France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- dimanche 25 octobre 2020
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Tigran Vartanovitch Petrossian par supergogol le  [Aller à la fin] | Actualités |
J'effectue des recherches sur l'ancien Champion du Monde Tigran Vartanovitch Petrossian.
J'aimerais faire une liste des livres en Français et en Anglais, qui lui sont consacrés. (Autobiographie, biographies, avec ou sans parties )
Si certains d'entre vous sont des "spécialistes " de ce grand joueur, j'aurais quelques questions à vous poser.
Merci par avance.

Pour ma part, je dispose de - "L'intuition à l'affüt" d'Alberic O'Kelly


Python Strategy en anglais publié chez Chess Quality.
Des parties de TV Petrosian commentées par lui-même avec quelques éléments et rappels biographiques.
Dernier chapitre analyse avec l'ordinateur par Karsten Müller.


La bible concernant les fans de Petrosian est
"Petrosian'slegacy" par lui même, chez ishi Press.
Un petit livre, mais tout est de la main du maître !


Reyes, le
Première biographie de Tigran Petrosian, 1974
Polugaevsky - Petrosian, 1970
https://www.europe-echecs.com/art/polugaevsky-petrosian-1970-8205.html


A la question ancienne de Gambisco demandant à divers professionnels quel livre ils emmèneraient sur une île déserte, j'ai indiqué le livre de Shekhtman chez Pergamon "The games fo Tigran Petrosian" en deux tomes. Il s'agit de l'un des champions du monde les plus mal connus et mal aimés, mais néanmoins mon préféré.


Il était connu pour avoir un style original, très personnel. Je crois que c'est aussi votre cas...


Reyes, le
Lorsque Ljubomir Ljubojevic a demandé à  Tigran Petrossian pourquoi il était si prudent et parfois si prompt à  accepter une proposition de nulle, Petrossian a répondu : « Je peux gagner dix parties d'affilée, mais si j'en perds une, alors les dix que j'ai gagnées ne compenseront pas ce que j'ai ressenti à  propos de cette défaite. Elles deviennent même insignifiantes. »


Julo62, le
Petrossian est entouré de "monuments" au palmarès de champions du monde.
Tal et Botvinnik, avant.
Spassky et Fisher, après.
Pourtant, il a tenu le titre, 2 cycles d'affilé.
Pas si courant, à cette période là.

Moi, je l'ai découvert dans le Zurich 53,sa partie contre Reshevsky, avec les noirs, où il sacrifie une qualité (!!) et une autre, avec les noirs, où il se retrouve avec les 2 Fous en fianchetto, et des pions "d" doublés, mais très forts.
Dans le livre, au hasard des commentaires, l'auteur se laisse à parler des joueurs, de leur styles, de leur personnalité.
C'est intéressant.

Je crois que c'est mon modèle (inaccessible, bien entendu).
Un joueur beaucoup moins terne que sa "réputation".

@ Reyes, j'ai déjà lu cette citation, ici, dans un de tes commentaires ou sur EE, dans un article à son sujet.
Elle est extrêmement importante et instructive, cette réponse.
(Et on mesure l'incompréhension qu'il peut y avoir entre Ljubojevic et lui.)

Polougaiëvsky,dans ses livres, raconte aussi un peu, Petrossian.


Chemtov, le
Je ne pense pas qu'il y avait une incompréhension de la part de Ljubojevic. Je crois qu'il voulait juste un peu taquiner Petrosian. Et je pense que tous les forts joueurs ont reconnu l'importance de Petrosian dans l'histoire des Echecs ( Vladimir Kramnik: "Petrosian's chess legacy helped me a lot in my match vs Kasparov" )

Au sujet du livre que cite Slucaino, ici un commentaire : https://www.chesshistory.com/winter/extra/petrosian.html


Julo62, le
Je ne suis pas tout à fait d'accord.
Il y a des joueurs qui sont capables de mettre de côté, très rapidement, une défaite, d'autres beaucoup moins.
Peut-être, Ljubojevic, qui était assez "testeur" sur l'échiquier (même d'idées qu'il pouvait imaginer foireuses) était-il de ceux-là. (Et je crois que pour jouer avec ce style, il faut ne pas, trop, accorder d'importance à la défaite, et préférer le risque de la victoire.)

Mais je crois bien que Petrossian disait ce qu'il ressentait vraiment.
(C'est Karpov qui disait, je crois, que pour gagner des parties, il faut laisser des chances de gain à l'adversaire.)
Quand on regarde ses parties, on voit que Petrossian n'avait rien à envier niveau tactique (surtout au niveau du calcul), mais c'est comme si tout son jeu était tourné vers l'annulation du risque de perdre, en désamorçant, dans l'œuf, les menaces adverses, quitte à éliminer les chances de gain.

Et oui, je crois bien que la plupart des forts joueurs estiment, plutôt favorablement, un joueur qui est resté au niveau des candidats pendant 30 ans, qui a été 4 fois champion D'URSS, ou qui a gagné 2 matchs de championnat du monde.
Il n'empêche que, des 4 autres que j'ai cité, champions avant ou après lui, c'est le moins "bling-bling", "populaire", reconnu...

Et c'est bien dommage, convenons-en !?


Il est aussi le créateur d'un élixir de jouvence : "Le joueur d'échecs est jeune jusqu'à ce qu'il joue bien". Malheureusement, mon petit livret de citations momentanément égaré ne cite pas ses sources.


Une caractéristique du jeu de Pétrossian est la souplesse dans le choix du plan. Il était spécialement créatif avec les Noirs, sacrifiant volontiers de l'espace ou du temps.
Un exemple se trouve dans la variante de la française : 1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 Fb4 4.e5 b6 (ou d'abord 4...Dd7). Les Noirs gardent la possibilité de jouer c7-c5 et sont supposés préparer Fc8-a6, mais au début de sa carrière Pétrossian poursuivait volontiers par Cb8-c6 et Fc8-b7, comme dans sa partie contre Olafsson à Bled en 1961.


bzh92, le
Un nouveau recueil de parties en deux volumes va paraitre.
http://www.elkandruby.com/


Merci pour toutes ces indications et références.


Tal, Petrosian, Spassky and Korchnoi: A Chess Multibiography With 207 Games
de Andrew Soltis


Petrosian Year by Year: Volume I (1942-1962)

de Tibor Karolyi (Auteur), Tigran Gyozalyan (Auteur)


Bonjour supergogol
quelques titres moins connus
-Petrosian the Powerful A.Soltis
chess digest
-Petrosian's Best Games Clarke
Bell and Son 1971
-Tigran Petrosian in Pictures, Attacks and Aphorisms G. Oganessian
Petrosian VS the Elite
Keene Batsford
-How to Defend in Chess C. Crouch
Everyman Chess
Un livre sur Lasker et Petrosian
-Botvinnik -Petrosian 1963 par Botvinnik
New in Chess
Petrosian vs. Spassky 1966 Tal
Chess Digest
De plus en russe, allemand et Italien je dois encore avoir une douzaine de livres sur Petrosian.


Je tiens un fan ! Je vous envoie un mail pour vous préciser l'objet de ma recherche.

Merci à tous !


bzh92, le
New in chess vient de publier cette semaine un nouveau recueil de parties à ce sujet.


Petrosian,pendant un temps il a été le joueur que personne apprécier (quand on voit les parties de Tal, ou on sacrifie à tour de bras!!Tigran semble terne à côtés).
Je trouve que s'était un joueur de match pas de tournois, il savait jouer sur la longueur de la rencontre même si quelque fois son mental a flanché (contre Fischer..entres autres)il a gardé le cap pendant pas mal d'année. Beaucoup de joueurs actuels jouent son style (moins défensif et plus solide!!), Il était en avance sur son temps!!.
Les livres mentionnés ci-dessus semble complet. A titre personnel je les apprécient tous!!de Botvinnik à Kasparov ils ont tous ramener quelques choses au jeux. Durant une partie, le style de l'un de ses pionniers peut nous influencer on ne sait jamais!!!! bonne aprè-midi


vampyr, le
Je ne sais pas trop.
En regardant les parties, j'ai l'impression que Petrossian est différent des joueurs actuels.

Petrossian donnait l'impression de sentir le danger, de pouvoir le contrôler et d'être un immense défenseur. Les joueurs actuels donnent plus l'impression de savoir que cela tient via l'évaluation de la machine notamment.
Et je trouve moins impressionnant un joueur qui sait qu'un joueur que sent.


Meteore, le
Je sais pas ce qu aurait donné un petrossian ayant disposé des bases de données et des modules ?

Peut être aurait il gagné plus de parties ?

Si les modules, les bases de données et internet étaient arrivées bien avant la chute de l'union soviétique, je ne sais pas si l'URSS aurait pu conserver indéfiniment son titre de champion du monde ?


bzh92, le
Un nouveau livre:
https://www.debestezet.nl/catalog/images/PDF/Defend%20like%20Petrosian.pdf




© 2000-2020 - France Echecs - Politique de confidentialité