France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 10 décembre 2018
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Urgent ! Cherche animateur pour commencer jeudi prochain 11 octobre 2018 par Mynhoss le 09 octobre 2018  [Aller à la fin] | Clubs |
C'est payé 60 euros par séance sur facture auto-entrepreneur.

C'est les lundis/jeudis de 16h30 à 18h hors vacances scolaires dans une école élémentaire (Belles Feuilles) à Paris 16 nord.

Merci d'envoyer un message à jorge.cantero@gmx.fr avec votre prénom et votre nom.


Yves4, le 09/10/2018 - 09:07:00
Quelques remarques :
- la rémunération est intéressante
- la proposition est trop tardive car les emplois du temps se font en juin
- proposer 2 horaires tout seuls rend quasi impossible la possibilité de trouver quelqu'un de compétent qui ne peut se mobiliser comme ça 2 journées en bloquant toute sa semaine. Vous êtes donc condamné à faire se succéder des personnes en dépannage.


JR_Koch, le 09/10/2018 - 09:32:14
Petite anecdote : lorsque j'étais étudiant à Lyon (il y a bien longtemps...) j'ai répondu à une demande pour la création d'un atelier d'échecs pour des enfants dans une association multi-activités. Comme je ne pouvais pas être présent chaque semaine, j'avais trouvé un remplaçant, qui était bien content de cette rentrée d'argent supplémentaire. Plus tard, quand j'ai arrêté, il est devenu l'animateur principal et s'est trouvé également des solutions de secours pour assurer la continuité du service.

Il a même créé un club, qui apparemment existe toujours même s'il n'a que quelques membres (Villeurbanne Léo Lagrange).



Yves4, le 09/10/2018 - 09:49:24
C'est exception qui confirme la règle.
Peut-être que cette proposition de dernière minute viens d'un désistement de dernière minute et là il n'y a pas le choix, il faut faire avec la situation.
Cependant, je trouve que les clubs d'échecs vivent trop souvent sur des emplois précaires sans d'essayer de créer de vrais emplois.


Mynhoss, le 09/10/2018 - 15:45:22
J'ai trouvé mon animateur plus des contacts intéressants :-)

Je remercie Yves4 et JR_Koch pour leur intervention car ça me parle beaucoup et j'y reviendrai :-)


Mynhoss, le 10/10/2018 - 00:34:37
JR_Koch, ton anecdote, c'est quasiment mon histoire mais je joue le rôle de celui qui a récupéré l'atelier laissé par un ami étudiant ;-)

Yves4, je suis d'accord avec toi mais le problème vient aussi trop souvent du côté des animateurs qui ne savent pas construire quelque chose de gagnant/gagnant "bénévolement" avec leur club qui rapportera gros un peu plus tard en préférant sauter sur la moindre occasion pour faire quelques heures mal rémunérées ailleurs et loin de chez eux avec la différence que ça ne rapportera jamais gros, et être ailleurs ne permet pas de construire quelque chose de sérieux dans son club.


Yves4, le 10/10/2018 - 11:11:20
Je suis entièrement d'accord et les personnes prêtes à monnayer leurs services à faible coût, car elles n'ont besoin que d'un revenu ponctuel d'appoint, sont une plaie pour ceux qui essaie de construire quelque chose de sérieux sur le long terme. Souvent, ces personnes qui savent qu'elles ne seront là que pour un temps limité, détruisent le travail de long terme des personnes en place souvent depuis de nombreuses années.


splash, le 10/10/2018 - 15:16:36
attention au statut auto entrepreneur, prendre un auto entrepreneur a horaire régulier dans les locaux du club peut comporter des risques. Le contrat peut être transformé en CDI a temps partiel.




Mynhoss, le 10/10/2018 - 16:03:20
Exact splash et ça ne me dérangerait pas plus que ça ;-)


Yves4, le 21/10/2018 - 08:17:02
Un exemple d'un poste type recherché par les clubs, publié récemment :

pour une durée de 9 mois, ( 25 h/semaine)

Profil recherché : autonomie, respect des autres, motivation, savoir jouer aux échecs

Missions :

• POUR LE PUBLIC :

- Aide à l'animation de la vie du club (accueil, aide à l'insertion des publics débutants, mise en place d'animations pour les retraités et nouveaux

arrivants, …)

• POUR LES ENFANTS :

- Aide à l'enseignement des échecs, essentiellement pour les enfants non licenciés

- Aide à l'accompagnement des jeunes lors des compétitions départementales, régionales, nationales (aide à la préparation des matchs, débriefing

• POUR LE CLUB

- Gestion du panneau d'affichage

- Gestion de la bibliothèque

- Participation au rangement et à la propreté du club

- Aide à l'organisation des tournois du club (installer les jeux, tenir une buvette…)

• PROSPECTION

Dans le cadre du développement des activités du club, nous souhaitons intervenir davantage dans les écoles et les maisons de retraite. Pour cela le

jeune en service civique aura un rôle de prospection et d'aide à la réalisation d'animations dans ces établissements.

Commentaires :

- durée 9 mois : espoir de reconduction probablement néant. En terme d'expérience professionnel, c'est quasi inutilisable. C'est même le contraire : pourquoi ce trou de 9 mois dans votre CV ?

- Profil : savoir jouer aux échecs et plus loin il faut qu'il s'occupe de l'encadrement de toutes les compétitions jusqu'au niveau national ??????

- Il doit gérer tout le monde : enfants, adultes, retraités ......

- Il doit installer les jeux, faire le ménage, faire la buvette.

En fait ce contrat civique doit tout faire (!!!) pour 9 mois de travail et une rémunération misérable, sans oublier des horaires de travail de 25h qui sont disloqués et bloquent l'employé, samedi, dimanche, vacances scolaires et travail sur le temps de loisirs des enfants qui bloque matinées et après-midi ou on ne peut rien faire. . Il doit savoir seulement jouer aux échecs tout en étant capable d'encadrer le haut niveau.

De qui se moque t-on ? Et ce type d'offre est très fréquent.


Sdb64, le 21/10/2018 - 09:30:00
"aide à la préparation des matchs"
"mise en place d'animations pour les retraités"

Tout ça est nébuleux, et c'est fait exprès. C'est bel et bien le rôle d'animateur-larbin qu'on souhaite recruter dans ce club.

A 1€ de l'heure (coût réel pour le club), on se frottera les mains quand un étudiant pris à la gorge se présentera pour ce poste.

Et si personne ne se présente, on trouvera bien "la fille de" ou "le fils de" qui acceptera de tenir ce rôle pour une dizaine d'heures effectives par semaine au lieu des 25h de départ.

Mieux, un étudiant à 2200 acceptera de donner des cours 4h par semaine et de jouer en équipe 1. Un grand classique dans les clubs d'échecs.





ComicStrip, le 21/10/2018 - 10:17:19
le seul problème de cette annonce est le contrat civique (et donc la rémunération plafonnée à 580 €), le reste me paraît standard non ?


Yves4, le 21/10/2018 - 12:12:52
De l'encadrement haut niveau au ménage, ça ne vous choque pas ? Je verrai bien les profs classiques faire le ménage.


Badisse, le 21/10/2018 - 12:18:55
Ce contrat service civique est interdit. Le jeune doit être obligatoirement encadré par un tuteur, pas laissé seul à remplir les tâches d'un salarié.


Sdb64, le 21/10/2018 - 13:01:37
"Le service civique permet aux associations, clubs sportifs, collectivités et établissements publics, de recruter des jeunes de 16-25 ans, sur 6 à 12 mois, pour
réaliser des projets d'intérêt général, reconnus prioritaires pour la Nation,

Quelles missions proposer aux jeunes volontaires dans le domaine du sport ?
· Les missions confiées au volontaire ne peuvent relever d’une profession
réglementée. Il n’est donc pas possible de confier, en autonomie, l’encadrement d’une
pratique sportive à un volontaire. Les tâches sont essentiellement des tâches de
communication, de pédagogie, d'écoute et d'accompagnement "

http://www.pseje.com/2013/FFE/Service_Civique_2013.pdf



Mynhoss, le 21/10/2018 - 18:59:49
Yves4,

Encore une fois, tu dis vrai mais tu généralises trop au point d'être désagréable envers ceux qui font bien les choses. Pour ma part, je félicite le club qui propose un service civique à un jeune qui reste chez lui à ne rien faire et ne sachant pas vers quel métier se tourner. Moi-même, j'étais perdu professionnellement et le simple fait de remplacer un ami pour rendre service a changé ma vie.

Mon annonce que tu jugeais critiquable va déboucher sur un CDI plein temps à 20 euros net de l'heure !

Moi-même, je vais sérieusement penser à mettre en place des services civiques en copiant l'annonce que tu critiques sachant que chaque jeune sérieux se verra proposer un plan de carrière dans mon secteur où il y a de la place pour des centaines de CDI plein temps.

Et je préfère une annonce maladroite d'un club dynamique plutôt que l'immobilisme.



Yves4, le 21/10/2018 - 20:19:50
Effectivement, derrière les mêmes mots, peuvent surgir des réalités totalement différentes.
Il n'en reste pas moins vrai que ce sont des emplois précaires et mal payés qui dominent dans le monde des échecs avec bien entendu des exceptions.




© 2000-2018 - France Echecs - Politique de confidentialité