France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 12 août 2020
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Quel sort pour la fin des championnats par équipe ? par letitan le  [Aller à la fin] | Actualités |
Bonjour à tous,

La saison par équipe est sacrément compromise, que ce soit pour les adultes ou pour les enfants, du Top à la N5 …
La plupart des fédérations de sport collectif se cherchent encore et certaines espèrent finir leur championnat d'ici la fin de l'année.
Les premières décisions ont été :

1) Volleyball : fin de saison. Le classement est arrêté à date. Les promus sont promus. Les relégués ne sont pas relégués, ils sont maintenus. La saison prochaine se fera avec plus d'équipes dans les divisions élevées

2) Basketball : saison blanche. Pas de promu, ni de relégué.

3) Handball : saison terminée. Pas de décision sur les promotions et relégations.

4) Football : en pleine guerre entre la ligue et certains clubs

Même s'il faut que la FFE gère un calendrier un peu plus chargé pour les 1ères divisions, la solution du volleyball me semble la plus pertinente : aucun lésé !
Une saison blanche (comme la fédération belge des échecs) lèserait beaucoup les clubs qui ont fortement investi pour être promues, et serait une injustice pour les groupes qui ont déjà terminé complètement leur championnat
Des relégations avec le classement à date lèserait les clubs qui avaient encore une chance de se maintenir avec les dernières rondes.

Qu'en pensez-vous ?


Chemtov, le
C'est très variable. Il y a des compétitions qui ne sont pas commencées ( Top féminin / Top 12 ), d'autres presque achevées ( Nationales Jeunes sauf Top ), d'autres à deux rondes, ou week-ends, de la fin. Bref, il y aura probablement des traitements différents suivant les compétitions. Mais c'est vrai que c'est un sacré challenge pour la fédération de devoir gérer cette fin de saison ( et il y a pas mal d'autres secteurs que les équipes ).


Yves4, le
Toute façon tout dépend de l'évolution sanitaire, le reste est de la science-fiction.


Chemtov, le
Bien sûr, mais cela n'empêche pas de préparer chaque scénario au fur et à mesure de cette évolution. Pareil pour tous les opens et stages.


letitan, le
Je suis persuadé que toutes les rondes des championnats par équipe ne pourront pas se jouer avant la fin de la saison.
La question est que fait-on ?
Saison blanche comme les belges ?
On arrête le classement tel qu’il est et on promeut et relègue ?
On arrête le classement tel qu’il est et on promeut sans reléguer ?


Badisse, le
Et les coupes qui n'ont pas débuté ? Coupe 2000, de la parité... annulation ?
Comment imaginer que l'on pourra rejouer en mai, confinés dans des salles alors que les événements sportifs en plein air st tous annulés ?


Franxis, le
Le déconfinement se fera petit à petit et je pense que les activités en intérieur , restaurant , cinémas , tournois d'échecs seront les derniers à être aurorisés. Je peux me tromper.


letitan, le
Coupes qui n’ont pas commencé, pourquoi les débuter ? Le calendrier sera déjà assez chargé si on arrive à jouer quelques rondes avant la fin de la saison. Chose très improbable
Les championnats, contrairement aux coupes, entraînent des conséquences sur les relégations, promotions et titre (et éventuellement qualification pour des championnats internationaux ?)


letitan, le
@Yves4, science-fiction ... pas vraiment. Bien gérer, c’est aussi anticiper en mesurant bien les conséquences des décisions.

Toutes les fédérations réfléchissent à la fin de la saison et beaucoup ont déjà décidé. C’est juste la réalité

https://www.francebleu.fr/amp/sports/tous-les-sports/les-clubs-normands-decouvrent-progressivement-le-denouement-de-leur-saison-1585430080


Yves4, le
Oui mais ces décisions peuvent changer en fonction des événements.


letitan, le
Handball, basket-ball et volley-ball sont des décisions définitives.
Il ne reste plus que le football comme sport collectif majeur qui n’a pas encore décidé


letitan, le
Cf. Article très intéressant dans l’Equipe


Heraut, le
La fin de saison n'est pas la même quand il reste 8-10 journées de championnat comme dans les sports co amateurs que quand il reste deux week-end comme aux échecs.


letitan, le
Effectivement, on peut espérer finir nos championnats. Mais je n’y crois vraiment pas.
Les chinois après plus de 2 mois de black-out n’ont toujours pas repris les activités sportives ... même dans les villes non confinées.


Heraut, le
Oui, chacun est libre de jouer à Nostradamus


Pour moi les coupes doivent passer à la trappe - concernant les grands championnats Jeunes Adultes si cela va mieux les maintenir et pour les Interclubs j'ai bien encore la solution du volley de toute façon comme je l'avais fait remarquer une fois lors d'un comité fédéral cest Inadmissible d'avoir des Exempts en N3 voir N2 voir N1 ( et cela arrive encore) donc qu'est ce qui empêche là de faire monter sans faire descendre pour une fois on aurais plus de matchs en Interclubs ! pour l'année suivante


letitan, le
@Herault Bisounours vs. Nostradamus :-)

Personnellement, j'espère que nos dirigeants fédéraux tentent de jouer à Nostradamus pour anticiper et prendre des décisions pertinentes !

J'espère qu'ils ne feront pas les bisounours comme la ligue IDF qui envoie une équipe jouer une compétition à Mourmansk … le 13 mars !
Ils ne savaient surement pas ce qu'il se passait dans le monde et ne pouvaient pas jouer à Nostradamus … des bisounours
Pour rappel, on était en stade épidémique dès le 29 février … les jeunes sont confinés dans un hôpital russe depuis quelques jours … une prudente prédiction Nostradmusienne aurait surement eu un autre résultat


Si j'étais à la place de la FFE, voici comment je procéderais:

1) Je ne déciderais rien avant d'avoir une plus grande visibilité sur le calendrier des restrictions liées au coronavirus

2) En cas d'impossibilité de maintenir l'ensemble des compétitions, je commencerais par annuler toutes celles qui n'ont pas débuté

3) Si on ne doit maintenir qu'une compétition, je maintiendrais uniquement les interclubs adultes et jeunes top 12, n1, n2, n3, n4. Je n'envisagerais l'annulation des dernières rondes de n1,n2,n3,n4 qu'à partir du moment où il serait toujours interdit de jouer sur les week-end des 20 et 27 juin. J'étudierais également la possibilité de jouer les dernières rondes en juillet, voire même en septembre, après tout, la saison suivante ne débute généralement qu'en octobre.

4) Si le top 12 ne peut se jouer aux dates prévues, j'étudierais la possibilité d'un report, en cas d'impossibilité, j'annulerais la compétition

5) Si la fin des interclubs ne pouvait pas se dérouler, il n'y aurait pas vraiment de bonne solution pour déterminer les montées et les descentes, je crois que j'envisagerais une saison blanche, ce serait injuste pour les équipes qui allaient monter mais ce serait inévitable. Peut-être faudrait-il s'arranger pour éviter absolument cela d'ailleurs, quitte à décaler un peu le début de la saison suivante pour pouvoir finir celle en cours


Chemtov, le
La FFE travaille... En collaboration aussi avec les clubs. Par exemple déjà sur le Top féminin ( prévu initialement du 07 au 10 mai ) plus de la moitié des clubs ont répondu sur leurs souhaits.


Sdb64, le
@BoisColombes : des parties en septembre alors que la licence n'est valable que jusqu'au 31 août ? Compliqué.

Le mieux serait de faire au plus simple. Saison blanche pour tout le monde. Cela évitera le casse-tête pour la FFE et pour les joueurs (qui devraient composer avec un nouveau calendrier). Puis beaucoup de joueurs viennent de l'étranger pour notre championnat. Retrouver une équipe type relève du parcours du combattant pour bon nombre de clubs

Après le confinement les Français auront-ils la tête à jouer à quoi que ce soit ?
Allez-vous demander à une équipe de jouer alors qu'elle a perdu un camarade dans la guerre contre le coronavirus ?

Nul n'est capable de dire quand le pic de cette pandémie sera atteint (en France), alors pas la peine de se projeter sur la sortie de crise. Le 7 MAI c'est comme si c'était demain...


@Sdb64: Pas si compliqué, il suffit de prolonger la durée de validité de la licence d'un mois par exemple.
Ce n'est pas un casse-tête si terrible pour la FFE, surtout pour les divisions autres que le top 12 où les rencontres se jouent directement dans les clubs, il me semble que cela fait partie de son rôle.

Peut-être que c'est un casse-tête de calendrier pour les joueurs... Ou peut-être que la plupart des joueurs aimeraient tout simplement jouer leurs championnats jusqu'au bout! Et pour les joueurs qui viennent de l'étranger et qui sauf exception sont payés, peut-être qu'ils préfèrent jouer leurs parties à une autre date que de perdre purement et simplement leurs rémunérations. De toute manière, tout le monde est bien obligé en ce moment de revoir son calendrier.

Je pense au contraire qu'ils auront plus que jamais la tête à jouer et à sortir après des mois sans pouvoir le faire.

Oui, en effet, nul ne sait quand aura lieu la sortie de crise et quand la pratique du jeu d'échecs sera à nouveau autorisée en réel, c'est pour cela qu'on ne peut pas prendre de décisions maintenant et qu'il faut attendre, c'est par cela que j'avais commencé mon commentaire précédent.


totalement d'accord avec vous BOIS COLOMBES
à la fois sur les étapes 1 2 3 4
et sur la prolongation de licence, et l'envie de jouer après le confinement. ceux qui ne voudront pas jouer car ils ont la tête ailleurs seront une poignée par région.

Par contre si la situation sanitaire reste toujours flottante, c'est une autre affaire. Le virus ne va pas décider de quitter la France un beau jour de juin, par magie...


Je considère que si les rondes prévues les 16 et 17 Mai ne peuvent se dérouler, la saison des Interclubs sera fichue car d'une part on n'aura pas assez de dates de repli, et d'autre part, j'ai bien peur d'une démobilisation générale.
Il faut donner la priorité aux IC par rapport aux Coupes car ce sont bien les championnats qui déterminent la hiérarchie et qui génèrent montées et descentes.
Que des Coupes ne soient pas organisées, ou suspendues, c'est un moindre mal. Par contre, ce serait plus grave pour les IC qui concernent près de 9000 joueurs.


DDTM, le
Pour les IC, il me semble necessaire de les voir comme un ensemble, du Top12 a la NIV.
De meme pour les interclubs feminins et les interclubs jeunes.
Par exemple, les IC n'ont pas debute pour la plus haute division (prevue en juin mais ...). Les ICF encore moins avec les 2 plus hautes divisions (prevues debut mai)


Wisemas, le
La plupart des sports ont annoncé la fin de la saison sportive, au moins pour les divisions amateur. On peut ajouter à cette liste le tennis de table, le badminton, le tir à l'arc et d'autres. Ceux-ci ont déjà annoncé une "saison blanche", donc ni montée ni descente.

Concernant les idées de report des rencontres d'interclubs à des week-ends où pas mal de joueurs ont déjà planifié d'autres occupations et ne seront donc pas disponibles, cela semble peu pertinent. Je pense que de nombreux joueurs auront envie après une si longue période de confinement de profiter de l’extérieur, plutôt que de rester de nouveau en intérieur.

On se dirige vraisemblablement vers une saison blanche pour les échecs également, avec la frustration que cela va engendrer pour certains clubs car on ne peut pas faire du cas par cas dans une telle situation. La question est surtout quand cela sera-t-il annoncé.


Moi je pense si cela ne re démarre pas en mai il ne faudra pas trop compter sur la motivation des joueurs pour s’enfermer 6h dans une salle en ayant été confiné 1 ou 2 mois - le mieux c'est soit saison blanche - soit bloquer le classement et augmenter un peu les groupe de toute façon cela ne changera pas grand chose et au moins on aurais un prochain championnat qui ne durerais pas 7 W.E sur 1 saison mais 9 ou 10 comme dans beaucoup d'autres sport


Il y a sans doute 2 types de joueurs, ceux qui ne veulent pas s'enfermer un week-end dans une salle et ceux qui aiment les echecs...


Sdb64, le
Des enfants BoisColombes ? Vivez-vous chez vos parents ?


Chemtov, le
Oui, Bois Colombes. Je n'aurais pas dit ça comme ça, mais j'avoue ne pas comprendre ceux qui semblent attendre et espérer que la saison s'arrête. Moi, j'aurai plein de gamins qui seront ravis de re-former leurs bandes de potes en équipes ! Et les vieux aussi ! Bon... si les compets officielles s'arrêtent, on en créera d'autres.


Sdb64, le
En étant enfermés tous les jours, pendant des semaines, les joueurs d'échecs explosent le nombre d'heures de pratique ! On peut imaginer que certains (ceux qui ne supportent plus d'être en intérieur) préfèreront faire autre chose en fin de confinement.


Wisemas, le
BoisColombes, ceux qui ne veulent pas s'enfermer un week-end dans une salle ne jouent pas aux échecs. Donc finalement, il n'y a plus qu'un seul type de joueurs dans votre description : ceux qui aiment les échecs.

Mais vous oubliez sans doute que les joueurs d'échecs, n'aiment, pour leur globalité, pas uniquement les échecs et aspirent à d'autres loisirs également, surtout fin juin / juillet comme vous suggériez.


@sdb64 Non pas d'enfants, je vis seul et je pense que le prochain mois va être encore plus pénible pour moi que pour la majorité des gens

Je peux me tromper mais je ne pense pas du tout que les interclubs seraient désertés s'il y avait 2 rondes en juin ou une en juin, une en septembre ou 2 en septembre selon les possibilités du calendrier


Renan, le
oui je suis d'accord avec vous bois colombe globalement mais il y a aussi les salariés qui ne bossent pas en ce moment et qui vont rattrapper les week-end non travaillés et qui ne pourront pas jouer certains week-end à venir...


Boiscolombes Moi perso j'adore les échecs - là je joue par jour au moins 40 parties mais franchement je ne me vois pas reprendre jouer 5/6 h en juin apres X semaines enfermés et les jeunes que j'ai contactés et leur parents Idem
Les échecs de septembre voir Octobre à Avril - Mai ca va mais lorsque le soleil brille excuse moi il y a 100.000 chose à faire dehors surtout avec des enfants


j'ai des enfants et d'accord avec Bois Colombes...
justement parce que la période actuelle n'est pas du tout propice pour moi à jouer aux échecs !

Et je suis vieux jeu, je préfère le contact réel, les tournois et les matches d'interclubs


splash, le
moi j'ai hate que la vie reprenne et donc que je puisse rejouer aux echecs


Chemtov, le
Tout à fait ! Et vous n'êtes pas le seul.


Wisemas, le
Les premières décisions commencent à arriver. Saison blanche pour les interclubs féminins.


letitan, le
@bois colombes
Le judo vient de reporter ses compétitions nationales importantes en septembre et octobre. Ça pourrait le faire pour nous aussi si on trouve une solution pour les mutations de clubs (mercato) qui ont lieu habituellement en juillet août

Sinon au handball, niveau amateur, ils ont arrêté les compétitions et font les relégations/promotions sur la base du classement à date

Je trouve cela dommage pour les clubs reléguées. La solution du volley-ball me semble toujours la meilleure sauf si on arrive à reporter les dernières rondes à la rentrée (en décalant la période du mercato par exemple)

Pour les premières décisions de la FFE, je trouve cela logique pour des compétitions non encore débutées. Difficile en revanche pour les joueuses pro qui auront une perte de revenues. Mais comme beaucoup de gens actuellement dans le monde.


Aucune solution n'est parfaite car si on fait comme le volley, c'est dire reporter les matchs de championnat à la rentrée, il faudra bien, au vu des classements définitifs, valider les montées et les descentes, composer les groupes des différentes divisions et publier les calendriers. Sans compter les réservations tardives de salles.
Quand on sait le boulot qu'a la Commission Interclubs de Mai à Septembre, on voit mal comment régler tous ces problèmes en très peu de temps car la saison suivante n'attendra pas.
Il sera donc difficile d'aller au-delà du 14 Juin, sinon ce sera comme dans d'autres disciplines une saison blanche. Restera à régler le problème des montées et des descentes.


Sdb64, le
Pas de solution parfaite mais des choses à ne surtout pas faire :
- organiser des rencontres interclubs pendant les grandes vacances. Il faut impérativement laisser les clubs organiser leurs Opens habituels en juillet et août.
- placer une rencontre interclubs le même jour que les municipales, ça porte malheur.
- utiliser les classements actuels pour définir les montées et les descentes. Des clubs lésés pourraient attaquer la FFE en justice.

Il est évidemment que les matchs du 16-17 mai ne pourront pas être joués, au mieux seulement dans certains départements/régions.

Le week-end prévu 13-14 juin pourrait être jouable. Cela aurait du sens de jouer si on trouve avant la solution miracle pour remplacer le 16-17 mai (problème des vacances, problème de salle, de confinement peut-être encore)

Jouer en septembre ? Qui connaît son planning pour septembre ? Certains vont perdre leur emploi. D'autres vont vouloir passer à autre chose. Il y a mille raisons pour ne pas jouer en septembre.

Le choix de la saison blanche s'imposera naturellement. Ceux qui seront déçus de ne pas jouer pourront se rattraper lors des Opens estivaux.


letitan, le
@Patrickvincens

Le volley n’a pas du tout fait cela. C’était l’idée développée par Bois Colombes que je trouve bonne.

Le volley n’a pas du tout fait cela. Il a décidé ceci :
1) arrêté la saison et les classements à date
2) ceux en position d’être promus sont promus
3) ceux en position d’être relégués ne le sont pas mais sont maintenus
La conséquence est qu’il n’y a pas de lèsé en revanche il faudra faire plus de matchs (rondes pour nous) car il y aura 2 à 4 équipes de plus par division/poule.


letitan, le
@sdb64

Un arrêt du classement à date exposerait la FFE à des recours des clubs relégués
Mais pourquoi une saison blanche n’exposerait pas la FFE à des recours de la part des clubs qui auraient du être promus ?

Certes une saison blanche serait une décision plus populaire (populiste ?!) car il y a plus de relégués que de promus donc potentiellement moins de mécontents par une saison blanche. Mais un risque juridique subsiste aussi

En dehors de l’idée de bois colombes, je pense que ce qu’a fait le volley permet de satisfaire tout le monde avec des conséquences techniquement gérables (=faire plus de rondes l’année prochaine car plus de monde par division/poule)


Chemtov, le
Ah ! Enfin, la solution pour revenir au Top 16 !


DDTM, le
http://www.echecs.asso.fr/Actu.aspx?Ref=12586


Renan, le
le jour d’après le 15 avril...
qui sera peut être le 22 avril ou le 03 mai...


Sdb64, le
@letitan :
Prenons un cas pratique. En N3, poule 1 par exemple.

Pl. Equipe Pts j. d. p. c.
1 Sanary/Mer 15 5 12 23 11
2 Cannes 15 5 11 19 8


Après 5 journées sur 9. Sanary sur Mer à Cannes 2 devait se jouer lors de la 6eme journée.

Qui faites-vous monter ?


letitan, le
A mon humble avis, ce cas doit se régler selon le règlement, c’est à dire au départage de la confrontation directe d’abord. Là il n’y a pas eu.
Donc ensuite le deuxième critère de départage : le différentiel des points (cf point 4.4 du lien ci-dessous)
https://ctf.ffechecs.fr/wp-content/uploads/sites/3/2019/08/A02-2019-20-Championnat-de-France-des-Clubs.pdf

En revanche, il doit y avoir des cas plus sioux que celui-ci par exemple lorsque le nombre de rondes n’est pas le même pour le premier (plus de rondes jouées) que le deuxième. Ça doit se réfléchir. Le volley (dans les divisions inférieures non professionnelles) ont du avoir le même problème. Je ne sais pas comment ils l’ont résolu.


Sdb64, le
Monter après seulement 5 matchs sur 9, ce serait juste méprisant pour les autres équipes.


letitan, le
Pour les groupes qui ont terminé ou quasiment, ne pas monter serait méprisant pour eux


Sdb64, le
Mais personne n'a terminé. On est à à 5/9 en N3, 7/11 en N1 & N2.


Chemtov, le
Les classements intermédiaires n'ont pas grande signification. Les équipes ont souvent rencontré des adversaires de niveaux très différents. Certaines équipes concernées par les descentes ou par les montées n'ont parfois pas joué entre elles. Enfin, certains clubs ont souvent comme atout d'être réguliers jusqu'en fin de saison alors que d'autres ont toujours du mal à réunir leurs joueurs.

Il y a en fait presque autant de situations différentes que de groupes ! ( Je viens de regarder la situation dans plusieurs divisions et plusieurs groupes à l'intérieur des ces divisions ).

Donc cela me semble impossible de créer une règle nouvelle et commune en cours d'année ( même une règle d'exception qui serait légale juridiquement ) pour près de 80 groupes ( du Top 12 aux NIV ) !


letitan, le
Effectivement, vous avez raison. Chez les adultes tous les groupes sont à environ un peu plus de mi-chemin.

En revanche, chez les jeunes, la situation est très différente :
N1 jeunes
Groupe Sud 5 rondes sur 7
Groupe Centre 5 sur 7
Groupe Est terminé
Groupe Ouest 6 sur 7

N2 jeunes
3 groupes ont terminé
La plupart des groupes sont aux 3/4 terminés
Mais 2 groupes restent à 40% de complétude

Les Groupes jeunes (je me suis arrêté à N2) sont bien plus proches de la fin et 4 groupes ont terminé


DDTM, le
Si on parle des jeunes, il ne faut pas faire expres de ne pas parler de ce qui gene : le Top
les Poules hautes et basses n'ont pas debute !
Ce qui genre singulierement la description faite .. et la conclusion logique du raisonnement.

pour les adultes, Chemtov a bien resume la situation, sachant que la coupe d'alsace pourra normalement se terminer ;)


letitan, le
La solution du volley n’a justement pas d’impact sur le top jeunes ! Comme il n’y a pas de promu possible en top jeune (!), et comme la solution du volley ne prévoit pas de relegation, quel est le problème pour le top jeune ? 🤔
Ah si pas de titre cette année mais ça, je pense que quelque soit la solution (sauf celle de bois colombes), c’est acquis


letitan, le
Pas très clair après relecture. Si on appliquait la décision prise par la fédération du volley au top jeune :
1) poule haute : les clubs en position d’être promus sont promus mais où ? Il n’y a pas de division supérieure au top jeune, pas de promotion possible. Donc aucune conséquence sur la poule haute
2) poule basse : pas de relegation. Donc pas de conséquence non plus

C’est pour cela que je n’avais pas parlé du top jeune. Cela me semblait trivial ?


Sdb64, le
Si une année blanche en Top Jeunes ne dérange pas, quel est le problème de l'appliquer à toutes les poules ?

Année blanche pour tous sauf pour les équipes qui étaient certaines de monter mathématiquement.
Idem pour les descentes. Ceux qui sont déjà condamnées descendent (et seront certainement repêchées...).


letitan, le
@sdb64

Ce que vous décrivez resemble plus à ce qu’a fait le volley en un peu plus dur (vous faites des relégations) qu’à une année blanche. Mais c’est simplement une difference de sémantique sans importance. Je ne vois que 4 questions de fond importantes
1) y a t il des champions
2) y a t il des promus
3) y a t il des relégués
4) et vous introduisez une question subsidiaire essentielle : y a t il des exceptions (par exemple groupe terminé) ?


Sdb64, le
Et la plupart des fédé font au plus simple : année blanche pour tout le monde. On verra ce que nous concocte la FFE. Mais reprendre un championnat après un tel épisode ce serait très difficile.


J'aurais volontiers écrit le contraire: ne pas reprendre le championnat après un tel épisode, ce serait très difficile car c'est bien, entre autre, le fait d'être privé de jouer en réel qui est difficile


Renan, le
J'ai entendu aux infos hier c'est que l'uefa donnerait des amendes aux clubs qui ne reprendraient pas les matchs de leurs championnats de football respectifs... Il me semble que le championnat Belge a décidé de s'arrêter et donc d'une saison blanche...
Vu comment ça part, si le confinement va s' arrêter début Mai, y aura t'il assez de week-end pour tout jouer jusqu'à 15 juin ???
(je mélange tout?)....


Sdb64, le
Imaginons que toutes les disciplines sportives, toutes les activités culturelles, toutes les spectacles annulés soient rattrapés en mai et juin. Il y aurait un embouteillage monstre. Problème de planning pour les mairies, pour les joueurs (sauf ceux qui ne pratiquent que des échecs dans la vie...), pour les enfants (souvent 3ème ou 4ème activité sur la liste des priorités).
Après un confinement, non, jouer aux échecs ne m'excite pas plus que ça. Je profiterais plutôt de mes week-end (à défaut de vacances) pour rendre visite à mes proches.
En ce sens je ferai volontiers un ou deux Opens au mois d'août pour revoir les copains.
Mais m'enfermer dans 20m² à 16 dans une ambiance mortifère, ce sera pour plus tard.

@Renan : "Un groupe travaille au sein de l'UEFA afin d’évaluer les problèmes juridiques, réglementaires, et financiers causés par l'arrêt brutal du sport. Ils établissent également des plans pour reprendre les compétitions au-delà de l'achèvement prévu des saisons 2019-2020, soit après le 30 juin."
On parle des joueurs pros et un peu d'argent.

"L’UEFA se réserve le droit de ne pas admettre des clubs à participer aux compétitions de l'UEFA en 2020-2021"


Chemtov, le
Ambiance mortifère !! Bigre ! Effectivement, si vous voyez les matchs d'échecs comme ça, là , il faut vraiment éviter...

Alors que pour nous, c'est cette joie communicative, lorsque nous nous retrouvons lors des week-ends d'échecs, qui nous manque !

Mais on reprendra d'une manière ou d'une autre... On trouvera des manières de s'enfermer dans notre ambiance mortifère !!


Sdb64, le
Donc pour vous le dimanche en N1 on se retrouve tous ensemble, dans la joie et la bonne humeur. Une véritable ambiance festive. Tout ça partagé votre adorable adversaire. Joli cliché.
Je comprends mieux pourquoi il y a tant de public lors des rencontres de Nationale


Chemtov, le
Joli cliché pour vous. Mais vrai à 80% pour nous ( les 20% dépendent de nos adversaires ! ). Cela fait cinquante ans que je joue en équipe avec toujours le même enthousiasme et pas que le championnat ( Coupe de France et Coupe d'Alsace aussi ). Ce que je regrette c'est de ne plus avoir le temps d'aller jouer avec d'autres clubs, dans d'autres pays ( comme mon frère Jean-Luc qui joue, aussi en amateur évidemment, en Allemagne et en Hongrie ).


Renan, le
Sdb64, votre commentaire est valable pour tous les sports...saison blanche pour tout le monde et tous les sports ???


Chemtov, le
Par ailleurs, en ce qui concerne les 20% restants ( les adversaires ) même là il se produit souvent un phénomène intéressant. Dès qu'on se retrouve sur un terrain purement sportif, beaucoup d'antagonismes s'estompent. On arrive même à analyser et parler de choses et d'autres avec des personnes pourtant infréquentables dès lors qu'elles portent d'autres casquettes.


Chemtov, le
@Renan : Je ne pense pas que les Echecs soit assimilable aux (autres) sports, ni pour les lieux des compétitions, ni pour les spectateurs, ni pour les partenaires.


De coté de notre petit club ce qui est sur c'est que si mes joueurs ne veulent pas jouer les interclubs si cela reprends...ce que je doute un peu - et bien on ne le fera pas de toute façon normalement on ne devrait pas descendre donc on laissera tomber et gagner ceux qui veulent s’enfermer au mois de juin


Chemtov, le
Marc, je ne dis pas ce qu'il faut faire. Je dis juste ce que j'aurais envie de voir se produire. Et je m'étonnais juste de voir Sdb64 tellement motivé par ces questions alors qu'inversement il décrit les matchs comme des enfermements à l'ambiance mortifère.

Perso, je ne vois effectivement pas comment rattraper trois ou quatre rondes à l'échelle nationale ( 80 groupes ). Pour remotiver les joueurs, je suis plutôt optimiste. Mais c'est le calendrier qui pose problème et, effectivement, le fait qu'il y a beaucoup d'autres secteurs de la société qui vont se remettre en marche en même temps avec risque de beaucoup de télescopages.

Mais c'est vrai qu'au niveau des nationales jeunes, c'est dommage de ne pas terminer. Nous n'avions qu'un match sur deux à gagner, contre deux équipes de deuxième moitié de tableau, pour accéder à la division supérieure. Et là, je suis sûr qu'on aurait deux fois plus de candidats que nécessaire pour jouer dans l'équipe !


Renan, le
Moi je pense juste que plus on avance dans le calendrier moins on a de chance de rattraper les journées non jouées et cela dans tous les sports.... À un moment la santé des personnes comptent plus que le sport, ou les vacances ou autres...
Je suis d'accord avec vous Chemtov, les échecs (comme tous les sports d'esprits) sont plus respectueux car moins d'enjeux financiers ?...
(il n'y a pas 1000 spectateurs à une rencontre de top12 ou n4...)...




© 2000-2020 - France Echecs - Politique de confidentialité