France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 16 décembre 2019
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Que penser de l'analyse instantanée de Chessbase 15 ? par midi le  [Aller à la fin] | Informatique |
Ne voyant pas d'autres fonctions utiles que l'analyse instantanée dans Chessbase 15 comparativement à Chessbase 14, j'en viens à me renseigner auprès des utilisateurs au sujet de son fonctionnement.

C’est une bonne idée que cette fonction d’analyse instantanée se reposant sur un processus en tâche de fond comme le précise Chessbase sur leur site. En effet, l’analyse tactique de Chessbase 14, qui est en fait une analyse complète de partie en temps différé, est mono-tâche. Elle rend ainsi l’application elle-même mono-tâche, ce qui verrouille l’accès aux autres fenêtres ouvertes, soit également aux autres fonctions de l’application. Ne reste plus en ce cas que deux possibilités : stopper l’analyse et revenir aux fenêtres qui étaient ouvertes précédemment ou attendre la fin de l’analyse…

La documentation de Chessbase 15 est assez succincte au sujet de l’analyse instantanée. Le nombre de seconde par coup est paramétrable, ce qui semble plus intéressant que l’analyse instantanée de Fritz 16 active pendant les parties d’entrainement avec le module Fritz 16.
On ne parle pas dans la documentation d'un éventuel réglage de la sensibilité du module (variable Delta) bien qu'il y ait, sur l'image associée au texte, un semblant de potentiomètre (progress slider). Il ne semble pas impossible qu’il soit ici question d’un réglage de la sensibilité du module, ce qui permet d’utiliser divers modules dont la sensibilité est assez variable de l’un à l’autre. On peut prendre l’exemple de Rybka qui tend vers 0 pour son estimation des positions, alors que d’autres ont des valeurs numériques plus importantes pour la variable Delta qui est bien souvent en pourcentage ou en centipions.

N’en sachant pas plus sur la question, j’espère qu’un lecteur aura testé cette fonction attrayante.





© 2000-2019 - France Echecs - Politique de confidentialité