France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 13 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Coup illégal en rapide par Elpancho31 le 14 septembre 2011  [Aller à la fin] | Arbitrage |
Imaginons qu'un adversaire joue un coup illégal , et qu'il appuie sur la pendeule , suis- je obligé d'appeler l'arbitre ou est ce que je peux continuer à jouer avec la même position ?

Par exemple si il est échec , je joue un coup de cavalier pour manger sa dame au prochain tour , vu qu'il devra parer l'échec , et s'il ne le fait pas à ce moment j'appelle l'arbitre .

Possible ?


Mynhoss, le 14/09/2011 - 12:31:54
Ci-dessous, question posée à un arbitre vous répond sur le site FFE!

Abracadabra ! Le coup illégal devient légal 2 juin 2010


Je souhaiterais poser une question d'arbitrage aux formateurs que vous êtes. Sans vous donner de précision sur le contexte ni aucun argumentaire ni la décision prise pour ne pas vous influencer.

Il s'agit d'un cas réel, il n'y a aucune conséquence pratique, le seul enjeu est une discussion amicale entre plusieurs arbitres à propos de ce cas.

Il se trouve que malgré l'apparente simplicité, les réponses, et pas des moindres, divergent fortement, d'où ce mail.

Vous arbitrez un open Rapide dont la supervision est inappropriée. A l'une des premières tables le joueur B au trait vous appelle :

A son coup précédent, alors qu'il venait d'être mis en échec, il a déplacé puis posé son R en prise (par un C de son adversaire), et a appuyé sur la pendule.

Son adversaire N déplace alors une de ses T à côté de la D du joueur B et appuie sur la pendule.

Le joueur B revenu au trait, arrête la pendule, vous appelle et vous dit qu'il a fait un coup irrégulier lors de son coup précédent, demande à être pénalisé de 2 mn et vous demande de revenir avant son coup irrégulier.

Son adversaire N lui demande de parer l'échec et refuse le retour en arrière.

Les deux joueurs sont d'accord sur les faits.

Ma question est : entre le A4c, le A4b, et le 7.4, que faites vous ?

En vous remerciant d'avance pour votre éventuelle réponse.

Cordialement.

JF Roux, AF3


Réponse rapide : On ne revient pas sur le coup irrégulier une fois que l'adversaire a joué. Les Blancs parent l'échec ... et vont surement perdre la Dame.

Réponse technique : Il y a des restrictions sur l'application du 7.4 dans les annexes du « jeu rapide », il s'agit du A.4.c) qui dit que la réclamation ne peut plus être reçue après que l'adversaire a répondu au coup illégal.

Réponse historique : lors du Corsican Circuit, à Ajaccio, une discussion sur les coups illégaux se tenait entre Etienne Bacrot et Laurent Fressinnet. J'écoutais et répondais à leurs questions. C'est Etienne Bacrot qui a remarqué le premier qu'il était parfois préférable de ne pas signaler un coup illégal (notamment un échec non paré) et de répondre en attaquant une pièce. L'adversaire se retrouve alors avec le Roi et une autre pièce attaquée :-) ... précisons qu'Etienne Bacrot ayant un esprit sportif, il n'a jamais utilisé cette « astuce ».

Stéphane Escafre



nadji, le 14/09/2011 - 13:24:52
Donc, si mon adversaire ne pare pas un échec et appuie sur la pendule, je peux prendre son roi au prochain coup et lui serrer la main?


Rando2, le 14/09/2011 - 13:58:43
Je ne crois pas, mais tu peux attaquer une de ses pièces, si possible la dame.
Ton adversaire sera donc obligé de parer l'échec et perdra sa pièce.
Pas mal cette astuce. C'est assez fourbe quand même. Ne pas signaler l'échec au roi tout de suite, mais seulement le coup d'après !


Mynhoss, le 14/09/2011 - 15:51:09
Faut faire ce que dit Rando2 car prendre le roi avec pendule enclenchée est un coup illégal qui perd la partie en blitz, par contre en rapide, si c'est le premier ou deuxième coup illégal, on revient en arrière en ajoutant simplement deux minutes à l'adversaire.


Weib67, le 14/09/2011 - 15:53:28
Ça semblerait infiniment plus logique que le coup irrégulier fasse perdre immédiatement son auteur, pour peu qu'il soit remarqué et signalé par l'adversaire.

Car sinon, que faire en cas de coup irrégulier qui induit lui-même un échecs ? (Au passage, bonjour à tout le monde, ceci étant mon premier post sur le forum.:-))


Elpancho31, le 15/09/2011 - 01:12:01
très bien justement tu touches un point sensible , si l'adversaire mange mon roi , je me dépeche de jouer et d'appuyer sur la pendule donc je n'ai plus de roi , comme ça mon adv ne peux plus me mater , possible aussi?


dulovitch, le 15/09/2011 - 10:29:59
@ elpancho :
la prise du roi étant un coup illégal, comme c'est le dernier coup joué qui compte (tu as laissé ton roi en échec, mais ton adversaire ne réclamant pas de coup illégal accepte donc ce coup), tu gagnes la partie en appelant l'arbitre...
Mais c'est pas bête ce que tu dis, juste pour le fun continuer sans son roi, on ne peut perdre :p


Elpancho31, le 15/09/2011 - 21:32:29
ok dulovitch mais en rapide tu ne perds pas la partie au premier coup illégal mais au 3 eme , c'est pour ca


BoisColombes, le 16/09/2011 - 17:55:18
On pourrait aussi envisager dans certains cas de mater alors que ce mat serait une position impossible s'il n'y avait pas eu de coups illégaux!


dulovitch, le 16/09/2011 - 20:36:53
@ elpancho : ha pardon j'ai confondu avec l'autre sujet qui décrit une situation semblable...
la réponse de mynhoss répond parfaitement non?



© 2000-2017 - France Echecs