France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 11 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

week end des échecs par Franxis le 14 janvier 2017  [Aller à la fin] | Actualités |
Peux t on envisager comme la nuit des musées , le Printemps du cinéma ou les journées du patrimoine , le week end des échecs : Pendant deux jours , portes ouvertes dans les clubs , possibilité pour des amateurs de jouer contre des licenciés , d'etre initié au déplacement des pièces pour les non joueurs , simultanées contre des joueurs à 2000 , cours particuliers à tarif réduit (50%) pour les joueurs confirmés (découverte) etc .... opération nationale , médiatisée; cela pourrait faire revenir des anciens joueurs ou faire venir de nouveux joueurs;


JLuc74, le 14/01/2017 - 21:37:15
Les clubs n'ont pas besoin de nouvelles dates imposées par la fédération, ils ont au contraire besoin d'avoir de dates libres pour faire localement la promotion du jeu. Le rôle de la FFE n'est pas de diriger les clubs en leur disant "tel jour vous faites ça !", la FFE doit être au service des clubs sur le plan administratif et pas grand chose de plus.


Franxis, le 14/01/2017 - 22:10:17
Il s'agit d'une seule date dans l'année , et les initiatives locales ne peuvent avoir le meme impact qu'une opération nationale médiatisée . Tous les français sauront que ce week end , l'acces aux clubs d'échecs de leur département est libre avec possibilité de jouer , de prendre des cours à tarif réduit ,etc ... Si les producteurs de cinéma ( plutot doués pour la promotion ) et les conservateurs de musées ont décidé de le faire , il doit y avoir une raison. Les échecs veulent rester confidentiels avec une finale de championnat de monde calamiteuse sur le plan de la communication ( Pas de couverture mediatique , pas d'images , deux minutes sur france info) Carlsen peut se promener en France , personne ne sait qui il est , ni ce qu'il fait.


Franxis, le 14/01/2017 - 22:38:59
Si le travail de la FFE est purement administratif , un président , un trésorier , et deux secrétaires devraient suffire. Equipes de France? communication ? sponsors ? championnat de France ?


Seingalt, le 14/01/2017 - 22:43:26
Ça a déjà existé il me semble, non?
"opération nationale médiatisée": bah... non...


JLuc74, le 14/01/2017 - 22:54:07
"Il s'agit d'une seule date dans l'année"
Une de plus alors qu'il y a déjà trop de dates fédérales.
Exemple concret des problèmes qui se posent à un dirigeant : cette semaine j'ai réservé une salle pour une journée de tournoi local en décembre 2017, il est nécessaire de s'y prendre tôt. Je dois prendre le risque qu'à cause du calendrier fédérale (interclubs ou autre) cette date ne soit finalement pas possible.
Je pourrais presque dire que moins il y a de dates fédérales et mieux je me porte.

"les initiatives locales ne peuvent avoir le meme impact qu'une opération nationale médiatisée"
Ce n'est pas faux, les initiatives locales peuvent faire bien mieux.

"Tous les français sauront que ce week end , l'acces aux clubs d'échecs de leur département est libre"
Alors ils auront une information fausse puisque les clubs ne sont pas nécessairement en mesure d'ouvrir leurs portes, surtout pour ne voir personne comme c'est très probable. Chez nous c'est simple, on n'ouvre pas le weekend. Faire venir des gens uniquement pour jouer aux échecs ? J'en doute. Par contre les faire (re)découvrir les échecs au milieu d'autres activités ça marche.

"prendre des cours à tarif réduit"
Parce que ce jour là ne serait pas gratuit pour le public ?
Et si il s'agit de proposer ensuite un cycle de cours à tarif réduit aux personnes qui seront là ce jour là qui paie la différence ? La FFE ? Je doute que les pros habituellement payés pour assurer des cours vont bosser à l'oeil.

"Les échecs veulent rester confidentiels avec une finale de championnat de monde calamiteuse..."
Ce ne sont pas les grands tournois qui attirent les joueurs dans les clubs, d'ailleurs beaucoup de joueurs de club ne savent pas qui est champion du monde et n'ont pas suivi le championnat.
Par contre si tu installes quelques échiquiers à l'occasion d'une manifestation locale (fête communale, Téléthon, forum des associations, etc.) les gens vont venir jouer, j'en fais l'expérience régulièrement.

La seule chose qui limite le développement des échecs ce n'est pas l'intérêt des gens, c'est le nombre réduit de passionnés qui montent des clubs ou développent l'activité sur le territoire.




Renan, le 14/01/2017 - 23:00:09
franxis :
cela existe dans quelques villes ou il y a par exemple il y une journée de présentation des clubs et associations (un samedi fin aout ou début septembre)


JLuc74, le 14/01/2017 - 23:06:27
@Franxis : L'administratif c'est quand même un peu plus complexe que ça : interclubs, arbitrage, formation des encadrants, homologation des tournois et classements et beaucoup d'autres choses. Sponsors ? J'ai du mal à croire qu'ils soient utiles si la FFE cesse de se lancer dans des opérations douteuses de promotion.

@renan : "cela existe dans quelques villes"
Ca existe dans beaucoup de villes et ce n'est pas la FFE qui va en fixer la date.


Renan, le 14/01/2017 - 23:11:23
d'accord avec toi jluc74 cela existe dans beaucoup de grandes villes ou moins grandes...et c'est la mairie qui décide de la date ...


Franxis, le 14/01/2017 - 23:48:55
Merci pour votre point de vue . Vouz préferez les initiatives locales et ponctuelles propres à chaque club ,à chaque municipalité . Une manifestation annuelle nationale me semblait intéressante , mais je reconnais qu'elle serait complexe à mettre en place( date , bénévolat , locaux ,organisation , enseignants )


Pandatabase, le 15/01/2017 - 01:13:44
L'idée est intéressante mais à ma connaissance peu de joueurs (et même animateurs) se motivent à initier les autres durant leur temps libre. Les joueurs préfèrent à 95% uniquement jouer. Peu d'entre nous prennent déjà 15 minutes pour apprendre les règles à un inconnu, alors un week-end dans un club, bof. En général, les gens ont peur de venir apprendre et d'être ridicule pensant que c'est trop compliqué pour eux. Alors leur donner l'envie de pousser les portes d'un club un week-end...

A la rigueur, une journée dans un endroit où il y a du passage comme les galeries des centres commerciaux des grandes villes, pourquoi pas. Mais il faudrait qu'il y ait quelque chose à gagner pour attirer les gens. Par exemple, un kit d'une valeur de 100€ avec un échiquier taille 5 (plastique ou bois selon les moyens du club) + 1 livre d'apprentissage ou un abonnement europe echecs + une licence offerte, ça serait déjà pas mal. La FFE pourrait aider dans la communication en faisant réaliser l'affiche et en offrant la licence.

Après, pour l'avoir fait plusieurs fois, c'est quand même du boulot de mettre des tables, des jeux, un échiquier géant, et de rester une journée avec des fois pas grand monde qui vient. Si les centres commerciaux jouaient le jeu (sono pour une animation micro, un écran où un film passerait en boucle pour expliquer la marche des pièces, faire venir un fort joueur sur une estrade qui joue une partie à l'aveugle les yeux bandés etc.), oui pourquoi pas. Il faut aussi se faire à l'idée que les échecs, les gens s'en foutent. Ils ne voient pas le jeu comme nous nous le voyons. Et le problème majeur est toujours le même. Au delà des moyens, il faut des gens motivés pour vouloir le faire. Et honnêtement, peu de personne y verrait je pense un intérêt à vouloir organiser ce genre d'évènement. Alors vouloir faire ça au niveau nationale, c'est un peu utopique.

Pour info, il y avait à Lille (je ne sais pas si ça existe toujours), un évènement annuel, Lille aux échecs, organisé par des étudiants. L'équivalent de la nuit des échecs avec un champion qui vient faire une simultanée en plein air. Ca reste l'un des meilleurs moyens d'attirer les curieux. Encore faut-il un bon animateur qui donne l'envie aux gens de s'assoir pour jouer.


JLuc74, le 15/01/2017 - 06:54:52
"Il faut aussi se faire à l'idée que les échecs, les gens s'en foutent."
Ca c'est faux !

Ca n'intéresse pas tout le monde bien sûr mais est-ce qu'il y a un loisir qui intéresse tout le monde ? J'ai trouvé un public à chaque fois que j'ai posé des échiquiers dans une manifestation.


Chemtov, le 15/01/2017 - 08:13:38
Manifestations publiques avec :
_ ''possibilité pour des amateurs de jouer contre des licenciés ''
_ '' d'etre initié au déplacement des pièces pour les non joueurs ''
_ '' simultanées contre des joueurs à 2000 ''

Beaucoup font ça depuis des décennies. Et ça, en public , en extérieur, ça marche toujours ( animations pleines, des heures durant ). Caser ainsi une de nos journées publiques sur un événement national ne poserait aucun problème. En revanche, faire venir les gens dans les clubs, là, cela me semble beaucoup plus compliqué.


Franxis, le 15/01/2017 - 10:57:01
Un samedi par an ? Chaque club indique ce qu'il est mesure de proposer localement. Evènement national , donc relais mediatique ( le 20 heures). Le samedi des échecs.


JLuc74, le 15/01/2017 - 18:34:50
"Caser ainsi une de nos journées publiques sur un événement national ne poserait aucun problème"
Le faire à une date fixée par la FFE suppose qu'on ne le fait pas à l'occasion d'un événement local et ça c'est un problème majeur parce que les gens ne vont pas se pointer au club comme ça à une date fixée par la FFE.



Chemtov, le 15/01/2017 - 21:05:16
Comme dit précédemment, participer à une action publique en extérieur dans un lieu très fréquenté, çà, on sait faire, pas de problème.

Recevoir au club un nombreux public qui viendrait découvrir les Echecs, pas de problème non plus. Evidemment, nous serions ravis de faire toutes sortes d'animations, initiations, cours, exposés, jeux divers, etc...

Mais la question c'est : comment ce public va-t-il nous trouver ? Quels media nationaux et locaux seront suffisamment motivés et puissants, pour diffuser l'information de manière efficace ? ( au delà, bien sûr, du petit monde des Echecs )

Nous, joueurs, clubs, comités départementaux, ligues, tous missionnaires des Echecs, nous sommes toujours preneurs pour promouvoir le Jeu d'Echecs. Mais convaincre les télés, la presse, le net, les pouvoirs publics, etc... pour participer à une telle action concertée, ça , c'est une autre paire de knacks...


JLuc74, le 15/01/2017 - 22:48:43
@Chemtov : on peut même douter qu'un battage médiatique fasse venir du mon de dans les clubs. Existe-t-il un autre sport qui fasse ça ? A ma connaissance non.

Mon expérience au niveau local, par exemple l'invitation des joueurs occasionnels, non licenciés, à venir participer à une compétition adaptée aux débutants, ne donne pas de résultats notables même quand l'annonce est faite dans la presse.



© 2000-2017 - France Echecs