France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- vendredi 18 octobre 2019
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Angoisses échiquéennes... par ins12690 le  [Aller à la fin] | Théorie |
Bon si je résume...

Acquérir des habiletés tactiques, on sait comment faire, s'enfiler des dizaines de diagrammes, et cultiver son flair.

Etudier les finales, on sait comment faire, plein de bouquins sur les finales, comprendre l'opposition et ce genre de trucs.

Ouvertures idem, on peut étudier des tas d'arbres de variantes, et savoir ce qui est avantageux pour tel ou tel camp, plein de bouquins, comment gagner avec telle ouverte, on a plein de bouquins.

Mais le milieu de jeu, on sait toujours pas comment étudier le milieu de jeu. Est-ce qu'il y a une méthode pour étudier le milieu, je parle d'une méthode méthodique, logique, cartésienne. Et sans doute certains vont trouver que j'ennuie le monde avec ses questionns métaphysiques, mais je suis sur qu'ils n'ont pas la réponse.

Comment étudier le milieu de jeu. Et aussi que choisir entre "commentaire du grand-maître" ou "assistance du module". Si on travaille avec un module, comment l'utiliser, je dois reconnaître que tout ce la n'est pas clair pour moi.


Comment ça on ne sait pas étudier le milieu de jeu ?? "on" ou "tu" ? La littérature est pourtant abondante. Peut-être recherches-tu trop une recette, une méthode absolue.

Commentaires du GM ou module ?

Un module ne t'expliquera pas grand chose, il ne te donne qu'une évaluation chiffrée d'une position après calcul des possibilités à plus ou moins long terme.

Les commentaires de GM ? Oui si il s'agit de commentaires à but pédagogique ce qui est loin d'être toujours le cas (les parties que tu peux trouver dans EE ne sont pas toutes là pour illustrer un thème du milieu de jeu)
Et pas besoin d'être GM pour être pédagogue.

Pour commencer il te faut un ouvrage généraliste pour référencer les thèmes de base du milieu de jeu qui sont, à mon avis, autrement plus riches que ceux de l'ouverture ou des finales.


Je me suis peut-être mal expliqué.

Des ouvrages généraliste j'en ai.

D'ailleurs je recommande chez "Chess Evolution" :
Best Fighting Games
Best Positionnal Games
Best Attacking Games
Most Instructives Endgames

et chez Quality Chess
Question of modern Chess Theory
The Soviet Middlegamme Technique
The Soviet Chess Strategy
Advanced Chess Tactics de Psakhis

Et aussi le Smylov Best Games. D'ailleurs à propos de Smyslov, je trouve qu'il devrait avoir une plus grande notoriété, par exemple on parle beaucoup de Tal, Botvinnik,Petrosian ou Fischer et il me semble que Smyslov n'a rien à leur envier. Dans ses ouvrages il y a ses résultats dans différents tournois, il est plusieurs fois champion d'URSS quand il n'est pas 2ème ou 3ème.

Smyslov a vraiment compris le jeu d'échecs. Mais la seule chose qu'il a pu faire pour expliquer ce qu'il avait compris, c'est faire un recueil avec ses meilleures parties. Mais ses commentaires son minimalistes. Il y a très peu de commentaires.

A part cela je colle ci-dessous une bonne partie pédagogique, une partie comme on rêverais d'en jouer souvent tant elle est simple, oui comment les blancs font-ils pour gagner si simplement et si expéditivement, mystère.

[Event "Hoogovens"]
[Site "Wijk aan Zee"]
[Date "1991.01.??"]
[White "Khalifman, Alexander"]
[Black "Seirawan, Yasser"]
[Result "1-0"]
[ECO "B15"]
[WhiteElo "2640"]
[BlackElo "2595"]

1. e4 c6 2. d4 d5 3. Nc3 dxe4 4. Nxe4 Nf6 5. Nxf6+ exf6 6. c3 Bd6 7. Bd3 O-O 8.
Ne2 Re8 9. O-O Qc7 10. Ng3 Be6 11. f4 c5 12. d5 Bd7 13. c4 Na6 14. Qf3 Qb6 15.
b3 Bf8 16. Bb2 Nc7 17. Bf5 Bxf5 18. Nxf5 Red8 19. Rae1 Ne8 20. Qh5 Qa5 1-0







Peut-être qu'il faudrait mettre la partie en entier jusqu'au dernier coup joué ?

Commentée dans la Megabase:

[Event "Hoogovens"]
[Site "Wijk aan Zee"]
[Date "1991.01.??"]
[Round "9"]
[White "Khalifman, Alexander"]
[Black "Seirawan, Yasser"]
[Result "1-0"]
[ECO "B15"]
[WhiteElo "2640"]
[BlackElo "2595"]
[Annotator "Rogers,I"]
[PlyCount "45"]
[EventDate "1991.01.??"]
[EventType "tourn"]
[EventRounds "13"]
[EventCountry "NED"]
[EventCategory "14"]
[SourceTitle "CBM 022"]
[Source "ChessBase"]
[SourceDate "1991.06.01"]
[SourceVersion "1"]
[SourceVersionDate "1991.06.01"]
[SourceQuality "1"]

1. e4 c6 2. d4 d5 3. Nc3 dxe4 4. Nxe4 Nf6 5. Nxf6+ exf6 6. c3 Bd6 7. Bd3 O-O 8.
Ne2 Re8 9. O-O (9. Qc2 {/-0-0 is the fashionable way to play this line but
after} Kh8 $1 10. h4 Qa5 $1 {Black should have no problems.}) 9... Qc7 10. Ng3
Be6 $2 ({On} 10... Nd7 {Seirawan feared} 11. Nf5 $5 Bxh2+ 12. Kh1 Bd6 13. Nxg7
$1 {but this may be playable for Black after} Kxg7 14. Qg4+ Kh8 $1 15. Qh4 f5
$1) 11. f4 c5 12. d5 Bd7 13. c4 Na6 14. Qf3 Qb6 $2 ({In retrospect Black
should have tried} 14... b5 $1 15. cxb5 $6 Nb4 {with counterplay.}) 15. b3 Bf8
16. Bb2 Nc7 17. Bf5 $1 ({Seirawan was playing for the trap} 17. f5 $2 Nxd5 $3 {
since} 18. Qxd5 $4 Bc6 {wins the White queen.}) 17... Bxf5 18. Nxf5 Red8 19.
Rae1 Ne8 20. Qh5 Qa5 (20... g6 21. Nh6+ Kg7 22. Qh4 {/f5, /Ng4 would also
leave White with a winning attack.}) 21. Rxe8 $3 Rxe8 22. Nh6+ $1 gxh6 ({
It would have been kinder for Black to allow the more spectacular} 22... Kh8
23. Qxf7 Bd6 24. Qg8+ $3 Rxg8 25. Nf7#) 23. Qg4+ {24.Bxf6 will force checkmate.
} 1-0




Comment font-ils pour gagner aussi vite ? Si on exclue la faute finale 20...Da5 ce sont surtout les imprécisions des Noirs qui permettent aux Blancs d'obtenir une position quasi-gagnante. Les actions des pièces blanches sont coordonnées vers le roque adverse alors que les Noirs se débattent pour organiser leurs pièces.



SLM, le
LOL !


Les noirs pas moins que Yasser Seirawan, comment a t-il fait pour jouer aussi mal !


Le mieux ce serait de lui demander directement: Seirawan commente la Sinquefield Cup en ce moment et, nouveauté cette année, il prend des appels d'auditeurs en direct (à partir de 20 h heure française). Je n'ai pas le numéro mais Reyes ou quelqu'un d'autre du milieu doit bien pouvoir te le fournir.


EDIT: j'ai le numéro! 314-655-3993 aux USA. Tu peux tenter ta chance dès ce soir.


elkine, le
Les champions du monde Smyslov et Khalifman(e) sont intéressants à étudier, en effet.


Chemtov, le
Je pense qu'il dira que ce n'était pas son jour et qu'il avait déjà joué des parties dans cette ouverture de manière plus convaincante ( un an avant Khalifman ) :

Spassky,B (2560) - Seirawan,Y (2595) [B15]
USA m USA, 1990

1.e4 c6 2.d4 d5 3.Nc3 dxe4 4.Nxe4 Nf6 5.Nxf6+ exf6 6.c3 Bd6 7.Bd3 0-0 8.Ne2 Re8 9.Be3 Nd7 10.Qc2 Nf8 11.Ng3 g6 12.0-0-0 f5 13.Ne2 Qa5 14.Kb1 Be6 15.b3 Qc7 16.Qd2 a5 17.h4 a4 18.b4 b6 19.Bf4 b5 20.Bxd6 Qxd6 21.Nf4 Bd5 22.Rde1 Ne6 23.Nxd5 Qxd5 24.f3 Ng7 25.Rxe8+ Rxe8 26.Re1 Rxe1+ 27.Qxe1 Ne6 28.Qe3 Kg7 29.Kb2 h6 30.g3 f6 31.Be2 g5 32.hxg5 hxg5 33.Bd3 f4 34.gxf4 Nxf4 35.Bc2 Ne6 36.Qe4 Qxe4 37.Bxe4 Nd8 38.c4 bxc4 39.Kc3 Kf7 40.Kxc4 Ke6 41.Kc5 f5 42.Bd3 g4 43.fxg4 fxg4 ½-½

Dorfman,J (2595) - Seirawan,Y (2595) [B15]
GMA-qual f Moscow (10), 1990

1.e4 c6 2.d4 d5 3.Nc3 dxe4 4.Nxe4 Nf6 5.Nxf6+ exf6 6.Bc4 Qe7+ 7.Be2 Qc7 8.Bd3 Be6 9.Ne2 Bd6 10.c4 Na6 11.a3 0-0 12.Qc2 h6 13.Be3 Qd7 14.0-0 Nc7 15.Ng3 Bxg3 16.hxg3 b5 17.b3 a5 18.Rfc1 Rfc8 19.a4 bxc4 20.bxc4 Na6 21.Bh7+ Kh8 22.Be4 Nb4 23.Qd2 Re8 24.Bf3 Rad8 25.Rc3 Bg4 26.Kh2 h5 27.Bd1 Bxd1 28.Rxd1 Re6 29.Rh1 f5 30.Kg1 g6 31.Qd1 Kg7 32.Rh4 f6 33.Rh1 Rde8 34.Qd2 Qd6 35.Kh2 g5 36.Kg1 Kg6 37.Qd1 g4 38.Qd2 R6e7 39.Kh2 Re6 40.Rd1 Rd8 41.Bf4 Qe7 42.Re3 Rxe3 43.Qxe3 Qd7 44.Rd2 Re8 45.Qb3 Rd8 46.Rd1 Qh7 47.Kg1 Qe7 48.Qe3 Qd7 49.Qc3 Re8 50.d5 cxd5 51.cxd5 Qxa4 52.Qd2 Qd7 53.d6 Nc6 54.Qd5 Nd8 55.Qxa5 Ne6 56.Bc1 Nf8 57.Kh2 Qh7 58.Rd5 h4 59.Rxf5 h3 60.Rf4 hxg2+ 61.Kxg2 Qb7+ 62.Kg1 Qd7 63.Qd2 Qe6 64.Kg2 Nd7 65.Qd3+ Kg7 66.Bb2 Kh6 67.Qd2 Kg6 68.Qd1 f5 69.Qd3 Kg5 70.Qd4 Rg8 71.Qd2 Kg6 72.Qd4 Kg5 73.Kf1 Kg6 74.Qd2 Rb8 75.Qc2 Kg5 76.Qc3 Rg8 77.Rd4 Kg6 78.Qc2 Nf6 79.Rd1 Rc8 80.Qd2 Rh8 81.Qd4 Rh1+ 82.Kg2 Rxd1 83.Qxd1 Nd7 84.Qd4 Kf7 85.Qg7+ Ke8 86.Qh8+ Kf7 87.Qh7+ Ke8 88.Qh5+ Kf8 89.Kh2 Kg8 90.Qh8+ Kf7 91.Qh7+ Ke8 92.Bg7 Kf7 93.Bc3+ Kf8 94.Qh8+ Kf7 95.Kg1 Nf8 96.Qg7+ Ke8 97.Be5 Nd7 98.Qh8+ Kf7 99.Qh7+ Ke8 100.Bf4 Qe1+ 101.Kg2 Qe4+ 102.Kh2 Qe6 103.Qg7 Nf8 104.Qc3 Kf7 105.Kg1 Nd7 106.Kf1 Qe4 107.Qb3+ Qe6 108.Qb5 Nf6 109.Qb7+ Nd7 110.f3 Qc4+ 111.Kg1 Qe6 112.fxg4 Qe1+ 113.Kh2 Qe2+ 114.Kg1 Qe1+ 115.Kh2 Qe2+ 116.Qg2 Qxg2+ 117.Kxg2 fxg4 118.Kf2 Ke6 119.Ke3 Kd5 120.Kd3 Nc5+ 121.Kd2 Ne6 122.Ke3 Nc5 ½-½

Mais pour à la fois revenir au sujet ( les angoisses existentielles échiquéennes de PhilippeJoussim ), rester dans la stratégie aux échecs et comment l'étudier, et pour rester cependant aussi dans l'ouverture citée, ci-dessus, il faut étudier absolument cette partie de jeunesse de Fischer

Fischer,R - Addison,W [B10]
USA-op, 1957

1.e4 c6 2.Nc3 d5 3.Nf3 dxe4 4.Nxe4 Nf6 5.Nxf6+ exf6 6.Bc4 Bd6 7.Qe2+ Qe7 8.Qxe7+ Kxe7 9.d4 Bf5 10.Bb3 Re8 11.Be3 Kf8 12.0-0-0 Nd7 13.c4 Rad8 14.Bc2 Bxc2 15.Kxc2 f5 16.Rhe1 f4 17.Bd2 Nf6 18.Ne5 g5 19.f3 Nh5 20.Ng4 Kg7 21.Bc3 Kg6 22.Rxe8 Rxe8 23.c5 Bb8 24.d5 cxd5 25.Rxd5 f5 26.Ne5+ Bxe5 27.Rxe5 Nf6 28.Rxe8 Nxe8 29.Be5 Kh5 30.Kd3 g4 31.b4 a6 32.a4 gxf3 33.gxf3 Kh4 34.b5 axb5 35.a5 Kh3 36.c6 1-0

C'est si simple, les Echecs.... quand c'est Fischer.



elkine, le
nulle avec Dorfman, c'est remarquable


Chemtov, le
Ben... à cette époque, c'était pas mal ! Un demi-point ça comptait dans ce super open qualificatif de la GMA ( il y avait du beau monde ! ). Dorfman ( 15ème ) et Seirawan ( 18ème ) avait fait 6 sur 11, à un point seulement des quatre premiers ex aequo. Derrière eux on trouve Sokolov, Dolmatov, Gulko, Akopian, Tal, Vaganian, Miles, etc...

Et aujourd'hui, encore, j'en connais beaucoup qui, face à Dorfman, peuvent toujours rêver pour marquer un demi point !

Pour Seirawan, il faut noter qu'en 1990, il a battu Timman en match, 4 à 2 ! Alors c'est vrai que cette prestation assez misérable contre Khalifman est vraiment surprenante.


Pour revenir au sujet initial, le problème étant comment étudier, ou comment acquérir les connaissances qui vont nous faire progresser, Gilbert Grimberg suggérait d'étudier les parties d'un joueur dont notre style de jeu était approchant.

C'est ce que j'appelle "une technique d'étude". Ce n'est pas la seule. Le sujet parle de cela, comment étudier, comment acquérir la connaissance. L'idée de Grimberg étant qu'en s'imprégnant du style d'un joueur on s'imprégnait aussi de ses connaissances...


Chemtov, le
Tout à fait. Grimberg a bien raison. Cependant, il ne faut pas tomber dans les clichés sur les styles des grands joueurs. Le mieux c'est d'avoir un mentor qui vous choisit les bonnes parties à étudier, parties structurantes et bien caractéristiques pour des thèmes stratégiques précis. Si il s'agit de parties du même joueur, c'est mieux. En revanche, en suivant en vrac toutes sortes de parties d'un grand joueur, on sera troublé par le fait que ce joueur adoptera des variantes et stratégies très variées ( C'est évidemment aussi intéressant à savoir, mais ça, c'est pour l'étape suivante !).

Mais il y a tout de même une condition indispensable pour ''s'imprégner'' de quoique ce soit, c'est de jouer beaucoup en tournoi. Ce sont principalement les émotions qui surviennent dans nos parties qui fixent notre mémoire et influencent nos jugements futurs ( Bien sûr, il faut pouvoir jouer avec des cadences les plus longues possibles ). Après les parties, les analyses post-mortem sont à faire sous le regard extérieur d'un fort joueur qui détectera tout de suite les fautes de plan, les défauts des structures, les bons ou mauvais choix pour basculer d'une structure à une autre, etc...




© 2000-2019 - France Echecs - Politique de confidentialité