France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 17 janvier 2018
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Recueil de combinaisons d'échecs perpétuels par raspoutilf le 23 décembre 2017  [Aller à la fin] | Théorie |
L'étude des mats est un aspect très développé et codifié de la théorie échiquéenne, avec classification par thèmes et noms donnés aux principaux. C'est super utile pour le aider à la réflexion lors d'une partie, car on a les différents thèmes en tête et on essaie de les appliquer à la position concrète (que ce soit pour attaquer ou pour défendre, d'ailleurs).

A l'inverse, je n'ai rien de trouvé de similaire pour l'échec perpétuel. Et je trouve que ça se ressent dans le jeu pratique: quand je suis en position de chercher un perpétuel ou de me défendre contre un, j'ai toujours l'impression de naviguer à vue, de devoir calculer sans schémas pré-connus qui rendent le calcul plus simple.

J'ai fait une recherche pour essayer de trouver un recueil de combinaisons de perpétuels comme il y a des recueils de mats, je n'ai rien trouvé... Vous en connaîtriez?

Merci à tous!


kieran, le 23/12/2017 - 18:03:31
Avec chessbase? En filtrant les parties finissant par une nulle par triple répétition cela pourrait donner quelque chose?



Chemtov, le 23/12/2017 - 18:22:54
Il y a une multitude d'attaques de mat ( ou d'essais de gain matériel ) dans lesquelles on peut se contenter du perpétuel.

Des combinaisons de sauvetage, pour passer d'une position inférieure à une position nulle, ça se trouve aussi dans plusieurs recueils tactiques.

En fait avant l'échec perpétuel, on utilise souvent d'autres motifs d'attaque bien connus. C'est juste la finalité qui est différente.

Par exemple dans la célébrissime partie Ljubojevic-Andersson de 1976 :

Ljubojevic,L (2620) - Andersson,U (2585) [B85]
Hoogovens Wijk aan Zee (3), 1976

1.e4 c5 2.Nf3 e6 3.d4 cxd4 4.Nxd4 Nc6 5.Nc3 Qc7 6.Be2 a6 7.0-0 Nf6 8.Be3 Be7 9.f4 d6 10.Qe1 0-0 11.Qg3 Bd7 12.e5 dxe5 13.fxe5 Nxe5 14.Bf4 Bd6 15.Rad1 Qb8 16.Rd3 Ne8 17.Ne4 Bc7 18.Rc3 Nc6 19.Bxc7 Nxd4 20.Bd3 Qa7 21.Nc5

Ici, les noirs pouvaient jouer 21...Nxc7. Dans ce cas, les blancs auraient probablement du se contenter du match nul... que je vous laisse trouver !

Dans la partie, il y eut : 21...Bb5 22.Be5 Nc6 23.Bxh7+ Kxh7 24.Rf4 f6 25.Rh4+ Kg8 26.Qh3 Nd8 27.Bd4 b6 28.Nxe6 Nxe6 29.Qxe6+ Qf7 30.Qe4 g5 31.Rh6 Ra7 32.Rch3 Qg7 33.Rg6 Rff7 34.c4 1-0




Franxis, le 24/12/2017 - 12:06:08
dans l'art de faire pat , il y aurait des combinaisons pour obtenir la nulle et des échecs perpétuels. Il ne reste plus qu'à trouver un GMI pour écrire le livre.


DocteurPipo, le 25/12/2017 - 20:05:43
Le récent bouquin d'Afek, il y a un chapitre dédié.


raspoutilf, le 26/12/2017 - 12:01:03
Ah oui, effectivement! Il est bien? (le livre et le chapitre...)


DocteurPipo, le 26/12/2017 - 12:07:11
Oui c'est bien, il y a par thèmes des exercices assez faciles, et puis de plus en plus difficile, idéal pour des joueurs vers 1600-2000 je pense.


Chemtov, le 26/12/2017 - 23:49:47



Chemtov, le 26/12/2017 - 23:53:46
Eurêka ! J'ai réussi à faire un diagramme ! ( On apprend à tout âge...)
Bon... puisque personne ne trouve mon échec perpétuel dans la partie de Ljubo (pourtant facile), je vous propose un cas différent.
Les blancs jouent et font nulle ( Il y a un point commun avec Ljubo-Andersson ).


Petiteglise, le 27/12/2017 - 00:19:12
Ca me fait penser à cette fin d'une étude de Djadja.
Les blancs jouent et font nulle.




Chemtov, le 27/12/2017 - 00:42:39
Ah oui... Je n'avais jamais fait le lien !


DocteurPipo, le 27/12/2017 - 15:35:45
Un bel exemple : Svidler Carlsen, 8e ronde du cht rapide, après 32.Dxb6 :Les Noirs jouent et font nulle.


Petiteglise, le 27/12/2017 - 16:32:30
Au fait Chemtov c'est de qui déjà l'étude que tu as postée ?


Chemtov, le 27/12/2017 - 22:31:53
F.Simkovitch ou Simkovich( L'Italia Scacchistica, 1923 ou 1924 )



© 2000-2018 - France Echecs