France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- dimanche 15 décembre 2019
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Les blancs jouent et gagnent par Benji3000 le  [Aller à la fin] | Ouvertures |
La position est issue d'une des variantes critiques de la Nimzo du pion roi, après une ligne d'ordi un peu fumeuse regardée vite fait (commençant par 7...b5) :

1. e4 Nc6 2. d4 d5 3. Nc3 dxe4 4. d5 Ne5
5. Bf4 Ng6 6. Bg3 a6 7. Bc4 b5 8. Bb3 h5
9. h4 Bg4 10. Qc1 Nh6 11. Nxe4 Nf5 12. f3 Nxg3
13. Nxg3 Qd6 14. Ne4 Qe5 15. Ne2 Bf5 16. Qe3 e6
17. O-O-O c5 18. Rhf1 Rd8 19. dxe6 Rxd1+ 20. Rxd1 fxe6

Comment continuer ?

Position au format FEN :
4kb1r/6p1/p3p1n1/1pp1qb1p/4N2P/1B2QP2/PPP1N1P1/2KR4 w k - 0 21

=====

Au passage, j'ai vraiment l'impression que toutes ces lignes sont trop bien pour les blancs (après 6.Bg3). 4...Nb8 est sans doute le bon coup, mais ça m'ennuie. Qu'en pensez-vous ?



Position très intéressante, merci !
A première vue, je me suis dit que les Blancs devaient avoir une position écrasante, et puis je n'ai rien trouvé, donc j'ai mis l'ordi. En réalité la position est très avantageuse, mais pas "écrasante", les Noirs ne sont pas si mal que je pensais. Pourquoi la position est-elle bizarre ? Parce que les coups précédents sont inhumains, tels 18. Th-f1 (incompréhensible ! Et pas bon d'ailleurs....). C'est Alékhine qui disait à peu près que si l'adversaire joue des coups bizarre, la réfutation est souvent un coup bizarre.


Les noirs peuvent aussi jouer comme ça ceci dit. Les blancs ont alors Cce2-Cg3 empêchant le développement naturel du fou cases blanches. Enfin ça doit rester jouable quand-même.


@DocteurPipo : oui ce n'est pas évident, je ne sais même pas si j'aurais envisagé le coup gagnant. Après en effet la suite de coups est sans doute moyenne car je n'ai pas laissé tourner Stockfish longtemps, mais je n'ai pas très envie de jouer ça côté noirs de toutes façons :/


Oui c'est "jouable" mais pas plus !


21/Dd2 a l'air simpa...


Oui c'était ma première idée mais en fait, après Fe7, les Blancs ne menacent pas grand chose (à part nulle, Dd7 Rf7 Cg5 Rf6 =).


El cave, le
Oui, je regardais ça et aussi Fd5 avec des thèmes genre Txd5 et Cf6 en cas de prise, sans quoi ça permet l'échec en c6 (est-ce si grave d'ailleurs ?) et le fou est désincarcéré.


oui mais c'est déjà pas mal



Et si les noirs ne prennent pas ? 21.Fd5 Fe7. Sur 22.Fc6+ alors Rf7


kaktus, le
Est ce que a4 est complètement idiot ?



Ça ne menace rien et affaiblit quelques cases à l'aile dame.


kaktus, le
L’idee C est si les noirs laissent faire, fixer a6 avec a5 et en cas de c4 , pénétrer à l aile dame avec Da7


21.a4 Fe7 22.a5 0-0 (Stockfish préfère prendre en h4, en tout cas les noirs sont biens).

Il y a quelque chose de plus immédiat (El cave y est presque).


On peut envisager de simplement aller chercher un pion à l'aile dame : 21/Fd5 Fe7 22/Fb7 mais ce n'est pas très excitant...


El cave, le
Fxe6 puis f4 et Cg5 récupère la pièce avec avantage ? C'est compliqué à calculer mais ça marche peut-être.


En effet, dans une variante, le Cg6 est en l'air..


@supergogol : pourquoi pas, mais les noirs roquent puis prennent h4 et g2 en compensation.

@El cave : dans cet ordre Cg5 ne récupère rien ^^


El cave, le
Il faut regarder 1 Fxe6 Fxe6 2 f4 Cxf4 et là j'ai du mal à voir si Dxf4 ou Cxf4 est mieux, si on reprend du cavalier ça laisse plus de tension mais les blancs sont cloués aussi du coup. 3 Dxf4 Dxf4 4 Cxf4 Ff7 5 Cg5 parait pas mal pour les blancs par exemple mais est-ce le mieux , pas sûr.

Et aussi Fxe6 Fxe6 2 f4 Df5 3 C4g3 Df6 4 f5 par exemple.


Ah d'accord je pensais que tu étais au 2ème coup après 1.Fd5. Ton idée marche presque : les noirs reprennent de la dame, 1.Fxe6 Dxe6 évitant 2.f4. Ceci dit les blancs ont une suite dangeureuse qui échoue de peu.


Chemtov, le
C'est très bien Fd5. Non ? En pratique, si ce coup est possible ( ne perd rien, ce qui apparemment est le cas ) on joue ça et on regarde après ! Les blancs sont bien, c'est tout ( consolide e4, reprise avec le fou si FxC, menace éventuellement Fc6+ et/ou f4, et même sans attaque/tactique, c'est confortable ) ( g3 ! )


Oui, si on voit 1.Fd5, que le fou n'est pas prenable et que l'on menace f4 il faut le jouer :)

Donc : 1.Fd5 Fe7 2.f4 Dc7 3.Fxe6 Fxe6 4.Cd6+ Fxd6 5.Dxe6+ Ce7 6.Dxd6 Dxd6 7.Txd6 Th6 8.Txh6 +/-
Si 5...Fe7 ou 5...De7, alors Dxg6+ avec attaque + pion de plus.

Ensuite sur la ligne proposée par El cave : 1.Fxe6 Dxe6 2.C2g3 Cxh4 3.Cxf5 Cxf5 4.Cd6+ Re7 fait un peu peur mais les noirs s'en sortent, 5.Dg5+ Df6 6.Cxf5+ Re6 (6...Rf7 7.Td7+ Rg8 avec un roi "à l'abri" mais une finale moche après 8.Dxf6 gxf6) 7.Te1+ Rf7 8.Df4 Rg8 ...etc. Le plan h4-h3 permet de sauver la position, les blancs n'ayant pas le temps de consolider avec g3.


Chemtov, le
Pour revenir sur votre questionnement initial :

''Au passage, j'ai vraiment l'impression que toutes ces lignes sont trop bien pour les blancs (après 6.Bg3). 4...Nb8 est sans doute le bon coup, mais ça m'ennuie. Qu'en pensez-vous ? ''

En effet, tout cela a l'air vraiment très primitif, malsain et finalement bien inefficace. Et on se demande d'ailleurs pourquoi ces lignes portent le nom de Nimzowitsch ! En effet, Nimzowitsch, c'est tout le contraire.

Tout à l'heure, en relisant le maître, je suis tombé sur l'extrait analysant ''l'obsession d'activisme de beaucoup d'amateurs''. En voyant, dans ces lignes, la succession de coups noirs ( on ne peut même pas parler de plan, mais que de ''coups'' ), on a vraiment l'impression que Nimzowitsch fait référence à ce jeu là, où on termine avec des pièces n'importe où, des pions trop avancés, des trous partout, un roi au centre, etc....


"tout cela a l'air vraiment très primitif, malsain et finalement bien inefficace" : je suis d'accord :) Je préfère la ligne 4...Cb8 5.Cxe4 c6 6.Fc4 cxd5 7.Dxd5 Dxd5 8.Fxd5 e6 et les noirs se développent normalement (en faisant attention à Ff4-Cd6+). Mais celle avec 4...Ce5 semble être la plus jouée.

D'ailleurs même Nimzowitsch l'a jouée dans cette partie. J'imagine qu'il devait apprécier cette ouverture surtout pour la variante d'avance avec 3.e5, que ses adversaires choisissaient en général.

Mais si les blancs sont moins coopératifs la partie ressemble plus à celle-ci, avec au mieux une position difficile due au pion isolé et au léger retard de développement (cf. la ligne avec 12...Dc5 sur l'analyse).


Chemtov, le
Nimzowitsch a surtout joué Cc6 pour repasser dans la Française ( 3...e6 ). Dans cet ordre de coups, cela posait des problèmes ( au moins des questions ) aux joueurs de Tarrasch ( Cd2 ). Un de mes co-équipiers, Rozentalis, est un grand spécialiste de cette variante de la Française.


Chemtov, le
1...Cc6, c'était aussi une arme intelligente pour contrarier les éventuels excités de la Viennoise ou du Gambit-Roi ( 1.e4 Cc6; 2.Cf3 e5 ou 1.e4 Cc6; 2.Cc3 e6 ).


Merci pour ces éclaircissements :)


Je crois que Prié jouait aussi parfois, cette Française avec Cc6



Chemtov, le
En effet. Je me rappelle en avoir commenté en direct lors des Championnats de France à Strasbourg en 1992 ( mais il n'en a pas joué que là ).


Chemtov, le
Question de français : ces parties, il en a jouées beaucoup ou il en a joué beaucoup ?


Ça semble COD, donc, plutôt : il en a jouées beaucoup.

Et "en avoir commentées en direct", du coup.


Chemtov, le
Oui, je sais ( COD placé en amont). Mais il me semble qu'il y a aussi une histoire de quantité. Je crois que c'est alors invariable. Mais peut on parler là de quantité ? J'ai donc hésité et préféré ne pas accorder. On peut voir ça un peu comme un ''lot'' ( de parties avec Cc6 ) Bref... pas prêt pour la dictée de Mérimée.


Avec l'auxiliaire avoir, l'accord du participe se fait toujours avec le COD sauf quand celui-ci est placé après le verbe.

Tout dépend du genre et du nombre de la référence du pronom. Dans les exemples précédents et repris ci-après, on a presque tous les cas de figure :

- en => "Je me rappelle en avoir commentée en direct", en = "cette Française avec Cc6", le féminin est acquis. Reste à savoir si le souvenir concerne une occurrence de cette ouverture ou plusieurs.

- en => "mais il n'en a pas jouées que là", l'énoncé insiste sur le caractère récurrent de ces parties-là, jouées un peu partout et ne composant pas un ensemble unique, le pluriel semble préférable.


Chemtov, le
Merci Bernard ! ( Pivot )


El cave, le
J'aurais écrit "il en a joué beaucoup", il me semble que c'est invariable quand le en signifie "de cela" comme ici (ainsi qu'avec les adverbes de quantité) et que l'on accorde quand le en réfère explicitement à un autre COD genre "Je maintiens la conclusion que j'en ai tirée".


Meteore, le
Il en a joué. (des siciliennes par ex ).....dans ce cas ce n est pas un cod à mon sens mais un coid...donc pas d accord.

Je ne suis pas sûr de mon affirmation...C est plutôt intuitif



Orouet, le
il en a écrit des bétises ...


Meteore, le
On peut assimiler à :
Il en a bu (de l eau)


Chemtov, le
http://www.aidenet.eu/conjugaison44.htm
Mais quantité ou pas ?


J'aurais tendance à dire comme El cave. Du moins j'écris intuitivement selon cette règle.


Ne pas confondre un COI introduit par la préposition de et un COD dont le groupe nominal débute par un déterminant indéfini pluriel des ou un COD introduit par l'article partitif du ou de la. Le changement de pronom (les ou en) peut traduire la définition ou l'indéfinition du déterminant. Mais le pronom en est aussi utilisé pour pronominaliser un COI...

Les pâtes siciliennes, je les ai mangées.

Des pâtes ? Oui, j'en ai mangées.

Dans les deux cas, le GN est COD donc on accorde.


Finalement, j'ai attrapé La grammaire méthodique (et strasbourgeoise) du français qui dit (chap.VII, Le groupe verbal) :

Après en anaphorique interprété comme son COD, le participe reste en principe invariable. Mais comme la forme en peut représenter un antécédent massif (De la farine, il en a vendu(e)!) ou comptable (Des poésies, il en a écrit(es) !), le locuteur sensible à cette nuance peut pratiquer, comme l'arrêté du 28-12-1976 l'y autorise, l'accord en genre et en nombre avec l'antécédent comptable pluriel. Il serait par contre illogique de faire l'accord dans la phrase Des poésies, il en a écrit plusieurs/un tas/des centaines où l'essentiel du COD est postposé au verbe.


Chouette tout le monde avait raison =)


Chemtov, le
Ouf !


Reyes, le
Allez allez, on reste concentré... http://www.lefigaro.fr/langue-francaise/quiz-francais/seul-un-maitre-de-la-conjugaison-viendra-a-bout-de-ce-test-de-langue-francaise-20190601


Meteore, le
Pour revenir aux échecs...Je suis tout à fait d accord avec Chemtov.
Si on voit que Fd5 fonctionne il faut le jouer. Pas la peine d essayer de trop calculer ce qui va se passer ensuite, à part le calcul de base qui montre que exFd5 est impossible.

Dans la position de départ le seul problème des blancs c est le Fb3 avec la menace noire c4. Si on peut résoudre ce problème tout en créant des opportunités pour le fou de venir en b7 c6 e4 ....Cela ne peut être que positif.
C est un exemple qui montre que l on peut jouer aux échecs avec la seule ligne de conduite d améliorer la position de ses pièces + de restreindre les pièces adverses et de faire un minimum de calcul pour ne pas louper les tactiques de base




elkine, le
comme le cave : il en a joué beaucoup

« J'en ai tant vu des rois » (Hugo)
mais on trouve l'accord parfois


Dur, j'ai à peine dépassé la moyenne... Le verbe "issir" ?! '^^


Chemtov, le
@Meteore : Cela va être difficile de sortir de cette discussion de grammairiens... Bon, je fais un essai avec un petit diagramme, survenu après les coups suivants :

1.d4 d5 2.c4 e6 3.Cc3 Cf6 4.cxd5 exd5 5.Fg5 Fe7 6.e3 c6 7.Fd3 Cbd7 8.Cf3 0-0 9.0-0 Te8 10.Dc2 Cf8
Tout ça est très classique. 11.Ce5. Mais ça... ça l'est un peu moins. 11...Cg4 12.Fxe7 Dxe7 13.Cxg4 Fxg4 14.a3. Là, l'attaque de minorité n'est plus très efficace ( le meilleur plan, c'est peut-être Tae1, f4 avec l'idée f5 ) 14...Tad8 15.b4 Td6 16.Tfe1 Th6 17.f3 Fd7 18.Df2. Là les blancs galèrent un peu... 18...Te6 19.e4 dxe4 20.fxe4 Tf6 21.De3 Th6 22.Ta2 Ce6 23.Td2 a5 24.Tb1 axb4 25.axb4 Dh4. Diagramme

A votre avis, quel est le meilleur coup blanc ? ( le moins mauvais )





Chemtov, le
Et puis, après la stratégie, la tactique. Un autre diagramme, une partie complètement différente. Les noirs sont au trait, après la partie suivante :

1.Cf3 d5 2.g3 c6 3.Fg2 g6 4.0-0 Fg7 5.d3 Fg4 6.h3 Fxf3 7.Fxf3 Cd7 8.e4 dxe4 9.dxe4 h5 10.Ca3 Dc7 11.Cc4 Ce5 12.Fe2 Td8 13.De1 h4 14.g4 Cf6 15.f4 Cxc4 16.Fxc4 Cd7 17.e5 e6 18.Rh1 Cb6 19.Fd3 Rd7 20.a4 Rc8 21.a5 Cd5 22.a6 b6 23.g5 Ff8 24.Fd2 Ce7 25.b4 Cf5 26.Rh2 Fe7 27.b5 cxb5 28.Fxb5 Fc5 29.Fd3 Cg3 30.Tf3 Dc6 31.Rg2 Td5 32.Tb1 Thd8 33.Tb3 Fd4 34.Dc1 Rb8 35.Fe1 Fxe5 36.Da3 Fd6 37.Db2 Fc7 38.Tc3 Tc5 39.Txc5 Dxc5 40.Df6 Td7 41.Dh8+ Td8 42.Dxh4 Ch5 43.Fd2 Dc6 44.Rf2 b5 45.Re2 Dxa6 46.Tf1 Da2 47.Df2

Que jouent les noirs ?




clarxel, le
48...Txd3
Si 49.Rxd3 Dc4+, 50.Re3 Fb6+ gagne la dame
Si 49.cxd3 Cxf4+,
Si 50.Re3, idem ci-dessus
Si 50.Re1 Cxd3+ gagne la dame
Si 50.Rd1 Db1+, 51.Fc1 Cxd3 double attaque sur la dame et le fou, 52. De3 (quoi d'autre ?) Fxf4 et ça doit être terminé
Si 50.Rf3 Dd4+,
Si 51.Re3, cf ci-dessus
Si 51.Rg3 Cxd3+ gagne la dame
Si 51.Rg4 Df5+
Si 52.Rh4 Cg2+ gagne la dame
Si 52.Rf3 Dxh3+
Si 53.Dg3 Dxf1 doit gagner
Si 53.Re4 Dxd3 mat

Je n'ai pas vérifié avec l'ordi, donc avec les réserves d'usage.




Chemtov, le
Je recopie avec mes réponses en parenthèse : 48...Txd3
( Oui, on voit tout ça, quand on joue, mais il ne faut pas en louper une seule ! Surtout si on joue en équipe et que la position est déjà bonne )

Si 49.Rxd3 Dc4+, 50.Re3 Fb6+ gagne la dame
(Oui)

Si 49.cxd3 Cxf4+,
Si 50.Re3, idem ci-dessus
(C'est-à-dire Fb6+ gagne la dame ? Euh...mais il y a maintenant un pion en d3 qui peut aller en d4 )
Si 50.Re1 Cxd3+ gagne la dame
( Oui. Mais c'est dommage, car c'est mat. Important de connaître ce motif )

Si 50.Rd1 Db1+, 51.Fc1 Cxd3 double attaque sur la dame et le fou, 52. De3 (quoi d'autre ?) Fxf4 et ça doit être terminé
( Oui et non. C'est toujours dommage, car c'est toujours mat. Et à la fin sur Fxf4...il n'y a pas la tour en f1 pour manger ce fou ? )

Si 50.Rf3 Dd4+,
( Oui b2-d5 plutôt )
Si 51.Re3, cf ci-dessus
( Il y a toujours d3-d4 à prévoir )
Si 51.Rg3 Cxd3+ gagne la dame
( oui pour le reste )
Si 51.Rg4 Df5+
Si 52.Rh4 Cg2+ gagne la dame
( Pas mat en h3 ? )
Si 52.Rf3 Dxh3+
Si 53.Dg3 Dxf1 doit gagner
Si 53.Re4 Dxd3 mat

Je n'ai pas vérifié avec l'ordi, donc avec les réserves d'usage.
( N'utilisez jamais l'ordi ! Quelle horreur ! ) ( En match par équipe, on n'a pas d'ordi et en sacrifiant sans tout voir, on prend le risque de voir l'équipe éliminée...)

( Pas d'idée sur le premier diagramme ? Autre match récent...)


clarxel, le
;-)
Un peu d’indulgence, Maître, Analyse sur un écran d’iphone, après un réveil prématuré.
Et pas la meilleure méthode pour se rendormir....


Chemtov, le
Ah, bah, oui... évidemment... ( iPhone, c'est quoi ? ). Mais c'est bien de travailler les échecs le matin ( disons pas trop longtemps après le réveil et, bien sûr, si on a dormi ). Le cerveau est beaucoup plus disponible et reposé ( Pour l'ordi, je ne sais pas... Si son état mental est meilleur...)


clarxel, le
Pour le premier diagramme, je dirais g3, Pour obliger la dame à bouger, et éviter qu'après h3, le cavalier ne bondisse en f4, qui accélèrerait l'attaque des noirs, avec des idées de sacrifice du fou en h3, et/ou de faire jouer la 2e tour via e6. Ensuite, les blancs peuvent viser d5 ou b5, avec une perspective de pion passé pour la finale.
J'ai bien envisagé g4 Pour ouvrir la colonne, mais ça m'a l'air douteux, après Dxg4,Tg2,Dh3, les blancs sont obligés d'échanger les dames et ont perdu un pion.




Chemtov, le
Pour revenir au second diagramme :
J'avais joué Da2 car je sentais que mon adversaire était pressé de ramener sa dame qui avait fait le tour de l'échiquier ( un long chemin pour aller de e1 à f2! ). Après le retrait du cavalier g3 en h5 ( plutôt qu'en f5 ), les blancs auraient du se méfier de la pression sur f4. Et la dame n'est pas un aussi bon défenseur que la tour f1. Donc, effectivement, TxFd3 (c'est le 47è, pas le 48è coup ) ouvre la seconde rangée (c2xTd3) et le fou d2 se retrouve cloué.

Après 48.cxd3 Cxf4+ 49.Rd1, c'est mat par 49...Db3+ ( 50.Rc1 Cxd3 mat ou 50.Re1 Db1+ 51.Fc1 Dxc1 mat )

Après 49.Re3, joué dans la partie, je n'ai pas joué 49...Fb6+ 50.d4 Fxd4+ qui gagne mais que mon petit cerveau refusait de regarder. J'avais juste prévu 49...Db3 afin de revenir dans 50.Rf3 Dd5+ etc... Mais après 49...Db3, mon adversaire a joué 50.De1. Et abandonné après Cg2+.


Chemtov, le
Pour le premier diagramme : Je savais quoi faire après h3 et g3 ( disons que j'avais prévu quelque chose ). Mais il y avait un coup que je n'avais même pas envisagé ( non, pas g4 !). Heureusement, mon adversaire ne l'a pas joué.


clarxel, le
Dg3 ? (le pion d4 est empoisonné)



Chemtov, le
Oui, 26.Dg3 aurait été bien embêtant. Surtout en équipe. Cela garde la tension, tout peut encore se passer et les co-équipiers ne savent s'ils doivent prendre des risques, jouer calme, simplifier, etc...

Après 26.h3, c'est plus simple. Il ne faut pas être Mikhail Tal pour envisager Cg5, Fxh3 et Cxh3+. Au passage e4 sera sous pression ( donc Ff1 n'ira pas bien ) et la poussée e5 n'empêchera pas Tf6+ ( si le roi se retrouve contraint de fuir par là ) car le pion e5 sera cloué ( vis-à-vis Te8-De3 )

Après 26.g3, les cases h3 et f3 seront affaiblies. Et 26...Dg5(!) assomme les blancs. C'est beaucoup plus grave qu'il n'y paraît à première vue. En fait c'est aussi d4 qui est visé, mais par un parcours du cavalier via f3! Ou direct après 27.Te1 Cxd4 ( 28.Dxd4 Dxd2 29.Te2 Dc1+ ou bien 28.Fc4 Cf3+ 29.Dxf3 Dxd2 30.Fxf7+ Rh8 31.Fxe8 Dxh2+ 32.Rf1 Fh3+ ).

Après 27.Dxg5 Cxg5 28.Tf1 Fh3 ( la partie ) les blancs n'ont pas insisté pour protéger d4. Ils ont joué 29.Tf4 Ce6 30.Tf2 Cxd4. Mais pire aurait été 29.Tf2 Fg4! 30.Rg2 Ff3+ 31.Txf3 Txh2+ 32.Rxh2 Cxf3+ et Cxd2. Ou bien 31.Rf1 Fxe4.

Evidemment, je n'ai pas vu tout ça à l'avance, mais il aurait été facile de retrouver ces mini-combinaisons, le moment venu.

En fait, tout ça pour compléter ce que disait Méteore au sujet de ''quand faut il calculer'' et quand suffit il d'améliorer la position des pièces ''. ( Dans le diagramme 1, ce n'est pas trop nécessaire de calculer loin. Dans le deuxième, on veut conclure, donc il faut tout voir ).

Et heureusement, mon adversaire n'a pas vu Dg3 ( le pion restant en g2 et la case f3 n'étant pas une cible ).




Meteore, le
La première position est trompeuse je trouve.

A première vue on a l impression que les blancs sont biens :

* forts pions centraux e4,d4
* dame centralisée
* Pièces légères bien placées
* menace (à terme) de poursuivre l'attaque de minorité par b4
* La tour peut être améliorée en f1.

donc on se dit 1.g3 pare la menace (avec affaiblissement de f3 et h3 il est vrai) , la dame bouge et on est un peu mieux.

mais le coup 1.....Dg5! qui semble forcer l’échange des dames et brusquement met en valeur le Cavalier et Fou noir sur les cases blanches affaiblies, retourne l'évaluation. Je trouve que c est une position surprenante où les noirs prennent l'avantage de façon assez subtile, par Dh4-g5 , car vraiment le coup 1.Dg3 n est pas du tout intuitif et ne peut être obtenu que par élimination des autres coups via du calcul.

je me demande si ton adversaire se trouvait bien avant le coup Dh4 , à mon avis c est possible!




Chemtov, le
Oh non ! Depuis quelques coups, ça ne tournait plus rond pour les blancs.

En fait, après 22...Ce6, il y avait déjà la menace Dd6 ( xh2, xd4 ). Par 23.Td2, les blancs parent la menace ( 23...Dd6 24.e5 Dxd4 25.Fxh7+. Mais j'ai failli jouer quand même Dd6, juste pour provoquer e5 et revenir en e7 !). Mais le coup Td2 abandonne alors l'aile dame, c'est pourquoi Z3...a5 est ensuite fort ( 24.b5 Dxa3 ). Ainsi, après les échanges en b4, l'attaque de minorité est réduite à une peau de chagrin ( déjà qu'il n'y a plus de pion/cible en d5, lié à la cible c6 ). En fait tout est lié, pression sur d4 et poussée a5.

Le problème des blancs, c'est qu'au début, ils ont mélangé tous les plans ( Ce5 mais sans f4, puis a3-b4 et f3-e4 ). Leurs forts (?) pions centraux peuvent aussi être vus comme des pions pendants ( pour lesquels la dame n'est pas un bon défenseur ).

Mon premier plan n'était pas du tout Dh4, mais Td8 ( le fou d7 choisissant sa case c8,e8 ou autre en fonction des coups blancs ) et ensuite peut-être Dg5.

Mais après, en pensant à Dg5, je me suis dit que Dh4 en premier était plus malin.

A noter que la variante d'échange + pions pendants centraux + affaiblissement de f et h, se retrouve aussi dans une position/variante inversée, par la Caro-Kann : 1.e4 c6 2.d4 d5 3.exd5 cxd5 4.Fd3 Cc6 5.c3 g6 6.Cf3 Fg7 7.0-0 Ch6 8.Te1 0-0 9.Ff4 Te8 10.h3 f6 11.Fc2 Cf7 12.Cbd2 e5 13.dxe5 fxe5 14.Fg3 ( De mauvais souvenirs...)




© 2000-2019 - France Echecs - Politique de confidentialité