France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 16 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Blitz Vs partie longue par Rachmani le 24 octobre 2015  [Aller à la fin] | Théorie |
Bonjour.

Suite à qq articles, pour présenter rapidement le sujet. Je prends un plaisir à sortir un netbook et mettre à contribution le temps de trajet en transport en commun pour passer du temps sur les échecs, (parties, cours vidéos, exos)....

Je fais partie de ceux qui font plus du blitz (10 et 20') que des parties longues.
Dans une conversation, mon coach me disait la partie longue fait progresser sur tous les aspects du jeu :
- meilleure réflexion pour le jeu en blitz,
....

Voilà ma question : quelle utilité il y a-t-il dans le blitz ?
J'y vois l'info utile des premières réflexions qui viennent à l'esprit sur des positions types.
Quand il y a t il un piège et peut t on le détecter ?
J'y vois aussi les pièges dans lesquels on tombe en premier.
Dans du blitz 20', que voyez vous comme gain sur le blitz 5' ?
Quel défaut par rapport à des temps de partie plus longs ?

Cf quelques bouquins sur la prise de décision (Comment faire les bons choix - Chip Heath et Dan Heath) :
Sur un sujet, nous pouvons avoir un premier coup de projecteur. Habitués que pouvons éventuellement l'être, nous pouvons en plus avoir la tendance à sauter trop rapidement à la solution.




kaktus, le 24/10/2015 - 13:47:11
Ton coach, c'est Luis Fernandez ?


ANaigeon, le 24/10/2015 - 18:14:03
Ne cherchons pas à justifier par une "utilité", on fait du blitz pour s'amuser. Passer une soirée sur une partie, pour la perdre, c'est frustrant. En blitz tu perds, et tu gagnes la suivante, tu te couches plus heureux ;-)
Les forts joueurs profitent de leur connaissance des positions pour trouver beaucoup plus vite un plan.
A l'inverse le blitz, AMHA, n'est pas profitable, il peut seulement être un test : voir si oui on non on trouve rapidement des coups valables.
En fait on est souvent tenté d'attaquer une pièce, en pensant que l'agressivité fait perdre quelques secondes à l'adversaire. C'est bien beau, encore ne faut-il pas provoquer un déplacement de cette pièce sur une meilleure case !




kaktus, le 24/10/2015 - 18:43:59
Oui, mais tu ne crois pas le blitz 25´, c'est quand même plus sérieux ?


JLuc74, le 25/10/2015 - 09:23:58
J'aime bien les blitz de 1h40+30s avec ajout de temps au 40ème, etc.

Bon allez, un peu de sérieux, le blitz c'est 10mn max, au delà on est dans le rapide.

En blitz on joue à l'intuition et on développe quoi ?... Ben l'intuition. C'est un mode d'entrainement indispensable ne serait-ce parce que le temps de faire une partie en cadence lente tu fais des dizaines de blitz qui permettent par exemple de tester ses ouvertures contre des dizaines de joueurs.


Seingalt, le 25/10/2015 - 11:49:33
L'intuition ne se développe pas par le blitz mais par le travail.
L'intérêt principal du blitz c'est qu'il force l'attention à passer rapidement d'une position à une autre. En partie longue ça permet de lutter contre les images récessives des pièces.


JLuc74, le 25/10/2015 - 12:08:44
"L'intuition ne se développe pas par le blitz mais par le travail."

Le blitz fait totalement partie du travail.


Seingalt, le 25/10/2015 - 12:20:30
Bien vu JLuc, "travail" n'est pas le bon mot. Je change: " L'intuition ne se développe pas par le blitz mais par l'étude."


ANaigeon, le 25/10/2015 - 17:43:17
Seingalt, que veux-tu dire par "images récessives" ?



JLuc74, le 25/10/2015 - 18:35:53
Je pense qu'il veut parler d'images rémanentes. On joue parfois des coups en fonction d'une situation qui a existé mais n'existe plus sur l'échiquier. Par exemple on considère que le Roi ne peut pas s'enfuir par une colonne autrefois contrôlée par une Tour même après que cette Tour ait changé de colonne.
Je ne suis pas sûr du tout que le blitz apporte quelque chose pour résoudre ce problème.


Seingalt, le 25/10/2015 - 20:01:04
JLuc a bien expliqué l'image récessive. Elle peut être négative mais aussi positive dans le cas d'un fort coup non jouable sur le moment mais qui le devient plus tard.
Il me semblait que c'était Krogious qui recommandait le blitz pour lutter contre les effets négatifs des images récessives dans son livre "La psychologie aux Echecs".
Mais en fait non!(JLuc m'a obligé à aller vérifier :-) )
Il recommande le blitz, entre autres, pour améliorer la distribution de l'attention c'est à dire la capacité à prendre en compte toutes les zones et toutes les pièces concernées réellement par le combat. C'est une qualité essentielle car à chaque coup ces zones peuvent changer.
Donc pour répondre à la question posée par le post:
Krogious dit que le blitz permet d'améliorer la distribution de l'attention.


ANaigeon, le 25/10/2015 - 21:25:42
Ok je comprends mieux maintenant (rémanent est à peu de choses près le contraire de récessif).



Rachmani, le 04/11/2015 - 23:24:04
Face à un adversaire 300 à 500 elo au dessus de moi, il m'arrive de consommer les 10 minutes de blitz là ou il lui en reste plus de 4.
Tenir une bonne trentaine de coup, c'est super chaud. Ca arrive rarement : une partie sur 8 ou 10
Du coup, on passe aussi en 20'.

Il y a aussi la notation des coups, et l'analyse.
C'est du boulot.


Flytox, le 05/11/2015 - 10:47:01
Pour moi, une image rémanente est une image qui perdure malgré la disparition de la cause qui l’a mis en place...
Pour ce qui est du caractère récessif, il me semblait qu'à l'origine cela s'appliquait essentiellement pour qualifier un gène qui ne s’exprimait pas (mais demeurait néanmoins dans le capital génétique).
Je n'ai pour ma part jamais vu le terme récessif appliqué à une position d'échecs mais pourquoi pas...



© 2000-2017 - France Echecs