France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 14 novembre 2018
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Mat aidé de série conséquent par regicide le 04 novembre 2018  [Aller à la fin] | Problèmes |
Ce dimanche pluvieux m’a laissé le loisir de découvrir le petit bijou suivant :



shc#7 (5+15)

Mat aidé de série conséquent en 7 coups.

Éclaircissements pour les profanes qui souhaiteraient chercher :

- Aidé : les 2 camps coopèrent pour atteindre le but (ici le mat du roi noir).
- Série : les Noirs jouent n coups (ici 7 coups) consécutifs (sans que les Blancs jouent, donc), après quoi les Blancs jouent un coup qui atteint le but.
- Conséquent : la légalité de la position doit être reconsidérée à chaque coup, comme s’il s’agissait d’une position nouvelle, isolée de la séquence de série dont elle fait partie. Chaque position doit pouvoir résulter de la position initiale, les Blancs et les Noirs jouant alternativement.

Pour les amateurs rompus à l’analyse rétrograde, ça ne devrait pas présenter trop de difficultés, même s’il leur faudra découvrir la délicieuse diablerie qui fait tout le sel du problème et qui m’a personnellement longtemps retardé dans ma recherche.

Je donnerai le nom du compositeur et les références du problème plus tard.



Petiteglise, le 04/11/2018 - 18:11:35
Valladao !
Avec une PEP dans le rétro jeu à chaque coup. Je sais pas si j'ai tout vu.
Très mignon, merci du partage. (Et comme toujours : très bonnes explications)


nicolasdupont, le 04/11/2018 - 19:31:23
Ce que je ne comprends pas est que les blancs sont en échec après fxg4 ep.


pessoa, le 04/11/2018 - 19:44:19
En échec ? Je suppose que tu veux dire qu'ils sont rétro-pat, auquel cas je pense que tu as manqué une partie de la solution.


Orion, le 04/11/2018 - 20:04:01
Non, non, il a bien dit fxg4+. Ben, ça veut dire que ce n'est pas le 1er coup, puisque aucun coup noir ne doit donner échec, sauf éventuellement le dernier. Il lui manque à peu près 75% de la solution ;)

Ça m'a pris 1mn30 à résoudre, le plus long étant de vérifier que la nature de la pièce est bien unique.


nicolasdupont, le 04/11/2018 - 21:56:11
Dans ce que j'ai vu, fxg4+ est joué au second coup, pour que le roi noir puisse capturer en h5 et aller se faire mater après 0-0-0. Ca fait bien 7 coups noirs et les positions sont légales (trait aux blancs). Mais je ne comprends toujours pas pourquoi les blancs peuvent jouer a8=D# avec leur roi en échec...


Benji3000, le 04/11/2018 - 22:28:09
Alors 1...fxg3 en passant ? Mais du coup je ne compte que 6 coups noirs.


Orion, le 04/11/2018 - 22:56:02
La piste est bonne, mais il vous manque quelque-chose.

fxg4+ n'est pas dans la solution, puisque ça fait échec !

Benji, après 1…fxg3, est-ce que la position est légale avec train aux noirs ? C'est un aidé de série conséquent : la position doit être légale avec le train aux noirs après chacun des coups joués.


nicolasdupont, le 04/11/2018 - 23:00:08
Argg, erreur d'optique, j'ai monté la pep d'un cran !


regicide, le 04/11/2018 - 23:56:35
@Benji3000
La prise en passant est évidemment envisageable comme premier coup (le dernier coup blanc a forcément été g2-g4) pour permettre au roi blanc de prendre en h5 puis en g6, de se rendre en e8 puis de roquer et de se faire mater par a7-a8=D, seul schéma de mat possible ici.

Mais si on joue 1.fxg3 e.p, on obtient la position suivante :



Or cette position est illégale avec le trait aux Noirs car quel aurait été le dernier coup joué par les Blancs ?
Le roi blanc n’a pu jouer, toutes les cases adjacentes étant contrôlées 2 fois. Quant au pion h5, il n’a pas pu capturer une pièce noire depuis g4 puisque le doublement des pions g4 et g6 impliquerait une précédente prise sur la colonne g. Or il ne manque qu’une pièce noire, un cavalier en l’occurrence (cette précision peut aider…).

La gageure est donc de trouver un premier coup noir propre à permettre la pep au second coup en rendant légale la position ci-dessus (avec, bien sûr, la modification apportée par ce premier coup). Après quoi on pourra effectuer la manœuvre avec le roque telle que décrite plus haut.



Benji3000, le 05/11/2018 - 11:01:20
Ok, je comprends la difficulté :) merci.
Alors je ne vois que 1.Cf2 avec comme derniers coups Te5+ Rf3. C'est ça ?


Petiteglise, le 05/11/2018 - 12:12:57
Dans ce cas le dernier coup n'est plus g4 et on ne peut pas PEP


regicide, le 05/11/2018 - 12:18:40
Non, ça n'est pas aussi simple.

Bien sûr 1.Cf2 laisse au roi blanc la possibilité d'avoir joué après la pep (il y a d'autres coups qui ont cette vertu).
Mais il laisse aussi aux Blancs la possibilité d'avoir joué avant la pep! Et donc on n'a plus droit à la pep puisque, pour effectuer une prise en passant, il faut pouvoir démontrer que le dernier coup des Blancs a obligatoirement été le double pas du pion. Or la pep au 2ème coup est absolument nécessaire pour réaliser la manœuvre de mat évoquée plus haut.

Il faut donc trouver un coup qui laisse la possibilité de la pep en rendant la position légale après son exécution. Coup de pouce : il faut, avec ce premier coup, rendre possible une autre pep, camouflée dans le passé récent de la partie...

Oups...Croisement avec PE.


puch, le 05/11/2018 - 22:56:08
Divulgâcheur:

1.a1:C 2.fg3ep 3.Rxh5 4.Rxg6 5.Rf7 6.Re8 7.O-O-O a8:D#

(Le rétro-coup aux Blancs avant 3.Rxh5 est Re3xPf3)


Benji3000, le 06/11/2018 - 08:56:10
Je ne vois pas en quoi 1.a1=C permet un dernier coup blanc avant la position :/


regicide, le 06/11/2018 - 15:31:31
@Benji3000
Cette promotion en cavalier permet de faire disparaitre discrètement un pion et autorise la position suivante, seule capable d’offrir un retro-coup aux Blancs, après que la pep a été effectuée au 2ème coup :



A partir de cette position, vieille de 2 coups, on a eu la séquence : 1.Cd3+ f4 2.exf3 e.p Rxf3. Le dernier coup blanc avant la pep a donc été Rxf3.

Mais cette suite, qui met en scène une 2ème pep antérieure à celle que l’on va jouer au 2ème coup de la solution, n’était pas possible avec un pion noir en a2 car on aurait eu alors 9 pions noirs sur l’échiquier !
La clé vise donc à éliminer un pion, mais sans laisser de traces. Une promotion en dame, fou ou tour ne ferait pas vraiment disparaitre le pion puisque la présence de 2 fous, de 2 tours et de la dame dans la position de départ attesterait de sa réincarnation en trahissant son ancien statut de pion. Par contre, comme il y a un seul cavalier noir sur l’échiquier, on camoufle la promotion en lui donnant un compagnon. Ni vu, ni connu ! Le Ca1 ? Mais c’est le cavalier d’origine, je vous assure !

Notons que la pep (celle jouée dans la solution), en faisant disparaitre le pion g4, efface, dans un premier temps, la prise du cavalier noir manquant qui avait été capturé sur la colonne g dans la position de départ, comme en attestait le doublement des pions blancs. Cette conséquence était impérative car, dans le diagramme ci-dessus, les 16 pièces noires sont présentes sur l’échiquier. Les pions blancs n’ont donc rien capturé (le pion a7 est parvenu là grâce au croisement des pions noirs a6 et b6).

La solution complète est effectivement celle donnée par puch un peu plus haut.

Ce problème est l’œuvre du duo Sergey Komarov / Andrey Frolkin (diagrammes, 04-06/1988).



Orion, le 06/11/2018 - 18:38:11
Techniquement, ce n'est pas la seule position. Il pourrait y avoir une pièce blanche en d3. Excellente explication.


Benji3000, le 07/11/2018 - 11:50:28
Oui, merci :) Après coup c'est très clair. Pas assez l'habitude de ce genre de problèmes.


bernarddelobel, le 08/11/2018 - 06:41:54
Donc, si l’on parte du diagramme ci-dessus avec la suite 1.Cd3+ f4 2.exf3+ e.p Rxf3 et ensuite 3.Rxh5, on arrive au diagramme suivant. Mais dans cette nouvelle position trait aux noirs, je me pose à nouveau la même question. Quel a été le dernier coup joué par les blancs ?




Orion, le 08/11/2018 - 18:02:35
Heu … RxPf3, non ? Toutes les positions sont indépendantes. La suite de coups qui fonctionnait avec RNxh5 fonctionne maintenant aussi.


bernarddelobel, le 08/11/2018 - 19:46:33
Je ne comprends pas. Le troisième coups 3.Rxh5 est justifié par le coup rétro blanc gxh5 mais maintenant, quel est le coup rétro blanc qui va justifier la prise en g6 ?


Orion, le 08/11/2018 - 20:33:50
Il n'y a pas besoin de justifier les coups noirs. Rxh5 est légal, parce que la position est légale avec trait aux noirs. De la même manière, la position du diagramme juste au-dessus, avec le RN en g5, est légale, donc les noirs peuvent jouer le coup Rxg6.

De plus, toujours dans cette position, les pions blancs n'ont jamais fait de capture, puisqu'on voit les 16 pièces noires (en comptant le PN que le RB décapture en f3). Le PBh5 vient de h4, le PBg6 vient de g5.

Je comprends que la condition aidé de série conséquent puisse être un peu confuse lorsqu'on la rencontre pour la 1re fois.


zoug, le 11/11/2018 - 22:48:54
On admet donc que le roque est possible malgré le voyage du RN.Je sais bien que la postion Ta8 Re8 est légal pour avoir le droit de roquer mais quid de l’obligation de ne pas avoir bougé?


Orion, le 11/11/2018 - 23:44:15
C'est un problème de série conséquent. Par définition du genre, on reconsidère la légalité de la position après chaque coup noir, sans tenir compte du tout de ce qui vient juste de se passer. C'est comme si on avait des problèmes complètement indépendants après chaque coup noir, avec un énoncé raccourci d'un coup.

C'est la définition du genre « Aidé de série conséquent ».




© 2000-2018 - France Echecs - Politique de confidentialité