France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mardi 12 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Sponsoring par Escacs le 27 août 2015  [Aller à la fin] | Clubs |
Savez-vous comment font les clubs des petites villes qui jouent en N1 pour attirer 4 ou 5 joueurs à 2500 ELO ?

Quand je vois des villages où les sponsors doivent être difficile à attirer pour qu'ils aient un retour sur investissement.

Je sais que les joueurs peuvent donner des cours, mais il faut énormément de joueurs pour les rentabiliser.

Merci d'avance pour vos réponses.


krumnik, le 27/08/2015 - 22:58:17
les communes, premiers sponsors des échecs français, tout en subvention.


Julo62, le 27/08/2015 - 23:03:08
Effectivement, une commune, via les échecs, peut avoir une équipe de haut niveau pour relativement peu cher... Ça plus un élu réceptif, ça suffit souvent.


Chemtov, le 29/08/2015 - 11:13:33
Pour faire fonctionner une telle équipe, ces clubs doivent générer près de 15 000 euros, je suppose ( en incluant tous les frais d'hôtels et de déplacement, aussi pour le reste de l'équipe ).

Après, comment ils trouvent cet argent ? Je ne sais pas...

Mais l'affirmation de krumnik, sur les communes, n'est pas tout à fait exacte, du moins pas pour tout le monde. Par exemple, pour le haut niveau, notre club reçoit 0 euro de la part de la commune. Si on veut des subventions, il faut bosser dur, avec des animations publiques et des écoles. Ou alors espérer un sponsoring des membres.

En revanche, il existe parfois encore un peu d'argent public des régions et des départements pour les échecs. Mais la source se tarit progressivement.


Escacs, le 31/08/2015 - 12:29:37
Merci pour vos réponses.
@Chemtov : Vous parlez d'animations publiques rémunérées par la commune ?
Pour les animations dans les écoles, vous devez avoir de nombreux bénévoles qui sont disponibles pour réunir une telle somme ?


Chemtov, le 31/08/2015 - 19:16:45
Les animations publiques sont subventionnées ( et nos animateurs sont soit des permanents du club, donc déjà rémunérés, soit des intervenants qui ne demandent qu'entre 0% et 50% de l'aide de la ville ). Certaines années, nous sommes intervenus près de 50 fois ( sur des journées, après-midis ou fin d'après-midis/soirées ), dans les parcs, sur les places, dans les banlieues, pour des fêtes de quartiers, etc....

http://cercledechecsdestrasbourg.net/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=17&Itemid=146

Pour les interventions scolaires, là, tous les intervenants sont rémunérés. Mais le club garde un faible pourcentage de l'argent attribué par la ville. Faible, mais non négligeable, car pour plus de 1000 heures ( 20 écoles, à raison de 1h30 par école et de 35 semaines d'intervention ), on arrive à dégager quelques milliers d'euros.

http://cercledechecsdestrasbourg.net/index.php?option=com_content&view=article&id=33:actualites&catid=29&Itemid=189

Cependant, tout cela ne permet d'avoir qu'un budget juste équilibré. Cette année, lors de notre AG annuelle de septembre je présenterai un bilan excédentaire de... 1% ! Il s'agit donc d'être toujours très vigilant.

Et on n'a pas le droit à l'erreur si on veut continuer de travailler sur tous les fronts ( compétitions , éducation, animations, etc... )

http://cercledechecsdestrasbourg.net/index.php?option=com_content&view=article&id=47:bilan-de-la-saison-top-12-et-autres-succes&catid=20&Itemid=110


Escacs, le 01/09/2015 - 07:11:20
Merci pour tous ces chiffres.
Cette dynamique doit exister depuis plusieurs dizaines d'années et grâce à de nombreux bénévoles.


Chemtov, le 01/09/2015 - 10:07:15
Nombreux... disons sur la durée. C'est comme une longue partie d'échecs qui aurait commencé il y a plus de cinquante ans. Les joueurs se remplacent, expliquent leurs plans aux nouveaux, les secondent un certain temps avant de passer la main ( ou l'arme à gauche ! ). La partie évolue avec le temps, pas avec les mêmes besoins, ni dans les mêmes cadres. Et malheureusement la règle du jeu change aussi.


gurtu, le 01/09/2015 - 12:43:07
Pour donner des cours dans les écoles il est impossible juridiquement d'être bénévole escacs.

Question d'assurances,de cotisations etc...


Chemtov, le 01/09/2015 - 16:35:25
Je ne suis pas sûr de cela. Il me semble que pour les activités péri-scolaires, certaines communes ( des villages, le plus souvent ) font appel à des bénévoles.
Par exemple: http://www.fegersheim.fr/vivre_a_fegersheim/service_periscolaire_37.php


lefouduroi, le 01/09/2015 - 18:49:56
idem à Betschdorf.

Ce sont les associations qui sont dédommagés par leur membres bénévoles.


GBel, le 01/09/2015 - 19:28:06
Ah bon, gurtu ? Quand la vérité dépasse la fiction.

j'ai donné des cours d'échecs dans des écoles et j'étais entièrement bénévole, même le club n'y gagnait rien, ah si ses premiers adhérents la saison d'après...

Quelle assurance faut-il ? juste une convention...

Quelle cotisation, puisque tout est gratuit...



© 2000-2017 - France Echecs