France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 16 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Randonnée équestre par Bibifoc le 10 janvier 2013  [Aller à la fin] | Etudes |




André Chéron (1964)
Blancs jouent et font mat en 8 coups.


arnackor, le 10/01/2013 - 14:13:32
Notons que Chéron a considérablement amélioré l'étude de Shinkman 1908 :

Mat en 8

celle-ci respectant le mat en 8 mais comportant d'autres variantes gagnantes à l'intérieur, ainsi qu'un dual au 7ème coup (entre autres ?).

Remarquons le bug d'Houdini 1.5 lorsqu'on lui présente le diagramme.

Enfin dans le même genre nous avons Richter 1983 :

Mat en 9

mais qui est nettement moins pure que la version de Chéron (davantage de pièces et de sous-variantes), et donc selon moi sans intérêt. Les spécialistes me corrigeront si nécessaire.


Petiteglise, le 10/01/2013 - 14:29:54
Pour moi, le top dans un tel problème c'est clairement une seule variante. "Plus c'est moins"


Chaturanger, le 11/01/2013 - 09:08:29
La version de Shinkman comporte un défaut : les 2 derniers coups Blancs peuvent être interchangés. La version de Chéron visait justement à corriger ce défaut.

Au fait, s'il existerait un livre sur l'oeuvre de Chéron. J'achèterais immédiatement.

Il y a 2 études de Chéron dans le fameux livre de Nunn (Endgame Challenge).


erony, le 11/01/2013 - 12:02:13
Le meilleur livre "sur" l'oeuvre de Chéron est encore l'oeuvre de Chéron intitulée "Lehr-Und Handbuch Der Endspiele" en 4 volumes reliés rouges, apparemment disponibles par l'internet.

Le diagramme proposé par Bibi s'y trouve (tome 2 et, avec explications, tome 4).


erony, le 11/01/2013 - 12:20:12
Quand je disais "explications", il y en a tout de même 13 pages !

Le grand Dédé précise que le travail de Shinkman est correct en tant que problème (mat en 8, tel qu'il fut présenté), ce que je n'ai pas vérifié, mais multidémoli en tant qu'étude, aux 4e, 6e et 8e coups.

D'accord par ailleurs avec Arnackor et PE.


Bibifoc, le 11/01/2013 - 12:49:21
Henri Rinck c'est le grand-père des finales en France, André Chéron c'est le père et Alain Villeneuve c'est le fils.


Bibifoc, le 11/01/2013 - 13:15:13
@Chaturanger
J'ai également cette étude de Chéron (1954)
Blancs jouent et font nulle.





erony, le 11/01/2013 - 14:05:05
Ce dernier diagramme est le 1236 (tome 2) chez AC et l'exercice 703 chez AV.

Un "fils" qui vient d'atteindre les 67 balais. Il serait temps qu'un petit-fils se fasse connaître. Bibi candidat ?


Bibifoc, le 11/01/2013 - 14:13:35
Je vois bien petiteglise dans le role du petit-fils ;)


erony, le 11/01/2013 - 15:01:55
C'était ma première idée, mais les finales ne constituent pas un domaine assez vaste pour contenir ses immenses talents (hum !)


Chaturanger, le 12/01/2013 - 03:52:12
Voici une autre version! Chéron, Journal de Genève, 1964





arnackor, le 12/01/2013 - 21:36:22
@Chanturanger : euh bizarre, c'est la même que l'autre de Chéron 1964 mais avec les 2 premières rangées vides. Sous la forme d'une étude, les Blancs ont plusieurs façons de gagner, ce qui démolit l'étude. Cela doit donc être la version "problème" (lire erony plus haut).


Etyoud, le 13/01/2013 - 18:01:04
Chéron a consacré 9 de ses chroniques du Journal de Genève en 1964 à cette étude (chronique initiale + solution étalée sur les 8 chroniques suivantes) et il n'y a que la position donnée par Bibifoc.


JR_Koch, le 16/01/2013 - 12:01:44
Finale de fous : pour sortir d'une situation pareille, je ne vois qu'une chose : le bluff.

Mon plan est d'aller d'un côté, alors je commence par un pas dans l'autre direction, pour qu'il ne comprenne pas mon plan.
Ensuite, je centralise mon autre pièce, parce que tous mes entraîneurs m'ont toujours dit que c'était bien, même si j'ai jamais compris pourquoi.

Au troisième coup j'attaque son fou, on sait jamais, s'il ne le voyait pas ...

Il a vu ! Emporté par mon élan, je continue dans la même direction, en incurvant légèrement la trajectoire, histoire ne pas être englué dans un anticyclone. Tout le monde sait que la ligne droite est rarement la meilleure option.

C'est le moment qu'il choisit pour avancer ses pions ! Ils sont tous les deux à une case de la promotion, solidement défendus par son fou, alors je mets mes deux pièces devant eux, en dernier rempart.
Je propose d'arrêter là cette partie et de se détendre au bar, en plus c'est moi qui paye. Alléché par la perspective d'une bière fraîche, mon adversaire accepte la nulle, sans voir qu'il pouvait facilement gagner mon fou !

Comme je l'ai embrouillé, trop fort !


liamborough, le 16/01/2013 - 12:41:18
Nan je comprends... J'aurais fait à peu près pareil.


erony, le 21/01/2013 - 16:32:08
Dédiée aux enfants de JRK, cette amusette à la Chéron .

Comme il est clair (1 Rc4? Re4!) que le Fou blanc doit céder à son Roi la case d4 pour qu'il revienne en défense, la question est : où joueriez-vous votre Fou ?

Les Blancs annulent (fin d'une étude d'E. Eilazyan, 2012).

8/7p/8/3K1k2/3B4/8/p7/8





Bibifoc, le 22/01/2013 - 12:15:20
1.Fc3 h5 2.Rd4 Rf4 3.Rd3 Rg3 4.Rc2 =
1.Fc3 Rf4 2.Rc4 h5 3.Rd3 h4 4.Re2 =


Bibifoc, le 22/01/2013 - 12:49:39
Lisant Fire on board 1 et 2 de Alexei Shirov, je ne resiste pas à remontrer le classique :


Topalov,V-Shirov,A. Linares 1998
Noirs jouent et gagnent
47... Bh3!! 48.gxh3 Kf5 49.Kf2
Ke4 50.Bxf6 d4 51.Be7 Kd3 52.Bc5 Kc4 53.Be7 Kb3 0-1

Shirov indique que l'idée du coup ne lui serait pas venu à l'esprit sans une partie jouée sept ans auparavant :


Shirov,A-Andersson,U.Biel 1991
Noirs jouent et gagnent
44...Bxh4!! 45.Kxh4 Kf5 46.Kg3 Ke4 47.Kf2 Kd3 48.Ke1 Kxc4 49.Kd2 Kb4 50.Kc2 e4
51.Bg4 a4 52.Bf5 e3 53.Be6 c4 0-1





erony, le 22/01/2013 - 16:28:45
Bibi : après 12 ans, il devient de plus en plus ardu de dire une chose intéressante qui n'ait pas déjà été traitée sur FE (11/03/2008 - 00:06) !


PS : Le RB était bien en g1 (non e1 comme dans le lien) chez Topa.


erony, le 22/01/2013 - 20:40:57
Méfiez-vous des solutionnistes !

On l'a peut-être oublié, T. Burg qui vient d'annuler inespérément contre le GMI argentin Peralta, avait remporté il y a quatre ans l'épreuve de résolution d'études organisée à l'occasion du tournoi de Wijk. Précédant un bon solutionniste anglais si vanté sur FE.

En l'occurrence, l'Argentin n'a pas réalisé qu'il pouvait donner son Fou pour deux pions, dès lors que le Roi adverse est coupé horizontalement, cette coupure étant encore plus efficace que la coupure verticale.

Le gain le plus simple était 69...Tb5+! 70.Re6 Fg3! [sur 70...Fxh4? espérant 71.Txh4? Txg5 suit 71.Tc7+! et le Roi noir est piégé ] 71.Ta4 Te5+! 72.Rd7 Fxh4 73.Txh4 Txg5 74.Re6 Ta5 -+.

8/1r4k1/6p1/3K2P1/2R4P/8/8/4b3





Bibifoc, le 27/01/2013 - 22:02:59
Il a defendu propre Caruana contre Aronian non ?

Caruana,F-Aronian,L Tata steel 2013


erony, le 01/02/2013 - 23:27:12
Oui, il a reconverti son Cochrane du 79e coup en défense de 2e rangée (à partir du 86e), prouvant une fois de plus que Cochrane est une défense secondaire, contrairement à ce qu'on lit dans certains traités.

Une tentative de cochraniser à l'excès pouvait mener à quelques émotions après 86 Te2?! (au lieu de 86 Ta7!) Rf6.

Ici 87 Te1! est le seul coup, mais ni 87 Tf2+? Ff5 menant à Lolli, ni 87 Te3? Te7! 88 Te1 Th7! (stratagème classique) 89 Rg8 Th4 90 Tf1+ Ff5 idem.

5K2/8/4rk2/8/4b3/8/4R3/8






© 2000-2017 - France Echecs