France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 14 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Velimir Kalandadze le génie des tours. par Tantale le 20 mai 2012  [Aller à la fin] | Etudes |
Velimir Kalandadze est un compositeur géorgien né en 1935.
Après avoir étudié la physique à l'université d'état de Tbilisi, il a travaillé au centre informatique de l'académie géorgienne des sciences.
Il a écrit un livre :
In the World of Masterpieces, by V.KALANDADZE. TbiIisi, 2005 dans lequel on trouve : "If you try to explain the secret of beauty,you will lose it" (Akaki Bakradze)

Pierre Paul Rubens (1577 -1640) est un peintre baroque flamand.
Aidé par un atelier important, Rubens produit une œuvre considérable dans des genres divers. Il accepte de peindre un grand nombre de portraits mais, « d'instinct plus porté aux grand travaux qu'aux petites curiosités » comme il l'écrivait lui-même, il réalise surtout de grands projets religieux, des peintures mythologiques, et d'importantes séries de peintures historiques. Prisé des Grands pour l'érudition et le charme de sa conversation, il joue également un rôle diplomatique important à son époque et jouit d'une position sociale sans égale chez les artistes de son temps.

Voici une sélection de ses études

Diagramme : les blancs jouent et gagnent



erony, le 21/05/2012 - 21:57:39
Oui, VK est un brillant étudiste. Mais, quand j'étais tout jeune, je l'ignorais, car j'avais séché sur ce problème, peu connu mais tout de même dans le Breuer, la "Bible" du problème d'Echecs (c'est le 1537). La date confirme qu'il est tout de même très exagéré de prétendre que je serais contemporain de Steinitz, comme le répandent certains "amis".

Mat en 14 coups (V. Kalandadzé, 1959). Contrairement à ce qui pourrait ressortir de ces lignes, ce n'est pas vraiment difficile.

8/2p5/2p5/2P5/8/6p1/4K1p1/RB4kb






Tantale, le 21/05/2012 - 22:55:01
Voici une solution :
1. Ra8 Kh2 2. Rh8+ Kg1 3. Bh7 Kh2 4. Bf5+ Kg1 5. Bh3 Kh2 6. Ke1 Kg1 7. Rh7 Kh2 8. Bg4+ Kg1 9. Rd7 Kh2 10. Rd2 Kg1 11. Ke2 Kh2 12. Kf3 Kg1 13. Kxg3 Kf1 14.Rd1#
En tout cas je trouve pas cela facile du tout.


Petiteglise, le 21/05/2012 - 23:04:44
Arf, j'allais dire que je ne trouvais pas, et Tantale copie-colle la solution...
J'avais les trois premiers coups mais j'essayais ensuite de faire une dame. Une variante comme 4.Fe4 5.Fd5 6.c6 7.Th7 8.Rd2 9.Tf7 10.Txc7 11.Tf7 ou Th7+ suivi de la promotion gagne avec que des coups noirs forcés mais est trop longue.
Je ne pensais pas que les pions de l'aile dame servaient uniquement de béquilles.


Tantale, le 21/05/2012 - 23:07:30
J'aurais peut-être pas du donner la solution, mais je pensais pas que qq allait chercher.


Orouet, le 21/05/2012 - 23:17:31
il y aura toujours des yeux qui traînent ...
pas forcément pour trouver
juste pour chercher
!


erony, le 21/05/2012 - 23:36:18
Oui PE, j'avais pensé exactement la même chose, que les pions "c" ne pouvaient être uniquement des chevilles, ce qu'ils sont en effet (cela se justifie par la rigueur et la clarté -- après coup ! -- de la solution). Appelons cela, pour simplifier, une erreur de jeunesse (!!)

Il est vrai que les féistes choisissent de chercher... quand on s'attend le moins à ce qu'ils cherchent.


erony, le 21/05/2012 - 23:52:40
Je n'avais pas seulement souffert sur 4 Fe4+?, mais sur 4 Fg6+?, 4 Fd3+?, 6 Fe6+?, 7 Th6? et aussi 3 Rd2?, les trois derniers matant... en 16.

C'est une expérience enrichissante (sur le long terme) de peiner sur ce problème. Peu manifestent le désir de la tenter, ou l'équivalent. Le jour où ce sera, il reste de la matière. Mais, sauf erreur, la dernière -- légère -- brise d'intérêt date de... 2006, où notre Charpentier avait organisé sur FE un concours de solutions.

Charpentier qui, soit dit en passant, avait brillamment résolu ce Kaland il y a une vingtaine d'années.


Petiteglise, le 22/05/2012 - 00:06:49
Oui. J'avais été jusqu'à Fh3 dans la solution, mais sans vraiment menacer d'apercevoir l'idée.
Joli problème et enrichissant, en effet.



Petiteglise, le 22/05/2012 - 00:08:18
De manière générale j'aime beaucoup ces problèmes avec peu de pièces et des coups noirs forcés.
On sait que la solution sera compréhensible par un débutant, mais aussi qu'on peut ne jamais la trouver...


pessoa, le 22/05/2012 - 00:25:43
Juste pour signaler que j'ai cherché aussi, une petite demi-heure je pense, avant de loucher sur la solution de Tantale.

Et j'ai peut-être loupé quelque chose de plus clair, mais après 6...g1=C il y a un mat mi-astucieux, mi-laborieux (en 13 et dualistique deux fois hélas)
7 Ff1+ Ch3 8 Txh3+ Rg1 9 Txg3+ Rh2 10 Rf2 Fg2! 11 Ta3! (ou ailleurs sur la rangée) et mat en 2 à suivre.


erony, le 22/05/2012 - 00:33:55
Exact pessoa. Simplement, Karpov conseille en pareil cas 11 Te3!, plus court, et donc gagnant quelques fractions de seconde à la pendule. Tu vas me répondre que tu ne joues pas le rapide de Monte-Carlo. Qui de toute façon n'existe plus.





© 2000-2017 - France Echecs