France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 18 juin 2018
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Composition des groupes de N1, N2 et N3 pour la saison prochaine. par poutitechatte le 06 juin 2018  [Aller à la fin] | Clubs |
La Commission Interclubs va rendre sa copie en fin de semaine.
Avant cette publication, il y a déjà une info importante: 2 clubs de N1 ont été relégués administrativement en N2 pour ne pas avoir engagé d'équipe en Interclubs Féminins cette saison.
Et mon petit doigt me dit qu'on n'est pas au bout de nos surprises.


DDTM, le 06/06/2018 - 16:47:55
...


Marc08, le 06/06/2018 - 20:25:43
je croyais que l'on était un "sport" mixte ....et si c'est le cas comme je le pense ...il doit y avoir moyen d'effectuer une réclamation en allant très loin s'il le faut surtout avec des règlements qui oblige une féminine à partir d'un certain niveau c'est bien la preuve que nous sommes "Sport Mixte" donc la relégation est attaquable et INJUSTE


Badisse, le 06/06/2018 - 21:23:51
Les équipes concernées n'étaient même pas au courant de ce point de règlement.


Koen, le 06/06/2018 - 21:31:37
La FFE estime - à tort ou à raison, là n'est pas le débat - que les clubs participent au développement du sport. On veut éviter qu'une "personnalité" crée un club avec 8 ou 10 joueurs, gravit les échelons en quelques saisons pour ensuite briller en N1 ou Top12.
Il y a depuis plusieurs saisons l'obligation d'inscrire une équipe jeunes en interclubs et certains clubs ont effectivement inscrit une équipe, qui a derechef déclaré forfait pour la saison. Donc le règlement dit aujourd'hui que cette équipe doit aussi jouer ses matchs.
Le dernier ajout (depuis au moins deux saisons) est l'existence d'une équipe féminine.
Badisse dit que les équipes concernées n'étaient même pas au courant de ce point; cela ne dit rien de bien sur leurs responsables.


Marc08, le 06/06/2018 - 21:33:46
c'est plus facile d'augmenter les quotas des France jeunes pour passer de 1200 à 1600 qualifiés voir bientôt 2000 et se faire "mousser" que de s'attaquer à un vrai problème nos règlements d'interclubs ou généraux sont complètement inadaptés à la vrai pratique sportive et à notre "sport mixte" sans parler d'un calendrier délirant depuis de longue années


Marc08, le 06/06/2018 - 21:39:15
@ koen et bien notre FFE se trompe lourdement nous ne sommes pas "sport" médiatique et comment peuvent faire une "bande" de pote de bon niveau ( de 2000 à 2400 ) qui veulent démarré un club dans une petite ville pour simplement jouer entre eux par équipe et monter rapidement à un certain niveau , ils seront vite pénaliser par des règlements inadaptés à notre "sport" car on ne créer par une équipe féminines comme cela , ni une équipe jeunes non plus cela demande du bénévolat , de la patience et énormément d'heures pour ceux ci alors que ces "8/10 potes" ne veulent peu être que jouer pour eux ...


Koen, le 06/06/2018 - 21:41:14
Marc,
Pourriez-vous citer un cas du règlement interclubs pour lequel on est tous d'accord pour le changer car inadapté à notre sport?
Il y a probablement des éléments discutables, mais je ne suis pas sûr que tout le monde soit d'accord pour changer, ou partage le même avis.
Je suis plus d'accord pour le calendrier, mais je crains qu'on ignore beaucoup de contraintes et de compromis que ce calendrier doit supporter.


Koen, le 06/06/2018 - 21:47:50
@Marc 21:39
Donc la bande de potes peut tranquillement monter en N3 (et encore, il faut qu'au moins un d'eux soit arbitre AF4 ou plus). Si la copine d'un des potes joue, ils peuvent même monter en N2. Au-delà, il faudra se transformer en vrai club (ou se rallier à un vrai club).
Cette bande potes n'est pas arrivée à 2000-2400 en tapant du carton. Ils ont reçu une formation au sein d'un club et ils ont pu évoluer au sein d'une structure. Est-ce vraiment trop demandé qu'on participe à la survie et au développement de cette structure si on en profite en même temps?


Marc08, le 06/06/2018 - 23:26:34
la féminine obligatoire à partir d'un certain niveau - l'obligation de celle ci pour la N3 à été annulé suite à une demande de modification du règlement (suppression du moins 1 et ils ont voté la suppression de la féminines) faite par moi lors d'un CD - la règle des 100 points absurde dans les autres sports tactiquement si tu veux mettre un attaquant défenseur et inverse tu peu , les échecs étant de la stratégie la composition des équipes devrait être libre car c'est aussi de la stratégie et je pourrais citer d'autres points


DDTM, le 06/06/2018 - 23:36:52
Marc est d'accord avec lui--meme .. mais pas avec Koen apparemment.

Marc pense apparemment qu'en competition par equipes aux echecs, on joue une equipe contre une autre equipe alors que c'est la juxtaposition de x (8 a partir d'un certain niveau) matchs individuels ou duels.

Pour resumer, Koen a bien dit
" je ne suis pas sûr que tout le monde soit d'accord pour changer, ou partage le même avis"


Chemtov, le 07/06/2018 - 07:24:21
''c'est la juxtaposition de x (8 a partir d'un certain niveau) matchs individuels ou duels.''

Heureusement que ce n'est pas que ça !


Sdb64, le 07/06/2018 - 11:12:52
@Marc08, " la règle des 100 points absurde "
Que proposez-vous d'autre ?
Une liste de force comme en Belgique ?


Koen, le 07/06/2018 - 11:28:01
Je dirais que la règle des 100 points n'est pas absurde. C'est un compromis qui apporte des avantages (clarté sur la compo) et des inconvénients (moins de liberté de compo).
Si sa suppression laisse plus de choix au capitaine quant à l'ordre des joueurs, cela laisse aussi la porte ouverte aux cas où une équipe aligne deux 'débutants' sur les premiers échiquiers pour assurer les gains sur les 6 suivants, avec des matchs "misérables" pour les 4 joueurs à ces échiquiers.
Qu'il faut parfois revoir l'équilibre de tels compromis, pourquoi pas, mais il faudrait alors apporter les + et les - des règles actuelles, et en quoi un changement améliore la situation.


Sdb64, le 07/06/2018 - 11:44:43
Comme dans d'autres sports on pourrait bloquer les deux meilleurs classements aux deux premiers échiquiers, les deux plus petits élo aux deux derniers échiquiers, et laisser la liberté pour les échiquiers 3 à 5.


Bellamy, le 07/06/2018 - 12:40:05
Je note cette perle : « les échecs étant de la stratégie la composition des équipes devrait être libre car c'est aussi de la stratégie » !!!


Marc08, le 07/06/2018 - 12:52:48
@ SDB64 - rien on met dans l'ordre que l'on veut stratégie , stratégie, pas de liste ni d'obligation des 100 points , j'ai été entraîneur de foot lorsqu'un défenseur critiquait trop les attaquants ou l'inverse et bien on inversait les postes - alors qu'au échecs si j'ai un 2000 qui est moyen et un 1750 en pleine bourre je ne peu les inverser pourquoi ?


Marc08, le 07/06/2018 - 12:56:09
et pour Koen, pourquoi des "matchs" misérable si réellement les joueurs ayant un classement trés supérieur à leur adversaire ils gagneront ...mais de mon point de vu ce n'est pas sur les règles ne sont juste là que par protection pour les fort joueurs ...comme leur nulles - de salon - rapide entre eux


SLM, le 07/06/2018 - 12:58:17
Et tout ça c'est un complot des illuminati !


Marc08, le 07/06/2018 - 14:04:49
mdr


PatriceVincens, le 07/06/2018 - 14:25:48
Nous voilà éloignés de la composition des groupes, et comme l'an passé, certains d'entre eux, tout au moins en N1 et en N2, risquent d'être pour le moins étendus, la Commission n'ayant pas d'autres choix (en 2017-18 : Lesparre et Besançon dans le même groupe de N1, Avoine avec les équipes du Sud-Ouest en N2).
Voilà des problèmes qui ne seront pas totalement résolus, mais tout au moins fortement réduits (les simulations de groupes l'ont démontré) quand la N1 sera composée de 4 groupes et la N2 de 8 groupes comme il a été proposé à maintes reprises.
Espérons qu'en 2019/2020 ...


Sdb64, le 07/06/2018 - 14:55:49
@PatriceVincens : je me disais aussi que 4 descentes de TOP 12 à N1 ça serait quand même beaucoup plus tendu pour toutes les équipes.


Chemtov, le 07/06/2018 - 15:27:50
Le blocage vient toujours du Top 12. Il y a une telle fixation maladive sur ce truc sans aucune utilité, alors qu'on sait qu'un Top 16 résoudrait tout. Et finalement cela bloque la totalité de la réforme ( avec la pyramide logique, 4x10, etc... ).

Bon, il y a eu pire... Le Top 12 suivi d'une N1 à un seul groupe de 12 équipes ! L'imagination ( comme autre chose... ) est sans limite...

Ceci dit, un des trois groupes de N1 qui incluait Strasbourg et Nice ( 950km ou alors 800km en passant par trois pays ) c'était aussi un record dans le genre.


PatriceVincens, le 07/06/2018 - 15:54:11
Il est bien évident que si cette réforme était enfin votée et que le Top restait à 12 équipes, seules 2 d'entre elles descendraient en N1 et ce, et cela a été très demandé, afin de mieux stabiliser les équipes dans leur division respective.
Ce implique, comme le font d'autres sports, l'organisation d'un "Carré Final" pour désigner les 2 promus de N1.
Si le Top repassait à 16 équipes, ce serait dès lors plus aisé d'en faire descendre 4 et de faire monter les 4 premiers de N1.


Koen, le 07/06/2018 - 18:08:03
On pourrait proposer 4 groupes de N1 dans le calendrier actuel, et les 3 ou 4 meilleures équipes de chaque groupe jouent un Top12 ou Top16. Le champion de France serait un vrai champion de France (car le meilleur équipe parmi les meilleures équipes des 4 groupes) tout en assurant une distribution géographique sur le territoire.

A part la restructuration, il faudrait alors revoir les règles du championnat: la limite de 11 matches saute (au moins pour la partie Top12/16), mais il faut également éviter qu'une équipe se renforce avec des 'gros calibres' qu'on n'a pas vu pendant la saison régulière.

Cela ne règle en rien la question des 'amateurs' qui sont disponibles pour les 11 matchs de la saison régulière, mais pas pour les 10 matchs du Top12 (dans l'hypothèse de 4 groupes N1 qui fournissent chacun 3 équipes).


ComicStrip, le 07/06/2018 - 18:08:28
du coup comment ça se passe ? les clubs relégués de N1 vont en N2 mais qui les remplace ? ceux qui devaient descendre ? ou les deuxièmes de N2 ? j'ai l'impression que ce sujet revient chaque année, pour des raisons ou d'autres (équipe qui refuse la montée / équipe qui demande à descendre)


Chemtov, le 07/06/2018 - 23:08:37
@Koen: La même année N1 suivi de Top ? Non, personne ne peut jouer ( et financer ! ) autant de matchs ( si j'ai bien compris votre idée ).

Non, je crois qu'il faut simplement revenir à un Top 16 comme avant ou, à la rigueur, à un Top 12 avec 2 descentes, mais avec un calendrier sur quatre longs week-ends.

Il n'y a aucune raison de bloquer le Top 12 sur 11 jours. On a joué par le passé sur des week-ends et c'était très bien pour tout le monde. OK... certains ont cru à la formule actuelle avec une super-élite, etc... Mais on a bien vu que cela ne marche pas, et ceci depuis 8 ans. On essaie alors de maquiller cela avec une floppée de 2600 inconnus, mais cela n'intéresse pas grand monde. Donc une fois qu'on a compris, on devrait reconnaître l'erreur et avoir une vraie politique nationale de développement en permettant aux jeunes de jouer et en incitant les clubs à aller vers un top élargi.

Avec un top sur différents week-ends, on peut médiatiser plusieurs fois dans l'année et sur tout le territoire, les jeunes à la recherche de normes peuvent jouer, les maîtres amateurs aussi, bref... que du bénéf. Il faut juste changer de mentalité concernant la ''vente'' du top à des villes organisatrices ( alors que les clubs continuent de payer plein pot les hébergements !). Mais le must, le top du top, ce serait un top 18, accueillant donc plus d'équipes et donnant envie aux clubs d'aller voir là-haut ce qui s'y passe. Et par exemple un play-off final avec les quatre meilleurs équipes. Bon... enfin... il faut travailler sur cela... mais comme d'habitude la volonté n'y est visiblement pas.


PatriceVincens, le 08/06/2018 - 07:44:29
Comme le dit Chemtov, le championnat Elite n'intéresse pas grand monde, y compris dans les milieux échiquéens. Le moindre gamin jouant au foot ou au rugby sait que le PSG et Castres sont champions de France. Aux Echecs combien connaissent Bischwiller ou Clichy ?
On en revient à l'éternel problème d'image des Echecs, image très nettement surévaluée par certains. Le problème est aussi que les équipes n'ont aucune proximité avec la population des communes qu'ils représentent.
Concernant le Top 12, quelle est la tendance actuelle des clubs qui y participent : réforme ou pas ?


DocteurPipo, le 08/06/2018 - 08:31:15
@PatriceVincens : cette réforme a été initiée et promue par les clubs "riches" (à l'époque, Clichy, Cannes et Monaco-qui du coup, avait arrêté de participer au top niveau masculin)) au début des années 2000. Comme tout le monde était contre, cela été reporté, puis la fédé est passée en force.
Du coup, les Interclubs sont devenus un espèce de truc anonyme que l'on expédie en fin de saison. Cela étant, aujourd’hui, il est possible que certains capitaines seront pour la formule actuelle, puisque par la force des choses, tous emploient des professionnels -les amateurs travaillent !
Alors que du temps de l'ancienne formule, les équipes étaient régionales en majorité (les Normands, les Alsaciens, les Toulousains etc....), maintenant plus personne ne sait qui joue pour qui-sauf deux-trois exceptions.
Plus grave, aucun espoir de moins de quinze ans ne participe. En 1993,Bacrot jouait alors qu'il avait 10/11ans, dans un tournoi où figuraient aussi Kasparov,Karpov Anand....


Chemtov, le 08/06/2018 - 08:36:04
Ce qui est intéressant de savoir aussi c'est ce que pense ceux qui ne peuvent pas y participer ! Donc aller au delà de la dizaine de clubs qui y tournent régulièrement et qui se sont adaptés, de la manière qu'on a vue. Mais... bon... on a déjà fait au moins deux enquêtes ( D.Roos puis Mullon/Picard ) avec questionnaires envoyés ( pour la première enquête ) à tous les clubs du Top + les N1 et N2.




RomainPicard, le 08/06/2018 - 17:22:06
@koen: calmez vous très cher. Regardez quels sont les clubs mis en cause et vous verrez qu'on est très loin de la "bande de potes".

Il s'agit bien plus de clubs historiques qui ont beaucoup fait, à la fois pour le développement du jeu et aussi pour le perfectionnement/haut niveau.




EchecEtMatt, le 08/06/2018 - 19:59:54
Publication reportée d’une semaine


Chemtov, le 08/06/2018 - 22:44:27
Un peu mystérieux votre histoire de ''bande de potes''. Quelque chose qui passe mal du côté de la Vendée ?


RomainPicard, le 09/06/2018 - 17:46:28
En Vendée je ne sais pas trop. Il n'y a déjà pas beaucoup de clubs, mais peut-être que la FFE pourrait s'y pencher pour essayer d'en supprimer encore quelques-uns.


Michel74, le 11/06/2018 - 11:18:22
Ce sujet relève toujours l’opposition entre « amateur » et professionnel.

On peut s’ériger contre les règlements. Toutefois, dans une fédération sportive, on peut difficilement imaginer des équipes de divisions d’élite qui soient de simples « bandes de potes. » Il faut gérer correctement car la professionnalisation est un fait.

J’ai été, il y a longtemps, au CD d’un des clubs qui est aujourd’hui, relégué. J’avais été frappé de la différence entre les ambitions sportives d’une part et le manque de rigueur gestionnaire d’autre part. Mettre de l’ordre avait suscité une complète incompréhension. Le choses ont, je pense, beaucoup évolué depuis. Mais compte tenu des lacunes gestionnaires, je suis agréablement surpris qu’il ait pu se maintenir aussi longtemps à ce niveau. La réalité est que seuls les gros clubs peuvent ambitionner d’évoluer en Top et N1. Ils requièrent une équipe dirigeante, pointue, avec un membre à plein temps : C’est un travail administratif et organisationnel de fond.



Picard, le 11/06/2018 - 14:10:04
Il faut aussi pas mal d'argent et, comme les mécènes sont rares, malgré les promesses démagogiques, pour un jeu aussi peu médiatique, ce doit être souvent de l'argent public comme pour les sports de ba-balle.
D'après mes conceptions, l'argent public ne devrait jamais financer les activités professionnelles.


Chemtov, le 11/06/2018 - 14:55:56
@Michel74: On peut aussi avoir une équipe dirigeante, pointue, avec un travail administratif et organisationnel de fond, sans être un club professionnel ( Hélas, l'inverse est vrai aussi ! )

@Picard : Il faut nuancer. Il y avait de l'argent public qui servait à financer des emplois aidés. Et c'était une aide fantastique pour le développement dans beaucoup de domaines, dont les sports et les Echecs. Mais nos gouvernants planent à des années-lumière de la réalité du terrain.


Picard, le 11/06/2018 - 18:14:42
@Chemtov
Financer des emplois aidés me semble normal et nécessaire pour des tas d'activités qui sont de type amateure dans le bon sens du terme.
Par contre, ce que je déplore, c'est que l'on finance les gros clubs, foot, rugby,... et bien sur les gros clubs d'échecs.
Si on est pro, on doit gagner sa vie
J'ai fait partie d'un club qui se ruinait pour être en Nationale 1 au détriment de tout le reste, argent du gros tournoi (à l'époque), argent public, tout y passait.
Il ne restait plus rien pour la formation et d'autres activités
Le joueur courant ne connaissait même pas le visage des mercenaires qui venaient juste pour jouer et repartaient bien vite.
Nos "gouvernants" se foutent du terrain et du peuple, l'opium du peuple est fourni par les gros clubs des sports à la mode, là, cela les intéresse!


DocteurPipo, le 11/06/2018 - 19:54:55
Concrètement il y a eu des clubs qui ont utilisé l'argent de subventions à but "social" c'est à dire faire des cours dans les écoles, des animations etc.pour rémunérer des entraîneurs payés en réalité pour proposer des cours particuliers -souvent via Internet, à des élèves qui souvent n'étaient même pas de la région, eux non plus (le tout pour avoir une équipe en top jeune).


poutitechatte, le 12/06/2018 - 09:10:06
Apparemment, les arguments de l'un des clubs en cause ont convaincu la CAS: il conserve sa place en N1.


ComicStrip, le 12/06/2018 - 13:56:23
quels sont les 3 clubs en question ? quel est ce club qui conserve sa place ? comment savez vous toutes ces choses ? la France veut savoir !


Pietro, le 12/06/2018 - 16:57:33
il y a 2 clubs qui n'ont pas d'interclubs jeunes, dont 1 qui doit/devait aller en top 12.


Segfault, le 12/06/2018 - 17:05:19
Il me semble que tous les clubs ont une équipe en interclubs jeunes, mais il y en a 6 pour lesquels je ne trouve pas d'équipe en interclubs féminins.


Michel74, le 12/06/2018 - 18:15:59
@Chemtov : Vous avez entièrement raison. Mais pour un club pro, évoluant en Top-N1, la gestion se doit d'être rigoureuse. C'est une condition nécessaire.

@Picard: C'est un choix politique.. à tous les échelons à celui du club comme celui des pouvoirs publics.

On peut douter de l'intérêt de faire passer tout le budget dans une équipe 1, de "mercenaires". Mais si le club parvient à un équilibre et des passerelles entre une équipe pilote, les autres, équipes, la formation, les jeunes, cela peut faire sens.

Je suis d'accord avec vous : il n'y a quasiment pas de sponsoring et le mécenat est rare. C'est essentiellement l'argent public qui permet d'irriguer le secteur professionnel des échecs français. Toutefois, c'est un tel contexte de professionalisation qui permet l'émergence de talents. Sans argent public, le haut niveau se trouverait réduit à une portion congrue voire n'existerait plus... en particulier dans des secteurs confidentiels comme les échecs.
On peut choisir de ne pas en avoir et de rester à une pratique d'amateurs. C'est un choix. Mais il ne faut pas s'imaginer qu'on puisse avoir autant de gm français sans investissement public.



Gordan, le 12/06/2018 - 18:51:41
@docteurPipo, le club de Monaco, n a ni promue ni initiée la réforme du Top 16 en Top 12 . On a même arrêté le Top 16 en 2006 pour faire une politique orientée sur les jeunes et le secteur féminin. Après 11 abs d absence , le Cemc est remonté dans le top 12 avec comme seule ambition de se faire plaisir.



Wisemas, le 12/06/2018 - 18:58:16
@Segfault
C'est bien ça concernant les interclubs féminins. Le nombre de clubs qui n'avaient pas d'équipes engagées en Championnat de France Féminin des Clubs ne se limitait pas à 2 mais était beaucoup plus conséquent.

Et bon nombre d'entre eux figurent sur la liste des inscrits pour l'an prochain. A partir de là, il serait intelligent de retirer pour l'an prochain l'article obligeant la présence d'une équipe en interclubs féminins comme ce n'est pas vraiment le cas puisqu'ils ont tous eu une dérogation on dirait ?
Surtout que cette obligation est quand même très contraignante. La NII féminine se jouant sur une seule journée, il peut être compliqué pour les plus petits clubs d'arriver à mobiliser suffisamment de joueuses le jour imposé.
Cela supprimerait le casse-tête annuel de certains clubs avec la peur de ne pas avoir les joueuses disponibles le jour J.




ComicStrip, le 12/06/2018 - 21:53:39
pourquoi personne ne veut nommer les clubs en question ? il faut faire un jeu de piste pour trouver la réponse sur le site FFE c'est ça votre projet ?


DocteurPipo, le 12/06/2018 - 22:23:35
@Gordan : il me semblait, de mémoire d'une réunion-discussion entre capitaines de top 16, que suite à la non adoption du système "en une fois", (je crois que Cannes et Clichy en étaient les autres supporter) Monaco avait décidé de se retirer (là je ne parle pas du nb de clubs, mais de phases). Ai-je déliré ?


Gordan, le 12/06/2018 - 23:18:13
@docteurpipo, oui je me souviens de la rèunion c'était en 2006, et notre retrait du top 16 était déja décidé quelque soit la formule top 12 ou top 16.
A titre personnel je préfére l ancienne formule du t16. Lors de la dernière phase qui regroupait les équipes, la ffe était plus impliqué dans l organisation de la phase finale, chaque équipe disposait de 3x 4 nuitees au tarif de 500€.
Les dates du top 12 ne sont pas les meilleures actuellement, qui empechent la participation des amateurs, etudiants et scolaires.
La période des vacances de la toussaint ou toutes les zones scolaires sont en vacances serait peut etre meilleure, avec des prix pkus abordable.




PatriceVincens, le 13/06/2018 - 10:19:21
Au lieu de faire des allusions et de parler avec des sous-entendus, il serait plus honnête de donner clairement l'identité des clubs mis en cause.
En N1, la liste des candidats comporte 35 noms pour 36 sièges. En N2, elle en affiche 73 pour 72 places. On peut donc en déduire qu'une équipe classée en N2 sera repêchée en N1. Mais laquelle ?!



ComicStrip, le 13/06/2018 - 10:57:48
je plussoie Patrice à fond

(il n'y a pas de contrepètrie)


lafesse, le 13/06/2018 - 12:08:44
@Patrice
On peut plutôt penser qu ils vont plutôt repêcher une équipe reléguée issue de la N1 2017-2018


Wisemas, le 13/06/2018 - 14:10:04
Pas besoin de repêchage.
Que ce soit pour absence d'équipe dans le Championnat de France Féminin des Clubs, ou bien pour ne pas avoir joué en interclubs jeunes avec un effectif au complet pendant au moins la moitié des matchs, tout le monde est toujours là.

Il ne reste plus qu'à mettre à jour le règlement avec les dernières décisions prises.


ComicStrip, le 14/06/2018 - 10:03:48
ce post cultive l'entre-soi du microcosme échiquéenn comme peu avant lui. Ce que vous dénoncez tous à mots couverts, l'élitisme de la FFE, vous le pratiquez puissance 1000 sur ce fil.

Vous parlez par allusions, vous ne répondez surtout pas à ceux qui posent des questions concrètes, restreignant de facto le débat à ceux qui ont déjà joué en Top 12/ Top 16 / N1...

Continuez comme ça, l'avenir c'est de savoir si Monaco en 2006 était pour ou contre la formule à 12, et si en 1983 Strasbourg aurait pu devenir vice-champion si la cadence actuelle était en vigueur !


Chemtov, le 14/06/2018 - 16:54:59
Pour ma part, je ne peux répondre à aucune de vos questions.

1) quels sont les 3 clubs en question ?
Je n'en sais rien ( et je m'en fiche )
2) quel est ce club qui conserve sa place ?
Je n'en sais pas plus ( et je m'en fiche )
3) comment savez vous toutes ces choses ?
Je ne les sais pas.
( Et à part ça Strasbourg était champion en 1983 ! )

Mais c'est vrai qu'en cherchant sur le site, un curieux arrivera à trouver toutes les infos.

Cependant, j'ai du mal à comprendre ce que vous trouvez d'intéressant dans ce sujet ( pour l'avenir des échecs ! ). Les groupes seront bientôt fixés et on oubliera cette histoire.

En revanche, nos digressions sur 2006 ne sont pas si éloignées de l'avenir des échecs puisque des discussions récentes, au plus haut niveau, avaient pour sujet un championnat en deux phases.
( mais, désolé, je ne vous en dirai pas plus... )


DDTM, le 15/06/2018 - 08:39:56
publication aujourd'hui vers 14h (teasing ! ) des groupes

.... avant d'evetuels ajustements a l'issue de la reunion CNOSF .. et de desistements traditionnels chaque saison



ComicStrip, le 15/06/2018 - 09:00:11
ok ok Strasbourg était champion en 1983 mais ne pensez-vous pas qu'avec les cadences actuelles, cette victoire très propre aurait pu tourner en défaite injuste lors du match pour le titre ? Si vous aviez eu 20 minutes de moins face à vos jeunes adversaires ?

Je ne sais pas pourquoi, même en 1983, je pars du principe que vos adversaires étaient plus jeunes que vous !


Chemtov, le 15/06/2018 - 10:26:30
Bon... A l'époque ( ou ''pour l'époque'') c'était tout de même difficile de faire plus jeune ! Louis et moi, nous étions les benjamins de l'équipe olympique et l'équipe de France universitaire ( Chicago 1983 ) était composée à 60% par des membres du CE-Strasbourg ( Louis, Daniel et....Bachar ! ). Et je crois qu'en rapide, on pouvait prendre n'importe quel Français en face, sans complexe...

Bon, revenons à ce sujet si important qui excite certains lecteurs : quel club va être puni publiquement et subira le déshonneur sur FE ? ( '' La plus terrible de toutes les peines pour l'homme social, c'est l'opprobre, c'est l'accablant témoignage de l'exécration publique '' )


Picard, le 15/06/2018 - 12:08:45
A coté du sujet, certes, mais je ne résiste pas
à l'envie de vous signaler que l'on continue, comme les années antérieures, de proposer sur la Base FFE des parties de Nouvelle Calédonie ou autres régions lointaines SANS COUP.
Putain, que c'est enrichissant!!
On pense rêver


PatriceVincens, le 15/06/2018 - 13:46:17
Un début de réponse est apporté par la publication des groupes qui est en ligne.


ComicStrip, le 15/06/2018 - 14:24:54
bon à part Poitiers Migné qui est bien là, je ne sais pas quoi conclure vu que personne n'a rien expliqué clairement dans ce fil


PatriceVincens, le 15/06/2018 - 15:04:22
Tu devrais savoir que la langue de bois est la langue officielle de notre discipline.
J'appartiens à d'autres fédés où, dans un souci de transparence, les noms des clubs ayant des soucis avec la DNCG sont clairement affichés. Et les décisions de cette instance immédiatement publiées.


DDTM, le 15/06/2018 - 15:07:12
Bah .... et si finalement l'objet du post n'etait pas juste de diffuser l'information aux joueurs que les groupes d'interclubs jusqu'a la NIII sont parus ce jour ?

Les demandes de conciliation au CNOSF ont un caractere suspensif, ce qui peut expliquer la presence d'equipes a certains niveaux (en plus de leurs performances sportives dans la saison ecoulee).
Mais il y a plus de clubs ayant demande une retrogradation volontaire ou ayant refuse une montee acquise sur le terrain sportif.




Chemtov, le 15/06/2018 - 20:39:44
@DDTM : Vous pensez qu'on peut se fier à ces tableaux ? Je peux acheter mes vols Vladivostok-Strasbourg ?


DDTM, le 15/06/2018 - 21:32:11
@Chemtov
je preconise plutot des billets de train, on apprecie bien mieux le voyage :)


Karibou, le 15/06/2018 - 21:39:19
Un chemin de pèlerinage à pied avant chaque match de nationale serait nettement plus sympa.


Chemtov, le 15/06/2018 - 22:36:58
@DDTM: Certes. Mais d'habitude, nos voyageurs sont impatients de retrouver au plus vite leurs amis et élèves.
@Karibou : Ils le font. De la Cathédrale à l'hôtel, de la winstub au club, en récitant les commandements de Saint Nimzowitsch.


DDTM, le 17/06/2018 - 08:52:33
Finalement, pas beaucoup de reactions apres publication... Cela change des annees precedentes ... que des heureux donc :D


PatriceVincens, le 17/06/2018 - 08:59:38
Sûrement parce que la Commission Interclubs a fait du bon boulot.


Renan, le 17/06/2018 - 10:30:02
bonjour,
et pour les NIV et les régionales?
j'ai regardé pour le N2 et N3 qui m'interessent...


poutitechatte, le 17/06/2018 - 10:47:34
En tant que gestionnaire de la NIV IDF, j'attendais la publication des groupes des divisions supérieures avant d'envoyer les derniers bulletins d'inscription.


Badisse, le 17/06/2018 - 14:37:21
Comme l'an dernier, c'est le grand écart dans le groupe sud-ouest de N2 qui s'étend de Tours à Bayonne, en passant par Limoges et Toulouse. En regroupant les doubles ronde à Bordeaux, ce seront encore les clubs bordelais qui seront avantagés. Quelle injustice !


Renan, le 17/06/2018 - 15:19:01
demandez à faire les doubles rondes à Limoges!!


PatriceVincens, le 17/06/2018 - 16:14:30
Badisse, encore une fois, c'est la conséquence des non décisions du CD concernant la réforme de la pyramide fédérale.
Si la N2 était composée, comme cela a été maintes fois demandé, de 8 groupes de 10, Avoine, Tours et La Membrolle n'auraient jamais été placés dans le groupe Sud-Ouest.
Depuis 2 ans, la N2 a une particularité, elle ne comporte aucune équipe de l'ex Languedoc-Roussillon qu'il aurait été possible de placer avec celles du Sud-Ouest (aucune équipe entre Toulouse et la vallée du Rhône !).
La Commission des Interclubs n'avait donc pas d'autres solutions sachant qu'il n'y a aussi aucune équipe dans l'ex Poitou-Charentes, ce qui complique les choses.


Defendator, le 17/06/2018 - 17:46:56
bonjour à tous, est ce que quelqu'un sait pourquoi Bois Colombes descend en N1, alors qu'ils ont finit 3eme du Top 12 ? Et pourquoi c'est Monaco qui est repêché et non pas Evry ? Merci pour vos réponses !


Karibou, le 17/06/2018 - 18:27:38
Réponse question 1: Parce qu'ils l'ont demandé ?
Réponse question 2: Parce qu'ils n'ont pas voulu ?


Chemtov, le 17/06/2018 - 20:38:42
Ce qui, une fois de plus, devrait faire réfléchir notre direction fédérale ( Bureau, CD et CT ) à la formule de notre Top. Un jour viendra....peut-être...


Anonymousse87, le 18/06/2018 - 01:29:53
@Renan : j'espère bien qu'il y en aura comme l'an passé. Avec deux équipes dans le groupe, c'est la moindre des choses :-)




© 2000-2018 - France Echecs - Politique de confidentialité