France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mardi 14 août 2018
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Proposition de nulle par NicoLeBelge le 03 juin 2018  [Aller à la fin] | Arbitrage |
Il y a peu, j'ai bêtement perdu une partie rapide à cause de ce que pourrais appeler une faille dans le règlement. Après avoir joué un coup qui amène logiquement à la nulle, je dis discrètement à mon adversaire "je propose nulle". Il réfléchit, il joue, j'en conclue qu'il espère gagner. Il finit en effet par gagner après un bourde, mais là n'est pas la question.

En lent, je peux m'assurer que la proposition est entendue en regardant la feuille de partie de mon adversaire. En rapide, si l'adversaire joue, c'est soit qu'il refuse, soit qu'il n'a pas entendu la proposition. Sauf à parler suffisamment fort, au risque de déranger les autres joueurs, que faire ? Ne pourrait-on pas standardiser un geste qui matérialise la proposition, afin d'appuyer silencieusement cette proposition ?


DDTM, le 03/06/2018 - 11:27:41
Il y surtout une faille dans ton jeu qui a amene la perte de la partie "logiquement nulle" selon toi.


Marc08, le 03/06/2018 - 11:39:33
DDTM à raison , ta partie n'était pas nul , car il y avait moyen de se planter et c'est ce que tu as fait !


Flibustier, le 03/06/2018 - 18:28:11
Ca m'est déjà arrivé de me demander si mon adversaire avait entendu ma proposition de nulle en effet. Pour ça que quand on me propose, je décline ou bien je réponds que je préfère continuer de jouer.

A la limite, quand tu appuies sur la pendule, tu peux garder la main sur le balancier quand tu proposes la nulle, histoire que ton adversaire comprenne que tu t'adresses à lui.


JLuc74, le 03/06/2018 - 20:01:51
@NicoLeBelge Que la proposition soit entendue ne change strictement. Tu es en train de te poser une question inutile.

Tu proposes nulle, il entend, il joue
Tu proposes nulle, il n'entend pas, il joue

Si la position est effectivement nulle tu dois pouvoir le prouver sur l'échiquier. Et si l'adversaire continue à jouer c'est qu'il pense que ce n'est pas nulle.


Julo62, le 03/06/2018 - 20:49:50
Ou qu'il pense que tu ne sais pas annuler :D


NicoLeBelge, le 03/06/2018 - 21:02:58
J'ai oublié de préciser : à la fin de la partie, mon adversaire m'a indiqué qu'il aurait évidemment accepté la proposition s'il l'avait entendue. Je retiens l'idée de laisser la main sur la pendule.


Julo62, le 03/06/2018 - 21:24:21
Mais ne crois tu pas que tu profiteras plus d'améliorer ton traitement de la position plutôt que d'améliorer ta technique de proposition de nulle?


Wisemas, le 03/06/2018 - 22:06:45
Si vous souhaitez éviter tout doute après votre proposition, il faut parler plus fort. Il n'y a aucun mal à proposer nul en parlant un peu fort pour 3 mots. Si cela dérange certains joueurs, il faut qu'ils travaillent leur concentration.

Je suis par contre surpris d'entendre "qu'il aurait évidemment accepté". Pourquoi n'a-t-il pas proposé s'il voulait tant faire nul alors ? Je pense qu'il voulait surtout continuer à jouer pour saisir la moindre opportunité, et bien lui en a pris.

Il est interdit de laisser la main sur la pendule après avoir appuyé. Votre adversaire doit pouvoir appuyer !


Reyes, le 03/06/2018 - 22:31:33
« Si votre adversaire vous propose nulle, essayez de comprendre pourquoi il pense qu'il est moins bien. » Nigel Short


JLuc74, le 04/06/2018 - 03:50:25
"Je retiens l'idée de laisser la main sur la pendule. "
Ce n'est pas autorisé.




Boris S, le 04/06/2018 - 11:41:39
Une anecdote à ce sujet ; dans un tournoi ou je marchais plutôt bien, je propose nulle à la dernière ronde contre mon adversaire qui n'a pas entendu.(Il avait un appareil auditif qu'il avait débranché).
Je gagne et finit quatrième au milieu de plein de joueurs titrés. Comme quoi...


Orouet, le 04/06/2018 - 12:16:36
il y a quelques années, nous avions dans l'équipe un ancien assez "dur de la feuille"
j'en prévenais nos adversaires avant le match
!!




© 2000-2018 - France Echecs - Politique de confidentialité