France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 27 mai 2020
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Pas qu'un moyen d'obtenir une nulle positionnelle par sigloxx le  [Aller à la fin] | Etudes |
Les blancs jouent et font nulle, E.Johannson, Schackväriden#131, 1920

L'idée de l'auteur est relativement simple à trovuer pour un humain (même si elle pose quelques soucis à SF qui ne sait pas reconnaître certaines finales théoriques commee nulles malgré l'accès aux tablebase) et même si Nakamura n'arrive pas à la résoudre a tempo en puzzle rush.

Mais l'étude s'avère démolie car il y a une seconde solution. Sauriez-vous la trouver et tout voir? :)



Je peux déjà répondre à la question : non, non :) Ceci dit je vais chercher. EDIT: première analyse dans mon profil, ça apparaît trop proche du diagramme sinon.


ricou, le
Si c'est relativement simple, je me lance ici

je pense que la solution de l'auteur est
1. Txb2, h1D 2.Fb7+,

et là je pense à deux suites :
2. ..., Dg1 3. Tg2, Dxg2 4. Fxg2, Ce3 5. c6 et on va échanger le pion c contre le fou et les deux cavaliers ne gagnent pas.

2. ..., Fc6 3. Fxc6, Dxc6 4. Tb8, Rf7 5. Tb7, Rd8 6. Tb8, Rc7 7. Tc8


Pour la démolition de l'étude, je pensais à 1. Fxd7

et l'idée de la suite dont je ne me souviens déjà plus avec précision, c'est de lutter avec le pion ç contre la dame et faire nulle car le roi noir est trop loin, mais de là tout voir, clairement non


Renan, le
Intéressant j'ai regardé un peu Txb2 puis h1=D...
Et aussi Fxd7 sans trop pousser le calcul...
Par contre je ne comprend pas pourquoi tu utilises le terme positionnelle dans le titre...


sigloxx, le
@Ricou : bravo :)

@Renan : Une nulle positionelle c'est une position où le rapport matériel est défavorable mais où ça reste nulle grace à des propriétés de la position. C'est le cas dans la premmière variante donnée par Ricou après 3.Fxc6 Dxc6 les blancs ont une tour et un pion contre une dame et deux cavaliers, mais les noirs ne peuvent pas progresser (du moins pas sans rendre la dame et transposer dans une finale nulle thoérique 2C vs P).

C'est aussi le cas dans la seconde variante où les blancs ont un fou et un pion contre une D et 2 C mais où les noirs (qui cette fois ont en plus l'intiative de donner des échecs au lieu de les subir) ne peuvent pas non plus progresser.


ricou, le
tu composes toujours David ?


sigloxx, le
M'y suis remis un peu mais pas beaucoup. Du mal à trouver des idées intéressantes ou à les mettre en forme correctement comparé à avant et en plus je suis plus difficile. J'en ai envoyé une petite amusante et très simple à un jubilée là, je devrais avoir les résultats en juillet et je la posterai après.


sigloxx, le
La solution prévue par le compositeur et déjà donnée par Ricou :

1.Txb2! h1=D (1...Fxc8 2.Txh2 Cxh2 3.c6 et le fou noir va devoir s'échanger contre le pion c)
2.Fb7! Fc6 (2...Dg1 3.Tg2+)
3.Fxc6 Dxc6
4.Tb8+ Rf7
5.Tb7+ Rd8
6.Tb8+ Rd7
7.Tb7+ Rc8
8.Tb8+ Rc7
9.Tc8+ Rxc8=


La solution parasite :
1.Fxd7 h1=D
2.c6


Les noirs vont pouvoir gagner la tour blanche contre le pion b2 et vont rester avec RD+2C contre RF+Pc7. Il y a plusieurs façons d'arriver à ça mais la plus précise est :
2...Dg1+

(2...Ce3 ou 2...Cd2 (défendant indirectement b2 et menaçant de le promouvoir) 3.c7! Dxb7+ 4.Rxb7 b1=D+ 5.Ra9 amène les mêmes positions que dans la ligne 2...Dg1+, mais avec le Cf1 ayant joué au lieu du Ch3 en g5 qui est mieux placé). A noter que dans ces lignes, 3.Fe6+ avant de jour c7 annule aussi).

3.Rb8! Dh2+
4.c7!
(surtout pas 4.Ra7? cg5 5.c7 Dxc7! -+)
4...Cg5
5.Txb2
(5.Ff5 de5 Txb2 annule aussi)
5...Dxb2+
6.Ra8
(6.Ra7? Dd4+ 7.Rb8 Db6+ -+)
6...Da3+
7.Rb7
(7.Rb8? Dd6! -+)
7...Db3+
8.Ra7
(8.Ra8? Dd5+ 9.Rb8 Dd6! -+)
8...Da3+
9.Rb7 Db4+
10.Ra8
(10.Ra7 Dd4+)
10...Da5+
11.Rb7 Dd6+
12.Fc6 Db3+
13.Ra7 Db4+
14.Ra7
(14.Ra8? Df8+! 15.Rb7 Cf7 16.c8=D Cd6+)
14...De7
15.Rb8 Dd6
16.Rb7 Db4+
17.Ra7 Df8!? (diagramme)
18.Fd7!


Seul coup mais on retombe sur les positions vues plus tôt.




ricou, le
oui j'avais vu l'idée, mais bien loin d'avoir tout vu :D


Renan, le
ok merci sigloxx


sigloxx, le
Enfin réflexion faite la première variante, le perpétuel, je ne pense pas que ça soit qualifiable de nulle positionnelle. Faut sans doute rajouter à la définition que j'ai donnée que le camp qui a l'avantage matériel soit également libre de jouer ce qu'il veut (aie l'intiative quoi) mais ne puisse pas forcer le gain. Donc la seconde solutin est bien une nulle potiionnelle, mais la première juste un perpétuel (ou une nulle théorique une fois rentré dans R+2C vs RP en 6ème.. faut en plus que l'avantage matériel soit habituellement décisif, pour qu'on puisse parler de nulle positionnelle).




© 2000-2020 - France Echecs - Politique de confidentialité