France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 14 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Van Breukelen peut-être, ter (après Puch, grosnul et benvoyons) par Nyarlathotep le 28 février 2014  [Aller à la fin] | Etudes |
Pour pousuivre la discussion initiée par
le post de puch de 2003, gelé,
le post de grosnul de 2004, gelé,
le post de benvoyons de 2010, gelé,

voici la position mystère



Blancs jouent et... gagnent quand même!

En effet, dans toutes les moutures de cette étude, on croyait qu'à un moment, les blancs pouvaient rencontrer des difficultés, voire se voyaient opposer une fin de non-recevoir avec 4...Rg4.

Or, il n'en est rien, et cette étude est tout de même correcte.

Si vous voulez résoudre la position issue de la séquence

1.Cf6+ Rg7 2.Ch5+ Rg6 3.Fc2+ Rxh5 4.d8D Rg4



pour en avoir le cœur net et ainsi réfuter l'analyse qu'en fit entres autres feu Dillinger en 2005, vous pouvez!

Oui oui, c'est une manière de trouver "The Dillinger Escape Plan"...


yegonzo, le 28/02/2014 - 15:25:26
Hommage à Hans Van Breukelen, gardien de la terrible équipe des oranje (Gullit, Van Basten, Rijkaard, Koeman Brothers...) , vainqueur de l'Euro 1988.


erony, le 28/02/2014 - 17:00:03
Nyar, vous êtes un magicien... ou un merveilleux diplomate, écouté par la modération. Voici que survient le dégel des 3 articles précédemment gelés.

Avec un peu de chance, "miracle virtuel" sera également débloqué, ce qui constituerait un "miracle"... réel.



erony, le 28/02/2014 - 17:10:15
Concernant votre diagramme, démontrer le gain est, en soi, intéressant, mais il est (à mon avis) disgracieux qu'une variante secondaire de l'étude soit plus difficile que la variante principale.

Remarquez, je vais encore plus loin, j'ai une grande réticence pour les études dans lesquelles est immiscé un "gain technique" 2F / C (sans pions). Quoique j'aie fait une exception récente pour une (nonobstant) charmante oeuvre de Timman... Et j'ai du mal à rayer d'un trait de plume Lavaud 1994, choisie par Roycroft dans l'intro de son livre sur Kasparian.


Reyes, le 28/02/2014 - 17:13:15
Pas de doute, Alain Villeneuve est atteint d’Alzheimer. Je l'ai écrit à plusieurs reprises : lors du transfert sur le nouveau serveur de vieux articles se sont fermés automatiquement aux commentaires. Il suffit de donner le lien et nous passerons les ouvrir. Mais sans gueuler comme un putois et/ou faire une crise de paranoïa !


erony, le 28/02/2014 - 17:20:10
Tiens, après son "chef", le modo en chef enfreint la charte. De bons exemples... Vive EE.


elkine, le 28/02/2014 - 18:31:18
Sympa... Insultons les titrés sur ce fil.


erony, le 28/02/2014 - 20:08:25
Le "putois" a réclamé mezzo voce le déblocage de "miracle virtuel" ici le 28 novembre 2013. Puis, ibidem, le 22 décembre. Sans résultat. Il a persévéré le 20 février dans l'un des articles mis en lien ci-dessus. Sans davantage de succès. D'où une demande plus pressante le 24 et le 28.


La prochaine fois, Monsieur le modo-singleton, au lieu d'insulter et de violer l'anonymat (donnant foi à je ne sais quelle chimère), présentant aux internautes un magnifique exemple de ce qu'il ne faut pas faire, lisez votre propre forum.


erony, le 28/02/2014 - 20:45:49
Erratum : le 20, c'était ici. Quant au 24, vous ne la verrez pas. C'était dans l'article guerrier, en réponse à une amabilité de Clarxel (tout arrive). Mais il a été... censuré !

Méthode à retenir : on coupe le son et, quand le mec parle un peu plus fort, dire qu'il gueule. Voyez comme c'est un violent.


Matoù, le 28/02/2014 - 20:53:45
Puisqu'il y a parfois ici des pronostics, je me lance :
erony persévère
Reyes perd ses nerfs


Alors, je l'ai dans l'ordre ou dans le désordre ?


Reyes, le 28/02/2014 - 21:06:57
Je m'ennuyais, alors j'ai mis une pièce dans le jukebox...


erony, le 28/02/2014 - 21:51:53
Après l'insulte, le mépris.

Pour l'édification des joueurs français. Ceux du moins qui n'ont pas encore compris en quelle estime les tient la direction bicéphale EE-FE.


Paco, le 01/03/2014 - 00:49:54
"Son nom, il le signe à la pointe de l'épée,
D'un Z qui veut dire Zorrillo.
Zorrillooo! Zorrilloo!"

La vérité enfin révélée: L'enfant secret de Zorro!

:-)


Paco, le 01/03/2014 - 01:17:09
rectif: "d'un ZZ qui veut dire Zorrillo"


Chemtov, le 01/03/2014 - 01:26:44
ou ''d'un zzzzz qui veut dire dodo...''.
¡ Buenas noches !


Nyarlathotep, le 01/03/2014 - 03:49:13
Effectivement il pourrait sembler qu'erony et Reyes soient victimes d'un zugzwang réciproque (zz). Le premier des deux qui bouge perd.

Mais revenons à Van B.

Oui, la preuve que Rg4 perd est abstruse. Mais elle sauve l'étude sans que l'on ait besoin d'un nombre phénoménal de corrections et il y en a trop eu.

L'idée principale est malgré tout obscurcie par cette quasi réfutation, tout comme une étude de Timman analysée il y a quelques temps déjà par Brunetti de manière exhaustive sans pouvoir aboutir à un verdict clair.

L'autre point commun entre l'étude qui ouvre ce sujet et l'étude de Timman est que les deux études sont des études de type f pour "follower".

Les idées préexistaient mais il me semble, et c'est là que la comparaison prend fin, que l'étude de Van B présente un task alors que l'étude de Timman n'est juste qu'un habillage avec une introduction discutable d'une idée issue d'une partie vraisemblablement composée (Ortueta - Sanz).

Je remercie l'équipe de modération d'avoir validé mon article qui relance et unifie le débat sur une étude où il y a encore beaucoup de choses à écrire ici... et toutes les interventions constructives, d'ailleurs!


erony, le 01/03/2014 - 11:40:41
Fort bien, mais ici nous avons un moyen simple et économique d'éviter ces complications, sauf erreur, en plaçant le CN en e5.


Le cas était différent dans le chef-d'oeuvre de Libourkine 1932 (Ra1/Rc3) présentant 3 sous-promotions. Chéron avait suggéré un CBh1, qui malheureusement cause un dual. En plaçant un PBc4, tout va bien (la variante critique est 8...Rd3). On a tenté par la suite de démontrer un gain "abstrus", lui aussi, en supprimant ce pion. Mais si l'étude est plus claire ainsi, à un prix fort modeste, pourquoi se torturer ?



© 2000-2017 - France Echecs