France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Friday 19 August 2022
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Marcel Duchamp par ins12401 le  [Aller à la fin] | Actualités |
Vous connaissez tous Marcel Duchamp. De tous les gens célèbres pour des raisons autres que les échecs, c'est celui qui est allé le plus loin dans la maîtrise du jeu.

Dans le domaine de l'histoire de l'art contemporain, on comprend enfin de plus en plus cet aspect de son oeuvre, au-delà des quelques banales métaphores empruntées au jeu d'échecs.
Un site vient d'être mis en ligne prétendant simulé la façon de jouer de Marcel: "Working with the records of his chess matches, I have created a computer program to play chess as if it were Marcel Duchamp." Mais une fois quittés les premiers coups de la théorie, comment simuler le comportement d'un joueur particulier? Selon le même principe, on pourrait mettre en place un moteur kasparovien, talien, petrossianien... ? Mes compétences échiquéennes ne me permettent pas de juger de la qualité de la simulation. J'aimerais avoir votre avis éclairé sur la question. Le site: Playing Duchamp




Pas mal  Pas mal par ce qu il joue humainement, à mon goût en tout cas. Pour la ressemblance avec l'artiste là j'ai pas encore trouvé ;-)


"De tous les gens célèbres pour des raisons autres que les échecs, c'est celui qui est allé le p Euh ...

Mark Taïmanov

François-André Danican (Philidor), l'un des principaux musiciens français de son époque quand même.

Kenneth Rogoff

Et plein d'autres ...



@ Cyrillev Mark Taïmanov, Kenneth Rogoff: désolé, connais pas; c'est qui?
Philidor, je connais mais pour des raisons échiquéennes. Franchement, qui connaît le musicien Philidor, à part les musicologues, tu peux me trouver ses oueuvres à la Fnac ?


@Mazette Franchement qui connaît le joueur d'échecs Marcel Duchamp, à part les joueurs d'échecs, tu peux trouver ses parties à la FNAC ?





Comme quoi tout est question de point de vue et de centre d'intérêt. ;-)


Peux-tu trouver les parties de Tal à la Fnac ? 


rajoutons simen adgestein gm et international norvégien en foot ( bon c'est sur , il n'était pas mondialement connu mais belle performance quand même )


Orouet, le
Mazette j'ai joué du Philidor !!
des trios pour ensemble de cuivres (c'est pas du Mozart, mais c'est sympa quand même )


@Mazette. Kenneth Rogoff a abandonné les échecs dec ompétition à la fin de ses études, vers 1e dernier tiers des années 70.
Il a été économiste en chef du FMI, au sein duquel il semble avoir fait toute sa carrière. Du moins c'est comme ça que j'en ai à nouveau entendu parler, au cours des années 90.
Professionnellement je n'ai jamais apprécié un seul de ses travaux, tous marqués par l'idéologie libérale la plus sectaire.
Donc un des grands responsables de toutes les catastrophes financières et humaines des 30 dernières années.
Il a été sévèrement condamné, avec juste raison, par le "prix nobel" de sciences économiques Joseph Stiglitz.
Rien à voir avec les musiciens Philidor, Taimanov et Smyslov, ou les multisurdoués comme Adgestein, sans oublier M Duchamp bien sûr.


ins7281, le
Marcel Duchamp qui, à la fin de sa vie, dans sa luxueuse villa californienne, a confié à un journaliste d'art :

Je ne crois plus à l'art, je ne crois qu'aux artistes !

Bof !

Est-ce qu'il croyait encore au jeu d'échecs ?


Dans sa luxueuse villa californienne ??? Tu peux m'en dire plus Oroy, parce que j'ai lu les deux biographies de Duchamp parues en français récemment et il n'est nulle part question d'une villa en Californie, ni ailleurs.
Si tu as des infos inédites, je suis curieux de les connaître. Merci d'avance.


La notoriété comme critère? Donc si je suis le raisonnement jusqu'au bout le meilleur musicien actuel c'est René la Taupe. J'ai bon?



@Orouet c'est vrai des fois tu as de belles surprises. Il y a quekques semaines dans un concert baroque je suis tombé sur un concerto grosso d'un dénommé Zelenka; c'était plus que sympa (Telemann à côté faisait pâle figure).


Le meilleur joueur d'échecs, c'est Ingmar Bergman Ou plus sérieusement, c'est Rubinstein. Ah ben, zut, le joueur d'échecs et le pianiste sont deux personnes différentes... combien de fois j'ai fait cette erreur !


Matisse était un accro du jeu paraît-il Au niveau amateur-joueur de café, mais quand même.


Il faut voir, à propos de Marcel Duchamp, le film-documentaire réalisé en 1964 par Jean-Marie Drot.

On l'y voit uniquement à New-York, si je me souviens bien, mais il avait peut-être une villa en Californie.


Le film de Drot est consultable ici. Le site Understandingduchamp est très bien fait et permet de comprendre la composition du "Grand verre" et l'idée principale de son livre sur les finales.



@Mazette Merci pour le lien "utile" vers le film.

On peut aussi consulter cette page, où vous êtes présent dans les commentaires, je crois.


elkine, le
@VladimirChax Tout à fait, Matisse suivit l'exemple de Duchamp en participant aux olympiades de Prague en 1931.
Il y battit justement Rubinstein. Dégoûté, ce dernier déclara "Il me reste le piano".


Bravo! Très beau fake érudit! "Il me reste le piano" est évidemment une phrase de Taïmanov quand il s'était fait raser pas si gratis par Robert James Fischer 6-0.


Et oui VladimirChax On peut trouver des parties de Tal à la Fnac, dans des recueils comme "Le Nouveau Guide des Échecs" de Giffard et Biénabe, d'après une brève consultation du site de la FNAC.



Et aussi sur leur site, on trouve "Philidor musicien et joueur d'échecs", qui arrive dans 4 à 8 jours.



Comme quoi faut se documenter avant de dire des bêtises, ou même, comme elkine l'a souligné, POUR dire des bêtises de manière crédible.




aïe 


El cave, le
à part ça Franck Ribery joue aux échecs. Sur un plateau avec des cases, il joue avec deux dés (comme chacun sait désormais il ne compte pas jusqu'à 18) et il n'y a que des cavaliers, mais il joue. Parfois même en simultané contre trois adversaires.


Orouet, le
le "marchand du sel" ... est passé par là .


ins7281, le
@Mazette Ce n'était peut-être pas en Californie mais aux USA et l'apartement qui n'était peut-être pas une villa était très confortable.

Je me suis peut-être laissé abuser par le fait que j'ai vu M. Duchamp au tournoi de Monaco 1967, envoyé par une milliardaire américaine, peut-être Mme Piatigorsky pour remettre au vainqueur un trophée commémoratif.

J'ai même dû lui abandonner une "suite" à l'Hermitage, à moins que ce soit au Balmoral, que l'organisateur M. Weiss m'avait attribuée après son abandon par Fischer qui ne voulait pas être dans le même hôtel que les autres GMI.

Les détails ne changent rien à l'affaire : c'était un vieillard embourgeoisé et désabusé.
Mais, au fond, sa phrase que j'ai citée, que j'ai entendue plus tard lors d'une interview "chez lui, en Amérique" (mais que je ne la connaissais pas en 1967) pourrait être reprise avec profit par tous ceux qui intellectualise et déifie l'art avant de revenir à une plus juste et plus modeste perception d'icelui !


ins7281, le
errata qui intellectualisent et déifient


elkine, le
quel vieillard ne l'est pas ? merci nyar:)


ins7281, le
@elkine Tu penses à quelqu'un en particulier ?


elkine, le
je ne me permettrais pas 


Une erreur d'analyse (en zeitnot?) de Kenneth Rogoff
http://www.slate.fr/lien/70939/etude-dette-austerite-erreur-excel
D'autant plus grave qu'il ne s'agit pas d'échecs.
Libé et Le monde traitent aussi de ce sujet.
Pas Le Figaro, jusqu'à maintenant.
Vive Marcel Duchamp, donc!



Chemtov, le
Moi, je pardonne tout à Rogoff, depuis sa célèbre partie contre Hübner, en 1972. (Alors qu'ils étaient en conflit avec un arbitr(o)de l'époque).


Chemtov : je ne connais pas Rogoff, mais je sais, enfin, je suppose, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, que Robert Hübner est muni de certains organes dont on constate l'absence chez beaucoup de joueurs, même de très bons.

Cette partie mérite d'être rappelée, en effet (RH a les Blancs) : 1.c4 Cf6 2.Cf3 g6 3.Cg1 Fg7 4.Da4 0–0 5.Dxd7!! Dxd7 6.g4 Dxd2+!! 7.Rxd2 Cxg4 8.b4 a5 9.a4 Fxa1 10.Fb2 Cc6 11.Fh8!! Fg7 12.h4 axb4 ½–½

Une généralisation de cette pratique, en guise de gifle à tous ces guignols, arbitroïdes, ânes-lapins et saucissonneurs, leur aurait vite passé le goût de nous casser les pieds.


"De tous les gens célèbres pour des raisons autres que les échecs, c'est celui qui est allé le plus loin dans la maîtrise du jeu."

(QWERTY => pas d'accents)
C'est vrai qu'il est celebre, j'utilise une de ses "oeuvres" assez frequemment dans les lieux publics.

Sinon on peut citer je crois Emmanuel Lasker, mathematicien assez repute et champion du monde d'echecs. J'ai vu aussi un certain nombre de problemes signes "Wolfgang Pauly" (967 sur la PDB,/a>, je pense qu'il s'agit du fameux prix Nobel de physique?



Encore une fois non!

Le prix Nobel a été remis à Wolfgang Pauli, autrichien, alors que Wolfgang Pauly est allemand et roumain. Ne pas confondre Allemagne avec Autriche, sinon c'est reparti comme en 38.

Pauly est célèbre non en tant que physicien, mais en tant qu'astronome. En effet, il a co-découvert une comète avec Coddington.

Et moi non plus je ne suis pas au lit. Mais bientôt, si si, bientôt.

PS: en fait, la découverte de la comète a été de Coddington 3 jours avant Pauly. Donc, avant de composer des problèmes d'échecs, Pauly avait déjà connu les affres de l'anticipation...

Se documenter, toujours se documenter!


Chemtov, le
@ Abrobecker : J'allais le dire, Pauli n'est pas Pauly. Mais nous avons eu, en France, un bon 2200 (ou plus peut-être) qui, accessoirement, a reçu la Médaille Fields en 1994: le très sympathique Jean-Christophe Yoccoz.

@ Erony : Je crois, hélas, que RH a écopé finalement d'un 0 pour cette partie (mais pas Rogoff !). http://www.olimpbase.org/1972y/1972ger.html

Concernant les moyens de combattre les arbitristes sires et leurs règles, j'ai aussi lu ceci: '' Monsieur Salazar, en somme, reprend nos conclusions de... 2006. Il semble décidé à restaurer le bon sens, apparemment difficile à imposer. Reste à savoir si les "décidants", les ceusses munis d'un bulletin de vote, dont je ne suis pas, sauront faire preuve du même bon sens.''
Pour ma part, ayant eu la chance de faire partie des ceusses munis d'un bulletin de vote (bien lourd), mon choix a été évident.
Dans la même logique, je viens d'ailleurs d'envoyer un mail à M.le Président nouvellement élu pour lui rappeler ses prises de position et pour lui demander que les enfants n'aient pas à subir de nouveau les mêmes pitreries des arbitroïdes, au Championnat de France des jeunes 2013, comme à Nîmes en 2012.


elkine, le
Et donc, à quoi ressemblent les matrices de Pauly ?

PS dans le fil cité par erony, arnakor dit une chose évidente mais à encadrer :
"Les arbitres sont là pour régler les litiges, pas les consentements mutuels."


Chemtov, le
Aïe,aïe ! Il s'agit des Matrices de Pauli, pas de Pauly ! Nyarlathotep va de nouvau se fâcher!(Tout en restant poli).


On ne se fâchera pas car comme Pauly est un problémiste, on peut effectivement parler des matrices d'icelui!

Mais plus tard.


Chemtov : excellente cette citation ! Je me demande bien de qui elle peut être (!!). Mais je préfère encore celle du même jour à 9h, qu'il pourra être utile de ressortir en cas de nécessité ! Un grand merci, en tout cas, pour assurer le "suivi".

Pauly : il ne doit pas davantage être confondu avec Zarathoustra, nonobstant l'excellent livre "Zo sprak Wolfgang Pauly", en batave donc, du Dr. Niemeijer.


Chemtov, le
Erony: Le point a été mis à l'ordre du jour du CD de la FFE de mi-juin. J'ai rappelé à nos chers élus fédéraux, outre les promesses de campagne, ce que la FIDE a recommandé, il y a moins de deux mois, pour le cycle du Championnat du Monde (en argumentant que ce qui est bon pour l'élite est aussi bon pour tous): For WCC cycle events (including continentals and zonals), the “no draw offer” rule applies only for the first 30 moves, except events organized with the swiss system where no kind of “no draw offer" rule shall be applied.

No kind of "no draw offer" rule ! Un rêve?

Malheureusement, nos chères têtes blondes, lors des Championnats de France des jeunes risquent encore de subir les diktats des arbitr(o)s car la législation n'aura pas pu être changée à temps. Mais pour Nancy, cet été, cela devrait être bon.

Concernant Pauly et le livre de Niemeijer: j'ai appris le joli mot ''bloemlezing''. J'ai d'abord cru qu'il s'agissait d'un manuel de jardinage (après Pauly physicien, Pauly astronome, etc.., pourquoi pas Pauly jardinier ou fleuriste). Mais, en fait, Bloemlezing, équivalent au ''Blütenlese''allemand que je connaissais, signifie Florilège en néerlandais. Bon...je sais, cela ,n'intéresse que moi...Bonne nuit !


Cette décision de la FIDE m'avait surpris, car je n'en attendais que le pire. Il n'est pas sûr qu'elle obéisse à de nobles motifs, mais le fait est là : un coup d'arrêt est donné aux bousculements de tradition (admirez mon sens de l'euphémisme) d'origine bulgaro-corse.

Or, comme vous le savez, quand il n'est pas nécessaire de changer, il est nécessaire de ne pas changer.


ins7281, le
Le mur du con a quand même été franchi...
Si ça ne tenait qu'à moi, on irait beaucoup plus loin dans la minimisation du rôle des arbitres : on supprimerait les contrôles intermédiaires et j'ai proposé des cadences pour le faire. Car je trouve inadmissible que ces Messieurs-Dames soient chargés de signaler la chute d'un drapeau, entre autres prises de décision mettant leur impartialité à l'épreuve.
Ils ne devraient avoir qu'un rôle d'enregistrement...




© 2000-2022 - France Echecs - Politique de confidentialité