France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 14 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Impression de ne pas progresser malgré le travail fourni par Fixou le 14 août 2012  [Aller à la fin] | Actualités |
Bonjour à tous, mon profil n'est pas encore rempli donc je me présente brièvement : je suis un "nouveau" joueur d'échecs de 20 ans.

J'entends par là que je connais les règles depuis 6 ans, mais c'est assez récemment (il y a un an), en tombant sur un livre d'échecs chez un libriste, que je me suis dit "C'est super intéressant en fait ! Étudie ça et inscris toi en club !".

J'ai donc lu le livre, avec ses principes/conseils généraux et les présentations d'ouvertures, avant de rejoindre le club. Ce qui ne m'a pas empêché de me faire laminer par (presque) tout le monde, mais rien d'anormal jusque-là ! :)

Ayant eu l'impression de perdre à cause de mes premiers coups approximatifs, j'ai entamé une longue phase d'étude des ouvertures. Ces livres étaient passionnants, mais malheureusement cela ne m'a pas fait progresser d'un poil.

J'ai donc demandé au président du club ce qu'il fallait faire pour progresser, et il m'a dit "TACTIQUE TACTIQUE TACTIQUE". J'ai donc commencé à faire des exercices tactiques 3-4h par jour. Mon jeu s'est un petit peu amélioré, mais rien de significatif, alors que j'étais devenu très bon pour résoudre les exercices tactique. Je suis donc retourné le voir pour lui demander ce qui clochait, et il m'a dit que je ne pratiquais pas assez.

J'ai l'impression de tourner en rond, et c'est pour ça que je fais appel à vous : je lis régulièrement ce forum, il fourmille de (très) bon joueurs, et je suis sûr que vous pouvez me donner un programme d'entrainement, une méthode, pour (enfin) devenir "bon".

J'ai lu récemment un sujet où quelqu'un parlait du bullet 4h par jour pour progresser, mais je pense qu'il faut déjà un niveau minimum pour se tenter ça.

Bref, j'aimerais savoir quels conseils vous pourriez me donner pour progresser. Si certains d'entre vous sont entraineurs, j'aimerais beaucoup que vous me donniez un programme à suivre, aussi dur sois-t-il ^^

Désolé pour la longueur de mon message, je voulais absolument que ceux d'entre vous qui comptent m'aider aient une vision "complète" de mon profil.

Amicalement


Rialto, le 15/08/2012 - 00:38:38
Je peux recommander chaudement ce bouquin,plutôt axé sur la stratégie:

"Comment mûrir son style aux échecs" de Jeremy Silman(exemples échiquéens classiques).
Ou bien quasiment le même bouquin,en anglais,mais avec des exemples échiquéens récents:
"How to reassess your chess,4th edition",toujours de Jeremy Silman.

Il y a aussi ce livre qui a bonne réputation,mais je ne le connais que trés peu:

"Chess Tactics from Scratch - UCT 2nd Edition" de Martin Weteschnik.
Sur la tactique donc.

C'est un grand cheminement de vouloir gravir les marches de la progression une a une,et il faut à mon sens pouvoir se remettre en question,se comprendre,avoir du recul sur son jeu et sa maniére de réfléchir.
Ca demande de la souplesse,et c'est moins évident à l'age adulte qu'étant enfant.Ceci-dit,c'est tout à fait possible.

On peut aussi bien entendu passer trois/quatre heures sur les échecs par jour,mais attention à la saturation qui est contre-productive.Il est nécessaire de s'accorder des pauses je pense,pour garder de l'efficacité,et bien assimiler.

EDIT:Analyser ses propres parties en profondeur est essentiel.

Et encore une chose:Ce qui compte c'est la maniére de réfléchir plus que la somme de savoir accumulé,bien que les deux sont quand même liés.


Rialto, le 15/08/2012 - 00:59:15
Maintenant que j'y pense,1400 aprés un an de jeu,y'a pas le feu au lac,c'est déja trés bien :-)
Et puis un an c'est rien du tout en terme d'expérience,"stagner" se compte plutôt en années qu'en mois,non?


DocteurPipo, le 15/08/2012 - 01:14:23
Les échecs font partie des disciplines techniques. Cela veut dire qu'accéder à ton top niveau prend 10-15 ans. Pour l'instant le plus important est de jouer (en tournoi, par équipe), puis en voyant tes points faibles tu peux travailler tel ou tel secteur- de fait la tactique, le calcul sur deux-trois coups est prédominant.


Fixou, le 15/08/2012 - 01:19:15
Ref Rialto : Merci beaucoup pour tes réponses :)

je vais étudier de près ces bouquins

C'est vrai que les marches doivent être franchis une par une, mais j'ai toujours tendances à vouloir accélérer la progression le plus possible compte tenu de mon retard énorme (je sais pas si beaucoup de joueurs classés 1900+ ont commencé à "vraiment" jouer aux échecs à 20 ans ^^ Mon but étant d'atteindre les 1900 un jour).

Pour ce qui est de la stagnation, tu as surement raison, mais je m'attendais à voir des progrès important après mon entrainement tactique compte tenu de ce que je lisais sur internet :)

Sinon, si je devais accorder 4h par jour aux échecs (ce qui ne sera pas possible tous les jours mais supposons), tu me conseillerais de les répartir comment pour que ce soit le plus efficace possible ? J'entends par là, combien de temps "d'étude" (lire/faire des exercices tactiques) et combien de temps de jeu/mise en application ? (en précisant si possible la cadence ^^).

Ref DocteurPipo : Merci aussi pour ta remarque. Beaucoup de personnes m'ont tenu le même discours (concernant les deux points que tu évoques). Je joue principalement sur internet, quelle cadence me recommandes-tu ? Car entre les partisans du "faut faire un max de parties, donc go 1 0" (j'exagère bien sur ^^), et ceux qui prônent les parties cadence très lente (~1h), je sais plus où donner de la tête.

Merci encore pour vos précieuses réponses !


DocteurPipo, le 15/08/2012 - 01:35:34
Il faut jouer des parties à des cadences où tu as le temps de réfléchir à tes coups (1h ou plus), parce que tu n'as pas assez d'automatismes pour jouer des cadences rapides. Si tu n'as pas le temps, sur internet 15' c'est mieux que 5'.


Rialto, le 15/08/2012 - 01:54:49
Concernant la répartition de son temps disponible d'entrainement pour les échecs,je me souviens de cet article:http://www.france-echecs.com/article.php?art=20110101102819442.

Les conseils sur ce lien me paraissent pertinents.
Aprés je pense qu'il faut faire plus ou moins comme on le sent et ne pas être trop dogmatique,le tout étant d'être efficace et surtout que la notion de PLAISIR soit toujours présente,car pour bien jouer,il faut avoir envie de jouer et aussi de se faire plaisir.

Ensuite il me semble qu'il faut équilibrer la pratique et l'entrainement pur,donc 50/50.Des parties de 25 minutes ca me paraît pas mal,avec de l'incrément pourquoi pas.

Quant à la progression,tu peux viser bien au-dela de 1900+,même si évidemment 1900+ est déja un bon niveau :-)
L'anecdote suivante est amusante:Je me souviens d'une partie nulle contre un 2200+ lors d'un tournoi,on avait été les derniers a finir,alors que j'étais 1700+.C'était la 1ére fois que ça m'arrivait!
Mon adversaire,sympathique,me dit à l'analyse que je devrais prendre un entraineur.Je lui réponds alors que c'est trop tard,car j'avais deja 20 ans passés...et il me réponds alors "mais pas du tout!",me confiant alors qu'il avait commencé à 24 ans et atteint les 2200+ en 4 ans!

ceci dit c'est plutôt une exception,comme le dit DocteurPipo dans son post plus haut.

Bon courage en tout cas!


EDIT: DocteurPipo a raison:1H(ou plus) c'est mieux que du rapide,et le rapide est mieux que le blitz :-)


JLuc74, le 15/08/2012 - 07:44:20
Il ne faut pas non plus négliger le blitz, ça donne de bons réflexes tactiques. Les parties sérieuses en compétition étant, quelle que soit la cadence, les plus

Les échecs sont basés sur un très grand nombre de principes empiriques qui permettent d'établir une stratégie. Je veux par exemple parler de principes du genre :
- Il faut développer ses pièces dans l'ouverture
- Bon Fou / Mauvais Fou
- Il faut attaquer la base de la chaine de pion
- Magnus Carlsen gagne tous les tournois
- Il faut occuper les colonnes ouvertes par les pièces lourdes
- Le Roi s'active en finale
etc, etc...
Toutes ces règles sont vraies, mais pas toujours et le problème du joueur qui lit un bouquin qui aborde ces sujets c'est qu'il doit se mettre tout ça en place dans le crâne sans forcément rencontrer ces situations en partie. En clair il faut du temps, de l'expérience, pour sentir le jeu.





Adrct, le 15/08/2012 - 09:27:14

Y'a un truc important aussi, c'est, "as tu des sous a consacrer aux échecs"...car, dans ce cas, analyser ses parties puis confier sa partie et ses analyses a un entraineur, ca fait quand meme bcp progresser non ?


Fixou, le 15/08/2012 - 13:35:44
Encore merci pour vos réponses, je note tout ça !

Pour répondre à la question de Adrct, je n'ai pas énormément d'argent à investir dans les échecs (je suis étudiant et donc presque sans salaire). Même si j'aurais bien évidemment adoré pouvoir me payer les services d'un entraineur ^^


Reyes, le 15/08/2012 - 13:48:30
@JLuc74 : «Le blitz donne de bons réflexes tactiques»... lorsque l'on possède déjà une certaine capacité tactique. Le blitz ne développe pas la tactique. C'est ayant pris le temps de décortiquer des sacrifices classiques comme Cxg7, Txf6, Fxh2+, etc. et en ayant compris leurs mécanismes que l'on pourra ensuite les jouer rapidement en blitz. Pas le contraire. Idem pour les finales, on peut bien jouer des finales en blitz, mais il faut d'abord les avoir étudiées en prenant du temps.

@Fixou : Le secret de la progression aux échecs c'est pratiquer, étudier, pratiquer, étudier, etc. et surtout ne pas chercher à brûler les étapes. Le jeu d'échecs est très difficile et très exigeant.


redstar, le 15/08/2012 - 13:54:22
Pour ma part j'ai eu un niveau de club (1950) sans lire de bouquin avec une seule méthode : jouer, analyser mes erreurs, jouer, analyser mes erreurs... Donc des parties relativement lentes forcément car "on n'analyse pas un blitz".
Analyser si possible avec un joueur plus fort que toi, c'est mieux que de regarder les coups de l'ordi sans forcément les comprendre.


Fixou, le 15/08/2012 - 15:41:29
@redstar : c'est vrai qu'après avoir fait passer mes parties à l'ordinateur, j'ai bien du mal à saisir pourquoi (par exemple) mon coup était +0,1 alors que celui qu'il recommande +0,88 etc.. :)


Vanytchouck, le 15/08/2012 - 16:38:12
Une remarque quand tu analyses tes parties, ne le fait pas pour avoir la "vérité absolue"(en sachant que même un ordi à 4000 elo ne la donnerait pas). C'est une erreur souvent commise par les amateurs (je m'inclus évidemment dans le lot).

Tu es 1400 ? Et bien essaye d'avoir un compréhension de niveau 1600-1700. Cela peut choquer certain, mais quel est l'intérêt à 1400 de tenter de comprendre une subtilité (+/-0,01 à +/- 0,02) que seul les +2700 peuvent comprendre ?

Progresser signifie acquérir de nouvelles compétences (tactiques, positionnelles) et elles ne te seront profitables, que ssi tu es réellement capable de BIEN les comprendre, de les assimiler et enfin de pouvoir les appliquer.

Ainsi, je te conseille - quand tu analyses tes parties - de ne focaliser que sur les plus graves erreurs. Celles que tu peux comprendre (tout de suite ou après quelques heures d'efforts) et éliminer le plus rapidement.

Analyse aussi - D'ABORD - avec des humains. Dès qu'ils sont au dessus de 1700, je pense que cela peut être profitable. L'ordi viendra ensuite pour vérifier que l'on n'a pas raté des trucs trop grossiers.

Sinon, tu peux aussi proposer tes parties pour que des forumeurs proposent leur analyses.

Bonne continuations.


JLuc74, le 15/08/2012 - 16:50:19
@Reyes, ce que je voulais dire c'est que le blitz apprend à voir rapidement les possibilités tactiques d'une position. Ca me semble primordial pour le débutant de se prendre ou de placer des combinaisons en 1 ou 2 coups, ça devient ensuite instinctif.


Reyes, le 15/08/2012 - 17:22:26
@JLuc74 : J'avais bien compris, mais on ne peut pas jouer rapidement ce que l'on ne connait pas. Pose la situation avec les finales. La position de Lucena ou de Philidor. Ou encore, mater avec Fou et Cavalier. Tu peux les jouer en blitz voire en bullet quand tu sais déjà les jouer. Les combinaisons c'est pareil.


JLuc74, le 15/08/2012 - 19:29:18
@Reyes : il est clair qu'il est difficile de découvrir les thèmes tactiques de base en blitz, je parle par exemple d'une fourchette, d'une attaque à la découverte, d'un mat du couloir,bien sûr qu'il faut les connaitre. Mais le blitz permet de les appliquer et d'apprendre à les voir rapidement. Quand je dis que le blitz est utile je ne veux pas dire qu'il suffit de se contenter de faire du blitz.


Photophore, le 16/08/2012 - 19:53:33
Un livre génial , ancien mais toujours réédité depuis plus de 60 ans est "l'Art de faire Mat" de V.Kahn et G. Renaud
Il enseigne , non des variantes , mais des mécanismes , ce qui est plus important


Weakman, le 20/08/2012 - 00:29:44
@Fixou : Ben ta progression n'est pas forcément décevante, je ne sais pas si tu es classé Fide déjà.
Il ne faut pas se fixer que là dessus, ni que sur la charge de travail comme l'a dit Redstar. Jouer contre un joueur plus fort que soit est assez essentiel pour tirer vers le haut.

Le principal est à certains paliers de chercher son défaut ou point faible ou blocage, et de se remettre en question pour evoluer.

De toute façon 1400 après 1 an, il faut voir la suite et ne pas être impatient de voir son classement progresser car cela viendra avec le plaisir et la passion de jouer, puisque tu fais déja tout le reste.
Certains ne travaillent pas et progressent en essayant de se souvenir un peu de ses erreurs dans la partie qui a été perdue.
C'est sur le travail peut être important mais il ne faut pas se baser que là dessus




© 2000-2017 - France Echecs