France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 14 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Réforme des Compétitions Interclubs par PatriceVincens le 19 décembre 2013  [Aller à la fin] | Clubs |
Après 5 mois de travaux, les 11 membres de la Commission Nationale "Elo et Interclubs" ont, dans un document de synthèse, remis leurs propositions à la CT de la FFE, qui les examinera les 20 et 21 Décembre prochains.
Certains des membres de cette Commission ont effectué un travail très important, voire de bénédictin, consultant les archives des Echecs, des revues spécialisées, recoupant les informations récoltées ici et là, effectuant des statistiques, questionnant les clubs de N1 et de N2 ... Bref un travail qui n'avait à ce jour jamais été accompli et que certains ne souhaitaient pas qu'il le soit ...
Le "Onze" en question, pas celui de la FFF, espère qu'il en ressortira du positif et que quelques "goulets d'étranglement" seront définitivement gommés.
Vivement samedi soir le résultat du vote de la CT !


yegonzo, le 19/12/2013 - 12:16:59
Le rapport sera t-il rendu public (quel que soit le résultat du vote) ?


PatriceVincens, le 19/12/2013 - 12:35:21
Il appartient à la fédé de le rendre public car il n'y a strictement rien à cacher. Les membres du CD de la FFE en ont été les premiers destinataires, puis ceux de la CT, ce qui est logique. Maintenant ce rapport tombe dans le domaine public.


yvechecs, le 19/12/2013 - 16:22:18
Erreur, erreur : ce n'est pas la CT qui va décider du devenir des propositions de cette synthèse : c'est le comité directeur fédéral !
La CT va donner un (ou des) avis.
Et le vote de la CT ne sera pas annoncé ici ou ailleurs : il sera communiqué au comité directeur, car la demande est venue du comité directeur


PatriceVincens, le 19/12/2013 - 17:09:57
Exact, exact, mais étant un vieux de la vieille dans la vie associative, je sais par expérience que les "recommandations" et autres avis d'une instance technique, ici la CT, sont très souvent entérinés par les membres des CD, plus généralistes.
Attendons la réponse de la CT au CD !


Flytox, le 20/12/2013 - 10:34:54
Et on ne peut pas avoir une petite idée de ce qu'il y a dans ce document de synthèse, même si effectivement la publication détaillée du rapport est du ressort du CD?


PatriceVincens, le 08/01/2014 - 11:38:55
La FFE vient d'adresser aux membres des Commissions les préconisations tant attendues de la CT des 20 et 21 Décembre. Le verre est-il à moitié plein ou à moitié vide ?
Côté positif plusieurs mesures concernant les Coupes 2000, Loubatière et de la Parité, les féminines en N3, l'identification des équipes, l'harmonisation des dates de parution des Elos et du calendrier, le déclassement des adultes débutants à 1399 Elo, l'arrêt de l'envoi papier des feuilles de matchs, etc ...
Par contre, la participation obligatoire mais très contestée à la Coupe de France est maintenue et, surtout, la pyramide actuelle des Interclubs est conservée malgré tous les défauts de celle-ci et alors que des propositions logiques et mathématiques avaient été faites en ce sens !
De plus, alors que Léo et Diego s'étaient engagés à régionaliser l'ubuesque N4 et à logiquement la confier à 100% aux ligues, cas unique dans tout le sport français (on peut en débattre), la CT, dans un accès de centralisme et de jacobinisme, n'a pas voulu y toucher et a tenu à lui conserver son statut artificiel de "Nationale" qui ne trompe personne. Les clubs franciliens peuvent lui dire merci. Le prochain CD reviendra-t-il sur ce point ?
Un regret enfin, c'est que l'occasion n'ait pas été saisie d'apporter une réforme globale aux Interclubs. Les choses n'évolueront donc que peu à peu et en attendant il faudra encore subir les effets de l'organisation actuelle.


ThL, le 09/01/2014 - 00:47:57
Des mesures vont être prises concernant la Coupe 2000 ? Très bien, mais lesquelles ? Et l'identification des équipes ? Je ne comprends même pas ce que cela veut dire. Si ces mesures vont vraiment être prises, quel est l'intérêt de parler par ellipses et de laisser tout le monde dans le noir ? Il faudra bien que les détails se sachent tôt ou tard.

Sur un des rares points clairs : le remplacement de 1499 par 1399 est le remplacement d'une absurdité par une autre absurdité. Le principe même de la taille unique est inadapté à la réalité, que cette taille unique soit à 1500 ou à 1400. La seule vraie bonne décision aurait été de jeter aux orties ce système d'estimation automatique en fonction de l'âge et de revenir à l'estimation des joueurs par les clubs, comme on faisait avant 1992. (Je viens de prendre un coup de vieux en écrivant ce paragraphe.)

P.S. : je ne vois pas très bien pourquoi les clubs franciliens pourraient, plus ou moins que les autres, dire merci à la CT de l'absence de réforme de la pyramide actuelle des interclubs. Mais ça doit être mon côté centralisateur jacobin, j'imagine ?


PatriceVincens, le 09/01/2014 - 18:28:44
La FFE donnera toutes les précisions utiles ...


ThL, le 09/01/2014 - 18:37:27
"Les licenciés se divisent en deux catégories, ceux qui ont les informations, et ceux qui attendent. Toi, tu attends."

Bon, au moins, ça, ça a le mérite d'être clair.


kaktus, le 09/01/2014 - 21:34:02
Creuse ;)


poutitechatte, le 10/01/2014 - 09:54:16
@Thl: les équipes de chaque club seront identifiées en priorité par le nom de leur commune. Ainsi, mon club deviendra Montigny le Bretonneux, la Dame Noire.


pouetpouet, le 10/01/2014 - 15:44:24
En résumé le nom du siège du club concerné.
Par exemples Pouf, Chaise percée ...


JLuc74, le 10/01/2014 - 17:13:44
@Thl : sauf erreur il est toujours possible de demander une estimation différente de l'estimation automatique. Un joueur peut parfaitement être estimé 1699 par exemple.


ThL, le 10/01/2014 - 17:36:20
Sauf que d'une part, entre ceux qui ne le savent pas et ceux qui ont la flemme, quasiment personne ne le fait, et que d'autre part, si on veut demander plus de 200 points au-dessus de l'estimation à l'âge, il faut fournir des justificatifs et c'est accepté ou refusé en fonction du bon vouloir de on ne sait même pas qui.


Weakman, le 12/01/2014 - 00:27:14
C'est vrai que d'estimer un joueur en fonction de son age parait idiot, même si il faut bien un moyen de trancher.
Enfin comme le dit ThL si le club estime le joueur ce serait mieux. Je me suis toujours dis ça aussi car de voir un 1499 qui n'en vaut que 1100, ou un autre qui en vaut en fait 1600 c'est dommage et cela n'est pas juste pour l'adversaire, alors que pour le club c'est si simple de donner une évaluation, même si elle est imprécise de 100 points c'est mieux que le hasard.
Peut être qu'il y a eu des soucis dans le passé pour que cette règle ne soit plus appliquée ...?


ThL, le 16/01/2014 - 09:00:26
Et des fois même bien plus que 1600, comme ici en 7e position... :)

C'est possible qu'il y ait eu des abus, mais dans ce cas la réaction normale aurait été de sanctionner les clubs qui ont abusé, pas de pénaliser tout le monde avec un remède pire que le mal. C'est ce qu'on fait en FSGT, d'ailleurs : les non classés sont estimés par les clubs, et un point de règlement spécifie qu'en cas d'abus, les clubs pourront être sanctionnés. Et à ma connaissance, il n'y a pas eu de sanction sur ce point depuis au moins dix ans. Donc ou les gens sont beaucoup plus honnêtes en FSGT qu'en FFE, ou la FFE a eu une réaction disproportionnée à un cas isolé... qui a dit « un fait divers, une loi » ?


kieran, le 16/01/2014 - 11:38:17
@Thl, je confirme, il y a même eu des Habu :p


Kisyfroth, le 16/01/2014 - 15:03:41
Il y a aussi le 23° qui est pas mal non plus avec ses 1499.
A Cappelle, les non classés sont "revisité" au niveau de leur classement et leur valeur est ajustée à la performance qui est la leur après 8 rondes. C'est déjà une excellente idée à creuser.

Pour les Interclubs, on n'est pas dans le même contexte qu'un tournoi individuel. C'est la saison d'une équipe qui est en jeu. Et si les joueurs de clubs ne jouent pas en tournoi mais uniquement "à la maison", j'aimerai bien qu'on m'explique pourquoi la FFE (qui confie la besogne d'évaluation à Rouah) estime que l'évaluation du club ne vaut rien et exige des documents dont elle ne tient jamais compte.... sauf à accepter 1699.
J'ai vu récemment un "revenant" qui avait abandonné la compétition il y a plus de 20 ans et valant plus de 2200 à l'époque se voir gratifier justement de 1699.
Il a préféré en rire et philosopher en disant que la FFE allait lui faire gagner beaucoup d'argent dans les tournois individuels. Qui donc est amoral dans ce cas ?


Kisyfroth, le 16/01/2014 - 15:21:21
L'impact de ce genre de sottise peut être plus important qu'on ne croit. Regardez ce document http://idf-echecs.com/competitions/Entreprises/2013_2014/4-2.pdf
Reléguée de Division II l'an dernier, Peugeot n'est pas sûr de remonter cette année suite à l'accident subi lors de cette ronde et de la défaite qui a suivi. Il faut dire que le joueur du 3° échiquier a été sous-évalué malgré la demande du club où il évolue. Ce joueur évoluait il y a quelques années à l'étranger et son classement n'a pas été repris. C'est Rousselet qui a payé la note un peu salée.


Paco, le 17/01/2014 - 00:18:39
Pour aider l'équipe à redémarrer?

http://www.youtube.com/watch?v=Hoo_9GLSsQ8


ThL, le 17/01/2014 - 01:05:21
http://kamiku.free.fr/FFOS/ffos_schwarzie.gif


PatriceVincens, le 19/01/2014 - 10:11:51
Les impatients, dont je suis, trouvent le temps long. Pourtant cela ne signifie pas que c'est le calme plat, bien au contraire. Tout simplement, si des propositions ont déjà été acceptées, d'autres font l'objet d'études complémentaires et sont formulées de façon plus précise, comme pour les Interclubs qui constituent un très gros morceau et un enjeu important.
Nous avons donc dû plancher à nouveau au sein des Commissions (120 volontaires de base y participent) et le CD de Février étudiera à nouveau certains dossiers, la dernière limite de prises de décisions étant fixée au CD de Juin.
D'une façon générale, il faut être naïf pour croire que quand l'on fait 10 propositions, les 10 seront retenues ! Il existe une réelle volonté que les choses bougent, mais comme tout nouveau gouvernement, l'actuel CD doit composer avec une situation héritée et des habitudes prises depuis longtemps. Espérons simplement que l'attente ne sera pas trop longue !


ThL, le 19/01/2014 - 22:23:39
C'est bon, on a compris que tu ne veux rien dire, ce n'est pas la peine de faire un roman pour nous détailler en long, en large et en travers tout ce que tu ne diras pas, ça ne sert à rien, comme l'intégralité de tes interventions dans ce fil.


PatriceVincens, le 20/01/2014 - 11:47:04
ThL, adresse-toi directement à la fédé, tu ne manqueras pas d'être comblé.


ThL, le 20/01/2014 - 14:15:21
Oui, c'est ça, comme si une telle demande n'allait pas faire l'objet d'un traitement vertical, surtout venant de ma part. Prends-moi pour un con par-dessus le marché, tu as raison, j'adore ça et ça ne se voit pas du tout.


Kisyfroth, le 13/02/2014 - 09:41:53
Le compte rendu du CD est paru sur le site de la fédé. Finalement la montagne accouche d'une souris. Rien ne change dans le fond.
On voit bien que les Commissions n'ont servi à rien et que c'était comme du fond de teint: de loin cela a l'air bien , mais de près, c'est toujours aussi moche.
J'en connais un qui est furieux d'avoir bossé pour la peau. Il parle de diffuser ses écrits sur le net.
Peut être y aura-t-il un groupe de plus en NI mais c'est loin d'être sûr.
Avec 4 groupes de NI et 2 descentes seulement du TOP 12, il y aura donc vraisemblablement des matches de barrage. Alors combien de qualifiés pour ces barrages ?
Avec 2 par poule, cela fait des 1/4 de finale, puis des 1/2 finales et une finale.
avec 1 seul qualifié par poule, on a directement des 1/2 finales et une finale.
Dans les 2 cas, les finalistes monteraient en TOP 12. Enfin un truc intéressant qui maintiendra le suspens.
La fédé va aussi créer une DNCG. C'est très bien, mais aura-t-elle le courage d'agir comma dans les autres sports ?
Par contre, si on regarde aussi le compte rendu du CD de novembre, on peut lire le nombre de kilo-euros que touchent les prestataires de la fédé. Quand on lit cela, on comprend pourquoi ils s'accrochent à leur poste.
Ce n'est pas le chiffre qui est parfois révoltant, mais qu'on offre des sommes telles à certains *auto-censuré*.


PatriceVincens, le 13/02/2014 - 10:56:35
Membre actif de la fameuse Commission Elo-compétitions, je viens de prendre connaissance des décisions du dernier CD. Etant dans la vie associative depuis 1968, et proche de la vie politique, je ne suis donc pas surpris que, tant la CT que le CD, n'aient pas fait preuve de plus de "spontanéité" et d'audace ! Mais la vie m'a appris à être persévérant.
Je constate quand même que le projet que j'ai personnellement soutenu (abandon de l'archaïque 3-6-18, propre à la seule FFE, pour l'universel 4-8-16), fait peu à peu son chemin et que nos élus commencent à comprendre les avantages de ce dernier système.
D'après mes sources, ce qui bloque c'est que faire descendre 4 équipes du Top 12 en N1 c'est trop (et on est bien d'accord !)et que certains n'arrivent pas à imaginer que, comme nous l'avons proposé, on organise un Carré Final pour les 4 vainqueurs des 4 groupes de N1,les 2 premiers accédant au Top 12 (donc seulement 2 descentes du Top 12 au lieu de 3 actuellement). Or des tas de fédés, tant en France qu'à l'étranger, organisent en fin de saison ces fameux "Final Four" sans que cela pose de problèmes. Alors pourquoi buter sur un obstacle qui pour moi n'en n'est pas un !?
La CT de Mai et le CD de Juin devront de nouveau plancher sur la finalisation de ces propositions.
Remplacer la N4 par une vraie division régionale fait également peur à certains, mais au delà des appellations, c'est l'inadmissible structure de cette ubuesque division qui n'est pas remise en cause.
Mon regret est donc, qu'au lieu que l'on procède à une restructuration générale en une seule fois, pour application en 2015/16, les choses se fassent peu à peu et de façon étalée dans le temps.
Il y a parmi nos instances dirigeantes nationales des gens qui ont compris que les choses doivent évoluer. Mais il y en a d'autres qui continuent à faire oeuvre de conservatisme et qui refusent d'avoir une vision générale des choses. D'où les lenteurs qui ne sont pas propres qu'à la seule FFE (cf l'éternelle réforme de nos institutions !).
Conclusion, il ne faut pas désespérer et continuons à défendre nos idées qui, comme bien d'autres depuis la Révolution, s'implantent peu à peu !




Chemtov, le 14/02/2014 - 02:14:39
Je constate principalement la décision parfaitement anti-démocratique sur le Top 12 qui va à l'encontre des préférences de la majorité des clubs de Top 12 et de NI (enquête réalisée en avril 2013). La décision avait pourtant été prise par la CT du 21 décembre de confier à un nouveau sous-groupe la planification d'un Top 12 en deux, trois ou quatre phases (Tâche dépassant visiblement les compétences des experts concernés...).

Apparemment, il nous faudra du temps avant de pouvoir de nouveau organiser ces belles phases locales qui participaient au développement des clubs et des ligues, qui généraient du sponsoring local, qui n'interdisaient pas aux amateurs de jouer, et qui permettaient à un grand nombre de suivre pendant toute l'année l'évolution de notre Top national.

Cette confiscation du Top 12 est déplorable. Voilà donc ce que signifie '' donner la parole aux clubs'' ou encore ''mettre les clubs au centre des préoccupations de la fédération''.
Triste époque...


PhilippeCh, le 14/02/2014 - 10:24:56
Salut Daniel, pour information le mini-groupe d'experts incompétents de la CT sur le top12 (dont j'ai fait partie) a étudié toutes les possibilités et a au final préconisé au comité directeur : un TOP12 sur 4 phases, sur les mêmes week-ends que les autres dates interclubs de décembre à avril... Ce qui (entre autres avantages) arrangeait l'ensemble des joueurs non-pros qui n'avaient au maximum que 3 vendredis de RTT à prendre pour jouer la compét... A+Christophe



grandesorciere, le 14/02/2014 - 11:37:51
Avec encore un groupe supplémentaire de NI et le nouvel abaissement général du niveau de cette division que cela signifierait, il faudrait espérer que disparaisse l'interdiction d'avoir deux équipes dans cette division ou il y a des équipes deux qui finiront abonnées à une inutile 1ère place chaque saison en NII.


PatriceVincens, le 14/02/2014 - 14:17:14
Les Echecs ne sont ni le foot ni le rugby pour avoir un 2° niveau composé d'un seul groupe, voire 2 ! Toutes les études ont montré que le N1 était avant tout une division "amateur". Or dans les autres disciplines, le 1° niveau amateur se décline en 4 groupes (pour les Echecs passage de 36 à 40 équipes mais avec une moyenne kilométrique un peu plus faible). Il ne faut pas non plus perdre de vue que la France n'est pas la Belgique et que relief et distances obligent à une organisation plus décentralisée.
Après, faut-il qu'une équipe du Top 12 ait aussi le droit d'aligner une N1 ?! C'est un autre débat qui appartient aux clubs directement concernés.


Chemtov, le 14/02/2014 - 14:38:10
@ PhilippeCh:
Merci Christophe pour ces précisions très importantes.
Je suis absolument désolé d'avoir pu penser que le mini-groupe de la CT n'avait pas réussi à trouver de solution à ce problème si simple.

Mais alors pourquoi le CD a-t-il voté ainsi ???
Maintien de la formule actuelle du Top 12 : 17 pour - 5 abstentions - 2 contre ??? C'est invraisemblable. Ils sont tombés sur la tête?

Aller contre les résultats d'une enquête, contre les préconisations de la CT et de son groupe d'experts, et surtout contre le bon sens et l'équité, n'est-ce pas incompréhensible ?

Un Top 12 en 4 phases, ce serait effectivement génial ! Alors, il y a-t-il une erreur de rédaction dans le compte-rendu du CD ?

Ou bien les membres du CD se croient plus qualifiés, plus légitimes et plus responsables que les dirigeants de clubs de Top 12 et NI et que les experts de la CT ?

Si c'est le cas, cela n'augure rien de très bon pour le futur...


Chemtov, le 14/02/2014 - 15:06:49
@PatriceVincens :
Je ne sais pas trop quoi penser du problème des montées et descentes. ( Pour moi, la solution idéale, ce serait évidemment le Top 16 ! )
Bon... s'il faut absolument subir ce Top 12, la solution des deux descentes et du carré final semble sympa. On jouera un peu moins en Allemagne, en Suisse ou en Belgique et on fera un week-end de plus en France ! No problem !

Ou plutôt si, il y a un problème. De toute manière, le CD se contrefiche de nos avis.


Gordan, le 14/02/2014 - 15:23:11
4 poules de 10 équipes ou 12 équipes en Nationale 1 ?


PatriceVincens, le 14/02/2014 - 17:04:12
Il a été proposé, de la N1 à la N3 (4-8-16), des groupes de 10. Après, c'est le CD qui décide, donc rien n'est encore officiel.


Kisyfroth, le 14/02/2014 - 23:59:36
@Gordan
Peu importe que les poules comptent 10 ou 12 équipes. Ce qui compte, c'est de savoir qui va monter.
Quand les poules sont géographiques, généralement les niveaux ne sont pas comparables.
C'est pourquoi pour la phase des play-off, il est logique de sélectionner dans chaque poule autant d'équipes que de clubs qui seront promus. Ainsi, si les deux meilleurs jouent dans la même division, ils partageront forcément les deux premières places -en théorie- et les play-off doivent être organisés de manière à ce que deux équipes d'un même groupe ne puissent se rencontrer qu'en finale. De ce fait, ils monteront et ne devraient pas exercer un rôle de bouchon .

Qu'il y ait 10 ou 12 équipes n'a pas d'importance, sauf au niveau du calendrier (nombre de dates et de week-ends) car le calendrier ne doit pas être surchargé ; en outre, jouer moins de rondes = moins de déplacements, et en conséquence un peu de sérénité pour le trésorier du club ( c'est que cela coûte les déplacements et les chambres d'hôtel !!....).
Ces deux arguments devraient être pris en compte par le CD s'il en vient à gérer la fédé en "responsable".

Parlons maintenant du top 12.
Le nombre d'équipes du top 12 n'est pas important.
Ce qui compte, c'est la philosophie que l'on veut appliquer:

- Veut-on organiser les championnats de France des clubs ou alors les "Internationaux de France" par équipes de 8 ? Veut on voir éclore de jeunes espoirs nationaux ou souhaite-t-on mettre en avant les moyens financiers des clubs capables de se payer de grandes stars internationales ?

Enfin l'histoire de l'arrêt Bosman n'a pas à s'appliquer à nos championnats. D'ailleurs, en Europe, un grand pays à forte tradition échiquéenne joue ses championnats nationaux par équipes sur 6 joueurs dont obligatoirement 5 de ce pays. La formulation du règlement dudit championnat ne permet aucun recours par des voies extra-échiquéennes. Prenons en de la graine.

Il est certain que Daniel Roos a raison de dire que ce championnat doit se jouer en quelques week-end sur l'année: on verra alors bien où sera l'esprit d'équipe.

Dans le chéquier ou devant l'échiquier ?

- Monaco s'est rendu compte que les championnats étaient un gouffre financier (tu l'as dit toi-même). 3 week-ends de regroupements en privilégiant la proximité géographique reviendra moins cher au final qu'une semaine d'hôtel.

C'est encore plus évident avec un nombre d'équipe pas seulement pair, mais en puissance de 2. Il faut donc choisir 8 ou 16. Pourquoi ?

Tout simplement parce qu'on crée dans la poule 2 zones (A et B) chacune elle même composée de 2 groupes (1 et 2) et enfin dans chaque groupe on a 2 ou 4 équipes.

Le mieux est d'avoir 16 équipes puisque on organise le championnat plusieurs week-ends:

1er week end: les groupes jouent chacun un tournoi toute rondes, soit 3 rondes.

2ème week-end: le groupe 1 de chaque zone joue contre le groupe 2 de chaque zone soit 4 rondes.
Ensuite, on a trois possibilités:

- soit faire jouer les deux zones l'une contre l'autre sur 8 jours (mais cela ne me plaît pas car cela engendre beaucoup de dépenses et on se trouve dans le travers du top 12 actuel)

- soit faire la même chose en 2 week-ends en les organisant ainsi:
Week-end 1: groupe A1 contre B1 et A2 contre B2.
Week end 2: groupe A1 contre B2 et A2 contre B1
C'est mieux mais le défaut est qu'il faut 4 jours pour chaque week-end.

- Soit organiser 4 week-ends à 2 jours en décomposant chacun des geoupes en 2 sous-groupes qui affronteraient leurs homologues de la zone adverse.

Bien sûr, l'ordre dans lequel se jouent ces phases n'a pas d'importance;

Les week-ends de 3 jours se jouaient déjà dans les années 80. (vendredi soir + samedi + dimanche matin).

Le week-end de 4 jours peut se jouer à l'Ascension.

Les 4 week-ends de 2 jouurs peuvent se jouer tout au long de la saison.

Bien sûr, plus on met d'équipes, plus on a de rondes à jouer.... et plus cela coûte.

La FFE va enfin mettre sur pieds une DNCG.
A mon avis, il ne faut pas laisser s'engager une équipe qui n'a pas les moyens humains et financiers suffisants: on n'a pas besoin de clubs qui deviennent célèbres pour leur banqueroute.

D'ailleurs, si on regarde la division II groupe Est de 2008-2009, on s'aperçoit qu'à part le club qui est monté en DI (Montrevel) et Grenoble qui s'est maintenu, tous les autres clubs ont été relégués ou se sont sabordés.Avec une bonne utilisation de la DNCG, cela ne devrait plus arriver.

Curieusement, personne ne s'est posé la question de savoir pourquoi.




Kisyfroth, le 15/02/2014 - 09:57:33
Illustrons par un exemple les propos qui ont été tenus ci dessus.
Pour cela, je vais organiser un TOP 16 imaginaire basé sur le TOP12 actuel et augmenté par les 3 vainqueurs de NI et le meilleur second, soit les équipes suivantes: Grasse, Monaco, Vandoeuvre et Migné.
Je répartis les équipes en deux zones, elles mêmes composées de deux groupes:
Zone A (Nord-Sud):
Groupe 1: Marseille- Montpellier - Grasse - Monaco
Groupe 2: Châlons - THP - Vandoeuvre - Migné
Zone B (Est - Ouest)
Groupe 1 : Metz - Strasbourg - Bischwiller - Mulhouse
Groupe 2 : Bois Colombes - Rueil - Evry - Clichy.

Nous avons vu que l'ordre des rondes n'a pas d'importance. Voici comment le championnat peut être joué. Pour chaque week-end (samedi/dimanche), une équipe qui a les blancs le samedi joue avec les noirs le dimanche (aux échiquiers impairs bien sûr).

Ronde d'octobre:
A Monaco: Grasse et Monaco contre Vandoeuvre et Migné
à St Quentin: THP et Chalons contre Marseille et Montpellier
à Rueil: Rueil et Clichy contre Metz et Mulhouse
à Bischwiller: Strasbourg et Bischwiller contre Evry et Bois Colombes

Ronde du week end le plus proche du 11 novembre:
Un championnat sur 3 jours dans chaque groupe
A Strasbourg: le groupe B1
A Evry: le Groupe B2
A Marseille: le groupe A1
A Migné: le groupe A2

Rondes de décembre:
A Montpellier: Marseille et Montpellier contre Vandoeuvre et Migné
A Châlons: Châlons et THP contre Grasse et Monaco
A Mulhouse: Metz et Mulhouse contre Evry et Bois Colombes
A Clichy: Clichy et Rueil contre Strasbourg et Bischwiller

A ce moment de la saison, la moitié du championnat a été jouée et chaque zone a achevé son toutes-rondes. Certes, deux équipes par groupe ont été privilégiées par les déplacements et deux désavantagées. Cela peut se réduire lors des rondes de janvier à avril ou les mêmes groupes d'équipes affronteront leurs homologues de l'autre zone.

Ronde de janvier:
A Vandoeuvre: Vandoeuvre et Migné contre Strasbourg et Bischwiller
A Metz: Metz et Mulhouse contre Chalons et THP
A Grasse: Grasse et Monaco contre Rueil et Clichy
A Bois Colombes: Evry et Bois colombes contre Marseille et Montpellier.

A ce stade, je suppose que vous devinez comment se poursuit la compétition pour les mois de février à avril. Il n'est donc pas nécessaire que je détaille le reste.

Ce système est moins inique que celui qui consiste à créer des poules "hautes" et "basses" qui sont une escroquerie car personne ne peut affirmer qu"une équipe aurait pu ne pas être reléguée si elle avait pu jouer les 4 matches manquant contre les adversaires de la poule haute que l'on n'a pas rencontrés.



Kisyfroth, le 16/02/2014 - 11:10:38
Tiens, pour illustrer ce que je vous ai décrit, allez voir le calendrier du Tournoi des Candidats qui est sur le point de démarrer.
Ils utilisent exactement le même principe au niveau des appariements.
Amusant, non ?


EchecsN3Paris, le 16/02/2014 - 12:28:09
Chemtov :
"Mais alors pourquoi le CD a-t-il voté ainsi ???
Maintien de la formule actuelle du Top 12 : 17 pour - 5 abstentions - 2 contre ??? C'est invraisemblable. Ils sont tombés sur la tête?"

"Je constate principalement la décision parfaitement anti-démocratique sur le Top 12 qui va à l'encontre des préférences de la majorité des clubs de Top 12 et de NI (enquête réalisée en avril 2013)".

"Voilà donc ce que signifie '' donner la parole aux clubs'' ou encore ''mettre les clubs au centre des préoccupations de la fédération''.
Triste époque..."

"De toute manière, le CD se contrefiche de nos avis."



Chemtov, cela remet-il en question, votre participation aux petites ou grosses commissions mises en place par la FFE ?
Et cela remet-il en question, de façon plus générale l'existence même de cette consultation démocratique ou de cette pseudo démocratie participative ?


JbMullon, le 16/02/2014 - 12:29:00
@Kisyfroth
Le tournoi des candidats utilise les tables de Berger, avec une "protection fédération". Pas très créatif, mais en tournoi fermé, ça a déjà fait ses preuves. Quel est le rapport avec votre Bundesliga appliquée?


Kisyfroth, le 16/02/2014 - 18:05:00
@JmBullon
T'as rien compris à ce que j'ai écrit. Désolé.


Kisyfroth, le 16/02/2014 - 18:06:01
Erreur, c'était Jb Mullon


Chemtov, le 16/02/2014 - 21:28:32
@EchecsN3Paris :
Mais je ne suis dans aucune commission ! On m'a seulement demandé de faire une enquête, au printemps, rien de plus.

Il est vrai que j'ai été destinataire des mails présentant les conclusions de la commission ''compétition''. Mais seulement ''pour info''. Le Top 12 n'était pas concerné par ces travaux.

Le président Diego Salazar sera présent à l'AG de la Ligue d'Alsace, samedi. Nous lui demanderons des explications.

J'ai déjà eu des retours de la part de MI d'autres clubs (non professionnels), catastrophés par cette attitude inique du CD.


JbMullon, le 16/02/2014 - 23:42:55
@Chemtov
De loin, on peine à comprendre des mots aussi forts que "antidémocratique" ou "inique" à propos de la décision que vous commentez.
Dans le processus de décision de la FFE, le CD est seul à voter. La Commission Technique quant à elle a un rôle d'application des décisions, et veille au bon déroulement des compétitions. Un rôle, donc, strictement technique, et loin de la politique sportive d'une fédé.
Si j'ai bien compris, les commissions non-statutaires présentent des suggestions qui "remontent" des clubs. J'imagine que c'est sur la base de votre enquête que cette commission a rédigé une proposition au Comité Directeur.
Mais comment s'étonner qu'un comité directeur de fédération sportive (démocratiquement élu avec toute légitimité), qui ajoute des critères politiques, financiers, ou de communication, puisse parfois prendre des décisions à l'encontre d'un sondage (!) dont le résultat à la fin de l'année 2013 montrait éventuellement une légère tendance vers une réforme de l'élite. Et je ne mentionne même pas le régulier changement d'avis de certains clubs interrogés...

Dès lors, me viennent deux questions:
- Le CD a-t-il bien fait de faire travailler sur le sujet du Top 12 et de sa réforme une commission (ou des commissions!) de personnes bénévoles, si c'est pour en rejeter le concept par 17 voix à 2 (score dont on comprend très bien que ce n'est pas la forme qui a posé problème, mais bien le fond de la question)?
- Si vous employez des mots si forts de sens pour commenter une décision qui, loin des arcanes fédéraux, est loin de paraître monstrueuse et antidémocratique, c'est que vous possédez sûrement d'autres éléments qui permettent de justifier votre opinion. Si tel est le cas, quels sont ces éléments?


PatriceVincens, le 17/02/2014 - 09:19:52
Question, le CD a-t-il définitivement rejeté les préconisations du groupe de travail relatif au Top 12, ou bien est-ce seulement pour la saison 2014/15 ? Si la formule du Top 12 venait à être réformée, ne serait-ce pas plutôt pour application en 2015/16, en même temps que celle espérée des autres divisions ?


Chemtov, le 17/02/2014 - 23:50:48
Je n'en sais absolument rien.

C'est samedi que Diego Salazar nous répondra (peut-être...).

Il pourra aussi entendre les extraits des courriers amers des joueurs déçus. Du style ''je suis hyper scandalisé...'' ou ''j'ai qu'une envie, redescendre du top 12'', etc...

Evidemment, il faudra aussi s'attendre à ce qu'un certain nombre de clubs ne votent pas le quitus au CD à l'AG fédérale 2014.

Ah...j'ai failli oublier...pour les demandes d'explication vocabulistique de JbMullon :

_pour ''antidémocratique'' : une décision démocratique ce n'est une décision votée par la majorité du CD. C'est une décision qui respecte les souhaits de la majorité des gens qui ont élus ce CD.
_ pour ''inique'' : qui manque à l'équité, qui est contraire à la justice. C'est bien cela? Non? Favoriser une poignée de petits pros au détriment des autres licenciés, titrés ou pas, qui aspirent un jour à pouvoir jouer en Top 12.
_ ''enquête'' : rien à voir avec un sondage qui ne concerne qu'une représentation statistique de la population. A l'exception d'un club (devinez lequel !), tous les clubs du Top 12 ont répondu à mon enquête, ainsi que tous les nouveaux promus, tout comme les anciens des deux top 12 précédents, ainsi qu'un bon nombre d'équipes de N1 et N2.
_ '' légitimité '' : je reprends quelques mots de ''little big man'' (mon petit grand frère, clin d'oeil à son ami nnnnnn) : '' Les étudiants de sociologie et de sciences politiques se sont vus poser plusieurs sujets de dissertation sur le thème : Légalité versus Légitimité. Il leur a été rappelé comme chaque année qu'une situation n'est légitime que si elle est acceptée par ceux qui en subissent les conséquences ''. (Extrait de ''http://echecs64.20minutes-blogs.fr/archive/2008/06/27/daniel-rosse-la-ffe.html#comments''
_ '' critères politiques, financiers ou de communication '' : Bien évidemment, c'est très important. Mais il doit s'agir des critères des clubs participants ! De leurs ligues et de leurs publics locals potentiels. Pourquoi des villes soutiendraient-elles des équipes qui ne jouent jamais à domicile ou à proximité? Il serait temps que les membres du CD comprennent enfin quels sont les vrais enjeux dans ces organisations multiples du Top 12.
_'' justifier mon opinion'': ??? Elle est bien bonne, celle-là ! Vous plaisantez? C'est aux membres du CD de justifier la leur ! Je pense justement avoir un peu plus de ''légitimité'' pour pouvoir m'exprimer !!


JbMullon, le 18/02/2014 - 19:41:14
Il ne s’agit pas de replacer le débat sur la question « pour ou contre la réforme du Top 12 ». Elle ne se résume d’ailleurs pas à polariser amateurs contre « poignée de petits pros » (sans doute vouliez-vous dire petite poignée de pros), et céder à la tentation d’un populisme primaire ne sera en rien constructif, même si c’est dans l’air du temps.
Quant à vos explications professorales, elles sont à mon avis symptomatiques de votre état d’esprit. Dès lors que l’on vous oppose une pensée contradictoire, vous semblez vouloir démontrer que votre interlocuteur ne comprend pas, ne sait pas, ne réfléchit pas, ou pire: est malhonnête.
Je sais ce que veut dire démocratique, je sais aussi ce que veut dire « enquête d’opinion ». Je confesse avoir du vérifier ce qu’était une « décision inique », ce sont sans doute mes nombreuses années à utiliser parfois le langage de banlieue parisienne qui m’ont envoyé sur une fausse piste.
Enfin, le sujet « légalité versus légitimité » est bien intéressant en effet, et dans le débat qui est le nôtre aujourd’hui, je n’avais pas attendu que vous citiez votre frère Jean-Luc pour réfléchir à la question.
Si l’on reprend comme base votre enquête du printemps, et attendu que, aussi versatile que l’opinion publique dans une société, la base interrogée a donné des réponses changeantes et ambigües qui n’ont permis de dégager aucune solution idéale, attendu également qu’un socle de clubs s’est prononcé pour le maintien de la formule actuelle, comment pouvez-vous prétendre que même si ce n’est pas leur formule idéale, de nombreux clubs n’acceptent pas du tout la formule actuelle ? Et donc la trouvent illégitime ? Une action légitime instaure une situation qui n’est pas forcément idéale pour soi, mais qui est acceptable par tous.

Je finis même par me demander si vous ne considérez pas que cette décision est illégale, quand vous menacez de ne pas donner quitus au CD. Si ne pas approuver un rapport moral est envisageable, ne pas donner quitus en Assemblée Générale est un acte lourd de conséquences pour l’équipe en place.

Manifestement, vous n’admettez pas que cette réforme n’ait pas lieu, alors que la décision du CD paraît à la fois démocratique et légitime. Si on vous avait laissé entendre que ce serait le cas je comprends votre courroux.



Chemtov, le 19/02/2014 - 01:15:28
@JbMullon : Je ne suis pas allé vous chercher. Vous m'avez interpellé, je vous réponds, comme je peux.

Concernant l'enquête, je serais très heureux que la FFE en fasse une nouvelle ! Mais apparemment, le CD de novembre, la CT de décembre et la commission spéciale de janvier ont jugé que ma première enquête était parfaitement valable puisqu'il a été décidé de travailler sur cette base (avec le résultat que l'on sait, soit un Top 12 en 4 phases.)

Bon...après...si le CD fait le contraire de ce qu'on lui préconise de faire... Voilà un acte lourd de conséquence.

Pour l'instant, nous attendons des explications. Après on verra... Mais il est clair qu'il faut clarifier les choses et qu'on ne peut pas continuer ce petit jeu-là.


Chemtov, le 22/02/2014 - 22:42:58
Aujourd'hui, en marge de l'AG de la Ligue d'Alsace, nous avons rencontré le président de la FFE.
Malheureusement ( et comme je m'y attendais un peu ), il n'y a rien de nouveau.

Le président confirme :
1) L'enquête menée au printemps a été reconnue comme pertinente. En plus, le club de Châlons ne souhaite pas non plus un Top 12 en 11 jours.
2) La commission technique a donc mandaté un sous-groupe pour étudier la faisabilité d'un top en deux, trois ou quatre périodes.
3) Cette sous-commission a préconisé quatre périodes.
4) Passage au vote du CD. Le président a voté pour le changement, mais...

le CD a voté contre !!

A chacun d'en tirer les leçons.


aristide, le 23/02/2014 - 19:04:48
C'est ce même CD qui a voté le maintien de l'interdiction de la NPAM pour certaines compétitions officielles destinées aux amateurs?

Ce n'est donc nullement surprenant!


erony, le 23/02/2014 - 20:19:45
Eh oui, Aristide. Vous aviez cru aux "promesses électorales" ? Pas moi. La différence d'âge, sans doute !


Chemtov, le 23/02/2014 - 20:34:53
Ah oui...J'avais déjà oublié cette autre absurdité. Il est vrai que depuis le début de la saison, j'ai fait 6 matchs nuls en équipe, sur 6 parties, avec propositions (même parfois assez précoces). Et heureusement cette histoire d'interdiction est complètement sortie des esprits (du moins partout où j'ai joué).

Mais au Championnat de France des jeunes, il faudra être vigilant...La Bête anti-NPAM risque de montrer de nouveau son nez...


erony, le 23/02/2014 - 21:53:13
Une sale Bête, en vérité. Comme celle de l' Apocalypse ?


Chemtov, le 24/02/2014 - 09:30:00
Non, non, Erony, pas celle-là. Celle des enfants barbus d'Aphrodite, elle est trop sympa ! La nôtre est plus fourbe, malsaine et pernicieuse. Elle rôde encore dans les CD, CA et certains corps arbitraux. J'espère qu'avec mes diaboliques 6,6 et 6 (parties, matchs nuls et propositions), je ne l'excite pas trop ! Ou plutôt si !

Concernant, les promesses électorales. Certes on y croit toujours qu'à moitié. Mais à l'époque, il fallait choisir entre la peste et le... non, pas le choléra. Disons la peste et la grippe. Pour moi, ce qui s'est passé ensuite ( comportement des perdants ) a bien confirmé la justesse du choix.

Espérons que la grippe cela se soigne encore... La question principale est de savoir si le CD actuel délire seulement à cause d'une petite fièvre passagère ou bien s'il a été contaminé par quelques bacilles résiduels.

Tiens, je viens d'apprendre la meilleure ! Le président aurait du s'opposer à une proposition de suppression de ... la Coupe de France !
Oï weh !!


PatriceVincens, le 25/02/2014 - 12:58:06
Sur le délicat sujet de la réforme du Top 12, c'est aussi et avant tout aux 12 clubs concernés de se manifester et de s'exprimer.
C'est comme pour la suppression de l'obligation d'aligner une féminine en N3. Je viens d'entendre de très vives critiques à ce sujet mais aux dires des contestataires de cette décision du CD, seuls 8% des clubs concernés auraient répondu ! Dès lors, quelle crédibilité peut avoir la base ?


Chemtov, le 25/02/2014 - 14:47:13
C'est vraiment tellement compliqué de la part du bureau de la FFE d'envoyer de nouveau une question par courrier aux 12 clubs et aux 3 qui montent ?

Question du genre : Vous êtes pour la formule actuelle ? Vous êtes contre ? En pièce jointe, un argumentaire de 15 lignes pour les défenseurs de la formule actuelle. Idem pour les rénovateurs, incluant la proposition du modèle alternatif (celui étudié par le sous-groupe de la CT mandaté à cet effet).

Avec une date limite pour la réponse. Et les clubs votent !

Lors de la dernière enquête que j'ai effectuée. J'ai eu 14 réponses sur 15 (en ce qui concerne les 12 du Top et les 3 promus).

Mais de nombreux clubs de NI avaient répondu aussi, notamment les anciens du TOP 12.

Il n'y avait pas photo !

A-t-on si peur de la vérité? Il faut juste l'aval du bureau et la signature du président pour éviter toute contestation.


RomainPicard, le 25/02/2014 - 18:20:50
Essentiellement composé d’amateurs et amis de (très) longue date, notre club (Migné-Echecs) a déjà souligné sa préférence pour un Top 12 étalé tout au long de la saison. Et ce, pas seulement pour des questions de facilité, de logistique et/ou de préférences personnelles (congés délicats pour les enseignants, les salariés du privé, parents, etc.) qui sont pourtant déjà un réel obstacle.

En fait, ce championnat en 12 jours d’affilée n’en est plus un et la formule a dénaturé cette compétition fédérale. Il s’agit bien plus d’un « tournoi par équipes » que d’un championnat. Avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur les retombées médiatiques/politiques et économiques, désormais réduites à leur portion congrue.

Sans parler des questions sportives et d’effectif : la majeure partie de notre effectif est composée de joueurs participant à toutes les rondes, et ce depuis quinze/vingt ans pour certains. Il est particulièrement éprouvant de jouer 11 rondes d’affilée face à des joueurs de 300 points de plus que vous et l’équité n’est pas respecté avec les clubs qui disposent d’un effectif pléthorique.

@Patrice Vincens : Migné-Echecs a toujours répondu de façon exhaustive lorsque la possibilité de s’exprimer lui a été donnée. Mais il est certain qu’un espace de communication commun (séminaire/réunion/fil de mail) fait défaut. Les idées pourraient être ainsi partagées, argumentées et une volonté commune pourrait émerger. Il me semble qu’il s’agit la du rôle des instances fédérales de mettre en place ce type de projet.

@Chemtov : Il est évident que l’opacité qui entoure les choix du CD ne facilite pas la légitimité des décisions qui y sont prises. Par ailleurs, je soutiens évidemment l’idée d’un nouveau sondage auprès des clubs de Top12 + clubs y ayant participé ces 3 dernières années.

Pour revenir au sujet de la Coup de France, il s’agit à nos yeux de la plus belle compétition fédérale. Injustement maltraitée par la fédération et la plupart des clubs. L’événement que vous évoquez au dernier CD est assez affligeant. Le désengagement progressif de la fédé ne peut faire office de politique générale.

@JBMullon : bien entendu, la décision prise n’est pas illégale. Si la majorité des clubs qui participent à la compétition souhaitent une formule à 12 sur 12 jours, il n’y a pas grand-chose à redire, sinon à exprimer notre opinion lorsqu’on nous la demande. Si un doute subsiste quant à la légitimité, c’est par le seul fait de l’opacité déjà évoquée précédemment.



JbMullon, le 25/02/2014 - 20:09:44
@RomainPicard
Tu as parfaitement résumé la situation. Chacun pourrait se faire une idée de cette décision si toutes les étapes de ce processus étaient transparentes:
- L'enquête et ses conclusions.
- Les conclusions de la CT et de son sous-groupe
- Les conclusions du CD

Tant que nous ne saurons pas exactement ce qui s'est dit et voté à chaque étape, il me paraît tout à fait impossible d'en juger la légitimité.

Par ailleurs, d'un point de vue "philosophique" (je n'ai pas trouvé mieux): le système fédéral n'étant pas une démocratie directe, peut-on exiger (même moralement) du Comité Directeur qu'il se plie aux opinions d'une courte majorité (si tant est qu'elle existe évidemment) à l'instant t, en proposant des réformes lourdes? Cela ne me paraît pas certain, je suis de ceux qui pensent que dans un système comme le notre, les électeurs accordent leur confiance à un comité directeur largement majoritaire, et que cette confiance doit être maintenue pour l'ensemble de leurs choix, même si certains, précisemment, nous deplaisent.

Il va de soi que ma remarque ne s'applique pas si au contraire, c'est un large consensus qui se dégage pour une réforme.


Kisyfroth, le 26/02/2014 - 01:28:34
Nous approchons des municipales qui auront lieu dans un mois. Elles ne servent pas à élire un maire comme beaucoup le pensent mais le conseil municipal. C'est ce dernier qui élit le maire, et parfois, il arrive que celui qui est élu en tête de liste, pour des raisons qui le regardent, ne soit pas le maire.
C'est tout à fait comme cela que fonctionne le fédération.
Une fois élu, le maire s'efforce de faire passer les idées qu'il a défendues, pour faire plaisir à ses électeurs. Et le plus souvent elles passent d'autant plus vite que leur coût est moindre.

Pour faire parvenir ses idées, le maire réunit ses partisans et leur explique pourquoi telle ou telle autre décision doit être prise. Ces réunions sont des "réunions de groupe" et ne concernent que les partisans du maire. Les autres, appelés opposition, n'ont rien à faire dans ces réunions et d'ailleurs, ils ont les leur.

Pour la mise en oeuvre de tout cela, le maire s'appuie sur une Mairie qui est son bras armé où il y a un personnel chargé d'appliquer ses décisions. Le personnel n'a pas à discuter les décisions votées par le conseil municipal mais de les appliquer.

Si le maire a vraiment envie de faire aboutir un projet, il met tout en oeuvre pour que le conseil municipal le vote

Enfin, si l'ancienne majorité a gardé quelques élus, ceux ci n'ont pas à donner des ordres au personnel de la mairie et encore moins au conseil municipal. Il n'ont pas non plus à vouloir les intimider.
De même, le personnel de la mairie n'a pas à donner d'ordre au conseil municipal. Il en est de même pour tous les rouages administratifs. Ceux qui s'opposent au fonctionnement municipal et qui veulent effrayer celui-ci doivent être mis sous l'éteignoir s'ils sont des élus ou sanctionnés s'ils font partie du personnel. Il existe d'ailleurs une règlementation en ce sens.

Que se passe-t-il maintenant si le maire n'arrive pas à mettre en place une politique , ou si son conseil s'oppose au plan d'action qu'il a défini ?
C'est simple, soit il démet ces élus qui en prennent à leur aise, soit il démissionne car on ne lui permet pas d'appliquer ce pour quoi il a été élu. Une nouvelle élection doit avoir lieu et c'est à lui de mieux choisir ses colistiers.

Dans un conseil municipal, cela se passe toujours ainsi lorsque des élus pensent d'abord à leurs intérêts personnels mais pas à l'intérêt collectif.

Enfin, un élu n'est pas digne de la confiance que ses électeurs ont placée en lui si ses actions vont à l'encontre de ce à quoi il s'est engagé.

Comparons maintenant la FFE à une mairie, et vous verrez immédiatement comment DS doit agir. Ne pas oser le faire c'est faire preuve de faiblesse. Je ne suis pas sûr que la FFE ait besoin d'un pouvoir faible.

Avec la valse hésitation en vigueur, on s'aperçoit que c'est le personnel de la mairie qui commande et le maire qui obtempère.

le personnel a déjà décidé que le TOP12 aura lieu du 30 mai au 9 juin 2015 . Ce calendrier a déjà été diffusé à toutes les ligues.

Je ne sais pas ce qu'en pense le maire.

Il y a un bug quelque part.





Brunico, le 26/02/2014 - 09:56:48
Cela me démange d'intervenir sur ce post car j'en ai beaucoup à dire mais je suis pas sûr d'y mettre les formes donc je m'abstiens, d'autres le font mieux que moi....

Une question quand même: c'est officiel ce 30 mai au 9 juin 2015 ??
C'est vraiment sympa de faire exprès de mettre ça en dehors de tout jour férié...
Vous rendez vous compte qu'en mai 2015 y'a:

1er mai férié ; 8mai férié; 14 mai férié; 25 mai férié...! (Tous ces jours étant bien évidemment des jours de semaine). Je mets aucun commentaire de plus.


Kisyfroth, le 26/02/2014 - 14:59:41
@Brunico:

Tu me sembles bien naïf.
Si on veut interdire un championnat aux amateurs véritables, il n'y a qu'un seul moyen d'y arriver: les tenir par ce qui caractérise leur statut d'amateur (ce sont des gens qui ont un métier en dehors de leur passion). Pour se débarrasser d'eux, il suffit d'organiser la compétition au moment où ils sont accaparés par leur travail. Ainsi il ne peuvent plus jouer car dans ce cas c'est soit leur salaire qui s'en ressent, soit leur capital de congés qui s'effrite notablement.

Maintenant, tu comprendras aussi pourquoi les véritables pros n'aiment pas se confronter aux amateurs doués: ces personnes leur grapilleraient trop de points Elo, mettant à mal leur statut fragile de professionnel. Et c'est exactement la raison pour laquelle les pros sont contre l'organisation du TOP12 sur l'ensemble de la saison, en particulier lors des week-ends. Plus il y a d'amateurs dangereux, plus ils ont à y perdre.

Il est plus que temps que le championnat de France des clubs redevienne ce pour quoi il a été conçu. Actuellement, ce championnat est remplacé de fait par les Internationaux de France par équipes de formations riches.
Tu noteras que je dis formation et pas club car si on a un club avec un état d'esprit club, on doit organiser un championnat avec une infrastructure "club" et non pas avec des nuées de mercenaires. La qualité de la formation d'un club se mesure à ce qu'il sait produire et non pas à ce qu'il sait importer. C'est comme l'économie: quand on ne produit plus rien et qu'on importe nos besoins, on court à la catastrophe. Certes, elle ne vient pas vite, c'est vrai mais elle n'en est pas moins inéluctable.




Matoù, le 26/02/2014 - 17:33:01
C'est pas faux.
A cela, et sans vouloir (bien au contraire !) défendre l'ancienne équipe, que penser d'une fédération dont le président et chaque membre du CD a été sollicité (individuellement par lettre recommandée) par un président de club de plus de 50 licenciés et que aucun d'entre eux n'a pris même la peine d'en accuser réception ?

On pourrait me rétorquer avec mauvaise foi que ces gens ont autre chose à faire que répondre à tous les courriers de licenciés, mais justement, il s'agit là d'un courrier de président de club aux membres dirigeants d'une fédération de clubs.
Cela donne une idée plus claire (s'il en était encore besoin) de l'idée qu'ont ces gens de leurs rôle, missions, obligations ou devoirs.

La chèvre broute à l'endroit où elle est attachée Proverbe africain.


Brunico, le 26/02/2014 - 17:40:22
@Kisyfroth

Je réponds juste à vis-à-vis de ce que tu as écrit au niveau des renforts : c’est plus complexe que ce que tu écris, je suis dans le circuit depuis fort bien longtemps d’ailleurs donc je commence à bien le savoir…

Mon club a eu l’habitude de faire une composition « mixte » avec des joueurs du cru formés au club dont je suis l’exemple d’ailleurs (début en régionale et mon niveau a monté avec la montée de l’équipe) et des renforts étrangers (je préfère à « mercenaires »).

Tout est un choix de casting aussi mais je peux te dire que j’ai beaucoup tiré des renforts étrangers, déjà car ils ont produit une émulation et de manière plus directe : ils m’ont donné des cours à certaines occasions lors de leurs venues pour les matchs. Enfin ils permettent quand même au club d’avoir des résultats supérieurs, et permettre à ses meilleurs joueurs « locaux » de jouer dans les plus hautes divisions, chose qui permet en plus de tout de les garder …



RomainPicard, le 26/02/2014 - 17:40:46
@JBMullon : On ne peut qu’espérer que les trois éléments que tu soulignes soient révélés dans leur totalité, même si je n’en espère pas tant. En tout cas, club pro ou amateur, il y a un consensus qui se dégage sur les moyens à mettre en œuvre pour parvenir à une décision légitime aux yeux de tous. C’est déjà un point sur lequel on peut s’appuyer.

En ce qui concerne les réflexions « politiques » (c’est pas mieux?) : les fonctions fédérales ne sont pas des mandats impératifs mais une transparence totale des processus de décision (ainsi que la mise en place de votes nominatifs) ne peut que renforcer l’impression de démocratie.

Ce qui est gênant dans cette affaire, c’est que la nouvelle équipe a prétendu qu’elle allait changer les choses, allant même jusqu’à convoquer des « experts ». Ceux-là même se rendent compte aujourd’hui que la montagne accouche d’une souris et que les membres du CD n’ont pas eu la moindre hésitation au moment de voter...contre l'avis des experts. D’où l’impression d’un double discours tenu par les dirigeants.

Au final, on ne sait toujours pas « qui pense quoi », donc le débat entre les clubs et les instances fédérales n’en est pas encore un. Je ne sais pas quel est le meilleur moyen pour établir ce dialogue (rencontre à la fédé, nouveau sondage, groupe de réflexion collégial,etc.) mais j’appuierai toute initiative.

@Brunico : on connaît déjà le lieu du Top 12 2015?

Et oui, il est un peu absurde d'opposer clubs pro et clubs amateurs car les frontières sont poreuses. Néanmoins les joueurs les plus pénalisés ont été les joueurs amateurs réguliers qui peinent à enchaîner onze matchs pour leur club comme ils l'ont toujours fait depuis des années. En gros, on nous incite à ne participer qu'à quelques matchs. Sacrée récompense après avoir gagné la N1!


Chemtov, le 26/02/2014 - 18:46:48
@Matoù : Même expérience pour moi. Je n'ai eu qu'une seule réponse à mon mail du 01.11.2013 invitant tous les membres du CD à étudier la question du Top 12.

Cette réponse provenait en plus d'un membre de l'ancienne équipe!

@Brunico : Un jour il faudra tout de même que d'autres prennent le relais ! Je pense que, pour ma part, j'en ai déjà assez fait.

Evidemment le choix du calendrier est l'ultime insulte à tous les non-pros. Plus de jour férié, plus de pont ! Un non-sens complet.

Incompétence totale ? Volonté d'écarter tous les gens qui bossent ? Un Top confisqué et réservé à quelques pros ? Auraient-ils oublié u'il faut tout de même 60 joueurs français ? (sans compter les remplaçants ! ).

Quelle folie !


JbMullon, le 26/02/2014 - 20:09:31
Question tout à fait innocente: la nouvelle équipe avait-elle intégré officiellement dans son programme la réforme du Top 12? Je n'en ai pas le souvenir.
J'ose imaginer qu'étant directement concerné par ce sujet et ayant suivi de près la campagne, je l'aurais relevé, mais je n'en suis pas sûr.


Kisyfroth, le 26/02/2014 - 21:12:17
@Chemtov et Brunico
Je ne partage pas ton avis sur le décompte des joueurs dans chaque équipe. En effet, le point 3.7.h du règlement est ainsi rédigé:"Au moins cinq des joueurs composant une équipe doivent posséder la nationalité française ou être ressortissants de l’Union Européenne résidant en France". Cela ne signifie donc pas qu'il faille 5 joueurs français. Par contre, il est obligatoire que l'on présente un joueur et une joueuse de nationalité française dotés du code fédération FRA. Ainsi, on peut avoir 3 joueurs hors CE, et 3 joueurs étrangers appartenant à la CE + les deux français décrits ci dessus. Les clubs ne sont donc tenus , pour tout le top 12, à présenter un minimum de 24 ressortissants français.
Je ne suis pas xénophobe mais dans ce cas, ce n'est plus un championnat de France des clubs. Je pense que 5 au moins ( ce qui signifie que la barre peut être relevée)des joueurs devraient être français et que les 3 autres pourraient ne pas l'âtre. Cela présente les avantages suivants:
- on privilégie tout de même les joueurs "du cru", ce qui permettrait aux jeunes loups français de tirer profit de cette situation ,
- permettre de voir quels sont les clubs réellement formateurs, même si je sais qu'on trouve assez peu de joueurs locaux dans les équipes du TOP,
- ne pas aller à l'encontre des retombées de l'arrêt Bosman.
- on conserve la possibilité aux forts joueurs titrés étrangers à participer à l'amélioration du niveau des joueurs français.

(une chose importante quand même: le fort joueur étranger participe à l'élévation du niveau des joueurs Français, certes, mais c'est quand même au joueur français de démontrer qu'il a été capable d'investir dans ce qui lui a été apporté et d'obtenir des succès traduisant cet état de fait; c'est ce que Brunico a évoqué).





Kisyfroth, le 26/02/2014 - 21:17:57
@ JbMullon
Ce n'est pas parce qu'un projet n'est pas inscrit dans le programme d'un candidat que celui ci est tenu de ne pas s'en approprier.
Bien au contraire ! Tout le monde sera heureux si ce "plus" pouvait aider à faire progresser les joueurs français.


Chemtov, le 26/02/2014 - 23:26:10
A mon avis, il n'y a pas de problème de joueurs étrangers. Les ''CEE'' résidants en France y sont pour bosser ou étudier. Je ne pense pas que nous avons des pros étrangers qui se domicilient en France, juste pour le Top 12. A vérifier...
Mais je ne crois pas que des clubs trichent ainsi.

Concernant les promesses de campagne de DS, je ne sais pas si la réforme du Top 12 était dans un programme écrit.

Mais en tous les cas il y avait bien un article de campagne, intégrant une forte opposition à cette formule actuelle sur le site DS 2013, signé par un co-listier officiel ( Pablo Ollier je crois ). Par ailleurs, mon interview sur ce même site de campagne ( dans lequel je demandais une réforme ) avait été préalablement validé par l'équipe de DS. Ensuite, lors de sa tournée nationale, notamment à Strasbourg, le candidat DS avait été bien clair à ce sujet ( souhait de réformer le Top ). Je crois que Brunico, comme d'autres joueurs, a aussi été rassuré par le candidat DS à ce sujet.

Enfin, l'enquête sur le Top 12 n'a pas été effectuée à mon initiative. C'est bien DS qui est allé me chercher pour cela. Le texte de présentation a aussi été préalablement validé par le président.

Bref, l'engagement et la volonté de changement du président pour une réforme (et c'est tout à son honneur) était indiscutables. Et, à l'époque, c'est tout de même le président qui faisait autorité.

Pour en revenir au quota de trois étrangers (hors CEE, non résidants, etc...), je trouve que c'est très bien. Effectivement cela permet à nos ''locaux'' de progresser, de s'enrichir techniquement et culturellement auprès de ces grands joueurs. Inversement, ces GM sont aussi très contents de ne pas toujours être entre eux pendant 12 jours ( rien de plus déprimant qu'un Top 12 avec 40 tronches de 2600... et les autres qui les imitent ! ).


JbMullon, le 27/02/2014 - 00:28:23
Merci pour ces précisions qui répondent à ma curiosité. Mais en effet, il est tout à fait envisageable de proposer une réforme sans en avoir parlé en campagne.
Ce qui est étonnant (pour le moins), c'est que le Top 12 dans sa formule actuelle a été défendu en CD par le président lui-même (DS) au CD de juin 2013 (avec intégration à la clé d'un ticket d'entrée à 15000€ pour le futur organisateur...) alors qu'il vous a préalablement demandé d'entamer une enquête et qu'il a voté pour la réforme en février 2014.
Etonnant aussi de savoir que le capitaine chalonnais de l'époque, mandaté pour répondre au nom de son club, s'était prononcé pour la formule actuelle (en admettant etre ouvert à une formule à deux phases) si son directeur (DS) était profondément contre.
Et je précise que je ne remets pas du tout en cause les propos de Chemtov. Je suppose simplement que tout n'est pas clair dans la réelle volonté des uns et des autres. Enfin surtout des uns :)

A mon avis, tout est à refaire dans la méthodologie de ce projet de réforme du Top 12, si le CD souhaite réétudier la question. Je suis parfaitement d'accord qu'il doit se dégager un consensus sur la formule pour que personne ne se sente spolié par une décision... illégitime.




Chemtov, le 27/02/2014 - 01:39:59
@ JbMullon : Le CD de juin 2013 a d'abord indiqué que la formule ne pouvait être changée pour la saison 2013-2014, car certains clubs avaient déjà conclu des contrats avec leurs joueurs.

Dès lors que le Top 2013-2014 allait devoir s'organiser avec la même formule, il était donc compréhensible que DS propose une tentative d'optimisation (le projet des 15 000 euros) (projet qui, à mon avis, est une erreur).

Concernant Châlons : J'ai eu des échanges ( 4 ou 5 mails, parfois très longs ) très cordiaux et intéressants avec Romain Edouard. ( Je les ai gardés, bien sûr, comme les dizaines d'autres, reçus lors de cette enquête ).

Après un certain temps, Romain a reconnu quelques uns de mes arguments. Son choix final s'est bien fixé sur le Top 12, mais fractionné en deux phases. La position de DS, c'était deux ou trois phases ('' pour donner la chance aux différents club d'organiser'' sic, DS via RE). Donc, pour Châlons, les deux positions (DS et RE) n'étaient plus très éloignées.

En tous les cas, la formule des ''11 ou 12 jours de suite'' était bien ressentie par tous comme une injustice ( vis-à-vis des amateurs et des clubs souhaitant organiser ).

Mais je vois en fait que vous êtes aussi de très bonne volonté pour cette réforme. Pourquoi donc ne pas participer aussi à une ''mobilisation des consciences'', afin que s'estompe cette crise, mauvaise pour tous ( pros et amateurs ).

Que pourrions-nous proposer pour '' tout refaire dans la méthodologie de ce projet de réforme du Top 12 '' ?

Sans malice, tout-à-fait sérieusement, je vous propose d'y travailler ensemble.


PatriceVincens, le 27/02/2014 - 09:03:10
Au-delà de la seule formule du Top 12, il serait bon que les membres du CD et de la CT, ainsi que les dirigeants de clubs, aient une vision globale des choses, mettent en oeuvre une refonte générale des interclubs et ne se contentent pas de replâtrages ponctuels ici ou là.
Le Top 12 certes, mais aussi la restructuration des N1, N2 et N3 (système en 4-8-16, limitation du nombre de montées et de descentes, etc ...), régionalisation de la N4 (promise par les 2 candidats), etc ...
Pour que ces réformes soient applicables dès la saison 2015/16, il est impératif que des décisions soient prises dans les 4 mois qui viennent (CT de Mai et CD de Juin).


Matoù, le 27/02/2014 - 16:10:48
Peut-être aussi serait-il bon (bien que nouveau) que les présidents de clubs (dont subitement on se souvient à l'approche des élections) aient une vision globale et si ils le souhaitent détaillée des actions et positions des membres du CD et de la CT... mais ça, c'est dans un autre monde.


RomainPicard, le 27/02/2014 - 18:39:34
@ Chemtov: Vous proposez un axe de travail bilatéral Chemtov-JbM, ou bien vous conviez l'ensemble des parties prenantes motivées à se pencher sur la question?


Kisyfroth, le 27/02/2014 - 19:50:52
En 2012, les Pros ont imposé à la FFE de ne pas jouer de départage au National masculin. Peu importe la raison, la FFE a accepté la situation.
En 2014, les amateurs vont ils réussir à faire front commun pour imposer à la FFE une compétition équitable ?
Quand on pense que la FFE est - en théorie - là pour celà, cela devient surréaliste.


JbMullon, le 27/02/2014 - 21:43:13
@Chemtov
Je suis d'autant plus d'accord que j'avais pensé vous le proposer, mais j'avais peur que vous preniez cela pour une grosse plaisanterie.
Je suis prêt à contribuer autant que je le pourrai pour que chacun accepte sereinement toutes les décisions passées et futures. Donc si vous en êtes d'accord, on peut essayer de déterminer les axes de cette méthodologie. Vous et ceux que ça intéresse (réponse à RomainPicard).
Mais entendons nous bien: il s'agit bien de définir les étapes de cette discussion, et non pas de travailler sur l'aspect technique des choses, ce que les commissions ont du déjà faire.
Je vous contacte en privé pour la suite.



Chemtov, le 28/02/2014 - 14:20:45
@ JbMullon :
Merci ! J'ai bien reçu votre mail et nous pourrons effectivement ouvrir ce dialogue prochainement, faire le point, voir les perspectives d'avenir.

@ tous :
Dernière minute ( notification de Sylvain Rivier aux NI et NII, il y a moins d'une heure ) :
Le président de la FFE a signifié à M. Sylvain Rivier sa décision de mettre fin à ses fonctions de directeur des compétitions interclubs.

Samedi dernier, DS m'a parlé de ''risque d'implosion'', au plus niveau... Est-ce que cela a un rapport ? Mystère... Wait and see...


Brunico, le 28/02/2014 - 18:40:54
@chemtov :
Ma phrase (26/02/2014 - 09:56:48 ) donnait peut être l’impression que je laisse le boulot aux autres et que je me défile, j’espère que ce n’est pas ainsi que ça a été interprété. Je voulais plutôt dire que je trouve qu’on a tendance à plus se lâcher sur un forum donc je préfère limiter mes interventions. J’étais d’ailleurs sur le coup d’une petite colère quand j’ai vu que le top 12 2015 allait être joué sur aucun jour férié donc j’ai bien fait de ne pas écrire « trop » ce jour là…

Après c’est vrai que j’ai volontairement toujours voulu ne pas trop m’investir "politiquement parlant" aux échecs car pour le moment j’utilise mon temps disponible, en dehors de mon travail, pour essayer d’améliorer mon jeu lors de ces années importantes vers la trentaine, plutôt que de passer mon temps dans des comités.

Il n’est en revanche pas exclu plus tard que je m’investisse peut être un peu plus dans le domaine « politique » de la fédé et des commissions. Puis après tout je pense que c’est mieux de le faire lorsqu’on a beaucoup de recul et d’expérience donc ça pourrait être fort bien adapté plus tard.

Sur le très court terme je peux toutefois proposer un témoignage de fort joueur amateur, si besoin est, et le joindre à une quelconque enquête...



Kisyfroth, le 04/03/2014 - 14:01:46
En attendant, cela n'a pas l'air de bouger puisque les dates officielles de la compétition sont définitives. La preuve est là:



JR_Koch, le 04/03/2014 - 15:00:04
Un rapide coup d'oeil à ce calendrier, et je vois que ce n'est pas la seule aberration : le Championnat de France des jeunes est, pour la troisième fois en quatre ans, hors des vacances scolaires de la zone B (2012, 2013, et donc 2015).
Avec le Top 12 en-dehors des jours fériés, ça commence à faire beaucoup.
De qui se moque-t-on ?


Chemtov, le 06/03/2014 - 23:50:27
@Brunico, JR_Koch et autres...: Je reçois d'autres messages indignés. Il faut faire entendre vos voix. Mais comment ?

@PatriceVincens : Presque la même question pour répondre à votre phrase du 25.02 à 12h58 : ''Sur le délicat sujet de la réforme du Top 12, c'est aussi et avant tout aux 12 clubs concernés de se manifester et de s'exprimer.''

D'accord, mais il faut savoir qu'il y a une sorte de résignation, de déprime, voire d'écoeurement de la part des joueurs et des dirigeants de ces clubs face à l'incompréhension des problèmes par le CD et la CT.

On a déjà essayé pas mal de choses! Non? Et maintenant? Il paraît que notre Secrétaire Générale nous lit. Tant mieux...alors le salut viendra-t-il de l'intérieur même de la forteresse fédérale ? Inch allah !

Bon...pour l'instant, sur le Top 12, une petite lueur d'espoir avec l'initiative de JbMullon et RomainPicard d'étudier le problème (avec, peut-être, comme conséquence inattendue, un rapprochement historique entre Clichy et Strasbourg, après 30 ans de brouille !).




erony, le 07/03/2014 - 00:00:43
Bah Chemtov ! Il ne faut pas exagérer l'importance du 10 février 1985 !


Chemtov, le 07/03/2014 - 00:53:45
@Erony: Bigre ! Le 10.02.85 ? Etait-ce un match Clichy-Strasbourg ? (Je suppose gagné par Clichy). Non, vraiment, je n'ai ni archive, ni souvenir de ce jour.

Non, pour moi la ''brouille'' historique n'a pas commencé avec une quelconque déconvenue sportive, somme toute, très normale. Ce genre de rivalité sportive avait toujours existé entre Paris (Caissa, Etoile-Echecs, Rive gauche, etc...) et Strasbourg.

Non. C'est plutôt une infamie anti-sportive, survenue en juin 1986 (Finale de Coupe de France), qui nous a fait découvrir le vrai visage d'un futur ex-président.

Bon... par la suite, avec le temps, les blessures se sont refermées et l'acte odieux fut presqu'amnistié (mais pas oublié !). Bien évidemment les joueurs du club de Clichy, pendant des décennies, n'étaient pas coupables du comportement de leur boss. D'ailleurs la plupart n'avaient pas à porter la marque indigne ''Clichy'', puisqu'ils changeaient fréquemment de clubs. D'autres, pourtant contemporains de l'époque du drame, avaient considérablement changé et étaient devenus des gens respectables et pour certains, presque sympathiques.

Cependant, pour je ne sais quelle raison, peut-être à cause d'un complexe de culpabilité refoulé et parce qu'il savait que nous connaissions son vrai visage, le '' boss'', monté en grade, a continué d'entretenir cette antipathie irrationnelle. Il a fait croire que des oppositions politiques et sportives de Strasbourg étaient motivées par cette ancienne rivalité Clichy-Strasbourg.(En 2008, lors de la finale de la Coupe de France, il avait encore refusé de nous serrer la main. Bon...c'est vrai que je lui avais un peu plombé son projet de Top 12...C'est Léo Battesti qui avait du le remplacer pour le discours).

Bon...maintenant que le vilain monsieur est parti, espérons que s'ouvre une nouvelle ère, sportive, sereine et sans conflits. Vive Clichy !


Brunico, le 13/03/2014 - 15:05:47
@Chemtov: je suis pas sûr d'avoir ma référence historique bien en tête (j'avais deux ans en 1986). Tu fais référence au coup où il y avait eu une grève d'avion et que vous étiez arrivés un jour en retard pour la finale de la coupe de France et du coup le match n'avait pas eu lieu c'est bien ça ?
Il me semble avoir lu quelques détails de cette histoire sur internet mais j'en connais pas trop les détails. Bref je pourrai toujours te poser la question la prochaine fois que nous nous croisons de toute façon...


Chemtov, le 13/03/2014 - 21:23:06
Il me semble en fait que c'était en 1987. Il ne s'agissait pas d'un jour de retard, mais environ d'une heure !

C'est une longue histoire... Là je n'ai pas trop le temps de revenir là-dessus.


Kisyfroth, le 27/03/2014 - 09:42:25
A quand la pro league ?
(juste pour laisser les amateurs tranquilles).

Ne pas la créer c'est reconnaître que les Echecs sont une voie en forme de cul de sac.
Son capotage montrera aussi que les pros ne sont rien, voire incapables de se gérer eux-même.



yvechecs, le 27/03/2014 - 10:01:57
pour créer une ligue professionnelle, il faut que la fédération soit fédération délégataire, ce qui n'est toujours pas le cas !


Kisyfroth, le 27/03/2014 - 11:44:20
C'est exactement la réponse que j'attendais.... pour ne pas avoir à le dire moi-même.
Il faut toujours ferrer le poisson avant de le capturer.

Ainsi, on peut comprendre pourquoi on fait deux poids et deux mesures quand on parle compétitions et championnats par équipes.

On ne peut pas vivre des Echecs en France ni faire de son talent, dans ce domaine, un métier.

Bien sûr, si on confie à un "pro" des travaux annexes, il pourra toujours être employé dans le cadre d'un autre registre professionnel. Toutefois, ne perdons pas de vue que de confier des travaux administratifs à une telle personne , c'est l'éloigner de son entraînement et de son développement personnel. C'est donc contre-productif.

Est-ce alors une raison pour fausser les compétitions ?

Un amateur qui bat des pros en voulant rester un amateur a, à mon sens, bien plus de mérite qu'un pro qui n'a qu'à s'occuper de son propre entretien (je veux dire par là : entraînements, tournois, etc.)

Il est donc particulièrement hypocrite de vouloir faire croire qu'il y a une once de fair-play ou plus simplement d'équité dans une compétition où tout est fait pour empêcher les véritables amateurs de participer.

Vu la confirmation faite par Sylvain, ce n'est pas demain la veille que cela puisse changer, puisqu'on n'a aucune chance de devenir une fédération délégataire et d'avoir un véritable secteur professionnel.

Il est donc nécessaire de mettre fin à cette situation inéquitable et de régénérer un "championnat National par équipes" véritable, étalé tout au long de l'année en profitant au maximum des jours fériés.




Kisyfroth, le 03/04/2014 - 13:09:34
Un silence aveuglant ( à défaut d'assourdissant ) ...


yvechecs, le 03/04/2014 - 15:07:47
A part le secteur haut niveau jeunes, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. La FFE est sur tous les fronts avec ses 160 bénévoles. Ceux qui ont assisté à l'Assemblée Générale de samedi dernier le savent bien...


Chemtov, le 05/04/2014 - 01:14:10
159, pas 160.

Mais vous devriez être content. Puisqu'en matière de compétitions interclubs, votre proposition de calendrier ultra-pro a été adoptée par le CD pour 2014-2015.

Ceci dit, vous auriez pu faire l'économie d'une cohabitation, avec l'équipe Salazar, car il aurait suffi, lors des élections, de demander à cette équipe si elle préconisait aussi un calendrier pareil, excluant, de fait, les joueurs non-pros.

Si le CD actuel, alors équipe de campagne, avait confirmé ce choix dans son programme, je ne pense pas qu'il aurait obtenu ces 17 voix d'avance, indispensables pour la victoire finale.


papymotard, le 07/04/2014 - 07:36:19
Je me demande combien de joueurs ont participé à cette dernière journée de championnat.

En tous les cas il n'y a rien sur le site de la FFE en première page, pourtant, ils doivent se douter que pour arriver à joueur en top 12, il y a des marches à gravire.


Kisyfroth, le 07/04/2014 - 13:38:49
Tu peux traduire ?


Kisyfroth, le 17/04/2014 - 12:01:51
Tous les clubs - ou presque - ont dû recevoir un document composé de 5 fichiers pdf et qui aurait dû être présenté à l'ensemble des huiles de la FFE.
Bernard m'a dit que cette présentation ne s'est pas faite du fait d'une prétendue brutalité dans les propos de ce document.

Il me dit que la FFE doit avoir de sacrés soucis avec la com: plus de 130 adresses de présidents de clubs seraient erronées.....

Reste maintenant aux dirigeants à le diffuser d'autant que les palmares complets y figurent ainsi que des statistiques intéressantes.

Il n'a pas voulu le diffuser avant l'AG mais je me demande bien pourquoi.


Mynhoss, le 18/04/2014 - 20:20:33
Document impressionnant et instructif, un grand merci à l'auteur Bernard SOJKA !

Je ne savais pas pour qui voter la dernière fois mais je sais pour qui désormais !

Concernant les licences, voici un passage :

"Et que dire du nombre de licenciés ?
Si on veut comparer des choses comparables, force est de reconnaître que de 16833 joueurs en 1979 on est arrivé à un
peu plus de 26000 joueurs en 2012, soit une augmentation linéaire moyenne de moins de 250 nouveaux licenciés par
an.... soit 10 nouveaux licenciés par ligue et par an. Quelle efficacité !
Avec le recul, on peut affirmer que le but n'est pas atteint."

La licence B n'est pas comptabilisée dans le document, et ça me fâche, c'est pourquoi je suis pour qu'on oblige la licence A même pour des tournois rapides/blitz.

Par contre, on pourrait ne plus reverser 1 euro/joueur/tournoi à la FFE lors des blitz (c'est déjà le cas pour les rapides).

J'ajouterai qu'il faut créer le même système que le challenge BNP/blitz avec des parties rapides voire lentes aussi.

Bref, il faut créer des compétitions "stimulantes" (l'auteur du document parle aussi de créer un championnat parallèle des clubs avec des équipes de quatre joueurs pour que tous les clubs, petits ou grands puissent participer !

Une autre de mes idées serait que chaque comité ait un employé en Plan Sport Emploi. Cet employé serait neutre pour ne pas favoriser que son club et son salaire à long terme serait en fonction du nombre de licences du département. Sa tâche serait de travailler aussi dans des communes sans club et d'en créer.

Je pense qu'il faut professionnaliser un maximum de choses car un club avec un salarié, c'est un club qui ne disparaîtra normalement jamais !





Kisyfroth, le 18/04/2014 - 21:28:39
En 1979, il n'y avait pas de licence B.
Par contre, selon des documents FFE, il y avait bien une licence scolaire qui comptait pour un seul membre quel que soit le nombre de scolaires licenciés dans l'établissement.
Si on tenait compte du nombre réel de joueurs, on aurait alors eu un chiffre nettement supérieur à 16833. Donc, la progression linéaire annuelle moyenne serait bien plus faible que le chiffre flatteur de 10 licenciés nouveaux par an.

Il m'a dit avoir reçu plus d'une centaine de mails de présidents de petits clubs uniquement. Finalement pour un millier de clubs environ, cela ne fait pas beaucoup. Il a même reçu des mails des DOM-TOM. Pourtant, ces clubs ne jouent pas en Interclubs.


Chemtov, le 28/04/2014 - 00:06:18
Réforme des Compétitions Interclubs :
Marseille vient de réformer le Top 12 en Top 11 ( forfait général ). A qui le tour ?


Zorglub, le 28/04/2014 - 01:01:35
Je n'ai pas vu de lien du forfait de Marseille sur le site de la fédé. As tu des sources chemtov stp ?


Chemtov, le 28/04/2014 - 08:36:50
Courrier de la DTN aux responsables des clubs du Top 12.

''....L'équipe de Marseille Échecs déclare forfait pour l'ensemble de la compétition.
Le TOP 12 2014 se jouera donc à 11 équipes, avec une équipe exempte à chaque ronde...''.




Kisyfroth, le 30/04/2014 - 10:18:40
Encore un "PLUS" pour l'image de la FFE.

Si les championnats s'étaient joués en version "amateur", l'info serait tombée en début de saison et aujourd'hui aurait été oubliée.
En mode "PRO", cela peut avoir un retentissement néfaste et les organisateurs qui n'y peuvent rien auront du mal à justifier la décision du club phocéen.

On a convenu que les Echecs seraient un sport. Qui sait dire quel est le dernier club qui a jeté l'éponge dans les grands sports , en quelle année et dans quelle discipline ?
Marseille a démontré qu'il n'était pas possible d'avoir des professionnels aux Echecs en France. Ils ne sont pas assez sérieux. En attendant, ils ont gâché la place d'un autre club qui a dû évoluer en Nationale I.

Elle a tout pour plaire cette formule du TOP 12.


Kisyfroth, le 02/05/2014 - 09:40:04
Enfin une réforme et qui vient du côté de Dieu le Père.

Selon les fuites de Pampers, après le ler juillet, il ne faudra plus 9 parties pour recevoir le sigle cf. 5 suffiront.

D'autre part k passerait à 40 pour les 30 premières parties ainsi que pour les jeunes de moins de 18 ans et tant qu'ils n'auront pas atteint 2300.

Pour les autres cas (;o)joke!), il reste à 10 si on a atteint une fois dans sa vie 2400.
Autrement, k passe à 20.

En d'autre termes, la FIDE est bien plus réformatrice et nettement moins frileuse que la CT ou le CD de la FFE.




Pintadou, le 02/05/2014 - 10:11:03
quel intérêt? qu'il y ait plus de joueurs classés fide? Que les elos gonflent à vue d'oeil?
K40 pour les jeunes jusqu'à 2300 au lieu du cas 15 ça va faire des fluctuations importantes!


JLuc74, le 02/05/2014 - 11:06:31
@Kisyfroth : quelles sont tes sources ?

@Pintadou : Qu'il y ait plus de joueurs classés FIDE ? Oui, si il ne suffit que de 5 parties.

Pour ce qui concerne l'augmentation de K pour les jeunes ça me semble une très bonne chose, voire indispensable. Beaucoup de jeunes progressent tout simplement bien plus vite que leurs classements. On en voit qui sont classés 1500-1600 battre régulièrement des 1800 adultes et ne pas voir leurs classements progresser tant que ça puisqu'ils rencontrent régulièrement des jeunes joueurs également sous-classés. C'est de la déflation.

Si j'en crois les stats que j'ai sur le sujet le classement moyen des joueurs français F ou N aurait perdu une dizaine de points depuis le mois d'Août, c'est énorme.




Kisyfroth, le 02/05/2014 - 22:28:44
@ JLuc74: T'es du KGB ? C'est Dieu le Père.
Maintenant, tu pourras toujours contrôler Pampers une fois le mois d'août arrivé.

Une autre fuite?
Pour les parties rapides, ce sera le même tarif qu'en Blitz en cas de coup irrégulier.


GBel, le 02/05/2014 - 22:53:29
A combien la note de ce forfait général ?


Chemtov, le 03/05/2014 - 00:19:12
'' En cas de forfait général dans les compétitions nationales déclaré avant le début de la compétition, aucune pénalité financière n’est prononcée.''

Mais.... :
'' Dans le Championnat de France des Clubs, le début officiel de la compétition (première ronde de Nationale 1) est le même pour toutes les divisions, y compris le TOP 12, même si celui-ci se joue plus tard dans la saison.''

Donc ....:
'' tout forfait d'une équipe sera sanctionné par l'amende suivante : 1 500 € en Top 12 '' et '' Cette amende sera doublée si le forfait a lieu à la dernière ronde.''

Mais il est ausi mentionné... :
'' Sauf cas de force majeure reconnu par le directeur de la compétition ''

Donc c'est une question de négociation avec la FFE. Parce que 11 rondes à 1500 euros, cela ferait un peu cher, surtout pour un club qui ne peut plus aligner d'équipe faute de subvention.


Kisyfroth, le 03/05/2014 - 10:15:47
Est on sûr de cette lecture du règlement?
Je pense que forfait général signifie qu'on fait forfait une fois pour toutes et que l'on disparaît définitivement de la compétition du niveau où on se trouve. A mon avis, on ne fait pas onze forfaits.
A découpler aussi des forfaits individuels.
J'imagine que les 1500 euros sont une somme forfaitaire qu'on ne paye qu'une seule fois.
Dans les règlements sportifs des autres fédérations, il y a des règlements financiers et tous les cas - y compris les plus originaux - sont détaillés dans des tableaux, ce qui fait que chacun sait à quoi on peut s'attendre en cas d'infraction.

On n'a rien de tel et du coup tout devient imaginable.

Par contre, si on va voir le site de la FIDE, son règlement financier est très clair. Et le fin du fin, c'est d'inventer de nouvelles "taxations" avec bien sûr des plafonds, ce qui rend cette taxe nouvelle un peu moins antipathique.....

Quant aux mauvais payeurs, passé le délai imparti, ils sont purement et simplement virés: un bon moyen pour que les ressortissants d'une fédération récalcitrante agissent pour régler ce problème , .... quitte à changer les responsables en place. Cette technique date d'avant Campomanes.




Chemtov, le 03/05/2014 - 12:19:11
Le forfait pour une seule ronde serait à la même hauteur que le forfait général ? ( Tant mieux pour Marseille. C'est ce que je leur souhaite ) Mais il me semble que dans les années passées, les forfaits ( généraux ), d'autres équipes, se sont négociés sur des sommes plus importantes.


Chemtov, le 13/05/2014 - 00:27:16
Pour en revenir un peu au sujet principal ( Réforme des Compétitions Interclubs ), il est intéressant de voir que le sujet du Top 12 ( Equipe / Haut niveau) a enfin sensibilisé pas mal de monde.

Est-ce en raison de la situation économique très difficile pour les clubs ? Ou bien, certains ne supporteraient plus la situation d'injustice et d'inégalité entre ces clubs ? On ne sait pas précisément. En tous les cas, les choses bougent un peu.

Changement d'attitude à la FFE, projet de réunifier tout le championnat, mea culpa de pas mal de membres du CD sur le calendrier de l'an prochain (sans aucun jour férié), discussion entre les clubs, nouvelle enquête concoctée par nos amis de FE, JB et Romain.

Même s'il y a plusieurs démarches et projets différents en même temps...tant mieux !

Ci-dessous, pour les personnes concernées par le championnat, joueurs actuels, anciens ou futurs, (il y en a pas mal sur le forum), le message public de Jean-Baptiste :


Bonjour,

Ces derniers mois, la FFE s'est interrogée sur son approche des compétitions interclubs .
Un débat passionné sur le championnat par équipe de première division a ensuite eu lieu sur le forum France-Echecs entre, notamment, Daniel Roos (CE Strasbourg), Romain Picard (Migné Echecs) et moi-même.
Le fond de ce débat était de chercher à comprendre si le choix ultime du comité Directeur de la FFE (maintien de la formule actuelle du Top 12) était, sinon majoritaire, légitime pour tout le monde. Pour chaque club, pour chaque dirigeant, pour chaque joueur.
Au terme de nos échanges, nous avons décidé tous les trois (avec le soutien de la FFE) de solliciter tous les joueurs concernés ces trois dernières saisons par ce championnat, et de vous proposer un questionnaire que nous avons souhaité neutre et relativement exhaustif.
Il y a environ un an, les responsables de nombreux clubs avaient été appelés à se prononcer dans le cadre d'une enquête menée par Daniel Roos.
Cette nouvelle enquête vise chacun des licenciés concernés sur le championnat (sa formule, son organisation,etc) mais aussi sur le haut-niveau en général.
Nous espérons que ce questionnaire nous permettra d'élaborer une synthèse utile pour le comité directeur, pour qu'à l'avenir, chacune de ses décisions concernant le haut-niveau soit conforme à son actualité, logique et transparente pour tous .

Merci de faire circuler l'enquête auprès de tous les joueurs de votre club concernés (amateurs ou professionnels), et de les inciter à s'identifier en début de questionnaire, même si ce n'est pas obligatoire. Cette enquête n'aura de valeur que si le plus grand nombre répond avec intérêt.

L'enquête se trouve ici: http://enquetes.ffechecs.fr/index.php/529586/lang-fr

Merci pour votre collaboration,

Cordialement,

Jean-Baptiste Mullon (Clichy Echecs 92)



Kisyfroth, le 20/05/2014 - 20:24:44
Il y aura bien une réforme mais je n'arrive pas à en savoir davantage. Les fuites de Pampers m'ont simplement fait savoir que la surprise serait HENAURME et pas ce à quoi l'on pourrait s'attendre. En un mot, cela génèrera de la glose.


Chemtov, le 16/06/2014 - 15:40:59
J'en doute de plus en plus. Dernière magnifique explication que j'ai pu lire, ce matin ( enfin !), sur les changements à faire: '' 0n ne peut pas... parce que cela n'est pas possible ''. Argumentation irréfutable.

Même si un système est à la limite de l'illégalité et s'il est de toute évidence profondément injuste, on préfère se cacher derrière de mystérieux règlements, que l'on ne peut présenter, afin de faire perdurer la situation en l'état.

La réalité, en fait, c'est une formidable inertie et un manque manifeste de volonté de travailler de nos élus et employés.


PatriceVincens, le 21/06/2014 - 06:39:09
C'est le Jour J ! C'est donc aujourd'hui et demain que le CD de la FFE votera la formule qui sera appliquée à la pyramide des Interclubs à partir de la saison 2015/16.


GBel, le 21/06/2014 - 08:39:15
j'espère qu'ils prendront la bonne décision après la victoire euphorisante de l'équipe de France de foot !


Chemtov, le 22/06/2014 - 01:43:17
Le moment de vérité ?

Je pense connaître ce projet qui pourrait susciter une HENAURME surprise comme l'indique Kisyfroth. Mais je crains que le CD ne continue dans la frilosité.

Au mieux, le CD suivra peut-être la recommandation ( enterrée ) que PhilippeCh nous indiquait, dans ce fil ( le 14.02.2014 à 10h25 ) provenant de sa commission d'experts de la CT qui: ''a étudié toutes les possibilités et a au final préconisé au comité directeur : un TOP12 sur 4 phases, sur les mêmes week-ends que les autres dates interclubs de décembre à avril... Ce qui (entre autres avantages) arrangeait l'ensemble des joueurs non-pros qui n'avaient au maximum que 3 vendredis de RTT à prendre pour jouer la compét... A+Christophe ''

Quant à la ''victoire euphorisante'', mentionnée par GBel, qui influencerait de bonnes décisions, je reste aussi sceptique. Pour moi, la soirée de vendredi, c'était plutôt affligeant ( Gabisubis sait ce que je pense du foot ...).



bzh92, le 22/06/2014 - 22:14:18
Toujours pas de résultats de la décision du CD?


Kisyfroth, le 17/07/2014 - 11:05:43
De nombreux clubs se sont plaints du décalage entre la période de prise de licences et de celle de la date limite d'inscription des équipes aux championnats nationaux.

Voilà ce qui se passe au foot:
La saison est considérée achevée après la dernière journée de championnat et les licences peuvent dès lors être prises pour la saison suivante. La FFF ne délivre les licences qu'après examen du dossier fourni par les clubs pour chaque joueur.
La date officielle de début de validité d'une licence est le 15 juillet .
En gros, elles existent sous deux formes, l'une délivrée au joueur et l'autre consultable sur internet, dans le sous-site Footclubs.
Chaque club doit fournir une photo pour chaque joueur dans les conditions suivantes:
"Article 2 bis – Photographie
Sauf si elle figure déjà dans Footclubs, les clubs doivent joindre en pièce jointe de la
demande de licence la photographie de son bénéficiaire.
Cette photographie doit respecter les caractéristiques suivantes, un contrôle étant effectué
par l’instance chargée de la délivrance de la licence :
1- Format
La photo doit être un portrait d’identité dans le sens vertical, numérisé au format JPEG :
scan d’une photo d’identité (200 DPI/PPP) ou prise de vue avec un appareil photo
numérique, une webcam ou le cas échéant un téléphone mobile (2 Méga Pixels).
2 - Qualité de la photo
La photo doit être nette, sans surcharge ou altération.
3 – Couleur, luminosité et contraste
La photo, en couleurs, doit présenter ni sur-exposition, ni sous-exposition (éclairage de
face, correctement contrastée, sans ombre portée sur le visage ou en arrière-plan).
4 – Fond
Le fond doit être uni, de couleur claire.
5 - Tête, visage et yeux
La tête doit être nue, les couvre-chefs sont interdits. Le visage doit être dégagé, les yeux
visibles et ouverts (sans « yeux rouges »).
6 – Regard, position de la tête et expression
Le sujet doit présenter son visage face à l'objectif, la tête droite (expression neutre,
bouche fermée). Il doit fixer l'objectif.
7 - Lunettes et montures
La monture ne doit pas masquer les yeux. Les verres teintés (ou colorés) sont interdits.
8 – Taille du fichier
Pour transmettre la photo dans Footclubs, la taille du fichier ne doit pas excéder 1,2 Méga
Octets.
En cas de refus de la photographie par l’instance chargée de la délivrance de la licence, le
club demandeur reçoit une notification électronique afin qu’il puisse en télécharger une
nouvelle.
Une fois la photographie de la personne concernée validée, il est impossible de la modifier
pour la saison concernée.
Les photographies doivent être impérativement renouvelées dans les deux saisons suivant
leur numérisation pour ce qui concerne les licencié(e)s mineurs, toutes les cinq saisons pour
les licencié(e)s majeurs. Toutefois, sur demande de l’instance concernée, les clubs peuvent
être amenés à numériser une photo récente avant l’expiration de ce délai.
Les photographies numérisées par les clubs sont destinées exclusivement à être affichées
dans Footclubs et apposées sur les licences concernées."

La saison redémarre dès le mois d'août pour les 4 niveaux les plus élevés et en septembre pour les ligues et districts.

Pourquoi la FFE ne change-telle pas son mode de gestion des licences en ouvrant les affiliations dès le mois de juin ? Les clubs sauraient alors quels sont leurs joueurs pour la nouvelle saison, qui démarrerait par le Championnat de France Individuel.

Quand je pense qu'un de nos dirigeants fédéraux disait que gérer des photos était une chose impossible à faire, j'ai la preuve que ce n'est pas vrai.
Je crois plus simplement qu'ils n'ont pas du tout envie de travailler.


Kisyfroth, le 17/07/2014 - 11:18:22
Pour de plus amples détails: http://www.fff.fr/articles/la-fff/tous-les-statuts-et-reglements/reglements-fff/details-articles/139159-551238-les-reglements


PatriceVincens, le 17/07/2014 - 11:26:20
Au-delà des modalités de prises de licences, je suis de ceux qui regrettent l'éternel retard à l'allumage des Echecs. Les régimes passent et le problème demeure.
Au Conservatoire de musique de ma région, les inscriptions pour la prochaine année scolaire ont été prises dès le 15 Juin.
Responsable de la Régionale 2 Midi-Pyrénées (35 équipes cette saison), je suis ralenti par trop d'incertitudes dans la composition des groupes géographiques et dans l'établissement des calendriers car au 1° Octobre trop de clubs ne se sont pas encore engagés et hésitent.
Pourquoi ce qui est possible dans d'autres disciplines sportives, artistiques et culturelles ne le serait-il pas aux Echecs où de plus dès Pâques certains desserrent les cale-pieds ?!
Le problème est aussi que trop d'AG de clubs se tiennent trop tardivement à la rentrée alors que dans d'autres fédés obligation est faite aux clubs, comités et ligues de l'avoir fait avant le 30 Juin afin d'avoir assez de temps pour préparer la saison suivante en toute sérénité et non de façon bâclée et sans visibilité.




Chemtov, le 17/07/2014 - 12:13:33
Oui, mais le travail, pour ces licences, repose d'abord sur les clubs ( où il n'y a pas forcément de salariés, comme à la FFE ).
Alors OK pour les photos, Kisyfroth, mais dans ce cas, vous prenez une année sabbatique, vous venez à Strasbourg, et vous m'aidez pour les affiliations de nos membres (tâche incluant la rentrée des 350 à 400 cotisations, l'établissement des listings, et donc aussi les photos à récupérer et à numériser ). Et tout cela au mois de juin ? Je pense qu'il faudra plutôt une année entière.

Bien évidemment, tout cela n'a pas de sens. Il faut savoir que déjà un bon nombre de jeunes ne peuvent pas participer au premier tour des championnats départementaux individuels car ils ne viennent au club qu'en octobre seulement, après le démarrage de leurs sections d'échecs à l'école ou au collège.

Pour le retard au démarrage des adultes cela s'explique par le fait qu'ils ne voient parfois clairement leur situation profssionnelle et familiale qu'après la rentrée de septembre. Je vous parle d'expérience de terrain. En ce moment, et comme chaque année, j'ai pas mal de discussions avec des membres potentiels, d'éventuels nouveaux et des actuels. Beaucoup sont dans l'incertitude pour la rentrée. Généralement, entre les anciens et les nouveaux cela s'équilibre, en terme de prise de licence au club, mais il y a toujours un turn over assez imprévisible.

Il faut donc rester bien optimiste pour oser déclarer qu'une équipe aura assez de joeurs et qu'elle pourra participer. Et je comprends tès bien les clubs qui hésitent en voyant ce que cela implqie de gérer une équipe...surtout dans l'ambiance actuelle ( voir le cas de Loures ).


Kisyfroth, le 17/07/2014 - 14:12:19
Chemtov:
les photographies ne sont pas à renouveller chaque année: si tu lis les documents, tu vois que, selon les cas, c'est 2 ou 5 ans.
Ensuite, on peut toujours prendre des vues tout au long de l'année. Une saison cela se prépare et on ne fait pas tout le boulot à la dernière minute. Il faut savoir être raisonnable.
Il faut savoir programmer une tâche. Cela fait partie du travail d'animation du club.

Généralement, c'est quand on ne veut pas le faire que l'on prétend que c'est irréaliste.


PatriceVincens, le 17/07/2014 - 14:36:14
Alors pourquoi ailleurs les adultes s'engagent dès la fin de la saison précédente et qu'ils n'ont aucune incertitude quant à leur avenir (l'équipe de rugby de mon bled est composée depuis 1 mois et pour le ski nordique, je prends des résas 1 an à l'avance)!?
Je pense que seuls 10% des licenciés adultes sont dans l'attente d'une mutation professionnelle ou de changement de domicile ou de belle-mère, et que rares heureusement sont les motifs graves provoquant des changements impératifs d'orientation.
Je crois surtout que depuis des décennies on a donné de mauvaises habitudes d'où les dérives actuelles.


Chemtov, le 17/07/2014 - 20:35:12
@Kisyfroth : programmer une tâche ! Merci du conseil... Vous êtes bien gentil... Je n'y avais pas pensé... Encore une fois, je vous invite à venir voir par vous-même comment fonctionne un vrai club. Le seul moment où il est possible de souffler un peu et de sortir du flux tendu des activités du club, c'est maintenant et pendant encore deux à trois semaines (et encore...là, après avoir bouclé mon Open d'Eté, je suis en plein dans les animations d'été dans les parcs et dans mes dossiers des écoles pour la rentrée....). Malheureusement les vacances d'été ne sont guère propices pour faire prendre conscience à nos membres de leurs devoirs de se licencier dès que possible !

Après, en septembre, recommencera le cycle habituel des tâches, actions, projets de toutes sortes, les programmables et les non-programmables. Imaginez tout ce que vous voulez, dans tous les domaines, compétition, formation, animation, emploi, communication, etc... Vous serez encore loin du compte. Alors programmer encore un plan pour contacter 370 membres et leur faire faire des photos pour leurs licences me semble d'une futilité invraisemblable, sachant que, par manque de temps et de moyens humains, nous laissons déjà passer, chaque année, de fréquentes occasions de développer encore davantage le jeu d'échecs. Si nous avions du temps à perdre, il serait consacré à d'autres projets que celui de confectionner de belles licences avec les jolies frimousses de nos chères têtes blondes !

Accessoirement, il ne faut pas oublier que les présidents de club doivent aussi trouver un peu de temps pour travailler et gagner leur vie.

@PatriceVincens : Je ne suis heureusement, ou hélas, pas dans votre bled. Et je vous ai dit que nos jeunes ne sont pas inscrits avant la fin septembre et que les adultes changent beaucoup. Il m'est déjà arrivé de remplacer 100% des effectifs d'une équipe départementales, de 6 joueurs, d'une saison à l'autre ( 6 partis, 6 arrivés ! ). C'est la grande chance et le grand problème d'une grande ville universaire et cosmopolite ( étudiants, familles étrangères ). De plus la forte densité de clubs voisins incite souvent nos joueurs à ''essayer'' d'autres clubs, de temps en temps.


GBel, le 17/07/2014 - 21:44:06
bravo Chemtov
y'en a qui parlent et se la racontent et ceux qui agissent !
vous agissez, kisfroth se gratte pour ne rien faire


Chemtov, le 17/07/2014 - 22:11:25
Je ne perds pas espoir que Kisyfroth s'y mettra aussi un jour et que nous pourrons partager, avec lui, vous et d'autres, les vraies expériences du terrain.


GBel, le 17/07/2014 - 22:25:20
Allez chiche !-)


Picard, le 18/07/2014 - 07:14:41
Pour les photos, soyons réalistes, arrêtons la multiplication!!
Pourquoi une photo sur chaque document d'appartenance comme la licence échecs, la carte SNCF, le club de pétanque, la bibliothèque ou autres?
Il suffit de produire la carte d'identité nationale ou un autre document officiel (permis de conduire, carte vitale...)qui comporte une photo


Kisyfroth, le 18/07/2014 - 09:41:01
@Chemtov: les tâches à exécuter dans les clubs ne sont - à mon avis - pas dévolues au président. Par contre, c'est à lui de les répartir entre ses collaborateurs en fonction de leurs compétences. Du moins, c'est ainsi que je vois les choses.

Personnellement, je suis d'accord pour que chacun de nous le fasse. On aura donc 4 présidents de ligue sollicités. Toutefois, il serait encore plus sain que tous les présidents de ligue l'exigent de la FFE.

@Picard: Seul un panel assez restreint de personnes est habilité à exiger de toi la présentation de ta carte d'identité. C'est la loi. Ton souhait plein de bon sens ne peut se réaliser.




Picard, le 18/07/2014 - 10:29:27
@Kisyfroth
OK, dommage!


Kisyfroth, le 18/07/2014 - 10:38:41
@ Chemtov : ma réponse concernait en partie le sujet d'à côté.
Je suis confus.



© 2000-2017 - France Echecs