France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 18 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Recherche entraîneur pour l'Equipe Jeunes par Chesstariste le 10 juin 2015  [Aller à la fin] | Clubs |
L’Échiquier Tourangeau recrute un animateur dans le cadre d'un emploi d'avenir ( 28h par semaine ) ou d'un contrat d'accompagnement dans l'emploi ( 20h par semaine ) ou auto entrepreneur ( 10h par semaine )
Poste à pourvoir : dès septembre-octobre 2015 sur la base du SMIC :
Profil : Joueur de niveau 2200 -2300 elo, ayant une expérience d'entraîneur auprès des jeunes
Missions : Entrainement des meilleurs jeunes du club et Cours dans les écoles (TAP)
Cours Collectifs au club et Cours individuels
Accompagnement des jeunes lors des compétitions nationales
Contact : echiquier.tourangeau@gmail.com





ceitard, le 11/06/2015 - 01:15:01
Vous avez entendu parler de la convention collective nationale du sport ?


Chesstariste, le 11/06/2015 - 08:47:37
Nous travaillons avec la mission locale qui gèrent les contrats d'avenir mais nous ne connaissons pas cette convention du sport .
A qui doit on s'adresser ?


ceitard, le 11/06/2015 - 13:57:00
La convention collective nationale du sport.

Comme vous y voyez, même le travail le moins qualifié (groupe 1 dans la grille des salaires)doit être payé au-dessus du SMIC : 9,62€/h. Mais surtout, le poste comme vous le décrivez dans votre annonce et qui requiert une certaine autonomie (par exemple interventions à l'extérieur sans présence d'un supérieur hiérarchique) correspond au groupe 3 et doit être rémunéré au minimum 10,75€/h. Pour un poste à temps partiel inférieur à 24H/semaine, il faut y ajouter une majoration de 2% (qui passe à 5% pour moins de 10h/semaine), donc 10,96€/h ou 949€ brut mensuel pour 20h hebdomadaire, contre 833€ payé au SMIC.

Le problème avec les contrats aidés est bien évidemment que l'aide est accordé pour la part SMIC. Donc tout ce qui le dépasse est à 100% à votre charge. Il faut y rajouter les charges patronales, puisque l'exonération ne s'applique pas à la part qui dépasse le SMIC. Au total, en respectant la convention collective, vous avez un surcoût entre 150€ et 200€ par mois par rapport au SMIC pour 20h hebdomadaire.

Après je sais très bien que beaucoup de clubs (non seulement d'échecs) ne respectent pas la convention collective. Vous pouvez toujours signer un contrat de travail avec rémunération au SMIC. Tant que personne ne dit rien, rien ne se passera. Mais vous risquez qu'à n'importe quel moment votre salarié saisisse les prud'hommes et, quoi qu'en dise le contrat de travail, vous serez quand même obligé de le payer selon la convention collective, et cela rétroactivement !

Pour en savoir plus, vous pourrez vous approcher de votre CDOS. Les gens de la mission locale ne sont pas compétents pour cela, même s'ils vont vous confirmer que le droit du travail et la convention collective s'appliquent aussi aux contrats aidés.



DocteurPipo, le 11/06/2015 - 14:36:11
Merci pour ce rappel !
Le deal, en général, avec les clubs qui paient au SMIC, est que l'entraîneur fera une durée moindre que les heures prévues. Rappelons aussi que dans ces métiers, un plein temps, ce n'est pas 35 heures de cours mais 35 h de travail (préparations, déplacements à inclure).


ceitard, le 11/06/2015 - 14:46:47
En effet, 1h de cours ne correspond pas nécessairement à 1h de travail. Il faut bien évidemment prendre en compte les déplacements et les préparations.

En revanche, je me méfierais des "deals". Comme j'ai dit, il suffit que l'employé saisisse les prud'hommes et vous n'avez plus qu'à sortir votre chéquier. Ce n'est pas du tout un cas hypothétique, c'est déjà arrivé à un grand club français.

Et dans la plupart des cas que je connais, il ne s'agît même pas d'un "deal", mais d'une simple méconnaissance de la législation, aussi bien de la part de l'employeur que de l'employé !



© 2000-2017 - France Echecs