cases sur l'échiquier, ce qui augmente l'attention et le temps de réflexion entre chaque coup et évite beaucoup de déconvenues.
Cela permet aussi d'analyser ses parties ( très important) pour voir ses erreurs, ses faiblesses ou ses forces !

Que se soit pour les ouvertures ou les finales, basique: bien penser à alterner trait aux Blancs trait aux Noirs.

Bien sur, comme dit plus haut, résoudre le maximum de problèmes tactiques
mais préférer les problèmes sur diagrammes papier qui obligent une plus grande réflexion de calcul sans manipulation des pièces.
d'où le grand intérêt des livres conseillés sur le forum

Si possible, regarder et lire les analyses des parties références des grands joueurs.

et enfin avoir la chance d'avoir un bon prof, un bon club, et des parents de préférences joueurs ou au moins patients qui accompagnent un maximum dans les tournois si l'objectif est de jouer en "compétition" mais visiblement c'est le cas.

et primordial, ne pas oublier qu'a 7 ou à 77 ans, il ni y a pas que les échecs dans la vie.

bon courage !


Chemtov, le
@Reyes: Merci pour le lien vers l'article très instructif d'Alain Villeneuve (Reyes, le 24/11/2020 14:34)
Il y a cependant deux lignes essentielles qui manquent (remarque de l'auteur lui-même, dont je me fais le secrétaire occasionnel!)

En effet :

Après ''Voici la 2e position clé. La deuxième phase. Le transfert du Roi en a8 sera nettement plus simple, si l'on garde à l'esprit les deux règles suivantes :''

il manque ...les deux règles suivantes !

1) -- le trajet du Roi blanc sera désormais rectiligne (voir 2e position-clé). Dans notre exemple, il ne quittera plus la 6e rangée ;

2) -- le Cavalier, quant à lui, exécutera un trajet en W, jusqu'à ce que le Roi noir ne dispose plus que de a8 et b8, après quoi il manoeuvrera pour contrôler, nous l'avons dit, l'avant-dernière case, soit b8.


Reyes, le
C'est corrigé, merci.


Chemtov, le
Super ! Merci !


Bonjour, j'ai trois enfants qui jouent, dont deux en club. Je recommande le livre de Pierlot "Vive les échecs", très bien illustré, pour découvrir plein de choses en s'amusant :

https://livre.fnac.com/a2038267/Philippe-Pierlot-Vive-les-echecs


Petite question à tous les parents et éducateurs ici.

Est-ce que vous avez tendance à conseiller pendant la partie, à inviter à reprendre des coups, voire laisser gagner les jeunes enfants pour ne pas les décourager ? Ou bien vous jouez votre meilleur jeu et laissez l'enfant faire ses erreurs (et au passage se faire écraser), en différant la discussion et les conseils à une phase d'analyse après la partie.

Spontanément j'ai tendance à adopter la première approche, et j'imagine que ça dépend de la personnalité et de l'âge de l'enfant, mais ça m'intéresserait d'avoir des avis là-dessus, parce que je suis toujours partagé entre l'envie d'encourager et de donner le plaisir de gagner et celle de transmettre une forme de rigueur, cette idée de réfléchir avant d'agir, qui peut passer par l'expérience désagréable d'assumer les conséquences de ses erreurs sur l'échiquier.


IrisT, le
Bonjour tout le monde et merci pour tous ces post je n'en reviens pas :)

Je ne sais pas trop dans quel ordre répondre du coup.

@Bascombe pour ma part ça dépend du niveau de l'enfant et de son âge.
Exemple avec mon fils de 4 ans et demi j'ai tendance à le laisser gagner pour le motiver, surtout qu'il en est au début de son apprentissage.

Avec ma fille de 7 ans plus la peine vu qu'elle a mon niveau (voir plus) ce qui est assez agréable finalement puisque que nous faisons des parties équilibrées. J'imagine que quand elle va progresser ce sera à elle de me laisser gagner ;)

Une chose que je faisais au début avec elle c'est si jamais je gagnais par exemple. Pour ne pas qu'elle soit trop déçue, je m'enlevais une pièce puis on continuait la partie (histoire qu'elle apprenne à la terminer), ça a pas mal fonctionnée :)

@Jadoube, merci pour ton long message.

"S'entrainer ou jouer tous les jours", pour ça ça va, elle en redemande tout le temps :P

"investir dans une pendule"! c'est fait et je note ton conseil sur les parties. Nous alternons entre des 5 10 et 15 mais c'est plus souvent 10. Il faudrait aussi qu'on fasse plus de parties longues étant donné que cela fait partie des tournois...

"Apprendre le plus tôt possible la notation"
On a commencé mais c'est un peu fastidieux pour elle étant donnée qu'elle est en Ce1, on va s'y remettre

"alterner trait aux Blancs trait aux Noirs", elle me fait spontanément choisir mais je sais qu'elle préfère secrètement jouer les blanc (pas grave ?)

"préférer les problèmes sur diagrammes papier" alors je note ce conseil, as tu un livre d'exercice en particulier à conseiller ?

" regarder et lire les analyses des parties références des grands joueurs." ah ça on n'a pas encore fait, peut etre qu'on peut aussi le voir sur chess.com ?

"avoir la chance d'avoir un bon prof" alors là je pense qu'on est bien accompagné.
Pour l'instant il veut surtout qu'elle se développe bien avant de penser aux attaques.

"ne pas oublier qu'a 7 ou à 77 ans, il ni y a pas que les échecs dans la vie." Vrai !!!
Y'a aussi les forums d'échecs :P Je rigole bien sur pour elle y'a les balades en foret, la cuisine, le judo ! :) (enfin plus trop en ce moment à cause du covid)

Désolé si je ne réponds pas à tout le monde, je vais bien relire vos messages pour noter toutes vos recommendation.

Concernant ma fille on a vu ensemble l'autre jour finale dame contre pion qui va devenir dame à 1 case de la promotion.
Elle a bien compris l'enjeu :P et on a alterné les 2 cotés...

Maintenant j'aimerai continuer à lui apprendre des finales élémentaires mais suis un peu bloqué sur le "next step".

Ca serait bien d'avoir un livre pour enfant pour accompagner son enseignement car celui que j'ai acheté pour elle, elle en vite fait le tour...

Du coup j'essaye d'assimiler des choses sur des chaines Youtube pour lui expliquer ensuite.

A bientot et encore merci pour vos messages

Baptiste


"Est-ce que vous avez tendance à conseiller pendant la partie, à inviter à reprendre des coups"
A mon avis, exactement ce qu'il ne faut pas faire !
L'enfant est là pour jouer, pour prendre ses décisions avec son niveau de réflexion. Souvent on voit des adultes -sans doute bien intentionnés - donner des conseils méthodologiques à des enfants. Du coup ceux-ci -qui acquièscent gentiment le plus souvent-ne réfléchissent plus du tout, et attendent les conseils, qui arriveront très vite :ça fait tellement plaisir au "prof" !


IrisT, le
Intéressant Docteur Pipo.
Mais que penses-tu de l'analyse après la fin de la partie comme on peut le voir sur chess.com, est-ce que cela peut etre intéressant de trouver le coup qui aurait du être joué ? Comprendre pourquoi on a fait une gaffe par exemple ?


splash, le
@IrisT, oui l'analyse post mortem est toujours intéressante pour progresser et ce a tous les niveaux (mais pas avec un ordi bien sur)


l'analyse des parties après qu'elles soient terminées est bonne, mais encore une fois cela doit se faire au niveau de la réflexion de l'enfant -donc idéalement avec un professionnel.
Concrètement, avec un conducteur débutant, on ne va pas travailler les mêmes choses qu'un pilote de F1, qui veut gratter quelques centièmes dans un virage...




© 2000-2021 - France Echecs - Politique de confidentialité