France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- dimanche 17 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Décès de Denis Blondel (11/01/1956 - 21/06/2012) par feenschach le 03 juillet 2012  [Aller à la fin] | Problèmes |
C'est avec une grande tristesse que je vous informe du décès de Denis Blondel, survenu le 21 juin 2012, à l'issue d'une partie de tennis.

Denis a été victime d'un arrêt cardiaque et les secours n'ont malheureusement rien pu faire. Denis a popularisé les échecs féeriques il y a 30 ans, avec la création de Rex Multiplex, revue entièrement dédiée aux échecs féeriques (et rétros) : 700 pages en 22 numéros (dont deux spéciaux, un livret consacré aux pièces neutres, un livret consacré aux miniatures françaises).

Suite à l'arrêt de Thèmes-64 en 1986 (revue consacré elle aux orthodoxes, hétérodoxes (inverses et aidés) et études (les féeriques étant limités aux Noctambule, Sauterelle et Maximum), Denis a proposé de fusionner Thèmes-64 et Rex Multiplex pour créer Phénix. Cette nouvelle revue, dont le premier numéro date de 1988 comportait 3 fascicules (phénix pour les inédits, solutions, jugements,..., Thèmes-64 et Rex Multiplex conservant leurs spécifités propres). Nous avions publié ... près de 9000 pages !

Denis a également fourni un travail considérable sur les Albums FIDE (6 finalisés plus le 2004-2006 et le 2007-2009), en coordonnant les travaux de dizaines de problémistes à travers le monde (traductions, index thématiques, saisie des problèmes, des solutions,...).

Il a bien sur activement participé à l'organisation du congrès 1994 de Belfort (organisé par Jacques Rotenberg).

Mais Denis, c'était bien plus que cela : bonne humeur, simplicité, compétence, les superlatifs pourraient être nombreux pour le décrire ! Tous ceux qui ont pu le cotoyer dans le cadre d'un travail en garde de bon souvenir.

Corinne, sa femme, n'a pas souhaité que cette triste annonce se fasse sur internet avant les obsèques : c'est maintenant chose faite.

Bien sur, un petit malin "anonyme", s'est amusé a publier l'info sur le forum de Mat Plus (l'info était présente sur facebook, les élèves de Denis ayant crée une page spéciale pour honorer leur prof).

Sans vilain jeux de mot, je ne sais pas si Phénix renaîtra de ses cendres, mais nous réfléchissons à une solution pour que la revue perdure (je suis persuadé que Denis l'aurait voulu ainsi), en sachant que nous devons demander à sa femme ce qu'elle en pense, cela me semble indispensable.

Je rappelle en effet que si Phénix disparaissait, il n'y aurait plus de revue spécifique aux problèmes, ce qui n'est plus arrivé depuis des temps immémoriaux.


Dcax, le 03/07/2012 - 23:00:15
Une bien triste nouvelle :(

C'est toujours les meilleurs qui s'en vont...

dcax, qui se met à citer Porco Rosso...


ABienabe, le 03/07/2012 - 23:09:51
Quand nous avons commencé l'aventure ensemble il y a trente ans (Rex Multiplex en 1982, avec entre-autres M.Caillaud, JM.Loustau, M.Kerhuel…), personne ne pensait que Denis tiendrait la barre si haut et si longtemps…

Un travail fantastique a été accompli par celui-ci, fort bien résumé par "feenschach" au-dessus.

Quelle perte…
Merci à toi Denis pour toutes ces années de bénévolat consacré à notre passion.

Le monde du problème d'échecs est en deuil : nos sincères condoléances à ses proches.

Alain Biénabe



Deauville, le 03/07/2012 - 23:26:17
Sauf erreur de ma part, j'ai été collègue de club dans les années 74-79 et j'ai gardé un bon souvenir de Denis Blondel: à Rouen Echecs et même avant à la Dame Blanche de Sotteville, avec Jean Luc Seret (notre quadruple champion de France s'est toujours intéressé à tous les aspects de la composition échiquéenne), Daniel Capron (qui nous faisait chercher études et problèmes sur les nappes en papier des restaurants ) et cette génération dynamique de normands.
Je l'ai perdu de vue ensuite, n'étant pas féru de composition ou d'échecs féeriques.
Je m'associe à votre peine et à celle de ses proches.
Antoine Canonne, médecin et dirigeant de Deauville.


pessoa, le 04/07/2012 - 00:03:01
Une très triste nouvelle.

Denis Blondel était un pilier de la composition échiquéenne comme l'a rappelé Laurent. Son apport au problème d'échecs est inestimable.

Mais Denis, c'était aussi une joie de vivre communicative. On ne s'attend pas à voir partir des gens comme lui.

Mes condoléances à sa famille, ses amis, son entourage.


feenschach, le 04/07/2012 - 00:22:16
Pour Deauville, je transmettrai vos condoléances à Corinne (sa femme) et ses enfants. Merci pour eux.


anselan, le 04/07/2012 - 01:11:39
Je suis vraiment désolé d'entendre les nouvelles de la décès de M Blondel, même si je ne le connaissais pas personnellement. S'il vous plaît transmettre mes condoléances à sa famille en ce moment très triste.Votre ami, Andrew.


nicolasdupont, le 04/07/2012 - 01:42:43
Je m'associe à tous les problémistes peinés par cette bien triste nouvelle. Sincères condoléances aux proches de Denis, qui fût un représentant exemplaire de notre discipline.


Abrobecker, le 04/07/2012 - 08:06:45
Mes premières pensées vont à la famille et à l'entourage proche de Denis.

Il manquera aussi beaucoup au monde du problème pour lequel il a beaucoup oeuvré.


mcaillaud, le 04/07/2012 - 23:05:35
Un des hauts faits d'armes de Denis, oublié par Laurent qui n'était pas actif à l'époque, est l'organisation du Congrès de Fontenay-sous-Bois en 1986.
Cette année-là, la Pologne devait l'organiser et a déclaré forfait pendant l'hiver. Jan Hannelius, le président de la Fédération des problémistes, s'est tourné vers Denis qui a répondu présent.
En un temps record, il a pu mettre en place cet évènement accueillant plus d'une centaine de problémistes venus du monde entier (avec toute la logistique qui va avec), alors qu'il préparait parallèlement son départ imminent aux Etats-Unis pour un an (pendant le Congrès, il était au milieu des cartons chez lui!).
Je n'ai toujours pas compris comment cela était possible. Il l'a fait.


Matoù, le 05/07/2012 - 00:03:28
Deauville ne se trompe pas et c'est bien lui que
nous avons fréquenté à Rouen voici déjà très longtemps.

Il était passionné par le jeu et je me souviens très bien d'après-midi entiers passés à blitzer chez lui en écoutant Mahler très fort.

Il était déjà plein d'entrain et toujours de bonne humeur.
Il s'est ensuite intéressé au monde de la composition et s'est beaucoup investi pour le développer et le faire connaître.

J'ai beaucoup joué et, comme beaucoup de joueurs, j'ai beaucoup profité des échecs mais leur ai très peu donné (bien qu'ayant été président de club quelques années).

Denis, lui, fait partie des gens qui donnent beaucoup plus qu'ils ne profitent et cette qualité est tout à fait admirable car si elle était assez répandue voici quelques siècles, elle
est désormais exceptionnelle.



© 2000-2017 - France Echecs