France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 12 août 2020
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Je cherche l'auteur de ce problème par mop le  [Aller à la fin] | Problèmes |
Salut,

Les blancs jouent et gagnent.
Je cherche le nom de l'auteur de ce problème.



Il suffit pas d'aller chercher b6, damer et jouer D1# ?!
Ou alors l'énoncé est "mat en n" ?
Ou plutôt il manque un pion noir en c5 ?


Renan, le
je pensais à Rc4 puis d5 etc...pour aller manger le pion en b6 mais avec un pion en c5 c’est bien plus difficile...


mais comment vous faites pour aller prendre d6 ? la tour se décloue, non ?


Rd4 Tg2 Rd5 b2 Rc6 Td2 et je prends les noirs !


et si vous commencez par Fc3, je propose Fg8 Rd4 f6 gf6 Ff7 et le roi n'a pas l'air de passer non plus à cause de Re5 Fc4 ! et si prise Rb1 puis a1 D. Remarque possible que ça gagne pour les B, mais c'est le bordel


Orion, le
Je propose d'amener le RB en c1 via h2. Puis FBd3-c4xb3-c2, puis le RB peut aller capturer le PNb6, en passant par d2, d3, c4, d5.


Oui Orion ! C'est mieux ^^ j'ai déliré


El cave, le
Oui, mat en 21, c'est joli.


mop, le
@El cave : Connais-tu l'auteur du problème ?


El cave, le
Hélas non, je n'ai pas la connaissance encyclopédique d'Erony dans ce domaine.


sigloxx, le
Un petit côté O.Blathy mais bon c'est loin d'être le seul à avoir composé ce genre de mécaniques.

Ce n'est pas dans la base d'études de HdvH donc ça a probablement effectivement été proposé comme un problème (mat en 21) et pas une étude (blabncs jouent et gagnent). Faut attendre le passage de quelqu'un qui aie la base winchloé :).


Weakman, le
Par contre je vois pas le mat en 21 mais en 23 j ai loupé quelque chose ?


Oui la même chose que moi : en 23 tu dames et joues D1#. En 21 tu amènes le roi en a3 et Fxb2#.


pessoa, le
Ce problème (ou cette étude) ne figure pas dans Winchloé. Où l'as tu trouvé mop ?


Weakman, le
Merci Benji je me forcerais a chercher j avais vu une variante en Ra3 mais avec plein De problème je faisais plein d erreurs j arrive pas à tout voir alors que je vois aucun problème avec Rh2


mop, le
Je l'ai trouvé sur un autre forum ^^


sigloxx, le
Weakman, le mat en 21 c est bien avec Rh2, puis Rc1, puis Fc4xb3-c2 etc.. c est juste qu après avoir pris le pion b6 tu vas pas à dame, tu vas redescends avec la roi sur la collone a pour venir prendre a3, c'est plus rapide que de faire dame.

Sinon vu que c'est ni dans hvdh db ni dans winchloe c'est peut être juste une compo de quelqu'un sur le forum en question. On a posté des tas de compos personnelles de ce genre sur FE. De nos jours c'est pas un truc qui vaille vraiment le coup d'être publié, on a vu bien mieux dans le même genre.


Weakman, le
@Sigloxx : ah ben oui, en tout cas merci


Chemtov, le
Alors, finalement, on n'a pas l'auteur de cette position ?


Weakman, le
Ça doit être un membre du forum non ? Ou de la où la trouver @mop
Je viens de sortir le fen 1ère fois que je fais ça et il est introuvable sur Google je suis donc certain que ce n est pas un diagramme connu


Chemtov, le
Dommage... Je voulais la publier ( chronique dans mon canard local ). Bien sûr en association avec une autre étude ou partie où un roi ferait le job comme ici.
Bon... je sais... les spécialistes ici diront qu'elle n'est pas terrible ( j'en connais aussi d'autres plus complexes, plus subtiles, plus longues, etc...) . Mais justement, elle est plus accessible au grand public.


Weakman, le
Pourquoi ne peux tu pas la publier ?


sigloxx, le
Ben il peut, "auteur inconnu", même si ce serait évidemment plus agréable de pouvoir en créditer le compositeur. Mais à partir du moment où ça a été publié sur un forum ce n'est plus un inédit donc au moins ça ne peut pas nuire à son auteur. Et c'est vrai qu'elle est très jolie et pas trop complexe.


Chemtov, le
@Weakman : Oui, bien sûr, je peux la publier. Mais ce qui m'embêterait ce serait de la publier et que quelques jours après on m'informe que l'auteur est archi connu. Ou que l'auteur lui-même se manifeste ! Ce serait dommage pour lui. Bref... j'ai tout le temps. Et quelqu'un a bien composé cette position !


Chemtov, le
@mop : Où avez-vous déniché ce problème ?


mop, le
Je l'ai trouvé ici : http://www.talkchess.com/forum3/viewtopic.php?f=2&t=38062&start=40

Mais pas que ;-)


Chemtov, le
Ah oui. C'est marrant. En cherchant par Google ( en copiant la ligne FEN ), on voit que pas mal de monde est à la recherche du mystérieux auteur...


Orion, le
Le problème vient d'être publié aujourd'hui même, mercredi 4 mars 2020, par Daniel Roos dans sa chronique hebdomadaire dans le quotidien régional « Les Dernières Nouvelles d'Alsace ». Il a indiqué « Auteur inconnu ».


Chemtov, le
Ah oui ?


@Chemtov, ce type de problèmes n'est-il pas trop complexe pour un quotidien régional ? Avez-vous des consignes de la part de la rédaction pour vous adresser à telle ou telle catégorie de lecteurs (niveau de jeu) ?


Orouet, le
merci mop
nous avons passé un très bon moment (une grosse 1/2h) samedi dernier, avec les jeunes (3 !?) du club !


Renan, le
Sur le lien que donne mop dans un commentaire ci dessus il y a une autre étude, un peu du même style et l'auteur est o.blathy, une étude de 1921.
Ce n'est pas lui l'auteur ?


Chemtov, le
@supergogol : Non, je n'ai aucune consigne.

A l'origine, je commentais des parties. Les 50 premières chroniques s'appelaient A l'Ecole du Jeu d'Echecs. Ensuite les cahiers du journal ont complètement changé et la chronique a disparu temporairement. Quand on m'a demandé de reprendre je n'avais plus vraiment ni le temps, ni l'énergie de commenter des parties et j'ai fait dans la facilité avec des problèmes, donc sans trop d'explications stratégiques. Mais peu à peu, j'ai bifurqué de nouveau dans le ''pédagogique '' et j'essaie de faire plutôt des ''leçons '' que des problèmes.

A certaines périodes (vacances d'été), je fais des ''spécial débutant'', donc très abordable par tous. Mais autrement ces chroniques sont de niveaux variés, toujours avec deux diagrammes, presque toujours liés, un expliquant ou introduisant parfois l'idée de l'autre. Un bon joueur peut chercher en ne lisant pas le texte, un joueur devra peut-être passer la semaine à chercher en mettant la position sur un échiquier.

En me baladant dans les clubs, je vois parfois que la chronique sert de support à des cours. Il m'arrive parfois même d'en écrire dans ce but, en le mentionnant, très ouvertement. Donc, non pas de consigne, oui c'est parfois complexe. Mais le Jeu d'Echecs n'est pas simple !


Félicitations Chemtov, pour avoir su conserver cette parution échiquéenne . Je pense que rares sont les Quotidiens régionaux ou nationaux à avoir gardé dans leurs colonnes une telle chronique .

Il serait d'ailleurs intéressant d'en faire la liste.
Dans "SUD-OUEST", la chronique de Matisson puis Biénabe a disparu depuis déjà longtemps.
La chronique de J.P. Mercier dans "LIBERATION" n'a jamais été remplacée , sauf erreur de ma part.

Qu'en est-il des autres régions ?

PS: je vais ouvrir un fil sur le sujet pour ne pas détourner celui-ci


Orion, le
Oh, je viens de découvrir que Chemtov et Daniel Roos ne sont qu'une seule et même personne :) Félicitations pour la chronique !


sigloxx, le
Il y a une étude très proche de Gurgenidze, absolument magnifique (ce type est un génie...).
Il n'y a pas toute cette idée d'évacuation de la case d3 et de parcours du roi mais c'est une magnifique horlogerie de haute précision (géorgienne, pas suisse).

D. Guregnidze, 2eme mention honorable, Magyar Skakelet 1972

Je vous laisse le plaisir de la résoudre.




sigloxx, le
Enfin je viens de voir qu'il y a un dual au 6ème coup (qui transpose mais avec perte de temps, pas tout à fait un dual mineur). Sans doute pour ça que seulement une mh.


sigloxx, le
@Renan : come je l'avais mentionné en début de thread, O.Blathy a fait bcp de compositions un peu dans le genre de cette composition mystère, avec des circuits et des manoeuvres répétitives (avec des mats en + de 200 coups parfois, malheureusmeent très souvent démolis - pas compté mais à vue de nez au moins 50% de ses compos se sont avérées incorrectes). Mais non ce n'est très probablement pas lui l'auteur. Toutes ses études sont bien répertoriées je pense, rien qui ressemble à celle-ci.


sigloxx, le
A noter que poster la compo de Gurgenidze en la comparant à cette compo mystère, c'est un peu un piège, ne vous laissez pas avoir ^^.


elkine, le
le mec qui jouait c6 et g6 ?


Chemtov, le
De temps en temps. Il a joué beaucoup plus de siciliennes avec les noirs que de c6-g6.


sigloxx, le
David Gurgenidze pas Buchuti Gurgenidze. Il est géorgien également mais ne joue pas, compose uniquement des études (et a été champion du monde de composition d'études).


sigloxx, le
A moins que vous parlassiez de Daniel Roos? :P. Mais pourquoi "jouait" dans ce cas?

(edit : me choque toujours, le subjonctif imparfait de parler.. il ne doit plus y avori grand monde qui l'emploie..).


Chemtov, le
Non, non ! Je pensai effectivement (comme Elkine, probablement) que le problémiste était la même personne que le célèbre GM ( en fait, Gurgenidze est un nom assez répandu en Géorgie ). .


sigloxx, le
ok j'avais un doute comme je savais pas du tout ce que jouait ce GM comme ouvertures (juste vu qu'il a donné son nom à certaines variantes de la sicilienne) et que toi tu as joué des siciliennes mais aussi des Caro :)


sigloxx, le
photo 1

photo 2

Il paie pas de mine comme ça mais c'est de loin le compositeur dont j'admire le plus les compos (j'aime aussi bcp les études d'Afek, qu'on voit sur la seconde photo mais vous le connaissez déjà certainement - et qui lui est un bon GM en parties aussi).


sigloxx, le
après mon mentor Alain Pallier n'est pas tout à fait du même avis (post de 2005 sur FE) :

"Georgien comme l'indique son nom, né dans la province de Sagaredzho en 1953. Premières études en 1970. Entre 70 et 87, il en a composé environ 300, il continue au même rythme et a largement dépassé les 700 études.
Très prolifique donc (mais il y aurait beaucoup à redire sur cela : c'est assez "facile" d'aligner les études quand on procède comme il le fait, c'est parfois de la démultiplication pure et simple). MI pour la composition en 80, GMI en 1990 (ce qui a dû en faire un des plus jeunes à obtenir ce titre, en tout cas dans le domaine de l'étude).
Premier champion du monde individuel (années 1998-2000), malheureusement ? (il termine devant Kralin, Vissokossov et Pervakov, parmi les 3 juges, il y avait bien entendu... un Géorgien, Youri Akobiya avec qui il a beaucoup travaillé - pour être juste, j'ajoute qu'il y avait aussi un Russe, Selivanov, ... ce qui n'arrange rien en termes de qualité et de légitimité). A reçu des centaines de récompenses. Auteur prolifique également de livres d'études.
Souvent démoli (compose trop vite), parfois anticipé, ou auto-anticipé mais ça ne semble pas le perturber. Extraordinairement doué mais à la limite de la complaisance et de la malhonnêté dans pas mal de cas (la première place du WCCT7 par exemple). Pourquoi se gênerait-il puisque ça marche pour lui ? On pardonne généralement beaucoup au talent... Grand spécialiste, à la manière géorgienne, des études de tours (Kalandadze en étant l'autre représentant mais Gurgenidze a une palette beaucoup plus large que Kalandadze). Le style géorgien est parfois qualifié de "dynamique" : comprendre : des échecs des échecs et encore des échecs (bon, en caricaturant certes, mais c'est efficace). Ceci dit, Gurgenidze est bien meilleur que les autres compositeurs de cette école, à part Nadareishvili. Très admiré par Roycroft, le pape de l'étude. Son tournoi jubilaire accueille des études jusqu'à la fin du mois ".

Mais pour ma part il a fait tellement de compos magnifiques que ces défauts ne me dérangent pas.


sigloxx, le
J'en poste une autre du coup. Loin d'être sa meilleure mais très amusante et je ne l'avais pas encore vue. Tirée du tournoi WCCC 2008. Je n'arrive pas à retrouver celle que je cherchais.Blancs jouent et gagnent.




El cave, le
La composition la plus connue c'est quand même O.Blathy O.Blatha en 1967.

[] Je suis déjà sorti ...


Chemtov, le
''Afek, qu'on voit sur la seconde photo mais vous le connaissez déjà certainement - et qui lui est un bon GM en parties aussi''.

Non, non Afek n'est pas GM. Il est MI et n'est même passé au-dessus de 2400 que pendant une très courte période ( deux ans peut-être ) au milieu des années 90.


sigloxx, le
ah en effet; ma mémoire ne vaut vraiment plus grand chose :. Enfin au moins il est bien GM en composition échiquéenne.


sigloxx, le
Solution des deux études de Gurgenidze :

Première :
1.Fd4+ Tb2 2.Ff6! bxa4 (2...b4 3.Rf1 b5 4.a5 et on libéra le pion f pour amener le roi en c1) 3.Fc2 b5 4.Rf2 b4 5.Re3 b3 6.Fd3!
(dual 6.Ff5 a3 7.Fc3 f6 8.Fd3 f5 qui amène a même position mais e ayant perdu un coup)
6...a3 7.Fc3! f5 8.Rd4 f4 9.Rc4 f3 10.Rb4 (dual 10.Rxb3) f2 11.Rxa3 f1=D Fxb2#


Seconde :
1.Tg2+ Rh1 2.Rxe2 Ta1 3.Th2+!

Essai thématique : 3.Rxd2? Ta2+ 4.Tc1 Txg2 5.a7 Tg1+ 6.Rb2 Tg2+ 7.Ra3 Tg1 8.f4 Rh2!zz 9.Rb2 Tg2+ 10.Rc1 Tg1+ 11.Rd2 Tg2+ 12.Re1 Tg1+ 13.Rf2 Tg2+ 14.Rf3 Tg3+ =

3..Rxh2 4.Rxd2 Ta2+ 5.Rc1 Tg2 6.a7 Tg1+ 7.Rb2 Tg2+ 8.Ra3 Tg1 9.f4!zz Rh1 10.Rb2 Tg2+ 11.Rc1 Tg1+ 12.Rd2 Tg2+ 13.Re1 Tg1+ 14.Rf2 Tg2+ 15.Rf3 +-


Chemtov, le
@sigloxx : La première est tout de même très proche du diagramme initial ( de l'auteur inconnu ). Le clouage, les deux fous, le roi qui s'approche en s'abritant derrière les fous, le mat final, l'image même. L'auteur inconnu a du s'inspirer de celle-ci.


sigloxx, le
Ou l'inverse :P. Après c'est un schéma assez classique, ce clouage, les ressources de pat, la lutte pour amener le roi en c1 ou a3 sans pater et sans libérer le roi ou déclouer la tour. Ca peut facilement être une simple coincidence sans qu'aucun des deux auteurs ne connaisse le travail de l'autre.
L'approche est quand même assez différente, dans l"étude de Gurgenidze c'est une lutte de tempo, où il faut bien placer les pièces sur les bonnes cases dans le bon ordre, dans le mat en 21 c'est plutôt un puzzle avec un camp sans contre-jeu et où il faut trouver le chemin correct (ça fait beaucoup penser à un mat en série - un type de problème où un seul camp joue, à part au dernier coup).




© 2000-2020 - France Echecs - Politique de confidentialité