France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 16 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Les Problèmes de l'Oncle Sam (5) par Matoupat le 28 septembre 2011  [Aller à la fin] | Problèmes |
Aux palabres stériles je préfère de loin les manifestations démonstratives...
Voici donc, ce que mon petit doigt ( pour aide digital...) m'a dit à propos d'un 7 pièces de Sam, très beau et pas si facile que ça :
"Je peux faire mieux en supprimant un pion noir et un dual! "

Voici son aristocratique production ( que demande le peuple ?!) :



(4+2) 3#

Source : SL and his chess problems de A.C.White n°279...pour les connaisseurs.



Matoupat, le 06/10/2011 - 16:15:46
Cette position est, en fait, a strictement le même contenu que celle Loyd, dual y compris ( mon petit doigt s'est un peu avancé en se ventant d'avoir supprimé le dual loydien...) : l'amélioration consiste en un pion noir en moins et une très belle position.
J'ai donc repris mon petit doigt en main et je "définitive" avec :


(5+2) 3#

L'aristocratie en prend un coup mais le petit bâtard arrange tellement les choses !...

A vous de juger.


bernarddelobel, le 07/10/2011 - 06:43:34
Qu’importe l’aristocrate puisque le mat ( 3.Ff7 ) est marginal mais s’harmonise parfaitement avec les deux autres en « a4 » et « h5 » donnés après la majestueuse sortie de la Dame en c3 mettant le Cavalier noir dans tous ses états et spécialement dans l’état du thème focal.
Thème recherché par son auteur, je pense ?



Matoupat, le 07/10/2011 - 10:43:31
@bernardelobel : ne pensez pas que les auteurs visent systématiquement un thème, je pense qu'ici Loyd a voulu mettre en scène le sacrifice de tour... y chercher la volonté de présenter, ou de définir un thème, me fait penser à ces analyses de texte, au lycée, où on voudrait faire dire à un auteur des choses dont est foutrement pas sûr qu'il y ait pensé !
Heureusement que l'inspiration créatrice ne passe pas par le carcan du déjà vu !




© 2000-2017 - France Echecs