France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 21 mai 2018
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Où sont les joueurs ? par Inglorion le 19 janvier 2018  [Aller à la fin] | Clubs |
Bonjour, Nouvel inscrit, mais joueur depuis très longtemps, je reprend le jeu. J'ai été frappé par le fait que l'on ne voit plus beaucoup de joueurs en club. C'est moi ? Ou l'ambiance a changé en quelques dizaines d'années ?


Julo62, le 19/01/2018 - 14:08:10
Non, c'est vous.
L'ambiance est la même, là comme ailleurs, je viens de prendre un rendez-vous pour installer un auto-radio K7 dans ma voiture, dans le garage de la rue de la Tchécoslovaquie , pas loin du vidéo-club, devant la cabine téléphonique, j'en ai pour 1000FF, mais la façade est détachable ;)

Sinon, ça dépend où, je suppose, il y a quand même des clubs très dynamiques et des zones où la notion de club, même, se perd.


JLuc74, le 19/01/2018 - 14:56:41
Il y a des clubs qui montent, d'autres qui baissent...


Imagine, le 19/01/2018 - 15:08:56
Ou sont les joueurs? Sur Internet, en cadence rapide pour la majorité. Il reste des clubs, des cours, des compétitions, mais le grand changement est évidemment le jeu en ligne. « C’était mieux avant » ? C’est à voir, mais j’ai tendance à croire qu’il y a plus de joueurs (je ne parle pas de licenciés) aujourd’hui qu’il y a 20 ans. Internet a l’avantage d’amener les échecs partout : à la maison, sur les mobiles, etc… Plus besoin d’aller dans un club pour jouer. Les échecs s’adaptent formidablement à Internet, ce qui n’est pas toujours le cas : on ne peut pas jouer au tennis par Internet !
C’est un peu comme pour la musique : le streaming a révolutionné le secteur, mais on n’a jamais autant écouté de musique qu’aujourd’hui.



DocteurPipo, le 19/01/2018 - 15:49:29
Oui, en moyenne l'importance des clubs a baissé.
Les joueurs se voient lors des tournois et des interclubs, ou bien éventuellement au club, à l'occasion de cours, stages, tournois internes, etc.
Sinon, le joueur moyen s’entraîne sur Internet.
C'est d'ailleurs le cas pour d'autres secteurs que les échecs. On travaille, on drague, on fait plein de choses sur Internet aujourd’hui.


Inglorion, le 19/01/2018 - 16:13:28
Ca doit être mon age alors. Internet c'est bien, j'ai même créé un compte sur lichess. Je ne suis pas totalement déconnecté. Mais pour poser une question, le pc ne répond pas..
D'ailleurs, je me pose la question du jeu sur internet, n'y a t-il pas une tentation de triche ?



Renan, le 19/01/2018 - 18:35:06
2 possibilités:
Soit sur internet ! (Est ce bien ?...du coup il y perte de relation humaine...)
Ou sinon les joueurs ont arrêtés!


JLuc74, le 20/01/2018 - 05:29:40
Je ne sais pas si il y a moins de monde qui va simplement jouer dans les clubs (cours, jeu libre, etc.) mais le nombre de licenciés se porte bien et il me semble que la participation dans les compétitions reste importante et serait même en progression si on considère le nombre de joueurs classés.

Alors c'est vrai que de nombreux joueurs ont un peu la flemme d'aller dans leur club le samedi alors qu'ils peuvent jouer sur Internet mais une fois qu'ils y ont goutté ils continuent à faire des compétitions réelles. Et Internet fait également venir les joueurs dans les clubs.

Il y a des choses qui changent mais les échecs se sortent plutôt pas mal des évolutions de la société.


VincentNogent, le 22/01/2018 - 14:18:41
Internet a laissé beaucoup de joueurs a la maison. Certains clubs sont plus dynamiques que d autres. Avoir une personne qui donne des cours au club au moins une fois ramène des joueurs.

Il suffit parfois d un bon noyau de quelques joueurs qui viennent régulièrement pour ramener bien des joueurs ;)


Chemtov, le 22/01/2018 - 15:01:23
@Renan :
'' Renan, le 19/01/2018 - 18:35:06
2 possibilités:
Soit sur internet ! (Est ce bien ?...du coup il y perte de relation humaine...)
Ou sinon les joueurs ont arrêtés! ''

Dommage que cela se passe ainsi là où vous êtes. Chez nous, il y a une autre option :

Le dimanche 14 janvier, nous avons joué sur 62 échiquiers. Tout s'est bien passé.
http://cercledechecsdestrasbourg.net/actualites-echiqueennes-de-strasbourg/120-mobilisation-generale.html

Ce week-end ( double ronde pour deux Nationales ), les membres du club joueront 78 parties ! Heureusement, il y a encore beaucoup de joueurs attirés par le jeu classique, '' on the board '' !


Imagine, le 22/01/2018 - 19:21:53
@Chemtov
C’est sans doute dû à l’investissement personnel important des cadres du club, bravo à vous! Mettre sa passion au service des autres, voilà un beau programme.
A ce sujet, j’aimerais rendre un hommage à Thierry Foissez, ancien président de l’Echiquier Niçois, disparu il y a 10 maintenant. Il vivait pour son club et les échecs en général, 20h sur 24h.
Un vrai passionné.



Renan, le 22/01/2018 - 22:18:55
disons que votre club est une exception dans le paysage échiquéen Français, chemtov!


Chemtov, le 22/01/2018 - 23:08:23
Non. Il y a aussi pas mal d'autres clubs qui font beaucoup de choses. Rien qu'autour de nous, Bischwiller et Mulhouse, mais aussi des clubs moins grands qui essayent, à leur échelle, de développer une vie interne et de participer autant que possible à la vie fédérale. Par exemple, dans mon département, Mundolsheim, Erstein et d'autres... En Lorraine, la concentration de clubs autour de Nancy/Metz est aussi impressionnante.

Concernant Thierry Foissez : Oui, Imagine, Thierry était 100% dans les échecs. C'est une grande perte. Sa disparition a été un choc et... un avertissement pour certains qui font maintenant un peu plus attention à lever le pied de temps en temps...


Renan, le 22/01/2018 - 23:26:20
ah pourquoi cela ne se fait pas dans d'autres régions?


Chemtov, le 22/01/2018 - 23:30:34
Si, certainement aussi ( mais je connais moins...). Donc pas d'exception !


Renan, le 22/01/2018 - 23:50:32
je n'ai jamais vu un club accueillir 60 échiquiers pour une ronde d'interclub...
avec les 60 échiquiers du meme club...
sauf une fois en finale d'interclub mais il y avait 7 ou 8 clubs au moins dans la salle!


Chemtov, le 23/01/2018 - 00:16:43
Non, on n'a pas accueilli sur 60 échiquiers. Il est bien écrit que sur les 62 échiquiers du 14 janvier, pas mal étaient en déplacement ( Ce qui est aussi très difficile à gérer, voire davantage ).

On a eu une ronde un peu folle, en tout début de saison où l'on avait beaucoup d'équipes prévues à domicile ( 46 échiquiers ). On avait dû délocaliser sur deux salles et jouer aussi chez les adversaires. Et, évidemment, la ronde suivante, plus personne à domicile, et presque toutes les équipes en déplacement ( avec tous les problèmes que cela implique ).


mop, le 23/01/2018 - 22:29:37
Dans mon club, un grand nombre de personne ont arrêté.
Les motifs :
- Les études post-bac...
- Les activités des enfants qui passent en priorité.
- La stagnation et l'impression d'avoir fait le tour
- Une année précédente avec une succession de défaites qui sape l'envie de remettre ça.
- Les horaires des compétitions avec un repas dominical écourté qui passe mal au niveau familial.

Quand tout cela arrive en même temps, vous pouvez perdre une équipe :-(


JLuc74, le 23/01/2018 - 22:46:19
Il ne faut pas voir que les joueurs qui partent, il faut aussi voir ceux qui arrivent.


mop, le 23/01/2018 - 23:15:32
Alors je rajoute que personne de "confirmé" n'est arrivé ^^


Karlous, le 04/02/2018 - 22:31:36
je sais qu'en PACA, personne ne s'interèsse aux échecs et la plupart des clubs ne sont pas fréquentés.Souvent il faut attendre le soir à partir de 20/21 heures pour voir les gens débarquer.

il m'arrive beaucoup d'être seul avec le psdt pendant des heures le samedi après-midi.

A ce compte là, vaut mieux aller se promener plutôt que de se renfermer dans une salle à rien faire.

c'est ce que je ferai à partir du printemps d'ailleurs.

Internet c'est pas comme toucher un vrai jeu et tous les vrais joueurs d'échecs le savent.


Chemtov, le 04/02/2018 - 22:58:09
Le fait de voir des clubs désertés ne signifie pas que les gens ne s'intéressent plus aux échecs !

Il faut faire des compétitions !

A la question initiale du post ''Où sont les joueurs ?''. Réponse, là : Samedi 325 jeunes à Erstein (67) ! 256 écoliers et 69 collégiens/lycéens. Pour mon club : 128 écoliers présents ( 50% des participants ) et 18 collégiens/lycéens. Dimanche au club : trois matchs, dont deux en N2 jeunes ( Strasbourg-Metz et Strasbourg-Bischwiller ) et un en Coupe d'Alsace ( une compétition rajoutée au calendrier fédéral... qu'on trouve trop léger ! ).
En même temps, d'autres joueurs étaient à Nancy pour le Championnat de France des Universités.

Donc un week-end bien rempli, avec vraiment beaucoup, beaucoup de gens qui s'intéressent encore aux échecs ! ( Et tout ça malgré la neige ! )

Vive les Echecs !


elkine, le 04/02/2018 - 23:22:51
Je pense qu'il parlait de la France pas de la Chemtovie


Chemtov, le 05/02/2018 - 00:21:16
Mais nous avons récupéré la France depuis pas mal de temps ! Séparée de notre douce contrée d'Austrasie sous Steinitz 1er, elle nous est revenue sous Lasker 1er.




elkine, le 05/02/2018 - 01:11:30
Que nenni ! Le pouvoir était entre les mains du bon guide Adolf.
Et tant que nous ne mangerons pas de choucroute toutes les semaines, nous ne serons pas chemtoviens.


Meteore, le 05/02/2018 - 08:47:09
@chemtov : ne veux tu pas dire Neustrie plutôt qu' Austrasie ?

Cela a du être agréable de récupérer la France d un seul coup, mais cela a du poser des complications administratives de devoir intégrer brusquement dans le pays un énorme territoire, plus gros que le territoire d origine ??


Picard, le 05/02/2018 - 10:03:50
J'ai connu l'Alsace, il y a bien longtemps, dans d'autres domaines que les échecs et j'ai été frappé par son dynamisme étonnant.
De plus, une région ou on mange si bien, vins compris, ne peut être mauvaise !!
Personnellement, malgré que la FFE affirme le contraire, je pense que les clubs baissent globalement en nombre de licenciés et en fréquentation réelle.


Chemtov, le 05/02/2018 - 11:06:42
@Meteore : C'est bien ce que je voulais dire : La France ( Neustrie notamment ) fur séparée de notre douce contrée d'Austrasie ( quand Steinitz avait 34 ans ). Elle est revenue se coller à nous un peu plus tard...

Mais nous sommes très tolérants avec ces '' Français de l'intérieur ''.
( France de l’intérieur fʁɑ̃s də l‿ɛ̃.te.ʁjœʁ féminin
1.(Histoire) (Toponyme) Pour les Alsaciens et les Mosellans, la partie de la France qui exclut l’Alsace-Lorraine. )

qui n'ont nullement besoin de consommer ces produits locaux que cite Elkine.
De Oberschaeffolsheim ( Bilel Bellhacene ) à Souffelweyersheim ( où j'ai aussi une maison ) on peut déguster d'excellentes choses venues du monde entier. ( Bien sûr, là, on est dans la limite sticte de la très petite Chemtovie et je ne peux pas me prononcer pour d'autres contrées plus reculées de l'Est ).

@Picard : Je suis d'accord avec vous. Mais si les clubs baissent peut-être globalement cela ne signifie pas que le potentiel global de la pratique du jeu d'Echecs est en baisse. Au contraire, on le remarque lorsqu'on crée ces actions de terrain, avec des entraîneurs, animateurs et dirigeants locaux, actions destinées aussi à sortir la tête des gens de leurs applications, de leurs mignons joujous pour gogos afin qu'ils aient des contatcs humains avec des vrais gens, lors de sorties, tournois, etc... ( Quand on est impuissant face à la destruction, il faut créer et construire d'autres choses ).

Il faut aussi inventer, dépasser un peu nos cadres et limites mentales. Dans quinze jours, avec nos amis Austrasiens de l'Est ( Deutsche Schachjugend, Fédération allemande des Jeunes ), nous recevrons une délégation de 15 joueurs... Chinois !

En tous les cas, ces rencontres, comme ce week-end, cela vous booste de belle manière, avec tous ces échanges très sympathiques. Cela donne envie d'en créer encore d'autres et d'aller de l'avant, toujours plus. Hopla !


Inglorion, le 05/02/2018 - 11:16:26
@Chemtov

C'est bien là le problème. A quoi sert le club, si personne n'y vient ? La compet c'est bien, mais voir des potes au club, analyser avec des plus forts, jouer des parties, boire un coup ??
Apparemment, tu as du monde présent au club, mais ce n'est pas une généralité. Mais tu es trop loin, je suis en région parisienne, heureux homme !
Internet, malgré tout ce qu'on peut dire, c'est anti-social. Je suis un vieux schnok du temps que les moins de vingt ans ne peuvent connaitre :)
C'est vrai qu'on y mange bien !



Meteore, le 05/02/2018 - 12:26:23
En raison de l existence du jeu sur internet un club ne peut plus se contenter de créneau d'ouverture des locaux :

Il devient important d'organiser un contenu : tournoi de blitz , tournois rapide, animations, cours , analyses de parties , réunion des équipes....

dans ce dispositif les interclubs sont un éléments très importants .....cela passionne et maintient la cohésion d'un club (bien que cela ne soit pas suffisant). La structuration des interclubs est à mon sens une des réalisations importantes de le FFE, lors des (trente) dernières années.

Le challenge national de blitz (ex challenge BNPP ) est également un effort portant dans le bon sens : c est à dire fournir aux clubs de la matière pour créer de l animation et donc faire venir les joueurs physiquement dans les clubs. La dématérialisation du jeu apporte bien sûr des avantages (retransmission, base de données , modules , jeu en ligne...) mais il y a un revers à la médaille c est la concurrence avec la présence physique en club, d'où la nécessité pour les clubs de faire un effort différent de ce qui se faisait avant l an 2000.




Picard, le 05/02/2018 - 13:09:46
Je suis bien d'accord qu'il faut créer des actions de terrain comme le dit Chemtov
Je viens de ranimer, avec un ami, un club dans le coma depuis au moins 7 ans, mon ancien club, plus important jadis, étant tombé en léthargie et décroissance sans qu'aucune réaction puisse s'amorcer.
Nous sommes 8 joueurs avec une belle participation à chaque réunion et un niveau correct, ce n'est pas mal pour une remise en route.
En compétition, nous avons bien joué, c'est nécessaire quant on redémarre en bas et qu'un montée est obligatoire pour des parties plus intéressantes.
Mais quand on est petit, les organisations sont plus difficiles, il nous faut recruter, baisser la moyenne d'âge, de plus, notre zone est désertique sur le plan échiquéen.
Mais, on a le moral et on fera le maximum!


justicier, le 11/02/2018 - 22:03:22
J'ai bien envie d'y aller au club, mais j'ai beau essayer de me motiver je n'y arrive pas. Alors je cherche au fond de moi les raisons. En premier je trouve internet tellement plus facile d'accès. En second le manque d'envie c'est vrai je suis moins passionné qu'il y a 20 ans. Quelque chose en moi s'est brisé. Les raisons sont à chercher du côté des ordis qui ont un peu cassé la magie des échecs. Enfin, pousser la porte d'un club quand on est seul n'est pas facile surtout quand on est accueilli par des têtes baissées sur un échiquier.



© 2000-2018 - France Echecs