France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 04 juillet 2020
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


La revue Europe-Echecs N°710 — Juin 2020 — « Vous avez dit : Triché ! » par Europe Echecs le  [Aller à la fin] | Actualités |
Dans ce numéro l’arbitre Laurent Freyd dresse un constat très intéressant sur la triche des tournois en ligne.

Une des questions de fond, me semble-t-il, se trouve peut-être ailleurs. Les arbitres se retrouvent dans la même situation que la justice face à la grande criminalité. Les règles sont de plus en plus sévères mais les cas suspects de blanchiment augmentent.

Il y a quelques années le procureur général de la ville des banques privées, soit Genève, avait osé cette métaphore : « La justice voyage en diligence et le crime organisé utilise les satellites, peu de chances de se rencontrer! »

L’un des premiers cas intéressants aux échecs a été celui de l’automate du baron von Kempelen au XVIIIe siècle qui éblouissait les foules en déplaçant les pièces avec un bras mécanique et remporta des victoires contre des illustres personnages comme Napoléon 1re. Edgar Allan Poe dans « Le joueur d’échecs de Maelzel » a dénoncé l’imposture en 1849, révélant la présence d’un maître dissimulé dans le double-fond du meuble qui donnait l’illusion d’une réelle profondeur avec ce subterfuge.

Au XXIe siècle la problématique est tout autre. On peut encore parler de science-fiction avec l’introduction d’une petite puce qui se cacherait sous le crâne, dans un cerveau humain, ou comme le fait Pierre Assouline dans son roman « Golem » publié en 2016, un maître qui joue brillamment avec un cerveau « modifié » ce qui a décuplé ses facultés mentales.

Avec le jeu en ligne, les cas avérés de triche se multiplient. Sur Twitter, ChessTech News révèle que 300 joueurs titrés ont reconnu avoir triché. À quoi il faut ajouter ceux qui l'ont nié. Si les tricheurs pas trop malins se font facilement pincer ; le « petit » Elo qui réalise une performance de grand-maître avec les premières lignes d’un logiciel, les cas d’un fort joueur qui réalise un exploit bien au-dessus de sa réputation en jouant seulement quelques coups de la machine, sont pratiquement indétectables…

Ici c’est de moins en moins l’arbitrage humain qui peut identifier le tricheur, mais des programmes capables d’analyser, par exemple, les déplacements de la souris pour vérifier qu’elle ne sorte pas de l’interface de jeu, établir des statistiques de premiers coups des machines, comparer les pourcentages de bons coups avec ceux des parties antérieures, analyser le comportement des joueurs grâce à certains algorithmes et d'autres subtilités de ce genre.

Pour résoudre ce problème et être capable d’infliger les sanctions nécessaires, la réponse se trouve essentiellement dans ce que seront les progrès de la technologie car l’humain apparaît de plus en plus comme le « maillon faible ».

Cependant, le monde des échecs ne peut s’arrêter d’exister et a la chance d’être l’une des disciplines la plus adaptée à une pratique en ligne. Heureusement que certains organisateurs croient encore en l’humanité et à l’éthique du plus grand nombre d’entre nous. C’est pour cela qu’il faut tout de même souligner les très belles initiatives proposées le mois dernier : organisation du Championnat de France officiel de blitz en ligne 2020 conjointement par la FFE et la ville d’Orsay sur la plateforme de jeu europe-echecs.com avec près de 700 participants ou encore l’organisation de la Nation Cup par la FIDE sur la plateforme chess.com ou le FIDE Online Steinitz Memorial sur celle de chess24.

À noter également, la mise en lumière des meilleurs jeunes talents françaises et français qui se sont affrontés lors de deux tournois fermés : les Europe Echecs Young Masters.

Bonne lecture dans ce numéro qui réunit passion et compétence de la part de vos chroniqueurs qui ont su s’adapter à cette nouvelle tendance dans laquelle l’actualité réside désormais au sein de compétitions en ligne.

Georges Bertola
https://www.europe-echecs.com/abonnement.html

Le sommaire de la revue n°710 de juin 2020

— Actualités en Blitz  One Million Dollar Magnus
— FIDE Nations Cup – La Chine en ligne comme en réel, Yifan Hou, Bassem Amin et Igor-Alexandre Nataf à l’analyse
— Spécial Championnat de France de Blitz en ligne, Orsay sacre Mamedov. Rauf Mamedov, Christian Bauer et Vassily Ivanchuk à l’analyse
Interviews de Kevin Bordi, Benjamin Daiguson, Gérard Demuydt, Raphaël Kammoun, Sami Kouatly, Raphaël Pilorget et David Ros
— E’echecs et Arbitrage, Interview de Laurent Freyd. Lettre ouverte de Baadur Jobava
— Europe Echecs Young Masters : Marc’Andria et Sarah supersoniques en blitz. Marc’Andria Maurizzi et Sarah Djidjeli à l’analyse. Interview de Matthieu Cornette, Igor-Alexandre Nataf, Yves Guillerme et Sevan Buscara.
— Magnus Carlsen Invitational : organisateur et 1er, Super Magnus rafle la mise. Reportage de Romain Édouard
— Le Joueur du Mois : Vishy Anand – De la Nations Cup au WWF. Interview et analyse de Vishy Anand.
— Première vague, deuxième vague ? Surfez ! La chronique de Paul Saglier
— FFE - Le Cahier de la Fédé

Les Rubriques du Mag’

— Faites-Vous la Main : les 18 combinaisons du mois – Spécial Tigran Gharamian, Par Bertrand Valuet
— Féminines en Or : Goryachkina-Ju – Débat théorique sur la Semi-Tarrasch, Par Susan Polgar 8e championne du monde
— Théorie & Tendances des Duels Carlsen-Firouzja, Par Igor-Alexandre Nataf
— Le Cahier de Marc Quenehen, Evaluez votre compréhension positionnelle ! (6)
— La Créativité aux échecs : Tournoi de Blitz en ligne C’Chartres - Le Romantisme du gambit Göring. Par Vassily Ivanchuk
— Finales Inoubliables : Nedeljkovic-Volpert – Passion et magie au temps du Corona, Analyse de Darko Anic
— Dans le Rétroviseur : Une reine des échecs, Pia Cramling (1) Par Georges Bertola
— Annonces de tournois
— Abonnement/Ours

Abonnement à la revue Europe-Echecs : 6 mois = 34,95€ ; 1 an = 59,95€ ; 2 ans = 118,95€
https://www.europe-echecs.com/abonnement.html
Voir un exemplaire gratuit de la revue "en ligne"
https://www.europe-echecs.com/mag/html5/683FR/index.html

— Jouez aux échecs en direct avec « Simple Chess » https://www.europe-echecs.com/jeu-direct.html
— SimpleChess Google Play https://play.google.com/store/apps/details?id=com.simplechess&hl=FR
— SimpleChess App Store https://apps.apple.com/fr/app/simplechess/id394634657


Renan, le
Interressant le cahier de la fédé ce mois ci,
En particulier l'interview du fondateur d'olibris ...avec un encart sur Vincent Denis...
Je voudrais bien savoir quand sort son livre...
Ce n'est pas très clair !
Bien également l'article sur le Gambit Goring...
Bien le cahier de Marc Quenehen !...


Le cahier de la fédé est à part dans le journal...


Meteore, le
Pas évident de faire une revue quand il n y a plus de compétitions physique ....Le cahier de Marc Quenehen (pas toujours facile, mais très instructif) est vraiment à recommander, c est ce que je lis en premier et ensuite les exercices tactiques.

J'extrait des exercices de Marc Quenehen une position amusante qui n'est pas un exercice stratégique mais tactique : Plaskett vs Emms

question 1 : les blancs jouent le meilleur coup (pas trop difficile)
question 2 : les blancs ne l ont pas trouvé! comment expliquez vous ceci (question difficile)




Intéressant :) En partie si on ne me dit pas "les blancs jouent et gagnent", pas sûr que j'envisage le premier coup (et joue Ff2 par exemple idée g4-g5 etc). Le diagramme me fait penser à un autre qu'on m'a montré récemment :


Trait aux noirs.


Meteore, le
Dans le diagramme que j'ai publié, le dernier coup noir était :

22.....Ta7?
23 Fd3 ?

On peut supposer qu'il n'y avait pas de zeitnot au 22ème coup


Chemtov, le
Drôle de question ( La seconde. Comment expliquer pour quoi Jim n'a pas vu le mat ). Ben... parce qu'il a probablement joué trop vite (évidemment s'il avait cherché, il aurait trouvé ), parce qu'il était beaucoup plus fort que son adversaire ( à l'époque ) et qu'il pensait peut-être qu'il allait gagner tranquillou autrement ( ce qu'il a fait ). Je ne dis pas que la question n'est pas intéressante par rapport à chacun, personnellement. Mais par rapport à un grand maître, c'est difficile de se mettre dans sa tête.


Dcax, le
Joli Benji3000 :)

Tu vois ça commence à rentrer les patterns ;o)


Meteore, le
@Benji : sur Df4 je ne vois pas ce que font les blancs ? Mais cela ne semble pas très élégant comme solution ? Y a t il mieux ?


Chemtov, le
@Meteore : Au contraire, après Df4, je ne vois pas trop ce que sont entrain de faire les noirs ( après Ff3 ). Non, c'est autre chose qui gagne et qui mène au mat vu au-dessus ( et pas vu par Plaskett !).

@Benji : C'est une partie ?


Meteore, le
Ah ok Chemtov.....je n avais curieusement pas vu Ff3! Mais je me doutais bien que Df4 n etait pas la solution car trop prosaïque...bon finalement j'ai trouvé...cela montre bien qu il y a des motifs tactiques récurents aux échecs d où l'intérêt de faire plein d exercices tactiques ...on finit par retomber sur des choses connues ce qui est beau6plis facile que de nager dans l inconnu


Renan, le
Db6 règle le problème et menace mat grâce au cavalier (duo dame et cavalier,très fort!)-->diag de Benji.
Diagramme de Météore;le meilleur coup c'est Dxf7+!...
Possible qu'il ne l'ai pas vu car c'est un sacrifice de dame et sur une partie rapide ou blitz,par manque de temps...j'ai trouvé en moins 3 minutes au calme en buvant mon café !




© 2000-2020 - France Echecs - Politique de confidentialité