France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 13 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Erreurs d'inattention par Escacs le 01 août 2015  [Aller à la fin] | Théorie |
D'après vous, est ce que les joueurs qui jouent sans voir qu'ils perdent une pièce ou que leur adversaire leur donne une pièce peuvent travailler cette lacune ?

Même si c'est un défaut passager, c'est toujours navrant de faire des fautes de débutants.
Les solutions, faire plus de sport physique, plus de repos, plus de blitz ;)

La confiance en soi ne doit pas être trop haute ni trop basse, c'est souvent la concentration qui détermine le ELO au départ, sans compter bien sûr un bagage minimum de théorie.

Merci d'avance pour vos réponses !


JLuc74, le 01/08/2015 - 11:04:24
Ca n'a rien d'un défaut passager ni d'une faute de débutant. Ce n'est par ailleurs pas la concentration qui détermine le Elo mais bien l'importance du bagage technique, les capacités naturelles de calcul et la mémoire.
Le problème des gaffes vient d'aveuglements passagers auxquels les joueurs sont plus ou moins sujets et qui sont d'autant plus fréquents que le joueur est fatigué ou stressé. C'est rarement un problème de concentration parce qu'en général les joueurs sont à fond dans leur partie et ça n'empêche pas de gaffer. Parfois on fait des gaffes contre des joueurs nettement plus faibles par manque de concentration mais ce n'est pas le principal aspect du problème.


Seingalt, le 01/08/2015 - 11:32:20
C'est quand même important de remettre l'erreur dans son contexte pour bien en comprendre l'origine. Le mécanisme de l'attention est fragile et son enrayement peut avoir de multiples sources.
On accroit son pouvoir d'attention en travaillant les Echecs, et il faut être capable de jouer avec son attention maximale.
Le blitz? Bof...
Par contre il y a un super exercice pour accroitre son pouvoir d'attention: les parties décalées. La position sur l'échiquier est décalée de 1 ou plusieurs coups par rapport à la partie. C'est à dire qu'on joue 1 ou plusieurs coups à l'aveugle. Ex: une partie décalée de 1 coup: j'annonce 1.e4 il annonce 1...e5. J'annonce 2.Cf3 et je joue 1.e4 sur l'échiquier.


Rachmani, le 04/08/2015 - 07:28:03
Bonjour.

Il y a 3 ans, je me sentais frappé du même syndrome.
D'avoir bouffé de la tactique m'a permis de travailler sur des positions ou "je ne voyais rien" ou alors j'avais l'impression de pas savoir jouer à l'écran.

Même en 2, 3 ou 4 coups, je posais une position sur l'échiquier. De calculer sans bouger les pièces est un excellent exercice.

Des bouquins tactiques comme le ivaschenko (manual of chess chess combination), le block, tactics time
http://tacticstime.com/tactics-time-download-page/

Avec le recul, je m'aperçois que de travailler sans bouger les pièces m'a permis de réduire ce mal.

Même si aujourd'hui je laisse passer des choses, j'utilise un chessmaster pour voir m'a progression.

Là ou avant j'avais du mal à battre un 1300 sous cm, aujourd'hui je trouve que le 1300 de chessmaster fait des erreurs énormes.

Dans mon jeu, j'ai l'impression de détecter beaucoup plus d'erreur, y compris chez l'adversaire.
Je me croyais incapable de jouer sur écran.
Maintenant j'y arrive mieux.
Le secret, et c'est paradoxal, c'est de jouer (partie longue, blitz en 20' 10' 5' 3').

il y a aussi chess.com
chesstempo
training.chessbase.com qui sont excellent.

J'utilise des logiciels comme prtscr pour faire la copie d'écran de la position d'origine, sans montrer les coups et en précisant le camp au trait.
Ca me permet de sauver quelques positions qui m'ont pris au dépourvu.
Je les ressors 6 mois à 2 ans après.
Là j'ai une base d'une bonne centaine de positions.

il y aussi l'excellent chessbase reader qui permet de relire des parties pgn ou au format chessbase.
J'en avais parlé, je reste fan du monde training de ce logiciel ou des questions sont posés.


Rachmani, le 04/08/2015 - 07:47:52
Autre aspect, la progression, ou l'effet de la balance.
Il y a un moment, ce n'est pas en montant sur la balance tous les jours qu'on va pouvoir prendre du recul.
Oublier sa "balance" interne pour savoir si on a progressé, ca permet de se concentrer sur l'entraînement lui - même.

Jouer, ca donne envie de s'entraîner.
S'entraîner, ca donnne envie de jouer.

Apprendre à jouer en perdant, ca aussi, c'est pas facile. Mais c'est une excellente école de progression.


GambiFou, le 09/08/2015 - 17:17:10
En attendant... au Championnat de France, record à battre : Open A - 1ère Ronde
Derieux Christian (2069) 1-0 Loiret Stanislas (2191)

en 8 coups !! Pièce laissée en prise par un pion.
Même les meilleurs...


SLM, le 09/08/2015 - 18:21:28
Après, Stan c'est pas forcément le roi de l'attention... ;-)


gurtu, le 09/08/2015 - 19:18:25
Difficile de croire à une erreur d'attention dans ce cas précis pour un joueur de ce niveau.

Il doit y avoir une autre explication.


SLM, le 09/08/2015 - 20:22:58
J'ai oublié une fourchette en un (pas vu) et ai perdu en 15 coups la semaine dernière. Pourtant je n'ai qu'une quarantaine de points de moins que Stan.
Dans le même tournoi j'ai vu un 25 "oublié" qu'il n'avait pas une pièce en plus dans une variante et abandonné en moins de 15 coups après s'être pris une fourchette en un. (Ben oui, sans pièce de plus, la fourchette ça fait mal !)

Ce n'est pas parce que tu as du mal à le croire que ça n'existe pas...


gurtu, le 09/08/2015 - 20:32:42
Bien sur que ça existe,la preuve!

Mais entre oublier une fourchette et a3 attaquant le Fb4 au 8ème coup et jouer d5 ignorant "la menace" il y a une sacrée différence...

Je pencherais plutôt pour une erreur de retransmission où un autre problème, pas trop grave j'espère.




Zorglub, le 09/08/2015 - 20:56:46
ça arrive mais si ça arrive très souvent, il faut combler les lacunes qui sont la plupart du temps de la fainéantise au niveau du calcul ou une mauvaise forme physique/mentale.


Chemtov, le 09/08/2015 - 20:57:08
Bof... tout est possible. Au Flop 12, au Grau du Roi, mon frère Louis a laissé une pièce en prise, en jouant une tour en e8, et il a abandonné aussitôt ( l'adversaire venait de jouer b5 attaquant son fou c6 ! ). Et il n'y avait pas de zeitnot. Pourtant il était en forme ( il avait fait +6 =1 -1 )


SLM, le 09/08/2015 - 21:00:28
Je viens de voir la partie (je me basais sur le "pièce laissée en prise en un") j'avoue que cela me semble gros.

Après, encore une fois et pour avoir eu le privilège de jouer contre Stan et le côtoyer régulièrement en tournoi, il en est capable.



© 2000-2017 - France Echecs