France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 11 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Rebuts et réhabilitations (2) par Nyarlathotep le 08 octobre 2013  [Aller à la fin] | Etudes |
Cet article est la suite de celui-ci

Rebuts et réhabilitations, qui est bloqué pour des raisons techniques.

J'avais entamé le fil cité par une étude de Vlasenko, celle-ci:

Vlasenko, Leninskoye Znamja, 1990, Mémorial Troitzky, tournoi thématique, mention honorable.



Blancs jouent et font nulle, et j'étais parvenu à l'époque à la conclusion qu'il y avait une typo dans la solution présentée :

1.e6 Cf4
2.e7 Cd5
3.e8C Cd4



4.Rg7 Rg4
5.Cd6 Cb6
6.Rg6 Rf4
7.Rf6

et j'avais proposé de remplacer 4.Rg7 par 4.Rg6 pour rendre l'étude correcte.

Or, patatras! L'étude est malgré tout incorrecte!

4.Rg6 empêche certes 4...Rf4 (5.Cd6 Cb6 6.Rf6! zz, position que l'on retrouve à la fin de la ligne principale), mais n'empêche pas une autre filière de gain noire :

4...Cb5!! 5.Rf5 Cdc7 (les noirs vont cueillir le pion a7) 6.Cg7 Cxa6 7.Ce6 Rf3 8.Re5 Cb4 9.Cc5 a5 10.Ca4 Re3 et le roi blanc ne passe pas, ce qui donne toute latitude aux noirs de venir chasser le cavalier puis de pousser le pion après quelques manœuvres confinant au byzantinisme le plus emblématique.

À vos claviers si vous avez d'autres découvertes de cet acabit!



Nyarlathotep, le 05/11/2013 - 19:45:47
Charité bien ordonnée commençant par soi-même...

Voici une étude réfutée de Bondarenko.

Bondarenko,F, Shakhmaty (Baku), 1990, 5ème recommandation



Blancs jouent et font nulle.

1.Cg8+ Rd6 2.Dc5+ Rd7 3.De7+ Txe7 4.Cf6+ Rd6 5.Cxe4+ Rd5 6.Cc3+ Rxd4 7.Ce2+ Rd3 8.Cc1+ Rd4 9.Ce2+ Rd5 10.Cc3+ Rd6 11.Ce4+ Rd7 12.Cc5+ et perpétuel.

De perpétuel il n'y a pas parce qu'au septième coup, les noirs disposent de 7...Re3+

Évidemment, il y a très peu de chances pour que Bondarenko soit passé à côté d'une réfutation aussi triviale et brutale.

Une erreur typographique (à quel niveau?) s'est probablement glissée dans le diagramme.

Si on ajoute un pion blanc en f2, tout va mieux!



Quelqu'un de passage sur FE peut-il me confirmer si la revue Shakhmaty (Baku) numéro 10 de 1990 (ou de 1989??) contient le diagramme avec pion f2?

En tout cas, dans le EG 106, étude 8559, il n'y est pas.


erony, le 05/11/2013 - 20:59:07
Bonsoir Nyar,

Eh oui, mon accès à FE fut interrompu pendant une semaine "pour des raisons techniques", comme vous le dites délicieusement pour tout autre chose. Mais il est revenu aussi mystérieusement qu'il avait été coupé. Au grand dam de quelques trublions, mais pour la satisfaction de tous les amoureux des Echecs.

Ce genre de tribulation ne fait que s'ajouter à une longue liste. Mais comme vous le savez, je préfère, en compagnie de Bussy-Rabutin, être disgracié pour avoir réfléchi que récompensé pour avoir été servile .

J'ai maintes fois failli illustrer votre "RER 2", mais le perpétuel manque de temps me l'a interdit. Il est pour moi essentiel de redonner vie à de magnifiques études qui, également pour des raisons techniques, mais différentes, ont un défaut rédhibitoire. Cela s'applique aussi aux problèmes, mais je ne polluerai pas cet article : j'ai hier découvert un extraordinaire mat en 3 d'un compositeur danois, sous-estimé (comme trop souvent) par les juges, mais le monstre m'a indiqué une horrible démolition, que je suis incapable de corriger.

En ce qui concerne Bondarenko, je n'ai pas la revue dont vous parlez, mais ce que vous dites ne m'étonne pas. Philippe (excusez cette familiarité) a toujours travaillé très vite, et les bizarreries dans ses compos sont légion. Mais il n'en reste pas moins l'auteur de ce livre immortel, Galerie des étudistes d'Echecs, publié en 1968 (pendant que des guignols escaladaient la Sorbonne avant de devenir, 30 ans plus tard, des piliers du NOM -- nouvel ordre mondial) qui est l'équivalent, et aussi merveilleux, de la trilogie d'Umnov pour les problèmes, citée dans l'article de Slucaino.

Et riche, comme celui d'Umnov, d'étonnantes photos. Nous connaissons tous le sympathique visage de John Roycroft, d'âge doublement canonique, mais imaginez-vous son visage à 25 ans ? Et tant d'autres trombines, parmi d'autres Rinck, V. Platov (qui ressemblait un peu à Alec Guinness), Kubbel, Mattison, Grigoriev, Simkhovitch, Herbstmann, Kazantsev, Libourkine, Gorgiev, Korolkov, Kasparian, Tchékhover, Nadaréichvili, les deux Kuznetsov (Alexandre et Anatole), Mitrofanov (dont un site allemand vient enfin de découvrir l'étude du siècle qui corrige, soit dit en passant, une étude de Paul Farago 1936), Pogossiants, Nestorescu, Blathy, Koranyi, Prokeš, Prokop, Perkonoïa, Lommer, Chéron, Halberstadt, Peronace, Wotawa et l'homonyme du monstre décérébrant, Jindrich... Fritz !

A+.


Reyes, le 05/11/2013 - 21:12:48
Objection votre honneur !
Aucune raison technique n'est à déplorer quant à ta suspension temporaire.
Je t'ai demandé de te calmer et d'arrêter de t'en prendre à ceux qui ne sont pas d'accord avec toi. Tu as refusé d'obtempérer et, comme je te l'avais annoncé, je t'ai suspendu jusqu'à la fin du Cap d'Agde où j'étais très pris. Le Cap est terminé et ton compte a été réactivé. Désolé, mais il n'y a même pas de raison mystérieuse à ton retour.


erony, le 05/11/2013 - 21:23:32
Ah ! C'est reparti...

"Me calmer et m'en prendre" etc.

Après cette (inutile) objurgation, ma seule intervention fut (réponse à Dulovitch et GK) de donner un lien vers une chanson, en citant un extrait qui me paraissait intéressant : ne me rappelez pas mes imperfections, je ne les avais pas oubliées.

Ceci fut censuré, mes protestations contre cette censure aussi.

Cette mise au point sera peut-être censurée aussi, cela devient une habitude.


erony, le 05/11/2013 - 21:58:46
Eh bien, puisque déjà on ne parle plus d'études dans les 2 dernières interventions, hors-sujet pour hors-sujet, je fais ma requête (que Nyar me pardonne).

Bien que devinant le thème (le pion d2 à 4 mouvements possibles et le pion f7 de même sont pour le solutionniste de vrais hurlements) et même la clé, je mis un certain temps, n'ayant pas vu la menace. Ayant tout compris, la réalisation me parut admirable, jusqu'au moment où, rentré chez moi, j'activai le monstre. Horreur ! Il démolit par 1 Dxe3.

Ce problème n'obtint qu'une 3e MH dans la revue Arbejderskak. Le juge évidemment ignorait la démo, mais considérait-il le problème (supposé correct) comme partiellement anticipé, pour être aussi sévère dans son jugement ? A moins que 4 ou 5 du même concours aient été encore bien meilleurs, ce qui me semble incroyable...

Questions aux érudits (spécialement Michel, Eric, Vlaicu, Pessoa, notre grand Charpentier s'étant exilé) : l'Albino en réplique immédiate au Pickaninny a-t-il été réalisé en version correcte ? Par l'auteur lui-même ou un autre, avant 1950 ou après ?

Mat en 3 (W. Jörgensen, 1950). Solution sur demande.

1BbR1n2/Qp1rRp1q/2N1P1P1/pP1k2Pp/8/2p1pnN1/3PB3/K7





Nyarlathotep, le 05/11/2013 - 23:03:59
Pour erony

page 238 d'un bon livre...

Gerardus Hendrikus DRESE, Tijdschrift vd KNSB, 1935, 2ème prix


Fen : 3N4/4pp2/2RN1B2/KB1k1P2/3p4/4n1n1/5P2/8

mat en 3.

C+

Maintenant, je vais chercher la clé de l'ami Jorgensen

Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille.
Tu réclamais le Soir; il descend; le voici:
Une atmosphère obscure enveloppe la ville,
Aux uns portant la paix, aux autres le souci.


(Baudelaire, Recueillement)


erony, le 05/11/2013 - 23:37:06
Merci Nyar.

En plus, j'avais ce problème dans ma collection. Mais je ne l'avais pas annoté, de sorte que le moteur de recherche "albino" ne donnait rien !

Je n'ai pas deviné en revanche de quel livre il s'agit. Ce n'est pas le Breuer ni l'album. Et c'est un livre assez gros pour en être encore à la page 238 an l'an de grâce 1935. Donc probablement un livre généraliste, où les problèmes occupent une petite place. Mais ce n'est pas le "Guide" de Biénabe / Giffard.

Cela étant, si une réhabilitation du rebut Jörg existait, j'en serais fort aise, car les variantes sont encore plus subtiles.


Torlof, le 05/11/2013 - 23:49:27
légèrement postérieur au précédent mais répondant cependant à la question :

A. Jaroslavtsjev 12e pl. SU-Kamp. 1947

#3 ( 11+6)



erony, le 06/11/2013 - 00:17:12
Très propre et position très attirante, comme pour Drese. Merci Torlof.

La version danoise est plus tourmentée, mais je continue à la préférer !


Nyarlathotep, le 06/11/2013 - 00:17:22
Erony, oh non, ce n'est de loin pas un livre généraliste. De très très loin. Plus de 550 problèmes, 4 études tout au plus, avec des explications des thèmes, un index par auteurs et par thèmes. Un joyau!

Par contre, je sèche un peu sur le trois coups (je ne suis pas solutionniste de problèmes)

J'ai une grosse envie de jouer Ce4 sur le problème de Torlof, mais je suis un peu sec pour calculer, vu l'heure (le passage de Baudelaire n'était pas innocent)


erony, le 06/11/2013 - 00:22:35
Ah ! Il doit s'agir du livre serbo-finlandais qui fut décrit sur ce forum (par Torlof peut-être) et qui a l'inconvénient de placer les solutions tout près des diagrammes, et que je n'ai pas acheté pour cette raison !

La clé du Jörg est aussi (comme la démo) un coup de Dame, celle du Jaroslav est le premier coup que j'ai envisagé, un coup malheureusement un peu fort, qui ne laisse plus grand choix.


Nyarlathotep, le 06/11/2013 - 00:36:31
De chou blanc 1 à chou blanc 2, je centralise une commande de langues au chat.

Ah pour le deuxième 1.Fe7. Si cavalier bouge Dxd6#. Si Cc7 (correction?) 2.Dh8+

On verra les variantes thématiques quand j'aurai deux yeux et non deux oeils.


Torlof, le 06/11/2013 - 00:48:05
je ne sais pas de quel livre parle Nyarlathotep, mais je n'ai pas trouvé de diagramme répondant à l’énigme dans "l'encyclopédie (serbo-finlandaise:o) des problème d’échecs".
Il y est question bien sûr des thèmes Albino & Pickaninny, mais aucun problème affichant les deux thèmes ne semble s'y trouver.
( à décharge, proposer toutes les combinaisons de thèmes devrait nécessiter assez de volumes pour remplir la bibliothèque de Borges.)

j'ai trouvé le problème ci-dessus sur le site chessproblem.net il y a quelques jours et la coïncidence de ce fil m'a fait le rechercher (initialement, en vain, dans l'encyclopédie pré-citée)

j'y ai découvert ce terme (thème) de Pickaninny que je ne connaissais pas il y a une semaine. Le monde est petit... et le mien bien plus encore.^^


Torlof, le 06/11/2013 - 01:10:51
et comme nous sommes dans le cadre des réhabilitations, je pense que nous pouvons retrouver le fil ici:

je propose la version suivantes au Mat en 3 (W. Jörgensen, 1950) proposé par erony

Fen: 1FfT1c2/1D1tTp1d/P1C1P1P1/pP1r2Pp/8/2p1pcC1/3PF3/R7


#3 d'après W. Jörgensen, 1950

la modification ne devrait pas trop altérer le problème puisqu'à un pion noir b7 (Pickaninny) nous substituons un pion blanc a6 (Albino);
ainsi même la "version" reste thématique.

Maintenant je vais me coucher moi aussi ... bonne nuit à tous ;o)


Torlof, le 06/11/2013 - 08:47:25
enfin pour répondre plus précisément à erony:
( directs : Albino & Pickaninny : antérieurs à 1950 ?)

la base Winchloé dénombre 11 problèmes directs ( #n) antérieurs à 1950, présentant ces deux thèmes ensembles.

le plus ancien présenté est le suivant:

Joseph C.J. WAINWRIGHT
Weekly Gazette (Montreal) 1889

3C4/2ppfT2/2P1P3/1R2Pp2/D1Pr2FT/3p1t2/1P1C1P2/6F1


#2


c'est le plus ancien de la base.


Torlof, le 06/11/2013 - 11:49:40
@Nyarlathotep : pour le Vlasenko, Leninskoye Znamja, 1990, Mémorial Troitzky
il me semble que mettre le roi noir en h2 corrige l'étude.


Nyarlathotep, le 06/11/2013 - 13:26:23
Hélas, non, Torlof, mais bravo pour l'essai:



Si on essaye de faire comme ligne comme ligne principale une ligne semblable à la solution de l'étude

1.e6 Cf4 2.e7 Cd5 3.e8C Cd4 4.Rg6, sur 4...Rg3 5.Cd6 Cb6, on dispose non seulement de 6.Rf7 (avec idée 6...Rf4 7.Rf6), mais aussi de 6.Rg7 et 6.Rg5. Démolition due à l'éloignement du roi noir enlevant le caractère d'urgence du déplacement sur l'aile-dame de son collègue blanc.

Mais il y a pire. Après 4.Rg6,



4...Cb5!! réfute aussi votre correction!

5.Rf5 Cdc7 6.Cf6 Cxa6 sonne là encore le glas des espoirs blanc. Même l'astucieux 7.Cg4+ Rg3 8.Ce5 profitant d'un gain de temps pour menacer de jouer le salvateur 9.Cc6 se voit contrer par 9...Cb4.

Cette matrice me semble donc être bien compromise.


erony, le 06/11/2013 - 16:49:35
En revanche, la version Torlof du 3# danois tient la route.

La clé, certes, prend une case de fuite mais détruit une batterie et surtout, en compensation, la menace n'est pas triviale : comme dans la version originelle, on joue vite le coup "évident", mais on n'est à peine plus avancé. La richesse du jeu thématique est préservée, comme les variantes secondaires 1...Txd8 et 1...Cxg6.


Torlof, le 08/11/2013 - 21:34:13
Merci!
Le coup 1.Cb4++? (une batterie qui hurle :o pour reprendre votre image de présentation du problème) échoue sur le pion b6 rajouté (c’est son seul rôle)

mais la dame reste quand même sérieusement en prise au diagramme.
Si la clef, 1.Db6!, garde quelqu'allure de coup tranquille elle (la clef) semble alors plus "salutaire" que tranquille.

Cependant, dans l'univers du problème, la Dame est tellement en prise qu'il est logique ( pour un solutionniste ) de se demander si la clef n'est pas ailleurs! "Faut il regarder la lune plutôt que le doigt?"

Ainsi, pour qui ne connait pas la clef, elle reste encore à découvrir.


erony, le 08/11/2013 - 21:42:22
a6 ajouté, voulez-vous dire.

D'accord sur tout. Même sur la citation : une favorite du modo en chef, pourtant, je n'imagine pas Torlof flagorneur...


Torlof, le 08/11/2013 - 21:59:55
a6 ajouté! bien sur! @.@
quant-à la citation, je n'avais pas pensé à ce cas de figure: Disons qu'elle appartient à tous.

j’avais plus en tête une scène du film "Willow" (Ron Howard , 1988)

Aldwin : La magie est la sève qui nourrit l'immensité de l'univers. Oubliez tout ce que vous savez... ou croyez savoir! Fiez-vous uniquement à votre intuition! Alors... le pouvoir de dominer le monde se trouve dans quel doigt ?

et Willow se trompe en désignant, non sans avoir hésité, un des doigts du magicien au lieu de choisir un de ses propres doigts.

Je préfère imaginer citer quelqu'un qui aime les énigmes et les problèmes :o)


Torlof, le 08/11/2013 - 22:20:35
dans la base Winchloé se trouve ce problème, qui devrait faire bonne figure dans la collection, car le "double" thème est très élégamment caché dans les essais!:

Lev I. LOSHINSKY
Moscou - Rostov/Don 1930
Mention d'Honneur spéciale

8/R3TfpP/4pC1T/2F1r3/6Dp/2Ct1c2/3cP3/1F1t4



‡2 (10+9) C+



erony, le 08/11/2013 - 23:08:17
Ah ! Le Lion a encore frappé.

Bien sûr, on devine que le pickalb est virtuel, sinon ce serait boiteux. Puis on se dit : mais à quoi sert le Ph7 ? On pense à la superbe arnaque de Paros qui avait rendu enragée l'équipe d'Albion, arnaque donc géniale, mais non. La clé est présentable, quoique forcément un peu hors-sujet. Et l'on comprend alors le vrai rôle de ce pion.

J'aurais dû connaître ce problème puisqu'il est en page 13 (donc tout au début !) du livre de Vladimirov, Kofman et Umnov sur "Losch" (erratum pour Slucaino, je n'avais cité qu'un auteur sur 3). Mais non. Le jour où je commencerai par lire mes livres, au lieu de ceux que j'emprunte, cela ira mieux.


Nyarlathotep, le 19/02/2014 - 09:20:59
J'ai un problème pour cette étude. Ceux qui ont un accès direct à la source sont bienvenus.

En effet, dans la HHdbIV, il y a cette étude de Guliaev

Guliaev,
Shakhmaty v SSSR#26,
Memorial Kubbel



Gain

Réfuté en 1947 dans le numéro 5 de la même revue (pour avoir une autre source)

Je pense que le pion blanc n'a rien à faire en b3.

Des pistes?

Parce que, pour vérifier la réfutation, il faut au moins que l'on parle de la même étude...


erony, le 15/03/2014 - 11:05:32
Une réhabilitation à peu de frais ? Peut-être déjà proposée, dans Endgame ou ailleurs, je n'ai pas le temps de chercher. J'ai ajouté un pion noir en b7, sans quoi il me semble qu'il y a une démo au 2e coup.


Les Blancs gagnent (A. Sotchniev 2006).




4B2b/1p3K2/1p4P1/3p1P1p/8/6k1/8/5b2





© 2000-2017 - France Echecs