France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- vendredi 15 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Faiblesse psychologique par Taxi le 15 décembre 2013  [Aller à la fin] | Théorie |
Bonjour à tous.
Je suis côté 1533 Elo et je viens de reprendre la compétition.
J'analyse mes parties et parfois je fais des exercices tactiques ou je lis des livres sur le jeu. (parties commentées, par exemple)
Mon entraîneur me pousse à jouer des parties avec des joueurs plus forts. Cet après-midi, j'ai joué contre un 1824 ELO et notre position était égale pendant 36 coups. Au 36ème coup j'ai joué un simple coup de roi sur une mauvaise case et j'ai perdu une pièce. Cela aurait été possible de le voir, j'ai le niveau pour cela. D'ailleurs, pendant les 35 coups, je suis passé avec succès par des choses bien plus difficiles.
Je sens que je craque mentalement, comme si dans ma tête il y avait le syndrome de l'échec,une fatigue de ne pas avoir réussi à prendre l'avantage.
Je suspecte donc un problème psychologique chez moi, plutôt qu'un manque d'exercice.
Comment progresser dans ce domaine particulier ? Merci à tous ceux qui voudront me guider.
Bonne semaine à vous tous.



JLuc74, le 16/12/2013 - 09:24:58
Les échecs sont un jeu à 50% psychologique, là tu as eu une baisse de l'attention classique. Il faut voir la fréquence de ce genre d'erreurs pour mesurer l'importance du problème mais tu auras beau faire des exercices tactiques ça ne changera rien, le problème n'est pas de cet ordre. Difficile de te dire ce qu'il faut faire, si je le savais j'aurais moi même un meilleur classement, je me sens tout à fait capable de faire la même erreur. Peut être que la pratique très régulière de parties en cadence rapide (20mn) pourrait t'aider.


lafesse, le 16/12/2013 - 09:34:08
hello
Je te donne mes impressions sans ordi.
Pour le début, c est pas très ambitieux mais ca va. Après, tu joues bien c4 et ta position me semble meme pas mal.
Il me semble que sur f5 il faut prendre en passant.


dan31, le 16/12/2013 - 09:38:31
L'aspect psychologique n'est pas à négliger, mais il ne faut pas lui faire tout endosser. Selon moi, dans ce type de cas, il y a 3 facteurs qui interviennent : l'aspect psychologique, tactique et physique.

Pour le premier, il faut réussir à être à la fois concentré et détendu. Ne pas se mettre une pression inutile. Réussir à jouer pour jouer. Eviter si possible le zeitnot. Et finalement ne pas trop y penser (à l'aspect psychologique)ou y penser positivement : mon adversaire a au moins autant peur que moi ...

L'aspect tactique dans une telle bourde reste important : même s'il s'agit d'une faute qu'on est en général capable d'éviter, cela ne signifie pas qu'on l'évite tout le temps et la raison n'est pas uniquement le calcul ou la psychologie mais aussi les automatismes tactiques. J'ai gagné plusieurs fois en partie lente contre des adversaires classés dans les 1800 sur ce type de bourdes (gain en 2 coups). Bien sûr, ils étaient dépités, ils trouvaient l'erreur trop grosse pour être vraie. Mais selon moi, cela met en lumière le fait suivant : même si tu peux détecter la perte de pièce dans 95% des cas, au bout d'un certain nombre de fois où le même type de position apparaît, tu vas la rater. Le but de l'entraînement tactique va être de passer de 95% de détection à quelque chose approchant le plus possible les 100%.

Et puis il y a aussi la fatigue qui peut intervenir au cours de la partie et qui joue sur les facultés cognitives. Une bonne condition physique, une bonne aération du cerveau reste importante (Botvinnik marchait une heure avant chaque partie).


Reyes, le 16/12/2013 - 09:51:50
Ça ne sert à rien de s'attribuer des faiblesses psychologiques, c'est juste un coup de fatigue. Manque de compétition, 36ème coup, le coup de mou et boum la gaffe. Un grand classique. Sinon : c4 n'a servi qu'à offrir la merveilleuse case d5 au Cavalier noir. Il fallait prendre en passant aussi.

Quant à la psychologie, voici un exemple concret : « J'ai vu la peur animale dans ses yeux, la peur de quelqu'un craignant la défaite. J'ai réalisé à ce moment-là que j'avais gagné avant même la partie. » Vassily Ivanchuk, après sa demi-finale FIDE victorieuse face à Vishy Anand à Moscou en 2001.


lafesse, le 16/12/2013 - 09:56:38
je ne pense pas que c4 soit une faute dans cette position, c est jouable.
Quoiqu il en soit, tu as joué de bons coups après et si tu prends en passant , je pense préférer ta position!


JLuc74, le 16/12/2013 - 10:13:57
"36ème coup, le coup de mou et boum la gaffe." Moi j'appelle ça un problème psychologique.

Ce n'est pas un problème tactique puisque de ce côté là c'est trivial.


Reyes, le 16/12/2013 - 10:19:16
Oui Jluc74, on a compris, pour toi les échecs c'est 50% de psychologie.


Flytox, le 16/12/2013 - 11:36:16
Les échecs, c'est 50% de psychologie, 99 % de tactique, 10% d'intuition et 100% d'imagination...


Krusti, le 16/12/2013 - 11:42:16
... sans oublier la part de chance, toujours difficile à mesurer... ;-)



elkine, le 16/12/2013 - 11:43:45
Oui prends en passant parce que là y a un super blocage sur e6 et d5.

D'ailleurs tu joues Rd4 parce que tu ne veux pas laisser d5. C'est au coup précédent que tu as foiré.


DocteurPipo, le 16/12/2013 - 11:44:34
Je trouve que la partie est bien jouée jusque là.
La gaffe est peut être triviale, mais elle requiert un calcul de deux coups ( 4 demi-coups). Ce genre de calcul n'est pas si facile à répéter en compétition. Si on est au 36e, cela veut dire que tu as fait ce genre de vérification environ 50 fois déjà, et il existe un élément de fatigue.
C'est à peu près le même type de faute qu'Anand a fait contre Carlsen, toute proportion gardée.
Que faire pour y remédier ?
Deux possibilités : jouer plus vite (cela fatigue moins) et jouer des parties plus "tendues", qui seront aussi plus courtes, et moins stressantes que de longues parties égales.


lafesse, le 16/12/2013 - 11:53:33
merci Manu
tu confirmes comme moi que c4 n est pas une faute?


elkine, le 16/12/2013 - 11:59:24
c4 avec échange des fous blancs berk


Taxi, le 16/12/2013 - 12:36:11
Merci pour ces nombreux commentaires !
C'est quelque part rassurant.
Mon capitaine est arrivé avec 25 minutes de retard,
nous avons donc commencé dans le stress.
Qui plus est, la salle était à une heure de route.
Mais ce ne sont là que des excuses, car comme vous l'avez pu constater, j'aurais été capable de calculer correctement ce coup.
J'ai tout simplement oublié de calculer ce coup là et quand je l'ai réalisé, c'était trop tard.
Dans mon cas, c'est surtout une faiblesse psychologique, un manque de confiance.
Je n'étais pas très fatigué, même si je commençais à avoir faim...
Comme signalé par vous, la prise en passant aurait dû aussi me sauter aux yeux.
L'adversaire était un ami que je ne voyais plus depuis des années, une personne que je respecte beaucoup.
Là aussi, j'ai senti en moi une absence de rage de vaincre.
Je vais donc essayer de revoir cet aspect psychologique, et accepter que cela arrive à pratiquement tous les joueurs.
Merci pour votre aide précieuse, à vous tous, ami et amoureux de ce magnifique jeu.
Comme disait le poète et sculpteur Michel-Ange :
"Si vous n'aimez pas la verdure, ne venez pas ici en mai".
Maurizio - Luxembourg




arnackor, le 16/12/2013 - 12:55:05
Pourquoi ne pas continuer un peu la finale ? Pour rentrer chez soi plus tôt ? En tout cas cela semble aller dans le sens de l'absence de rage de vaincre.


Position avant 11.c4

11.c4 est effectivement une erreur stratégique non négligeable qui offre la case d5 aux Noirs et isole d4. Le coup ne devient sain qu'après le coup de préparation b3. Après la prise en d3 et en c4 les Noirs égalisent et prennent peut-être un petit plus.

Pour la petite histoire le module propose le joli (et thématique) 11.Ff4, car le Ce7 est en l'air. Ou, plus fort et plus précis, 11.Fxf5 Cxf5 12.Dd3 Ce7 13.Ff4 avec petit avantage dû à la petite avance de développement qui procure l'initiative (par exemple un futur Cg3, doubler les Tours sur la colonne ouverte, etc.).


Taxi, le 16/12/2013 - 13:49:44
Intéressante explication, merci.
J'aurais dû faire une petite pause afin de lutter un peu plus.
Tu as raison, l'envie de rentrer m'était passée par l'esprit.
Mea Culpa.




Sonik31, le 16/12/2013 - 17:32:51
Tout ce que tu décris Taxi, m'est déjà arrivé au moins une fois, et est probablement arrivé à beaucoup d'autres joueurs. Les blocages psychologiques se démêlent au fur et à mesure des compétitions et ne t'empêcheront pas de progresser, tant que tu comprends que ce n'est pas une fatalité.

Quant à l'erreur finale, fatigué, distrait, ou pas, travailler son oeil tactique ne peut être que bénéfique.


Weakman, le 17/12/2013 - 01:01:15
Taxi : j'ai l'impression que cela m'arrive chaque partie
Là tu le remarques dans la tienne car c'est une grosse bourde en fin de partie, à d'autres fois cela ne se voit pas car on arrive a remonter la pente si la faute est minime et au début.
Alors je ne sais pas si cela te rassure, car ce n'est pas rassurant :( lol

Par contre la meilleur solution que je crois qui pourrait m'aider (mais tout le monde est différent), et d'ailleurs l'appliquer est tout un autre projet, ça serait de :
- découper la partie en plusieurs phases afin de prendre du recul, d'essayer de garder la lucidité qui s'en va totalement parfois
- essayer de faire une bonne pause au(x) moment(s) ou on croit rentrer dans une autre phase du jeu
- rajouter un peu de vérification des coups B-A-BA lorsqu'on ressent etre mois lucide (-> mais la on s'en rend pas compte justement donc faut des pauses)
- comme l'a dit Reyes ou fait ressentir il ne faut pas faire un blocage et trop penser à la boulette


Weakman, le 17/12/2013 - 01:09:03
au fait : je ne perçois pas cela comme une faiblesse psychologique mais comme on l'a dit ici on dirait une relâche de l'attention ou concentration non ?
La faiblesse psychologique cela aurait pu être le cas si tu te sentais perdant ou archi gagnant enfin je ne sais pas, mais en tout cas arrir a cette position finale et faire cette bourde tu penses que c'est une faiblesse psychologique ou un probleme d'attention ?
Apres cela arrive a tout le monde tu dois t'adapter a toi ! lol
Peut etre prendre une clementine ou autre strategie a mettre en place pour ne pas que cela se reproduise trop souvent.
Pour ma part depuis quelques années je me leve plus dans mes parties et je pense faire moins de bourdes


Taxi, le 17/12/2013 - 01:24:32
Vos réponses et conseils m'ont rassuré,
vous m'avez tous bien aidé !
En effet, je commençais à perdre ma lucidité,
et là j'aurais dû faire une petite pause,
malgré un temps restant à mon pendule de 17 minutes seulement.
Mon capitaine étant arrivé en retard, j'ai été privé de 25 minutes sur les 90 que j'avais droit.
Certes, ces excuses n'expliquent pas tout,
je dois revoir ma concentration ainsi que ma façon de penser dans ces moments critiques.
Au 40ème coup j'ai reçu les 30 minutes de plus,
, mais c'était trop tard, ma position était perdante.
Vous avez raison, ce n'est pas une fatalité.
Dans ce jeu, le perdant passe toujours un mauvais moment.
Cela arrivera encore, sous d'autres formes,
mais cela ne nous empêche pas de vouloir progresser et d'aimer ce jeu.
Bravo à vous d'aider les joueurs, nous sommes vraiment une Grande famille.



enfilator, le 05/01/2014 - 23:58:25
Taxi, si tu te poses ce genre de question psychologique, je te suggère éventuellement l'excellent livre de Nikolaï Kroguious : la psychologie au jeu d'échecs, dont je recommande la lecture un jour ou l'autre à tout joueur d'échecs.


JLuc74, le 06/01/2014 - 09:11:13
Au sujet de ma psychologie je lisais dans le dernier EE p.22 au sujet de la défaite d'Anand "Les joueurs de la "génénération Friz" ... ont souvent sous-estimé ce qui relève du domaine psychologique"

Nous ne sommes pas des machines et nos adversaires n'en sont pas, c'est un point très important à prendre en compte.




JEEN, le 06/01/2014 - 10:44:51
Taxi, comme toi et comme Weakman, ça m'arrive à chaque partie.
D'autre part, ne sais pas si quelqu'un en a parlé dans le fil, mais la pression de l'Elo est également un vrai stress qui influe sur la qualité de mon jeu.



Taxi, le 07/01/2014 - 17:37:33
C'est rassurant quelque part de lire ces commentaires.
Oui, le stress de l'Elo existe aussi.
J'irai voir ce livre, ce sujet m'intéresse particulièrement.
En effet, je fais partie de la génération Fritz,
c'est avec lui que j'ai commencé à jouer, à l'âge de 27 ans...
Encore merci à vous !


Rachmani, le 12/01/2014 - 23:05:11
Salut Taxi.
Je joues contre un > 2000 elo et j'ai 1300 elo.
Depuis, j'ai mangé des exos sur logiciels, sur livre, et par correspondance dans un institut, ça affute.
Ton niveau est dynamique. Le score est moins important que ce qui te motive, ce que tu veux approfondir.

Vu tes réponses après les commentaires, tu as déjà une bonne connaissance des compètes.
Face à bien plus fort, on a vite l'impression de faire que des "bêtises". Tenir 30 coups face à un +300 elo, c'est déjà une bonne résistance psychologique. Pour te le confirmer, rejoue cette ouverture face à un 1500 elo, tu as peut - être progressé.

Il serait intéressant pour toi de jouer contre des > 1800 elo pour voir comment tu réagis au bout d'une cinquantaine de partie.
Ca fait aussi progresser.
Puis, manger des exos en milieu de jeu et finale, ces exos te permettent de mieux détecter le danger quand ton adversaire te tend un panneau pour tomber dedans.


As - tu essayé d'autres ouvertures, par exemple d'autres variantes dans la caro kann.
ex : 1. e4 c6 2. d4 d5 3. e x d5 c x d5 4. c4 ?

Pour mieux te préparer avec les blancs sur la Caro Kann, pourquoi ne pas tenter de survivre avec les noirs face à gambit du roi et au gambit dannois ? Si tu n'es pas trop théorie, il est tellement facile de perdre sur ces gambits que ca oblige à bien affuter sa tactique dans les ouvertures.

As - tu fait analyser ta partie par un module ?
ex : 35. exf6 Nd5 36. Re1 Kxf6
Après l'échange des dames, que faire pour dopper l'activité du fou ?

Voici une partie que je t'invites à regarder.
Il se passe beaucoup de choses.
Par exemple en finale, difficile de prédire un coup.


[Event "?"]
[Site "?"]
[Date "2014.01.12"]
[Round "?"]
[White "Stockfish DD - 15 sec par coups level 100% "]
[Black "Virtual CHess II - 5 sec par coups "]
[Result "1-0"]
[TimeControl "1/15"]

1. e4 e5 2. d4 exd4 3. Qxd4 Nc6 4. Qe3 Nf6 5. Nc3 Bb4 6. Bd2 O-O 7. O-O-O Re8
8. Bc4 Bxc3 9. Bxc3 Nxe4 10. Qf4 Re7 11. Bxf7+ Kh8 12. Bd5 Nxc3 13. bxc3 d6 14.
Nf3 Be6 15. c4 Qf8 16. Qxf8+ Rxf8 17. a3 Bf5 18. Bxc6 bxc6 19. Rhe1 Ref7 20.
Nd4 c5 21. Nxf5 Rxf5 22. f3 Rh5 23. h3 Rg5 24. Re2 a5 25. Kd2 Rgf5 26. Rb1 h5
27. Rb5 a4 28. Ra5 R5f7 29. Rxa4 g5 30. Ra7 Kg7 31. a4 Kf6 32. a5 c6 33. Ra6
Rc8 34. g3 Rb7 35. Re1 Rb4 36. Kd3 Ra4 37. Ra7 Rd8 38. Rae7 Kf5 39. g4+ Kf4 40.
Rg1 d5 41. gxh5 Ra3+ 42. Ke2 Rxa5 43. cxd5 cxd5 44. Rg7 Ke5 45. R1xg5+ Kd4 46.
h6 Rh8 47. h7 Kc4 48. Kd2 Ra2 49. Rc7 Raa8 50. Rg4+ d4 51. Rg5 Ra5 52. f4 Rb5
53. f5 Rb6 54. f6 Rxf6 55. Rcxc5+ Kb4 56. Rb5+ Ka4 57. Rb7 Rf2+ 58. Kd3 Rf3+
59. Ke4 Rxh3 60. Rg1 Rh4+ 61. Kf3 Rh3+ 62. Kf4 R8xh7 63. Ra1+ Ra3 64. Rxa3+
Kxa3 65. Rxh7 Kb4 66. Ke5 Kc5 67. Rc7+ Kb6 68. Rc4 Kb5 69. Kd5 Kb6 70. Rxd4 Kb7
71. Kd6 Kb6 72. Rb4+ Ka5 73. c3 Ka6 74. Kc7 Ka5 75. Kc6 Ka6 76. Ra4# 1-0



Flytox, le 14/01/2014 - 16:57:29
Je ne suis pas sûr que les parties de modules soient très didactiques...



© 2000-2017 - France Echecs