France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 11 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Poussée du pion e7 dans la variante de Leningrad (défense hollandaise) par brackmar-diemer le 19 avril 2011  [Aller à la fin] | Ouvertures |

Bonjour,
Dans le même ordre d'idée que l'article proposé récemment pour la poussée du pion f7 dans la Française, je ne parviens pas à me décider à pousser le pion e7 dans la variante de Leningrad de la défense hollandaise.

Il en résulte alors la persistance d'un pion arriéré qui devient rapidement la cible des Blancs, notamment quand la colonne e est ouverte et qu'une tour blanche s'y poste.
La poussée du pion e7 donne lieu par contre à la création d'un autre pion arriéré, le pion d6... Cruel dilemme ! Pourtant, je sens que la variante de Leningrad peut m'apporter un jeu dynamique avec les Noirs contre 1.d4.





HectorKiller, le 20/04/2011 - 10:36:40
Ah la poussée du pion e ! e7-e5 est souvent la délivrance pour les noirs, le début de la fin pour les blancs, puisque qu’après e5-e4 (ou dès fois f5-f4 !?) le coup f5 joué au début est justifié ! Donc les noirs doivent avoir comme premier but la poussée e5.




Mais normalement les blancs peuvent nous l’empêcher avec des d4-d5 assez rapides(+dxe6+super avant-poste en d5).

Une possibilité est de jouer e6+De7 et si d4-d5 alors e6-e5…




Mais on peut aussi laisser le pion en e7 ! e7-d6-c5 est dès fois une belle structure selon ce que jouent les blancs. Il y a un record rigolo, ma partie jouée à Belfort en 2010 Brethes-Mania (où mon plan de départ était Ff7+e5 mais ça s’est passé autrement), aucune poussée des pion e, et dès e4 joué s’ensuit Dc3 0-1 lol



Quand on joue la théorie, en principe on n'a pas de gros problèmes avec le faiblesses d6 e6 e7. Juste quelques attentions à y donner, et on faire aussi les plans noirs.






Et puis il faut prendre des risques aux échecs, même si le pion reste en e7 et qu’un Ce6 blanc arrive, on peut dès fois le laisser là et jouer avec, pareil on peut jouer d6+c6+’d4-d5 blanc’+e5+dxe6+pion d6 faible mais avec du contre-jeu pour les noirs comparable à la grande variante avec 7…c6 (Agdestein-Nakamura 2010 et Johannnessen-Nakamura 2010), et il y a aussi la partie ‘kamikase’ Vaklinov-Mania 2008.




Petit hors sujet : dans les françaises avec e4-e5 on a un Fc8 pourri, mais en contre-jeu on a une superbe structure(pion d4 faible pions e6 et f7 solides), et là c’est pareil, avoir une faiblesse en d6 ou en ‘e7+case e6’ c’est pas si grave, c’est impossible d’avoir une position parfaite sans faiblesses !



HectorKiller, le 20/04/2011 - 13:17:57
en ce moment il y a la partie Maletin-Malaniuk http://www.russiachess.org/online/2011/orbita/games.php?gameid=100008004


brackmar-diemer, le 29/04/2011 - 19:50:37
Merci pour ta réponse Hector ! 



© 2000-2017 - France Echecs