France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- vendredi 15 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Une nouvelle condition féérique? (3) circé mémoire par Torlof le 04 mars 2011  [Aller à la fin] | Problèmes |
Ce fil est la suite de :

Une nouvelle condition féérique?

Et de

Une nouvelle condition féérique? (2)




J’ai beaucoup médité sur la juste remarque suivante qui m’a plu et motivé:
« C'est la richesse de l'ensemble qui fait l'intérêt. On dit souvent qu'avant de dire que quelque chose est (totalement) nouveau dans notre domaine, il faut relire The Fairy Chess Review, F/feenschach, RM/Phénix et quelques autres. » Jacquesdupin


L’idée de circé mémoire n’est pas nouvelle (je n’ai rien inventé, la condition circé évolue depuis des années … et j’arrive bien tard) : mais l’idée de conditionner la renaissance de la pièce circé à une prise ultérieure mérite d’être explorée plus avant.


Lors des fils précédents plusieurs intervenants ont pu montrer que des idées originales pourraient naître de cette forme de «gâchette». Je vous propose de continuer la discussion puisque nous sommes sur un site d’échange d’idées sans craindre les critiques ( ici toujours constructives) . Elles n’ont d’autre but que de nous faire progresser dans la découverte de l’univers des échecs féeriques. C’est en tout cas mon souhait : nulle prétention ici, ni revendication, rien que le plaisir d’essayer de nouvelles propositions et de les disséquer pour voir si elles tiennent leurs promesses.


Ce que nous avons proposé d’appeler « Circé Mémoire » se retrouve effectivement, comme l’a précisé Jacque Dupin et d’autres intervenants, déjà sous des formes proches depuis longtemps. Paul Raican a fait le rapprochement très juste avec les échecs hantés où la pièce renaît sous forme de fantôme au siège même de sa capture, et c’est la libération de la case qui permet cette renaissance. Dans les échecs Fantôme, cette renaissance se conjugue avec une nouvelle condition féerique, l’immunité de la pièce Circé, ce qui entraîne le plus souvent un clouage du roi quand c’est lui qui capture la pièce !


En Fait le terme « mémoire » ne devrait pas nommer une condition mais une famille de circés selon que celui-ci entraîne une renaissance immédiate (Circé, anti circé, Circé Antipode, Circé symétrique, alternatif, Assassin, caméléon … et bien d’autre ) ou différée (hanté, Fantôme, Parrain, volcanique, et j’en oublie également … ). Notre circé est de cette dernière catégorie… de cette famille.


Dans la circé à renaissance immédiate, comme la condition originelle « Circé », la naissance est concomitante de la prise et la position est toujours entièrement visible sur l’échiquier.


Dans la circé à renaissance différée (Famille « mémoire ») la renaissance est ‘armée ’mais non ‘déclenchée’. Il faut qu’un évènement survienne sur l’échiquier pour que cette renaissance soit effective. Et la pièce en mémoire (ou pièce fantôme) n’a d’autre action que la menace qu’elle laisse planer sur la position si l’évènement en question venait à la faire apparaître sur l’échiquier. C’est cette menace qui fait tout l’intérêt de ces circés différés : déclencher ou ne pas déclencher la « gâchette » de cette renaissance est un art tactique à part entière.


N.B. différée ou non, une fois déclenchée, la renaissance de la pièce circé n’est effective que si la case de renaissance est libre.


Le Déclencheur :

dans cette Famille « mémoire » la renaissance est alors liée à un « effet gâchette ».
- Là [prise] comme ici … c’est le sujet de ce fil … ailleurs ce sera :
- Là [libération de la case].
- Un [échec].
- Un [mouvement de pièce féerique].
- Un [roque].
- Une [promotion].
- Une [pep].


( Tout ce qui peut survenir lorsque qu’un joueur a le trait et je ne vois guère que l’adoubement à pouvoir échapper à cette fonction).


Ce que nous appelons circé mémoire, et qui devrait être nommé autrement, est donc un circé à renaissance différée dont le déclenchement est provoqué par une prise et dont le siège de renaissance est identique au siège de capture de la pièce dès lors que cette case est libre.


Nous avons pu mettre quelques conventions sur le mode d’application de ce déclencheur.



Le Siège :

La renaissance a lieu selon la condition, là non plus rien de nouveau. Nous avons choisi que la renaissance se fasse sur la case occupée par la pièce juste avant qu’elle ne soit capturée, ce que l’on retrouve dans d’autres circés. (fantôme, hanté, ibidem…) Pour le cas de la Prise en passant, du fait que le pion capturant et le pion capturé n’occupe pas la même case, on considère que la case du pion en mémoire est libérée dès la capture. (sa renaissance est donc ‘armée ’mais non ‘déclenchée ’) La renaissance peut survenir dès la prise suivante.


Ailleurs, le siège de renaissance se fera :

- Sur la case qu’elle occupait en position initiale : ( Circé, circé adverse, circé maléfique.
- Sur la case qu’elle occupait au diagramme (circé diagramme… )
- Sur une case définie par le coup (circé échangée, parrain …)
- Sur la case déterminée par la position (circé cage).



Conjugaison de féerie :

certains circés confèrent à la pièce renaissante une condition féerique supplémentaire (en plus de ce pouvoir de renaître). En circé fantôme par exemple, la pièce renaissante est immune, et nous pourrions citer le Circé Clône, le Circé Caméléon etc.…
Il n’est pas question de ces ajouts dans ce fil, mais la conjugaison des féeries permet bien sûr d’imaginer toutes les combinaisons possibles de féeries au circé mémoire.



Empilement :

pour rester simple dans l’exploration de cette "gâchette par prise" et pour ne pas se disperser, l’empilement des pièces capturées sur une même case n’est pas souhaité ici.
Il reste envisageable au même titre que l’on peut conjuguer une féerie . On pourrait très bien imaginer, comme pour tout circé à déclenchement différé qui s’en accommode, cinq types de piles.


- Pile nulle : La dernière arrivée efface la précédente …. C’est notre cas.
- Pile FiFo : type circé Volcanique = première entrée, première sortie.
- Pile LiFo : type circé parachutés = dernière entrée, première sortie.
- Pile E : renaissance dans l’ordre : D-T-F-C-P = les plus fortes sorties en premier.
- Pile  : renaissance dans l’ordre : P-C-F-T-D = les plus faibles sortent en premier.


Voilà pour amorcer ce troisième fil…
Une Taxonomie des circés est à établir car la condition est mûre pour être systématisée : o)

Nous reprenons donc notre discussion où nous l’avons laissée et je vous propose ce rappel :



Définition de la condition : "Circé-mémoire" :




1) Chaque pièce capturée est mise en mémoire avec sa case atteinte juste avant sa capture. On note (A, x) un tel couple (pièce, case atteinte) dans le cas particulier de la prise en passant on considère que le pion capturant a déjà quitté la case fantôme et le pion en mémoire peut renaître dès la prise suivante.


2) Une capture n'est légale que si la renaissance simultanée de TOUTES les pièces possibles n'est pas un auto-échec.


3) À chaque capture se pose la question de la renaissance circée de là (les) pièce (s) en mémoire cette renaissance s’effectue pour toutes les pièces dont la case de renaissance est libre, les autres sont annihilées dès qu’une renaissance au moins est effective. ( Tant qu'aucune renaissance n'est effective, la mémoire n'est pas affectée).


Ceci afin de permettre la renaissance simultanée,
Comme dans les aidés de séries et garder l'intéressant potentiel de la mémoire longue.

4) Le roque ne subit pas d’autre contrainte qu’en orthodoxe, même s’il existe des pièces en mémoire sous les cases concernées par ce roque.


5) L ’empilement n’est pas autorisé sur une case, c’est la dernière capture en x qui détermine le couple (A, x). ( À désignant la dernière pièce capturée en x) l’inverse serait en contradiction avec la règle 3


6) Une pièce qui renaît est réputé être "neuve". Donc un pion ‘circé ’peut effectuer le double pas depuis sa case de renaissance. Et une tour ‘circée ’sur sa case initiale retrouve le droit au roque, idem pour le roi dans le cas particulier de ‘rex inclusiv’


7) La condition « circé mémoire » s'applique À PARTIR de la position du diagramme, par souci d’homogénéité avec les conditions féeriques préexistantes. Ainsi il n’y a pas, a priori, de pièce en mémoire à la position du diagramme sauf à prouver que cette pièce existe par analyse rétrograde ou si le compositeur le précise clairement dans l’idée de produire une idée originale.















Quartz1, le 04/03/2011 - 08:23:00
Très bonne introduction pour ce 3-eme fil.
En ce qui concerne le probleme #3 (bon probleme), il n'y a pas dual:
1.Cxd5! Dxd5 (C noir aneanti, C blanc en memoire) 2.Ce5+ Dxe5(+Cd5) 3.Cxe3#? (Ce5 aneanti!) Dxe3!(il n'y a pas un C a renaitre)


Torlof, le 04/03/2011 - 10:42:17
Merci Quart1, je tenais à resituer l’idée au sein des circés, et préciser surtout que certaines clefs de déclenchement restent à explorer et que la renaissance différée est une épée de Damoclès très riche en arcanes tactiques.


Le défaut de cette gâchette est qu’elle impose deux prises pour être complète (la prise circé et la renaissance) et donc dans un mat direct en deux coups la clef est forcément une prise (comme en C. fantôme, ou C. hanté d’ailleurs) et cela gâche un peu le problème.


Sur un trois coup (direct) il reste encore difficile de trouver une clef cachée, et le problème de Bernard est un bon exemple (le premier de ce type !). Il est en effet difficile de faire autrement en si peu de coups < br>
sur les quatre coups et plus, cela devient plus riche et plus secret (et plus difficile à résoudre) …. Alors ça devient captivantsur les aidés, de série ou non, au-delà de trois coups cela peut se réveiller aussi très riche en surprise pour le PJ j’imagine que cette « gâchette » a des ressources inexplorées.




Pour le problème en trois coups de Bernard, Quartz1 je ne suis pas tout à fait d’accord :

ceci en raison de la règle trois


3) À chaque capture se pose la question de la renaissance circée de là (les) pièce (s) en mémoire cette renaissance s’effectue pour toutes les pièces dont la case de renaissance est libre, les autres sont annihilées dès qu’une renaissance au moins est effective. ( Tant qu'aucune renaissance n'est effective, la mémoire n'est pas affectée).


Ceci afin de permettre la renaissance simultanée,
Comme dans les aidés de séries et garder l'intéressant potentiel de la mémoire longue.



Ainsi la variante 1.Cxd5! (µNCd5) Dxd5 (µBCd5 écrase µNCd5 ) 2.Ce5+ Dxe5 (+BCd5) 3.Cxb6 #


est démolie par 3.Cxe3 (µNFe3 ) [ deux pièces en mémoire ici ] Dxe3 (+BCe5) AUTOECHEC donc Mat = Dual


il y a deux pièces en mémoire après 3.Cxe3 [ bCe5 & nFe3 ] car il n’y a pas de renaissance sur 3.Cxe3


sur 3…Dxe3 il existe une case de renaissance pour le cavalier Blanc, il peut donc renaître, et c’est le fou noir qui est annihilé.


Ce problème est donc démoli ! et c’est très dommage car il me plaisait aussi beaucoup on peut bien sûr discuter du bien-fondé de cette règle trois.

Peut-être faut-il la reformuler mais je trouve qu’elle permet de mettre plusieurs pièces en mémoire et est donc potentiellement riche (il n’est pas question ici d’empilement : une pièce en mémoire par case pas plus, mais il existe 64 cases ! ) avec l’idée de renaissance simultanée.

Je préfère que le problème soit à corriger, plutôt que de nous priver de ce potentiel (même s’il me plaisait aussi beaucoup ce problème de Bernard)



Torlof, le 04/03/2011 - 10:44:26
'révéler' et non 'reveiller' ! ^ô^  


Torlof, le 04/03/2011 - 12:16:46



Torlof, le 04/03/2011 - 14:24:50
@ Quartz1 : tu as raison en "mémoire courte" et moi en "mémoire longue" 


il est vrai que la définition à été modifiée depuis le fil précédent

il était précisé auparavant :




2) Si la case de renaissance est occupée alors la prise est définitive .





et en suivant cette règle ton analyse , le 04-03-2011 à 08:23:00 est absolument justifiée et le dual disparaît



peut être faut il rétablir les notion de mémoire courte et mémoire longue

désolé pour ce revirement Paul, mais tu as raison sur la définition précédente.



je rappelle le diagramme

8/8/1pBP1N2/2pn2q1/2k3P1/2P1bN2/1BP2p2/5K2







#3 circé mémoire ( "courte" )

Bernard Delobel

le 03-03-2011 à 07:57:11




solution:

clef: 1.Cxd5 ! (2.Cc7. -- 3.Fb5 #)


1...Dxd5 2.Ce5+. Dxe5 (CBd5) 3.Cxb6 # [ ici donc pas de Dual en "mémoire courte"... la prise écrase la mémoire précédente ]

1...Fc1 2.Ce3+. Dxe3(CNd5) 3.Ce5 #

1...Df5/h5/g7 2.Cd2+. Fxd2 3.Ce3 #

1...Fd4 2.Ce3+. Dxe3(CNd5) 3.Cd2 #

1...De7 2.Cc7. De8 3.Fd5 #





nicolasdupont, le 04/03/2011 - 18:54:43
A titre personnel, je pense que la distinction "mémoire courte" et "mémoire longue" est nécessaire. Les effets spécifiques sont très différents, ce qui ajoute de la richesse à la condition.


Autre remarque: la programmation d'une condition est d'une part un outil pour le compositeur (il est bien plus confortable et attractif de publier une oeuvre estampillée C+) et aussi un gage que la condition n'est pas "trouée" dans ses règles. Il faut donc, en les définissant, penser à un éventuel programmateur qui la transcrira en lignes de code.


Il me semble alors nécessaire (ce qui d'ailleurs est déjà plus ou moins réalisé dans la présentation au-dessus) de partir de la condition circé usuelle, d'en conserver le maximum d'axiomes, et de juste indiqué que c'est le processus de renaissance qui change en circé mémoire. Donc, à priori, le plan suivant pourrait être suivi:


1) Règles générales s'appliquant à tous les genres avec renaissances possibles. Y inclure par exemples que les pièces qui renaissent sont "neuves" et que, lorsqu'un coup permet une renaissance possible mais cette renaissance induit un auto-échec, alors ce coup est illégal.


2) Modalités des renaissances en mémoire courte et longue.


Quartz1, le 04/03/2011 - 22:09:38
Eblouissement sur #3? ...Après 1.Cxd5, il y a la menace 2.Ce5+ Dxe5 3.Cxb6# ou 2.Cd2+ Fxd2 3.Cxb6# Donc, problème démoli...


Torlof, le 04/03/2011 - 23:13:22
je crois que non Quartz ! tu semble faire une erreur dans ta deuxième variante! 1.Cxd5! (µNCd5) Dxd5 (µBCd5 écrase µNCd5 )
maintenant deux possibilités, une bonne et une mauvaise .

a) 2.Ce5+ Dxe5 (µBCe5)(+BCd5) 3.Cxb6 # correct!

b) 2.Cd2+ Fxd2 (µBCd2) échoue ici, car La dame est toujours en d5 et n'a jamais capturé en e5 ( donc pas de renaissance du cavalier e5 qui n'a en fait jamais existé dans cette sous-variante.


le problème n'est toujours pas démoli! à mon avis

@nicolasdupont je pense aussi qu'il faut conserver les deux possbilités sous forme de variantes " mémoire courte" & "mémoire longue" pour ne pas limiter la condition ( au compositeur de choisir son terrain de prédilection.)

sans doute qu'un emcapsulement de définitions est souhaitable :

définition du circé

définition du type de déclenchement

condition de renaissance

variantes " mémoire courte" & "mémoire longue"

ce champ d'expérimentation permet de voir combien il est important de s'entendre sur les définitions :o)



nicolasdupont, le 05/03/2011 - 00:49:14
Oui, il est surtout nécessaire de bien spécifier ce qui appartient au champ connu du circé (que l'éventuel programmateur pourra juste "copier-coller" du code qu'il utilise en circé), de ce qui est spécifique au circé mémoire.


Si j'insiste sur l'aspect programmation, c'est que c'est le meilleur moyen "d'officialiser" une condition féerique. Si tu prends l'exemple récent des problèmes de série avec échecs intercalés (pser), la technique utilisée (la meilleure à mes yeux) est l'écriture d'un article qui présente la condition au travers d'exemples bien choisis, la programmation de cette condition, puis l'organisation d'un tournoi thématique. C'est seulement à ce moment là que tu tiens quelque chose de vraiment solide entre les mains: des "pros" qui on tiré, grâce à leur talent et a l'aide du logiciel, la substantifique moelle de ta condition.


Quartz1, le 05/03/2011 - 08:20:43
Les menaces 2.Ce5+ et 2.Cd2+ fonctionnent pourtant:
1.Cxd5 ! (2.Cc7 -- 3.Fb5 # ou 2.Ce5+ ou 2.Cd2+)

1...Dxd5 2.Ce5+ Dxe5 (CBd5) 3.Cxb6 #

1...Fc1 2.Ce3+ Dxe3(CNd5) 3.Ce5 # ou 2.Cd2+ D(F)xd2 3.Cxb6# ou 2.Ce5+ Dxe5 3.Cxb6#

1...Df5/h5/g7 2.Cd2+. Fxd2 3.Ce3 # ou 2.Cd2+ Fxd2 3.Cxb6# ou 2.Ce5+ Dxe5 3.Cxb6#

etc...


Torlof, le 05/03/2011 - 09:50:09
je viens de comprendre !! Dual sur ces deux variantes en effet ! chaque réponse Noire nécessite une ( unique!) réplique Blanche

j'ai beaucoup de progrès à faire ici ! ¨o¨ ... @o@
merci pour ces explications Paul... ( et pout ta patience! (
je pense que je vais me procurer, lire & apprendre par-coeur "les échecs Artistiques" de Chéron pour mieux comprendre les problèmes ! :)
je l'ai repéré sur le net! achat nécessaire donc! lol


Torlof, le 05/03/2011 - 14:30:31
un Aidé en quatre coups. ( circé mémoire + sans échec ! ) Toujours pour illustrer les possibilités de la condition

Et la mettre au point.
voici un aidé Circé mémoire en quatre coups

Conjugué au mode sans échecs

Pas transcendant … avec un petit parasite, mais nous sommes là pour explorer


7F/4R1Ct/4p2p/8/3rpp2/8/8/8







Blancs : Re7 Fh8 Cg7


Noirs : Rd4 Th7 Pe6 h6 e4 f4



h‡4 Circé mémoire (3+6)


Sans échec






À vos pièces!





bernarddelobel, le 05/03/2011 - 16:28:30
Rappel @torlof dans un mat aidé la ligne de jeux menant au mat doit être unique, la solution comprend plusieurs duals.1.Re5 ou(Txh8) Rd7 2.Txh8 ou (Re5) Rc6 3.Tg8 Ch5 ou (Cf5) 4.Tg3 Cxg3 #.


Torlof, le 05/03/2011 - 18:06:04
M'enfin! :o( Merci Bernard pour cette correction c'est d'auant plus regrettable que l'intention était :

1.T×h8 (µFh8) Rd7 2.Re5 Rç6 3.Td8 Cf5 4.Td4 C×d4 (+Fh8)‡



impardonnable donc! ( j'y ai passé du temps pourtant! trop peu sûrement!)


nicolasdupont, le 05/03/2011 - 18:57:17
D'où la nécessité d'un bon programme, Torlof qui aurait trouvé toutes les démolitions en quelques secondes. Outre le fait qu'on perde moins de temps à tenter de colmater toutes les brèches possibles, les démolitions de la bécane donnent souvent de nouvelles idées de matrice.


Torlof, le 05/03/2011 - 19:15:50
c'est vrai.... d'autant que la condition doit être famillère aux programmeurs puisqu'elle ne se différencie du C.Hanté que par la "gachette", et les modalités de la p.e.p.
avec une version : mémoire courte ?)
et une version : mémoire longue

je pense que l'axiomatisation est finalisable maintenant.


nicolasdupont, le 05/03/2011 - 19:18:07
Un exemple Kostas Prentos, Phénix 1991



h#4, 2.1... circé (C+)


Sur mon PC, Popeye trouve les 2 solutions en 28s et WinChloé en 50s.



bernarddelobel, le 05/03/2011 - 20:48:58
rectification... pour le h#4 de torlof, il suffit de remplacer le pion noir e6 par un Cavalier et on a la solution dans l'ordre: 1Re5 Cxe6+ 2.Txh8 Rd7 3.Td8+ Rc6 4.Td4 Cxd4 # On comprend bien qu'il faut que le CB prend avant la TN pour ne pas inhiber la renaîssance du FB.


Torlof, le 05/03/2011 - 22:38:09
@bernard 1.Re5 Cxe6+ autoéchec non?




bernarddelobel, le 06/03/2011 - 08:22:12
@Torlof bien vue ! mais on pourait alors placer le RB en a4 et supprimer le pion h6 qui a mon avis ne sert a rien.


bernarddelobel, le 06/03/2011 - 08:24:11
Oubli rajouter aussi un pion noir en b6.


Torlof, le 06/03/2011 - 11:18:43
@nicolasdupont, ce problème de Kostas Prentos est tout simplement génial!
merci de me l'avoir montré
le thème réalisé dans chaque solution est magique.

@Bernard, le pion h6 ( parasite) empèche de multiples duaux - en otant le bas de la colone h à la tour

par exemple : 1.Th1 Cf5+ 2.Rd5 Rd7 3.Cg7 Cé3+ 4.Ré5 F×g7‡


et le roi en a4 : 1.Rd5 Ch5 2.Td7 Rb5 3.Cg7 F×g7 4.Td6 C×f4‡
non je dois revoir la matrice de cette idée de Batterie fantôme.


Quartz1, le 06/03/2011 - 16:04:27
À résoudre…. 



(5+2 +[1]) Circé mémoire h#4
P noir en mémoire



Torlof, le 06/03/2011 - 17:00:29
j'ai trouvé un shéma 1.T×f4 Rç6 2.Rf6 Rd7 3.Rf5 Ré7 4.Ré5


Torlof, le 06/03/2011 - 17:36:23
zut! la touche return m'a devancé! et puis c'est une mauvaise idée! 'schéma'


Torlof, le 06/03/2011 - 18:17:21
nouvel essai! pour le Circé mémoire h#4 de Paul .  je vais être plus discret:

et plus complet je l'espère




[ma proposition ]



ceci dit... je ne démontre pas l'unicité de la solution et place le pion renaissant où il m'arrange.
mais c'est joli comme ça... et peut être unique!



Torlof, le 06/03/2011 - 18:21:49
d'autant plus joli que sur le tableau de mat, la prise du cavalier est rendue illégale par renaissance du pion blanc en mémoire!
j'imagine que l'énoncé justifie le placement du pion mémoire sur la case qui permet le mat, sans autre analyse rétrograde, difficile à justifier avec si peu de pièces...



nicolasdupont, le 06/03/2011 - 21:08:09
C'est le contraire qu'il faut a priori justifier par l'analyse rétrograde. Tu peux mettre la pièce en mémoire n'importe où, sauf aux endroits impossibles d'après l'analyse rétrograde.


Quartz1, le 06/03/2011 - 21:22:16
Bien trouvé… Ici les Blancs commencent:




(4+3 +[1]) Circé mémoire h#4.5
P noir en mémoire



Torlof, le 06/03/2011 - 21:59:33
@nicolasdupont très juste , je n'avais pas relevé cette erreur de logique de ma part:
ce qui n'est pas illégitime doit être considéré comme légal
ce qui n'est pas infirmé reste légal! ... et possiblement une démolition si ce n'est pas ce qui était espéré par le compositeur.


Torlof, le 06/03/2011 - 22:14:33
pour le Circé mémoire h#4.5 de Paul . je vais rester discret ... mais:





[ma proposition ]



c'est la même solution! au premier coup blanc près!
Y avait il une autre intention?




nicolasdupont, le 06/03/2011 - 22:15:57
Oui, il existe quelques problèmes célèbres jouant là dessus. Un de mes préférés est un mat en 2, où on voit vite qu'on peut administrer le mat soit par un coup de pion soit par un coup de figure (sans capture). On se dit "c'est pas possible que le compositeur ait laissé passer une telle démolition évidente !?".

En fait l'analyse rétrograde prouve que les 49 derniers coups ont été joués par des figures, et sans capture. La seule possibilité de réellement mater est donc par le pion sinon c'est nul !


Quartz1, le 06/03/2011 - 22:48:32
Position familière maintenant:  



(4+3 +[1]) Circé mémoire h#4.5
P noir en mémoire




Torlof, le 06/03/2011 - 23:46:07
Circé mémoire h#4.5 avec Df6 excellent petit exercice! ... progressif




[ ma propositon ]





Torlof, le 07/03/2011 - 00:33:39
je m'y essais ! circé mémoire ... un pion en mémoire . mais c'est sans doute trivial pour vous!

mat aidé en trois coups


4k1r1/5pB1/8/5N2/8/1p6/8/K7


h‡3 Circé mémoire (3+5)
P noir en mémoire








Quartz1, le 07/03/2011 - 06:38:24
h#2 1.f6 Fxf6(+Pd7) 2.Tf8 Cd6#


Torlof, le 07/03/2011 - 10:58:22
Arf! CQFD donc! merci Quartz :) 
ce qui n'est pas infirmé reste légal! ... et possiblement une démolition si ce n'est pas ce qui était espéré par le compositeur.



alors , sans pièce en mémoire ( le mieux est l'ennemi du bien) saurez vous retrouver l'intention?
4k1r1/5pBp/8/5N2/8/1p6/8/K




Blancs : Ra1 Fg7 Cf5

Noirs : Ré8 Tg8 Pf7 h7 b3


h‡3 Circé mémoire (3+5)





Torlof, le 07/03/2011 - 11:24:47
en fait je voulais exploter un problème de tempo et le pion en mémoire gâche le problème
mais la condition est indispensable pour résoudre le diagramme.
par contre , le rajout d'un pion en h6 est nécessaire pour éliminer un "facheux" dual!
et ce pion y remédie de belle façon, sans être réellement parasite au diagramme.

.







Blancs : Ra1 Fg7 Cf5

Noirs : Ré8 Tg8 Pf7 h7 b3


h‡3 v Circé mémoire (3+6)



Quartz1, le 07/03/2011 - 12:27:50
1.Th8! Fxh8 2.f6 Fxf6(+Th8) 3.0-0! Cxh6# or 2.b2+ Fxb2(+Th8)...


Torlof, le 07/03/2011 - 12:41:48
oui, bravo! et je pense qu'on ne parle pas de dual mais de variantes ici . h‡3 1.1.2.1.1.1

les deux variantes sont différentes

1.Th8! Fxh8

a) 2.f6 Fxf6(+Th8) 3.0-0! Cxh6# : seul coup

b) 2.b2+ Fxb2(µb2)(+Th8) 3.0-0! Ce7# : seul coup car 3.Cxh6?? (+b2) autoéchec .



Torlof, le 07/03/2011 - 13:39:16
version "miniature" avec pion en mémoire  pion en mémoire, roque et sous promotion!





h‡3 Circé mémoire (3+6)

un P noir en mémoire







[ solution]



Quartz1, le 07/03/2011 - 15:07:29
Pour le 3+6, h#3, 3.Cxh6# n'est pas auto-échec, parce que la case b2 est occupée!
Pour la dernière position: 1.Th8 gxh8=F(+Ph7) 2.f6 Fxf6(+Th8) 3.0-0 Cxh6# ou 1.Th8 Cxh6(+Pd7) 2.Th7 Cf5 3.Th6 g8=D(T)#


Quartz1, le 07/03/2011 - 15:19:40
Un bébé: 



(2+3 +[1]) Circé mémoire h#3.5
T noire en mémoire
jumeau b) Pc7 -> g6



Torlof, le 07/03/2011 - 18:46:05
duaux sur le bébé avec interversions de coups je pense que ce n'était pas l'intention

1…Ré6 2.Ff6 Cd4 3.Fg7 Cb5 4.Ff8 C×ç7(+Td8)‡
1…Ca7 2.Ff6 Cb5 3.Fg7 Ré6 4.Ff8 C×ç7(+Td8)‡
1…Cd4 2.Ff6 Cb5 3.Fg7 Ré6 4.Ff8 C×ç7(+Td8)‡
1…Ré6 2.Ff6 Ca7 3.Fg7 Cb5 4.Ff8 C×ç7(+Td8)‡



Torlof, le 07/03/2011 - 18:47:28
mettre un pion noir en f6 peut être? 


Torlof, le 07/03/2011 - 19:01:41
intention du Circé mémoire h#3.5  je pense :

1…Cd4! 2.ç6+ R×ç6(+TNa8) 3.o-o-o! Cb5 4.Fb8 Ca7‡


Torlof, le 07/03/2011 - 19:12:09
intention du jumeau 1…R×é5 (µFe5) (+TNh8) 2.g6 Rf6 3.o-o! R×g6(+Fe5) 4.Fh8 Cé7‡
alors peut être que le diagramme serait correct vace les deux pions à l'origine, et deux solutions, comme le Prentos!



Torlof, le 07/03/2011 - 19:19:30
si ça n'est pas démoli, c'est jueste magnifique!  4k3/2p3p1/2N5/3Kb3/8/8/8/8







Blancs : Rd5 Cç6

Noirs : Re8 Fe5 Pc7g7


(d5/é8)


h‡3,5 circé mémoire (2+3)

une tour noire en mémoire

deux solutions 2.1.1.1.1.1.1

Paul Raican ( france echecs -07/03/2011)



1...Cd4! 2.ç6+ R×ç6(+TNa8) 3.o-o-o! Cb5 4.Fb8 Ca7‡


1...R×é5! (µFe5) (+TNh8) 2.g6 Rf6 3.o-o! R×g6(+Fe5) 4.Fh8 Cé7‡




Torlof, le 07/03/2011 - 19:30:43
tellement beau qu'il faut le baptiser! et pour un compositeur adepte du go et du scrabble, je propose ce nom sous forme de définition de mots croisés
"Beau bébé" en quatre lettres? réponse :le "SUMO"


Torlof, le 07/03/2011 - 21:05:49
bah! ma première variante est fausse!  et sur le grand roque il existe des duaux!


1…Cd4 2.ç6+ R×ç6(+TNa8) 3.0-0-0 Cf5 4.Fb8 Cé7‡



1…Ca5 2.ç6+ R×ç6(+TNa8) 3.0-0-0 Cç4 4.Fb8 Cb6‡



1…Cb4 2.ç6+ R×ç6(+TNa8) 3.0-0-0 Cd5 4.Fb8 Cb6‡



1…Cb4 2.ç6+ R×ç6(+TNa8) 3.0-0-0 Cd5 4.Fb8 Cé7‡


dommage!


je pense cependant que l'on peut corriger, mais au prix de pièces parasites

et je propose: ( et l'on gagne une solution )

4k3/2p3p1/p1N5/Pp1Kb3/1P6/8/8/8








(d5/é8)


h‡3,5 (v) circé mémoire (2+3)

une tour noire en mémoire

trois solutions 3.1.1.1.1.1.1

Paul Rãican ( france echecs -07/03/2011)



1...Cd4! 2.ç6+ R×ç6(+TNa8) 3.o-o-o! Cf5 4.Fb8 Ce7‡

1...C×é5(+TNa8) 2.0-0-0+ Ré6 3.Rb7 Cf7 4.Rç6 C×d8 (+Fe5)‡
1...R×é5! (µFe5) (+TNh8) 2.g6 Rf6 3.o-o! R×g6(+Fe5) 4.Fh8 Cé7‡



les trois solutions sont différentes, toutes traitent la condition ( indispensable au mat) et trois roques!
mais le bébé à grossi ( plus Sumo que bébé finalement. )


Torlof, le 07/03/2011 - 21:15:59
amusant ! Frolkin dans la solution débutant par 1...C×é5 ( solution créée par l'essai de correction



comment nommer un mat ou la pièce en mémoire au diagramme se retrouve en mémoire au final ?(Cériani-Frolkin !)
c'est un peu comme ces nombres imaginaires que l'on introduit pour résoudre une équation et qui disparaissent de la solution...
le circé est un peu le nombre "i" des échecs finalement.

ici, une tour "imaginaire" permet de faire mat bien qu'elle soit absente du tableau initial et qu'elle ait disparu du tableau final.
mais sans elle! rien n'est possible.
:o)


Quartz1, le 08/03/2011 - 08:33:48
L'idée s'avere difficile a réaliser...
Dans la dernière position, il y a aussi: 1...Cd4 2.ç6+ Re6! 3.Fd6 Cxb5(Td8) 4.Ff8 Cc7#


Quartz1, le 08/03/2011 - 08:42:07
Version: 



(2+4 +[1]) Circé mémoire h#3.5
T noire en mémoire
jumeau b) Cc4 -> f2



Torlof, le 08/03/2011 - 10:45:30
deux solutions sur le grand roque (a)!  avec un pas de pion dans l'une, un double pas dans l'autre!
les deux solutions sont différentes sur la marche, mais mènent au même tableau!


a)Cc4 2.1.1.1.1.1.1


1…R×é5 (µFe5)(+Ta8) 2.ç6 Rd6 3.o-o-o + R×ç6 (+Fe5) 4.Fb8 Cb6‡



1…Rd5 2.ç5 R×ç5 (µc5)(+Ta8) 3.0-0-0 Rç6 4.Fb8 Cb6‡



jumeau b)Cf2 une solution


1…Rf5 2.g6+ R×g6(µg6)(+Th8) 3.0-0 Cg4 4.Fh8 Ch6‡




Torlof, le 08/03/2011 - 10:47:26
pour mon diagramme du 07-03-2011 à 21:05:49  je n'avais pas vu ta solution
1...Cd4 2.ç6+ Re6! 3.Fd6 Cxb5(Td8) 4.Ff8 Cc7#
pas facile!!



bernarddelobel, le 08/03/2011 - 11:30:05
@Quartz1 en plaçant le CB en h4 plus besoin de jumeau.


bernarddelobel, le 08/03/2011 - 11:32:41
désolé... ca marche pas y a encore un dual.


bernarddelobel, le 08/03/2011 - 11:45:17
modif. une solution pour éviter le dual.


B:Re4,Ch4/ N:Re8,Tc7,Fe5,g7

Quarz1 h#3.5
circé mémoire ( M=Tn)


Torlof, le 08/03/2011 - 12:09:47
non il existe des duaux ici ausi: intention:




1…Rf5 2.g6+ R×g6 (+Th8) 3.0-0 Cf5 4.Fh8 Ch6‡


1…Rd5 2.Tç6 R×ç6 (+Ta8) 3.0-0-0 Cf5 (ou Cg6: dual ) 4.Fb8 Cé7‡




mais duaux sans roque :



coté A : 1…R×é5 (+Th8 ou g8) 2.Td7 Ré6 3…Cf5 4.Tf8 C×g7‡



coté H : 1…R×é5 (+Ta8 ou b8 ou c8) 2.Tf7 Ré6 3.Td8 Cf5 4.Tf8 C×g7‡





bernarddelobel, le 08/03/2011 - 16:34:05
nouvel essai. en espèrant que ca marche cette fois ci.



B:Re4,Cg3/ N:Re8,Dc7,Fe5,g7.



Torlof, le 08/03/2011 - 17:06:18
pas encore ! Intention :


1…Rd5 2.Dç6+ R×ç6 (+Ta8) 3.0-0-0 Cf5 4.Fb8 Cé7‡


1…Rf5 2.g6+ R×g6 (+Th8) 3.0-0 Cf5 4.Fh8 Ch6‡



mais


1…Ch5 2.Dd8 R×é5(+Th8 ou g8) 3.Tf8 Ré6 4.g6 Cg7‡





Torlof, le 08/03/2011 - 17:10:49
j'espère... une seule solution! ( un pion noir en mémoire ) 
3rk3/p2p4/K7/8/N7/8/8/5n2






Blancs : Ra6 Ca4

Noirs : Re8 Td8 Cf1 Pa7 d7


h‡5,5 circé mémoire (2+5)

un pion noir en mémoire






Quartz1, le 08/03/2011 - 19:04:31
1....Rb7 2.Ta8 Rxa8(+Pb7) (mais le P noir peut renaitre en a6!)3.Ce3 Rxb7(+Ta8) 4.Cd5 Ra6 5.0-0-0 Rxa7(+P)6.Cc7 Cb6#


Torlof, le 08/03/2011 - 19:18:43
Mince!! dommage ! ( merci quand même :o) c'est donc une double démolition puisque l'intention était:

1…Cb6 2.Ta8 C×a8 (µTa8) (+b6 !!) 3.Cé3 Cxb6 (µb6) (+Ta8) 4.Cd5 Cç4 5. o-o-o R×a7(µa7) (+b6) 6.Cç7 Cxb6 (µb6)‡



j'aimais bien le coté gâchette cachée, et cran de sécurité, avec le pion b6 en "tête de turc" qui prend tous les coups!

R×a7(µa7) ranime la gâchette et ôte le cran de sécurité a7 ( protection de b6 )

mais le roi est assez grand pour mener l'affaire tout seul!
pas facile d'éviter un dual!!


Torlof, le 08/03/2011 - 19:26:19
@nicolasdupont je propose cette mise à jour de la définition
afin de systématiser au plus juste pour une éventuelle programmation
ceci dit, la condition reste simple eut égard à ce qui existe déjà
elle ne nécessite qu'un tableau supplémentaire de 64 cases pour les pièces en mémoire= cases de renaissance(sans équivoque)




À) Définition du circé mémoire


(princeps : ‘circé mémoire courte ’par défaut).




Voici la définition exacte de la condition féerique circé mémoire :




1. Lorsqu'une pièce est capturée, elle renaît lors de la prise suivante si sa case de renaissance est libre.



Si cette case est occupée la pièce capturée est définitivement retirée du jeu, i.e. la capture est orthodoxe.



Les rois ne peuvent être capturés, ce qui implique que les échecs et par conséquent les mats sont orthodoxes.







2. La case de renaissance de la pièce en mémoire est la case atteinte par cette pièce au moment de sa capture.







3. Alors qu’elle est en mémoire, la pièce n’existe pas sur l’échiquier et n’intervient en aucune manière jusqu’à sa renaissance effective.


Par exemple, une pièce en mémoire en g8 n’empêche pas les noirs d’effectuer le petit roque si les conditions orthodoxes sont remplies.







4. Dans le cas de la prise en passant la case de renaissance est libérée dès la capture et la renaissance peut survenir dès le coup suivant s’il s’agit d’une prise.



Par exemple.



Soit : Pion un pion noir {e4} et trois pions blancs {d2, e2, f2}.



après 1.d4 exd3 e.p. le pion blanc capturé renaîtra en d4 dès la prise suivante.



 1.d4 exd3 e.p. (µd4) 2.f3 dxe2 (µe2) (+d4)



Ici, µ signifie « mise en mémoire » : le pion est ôté de l’échiquier.



+ Signifie « rappel de la pièce en mémoire » que l’on repose sur l’échiquier.







5. Si la renaissance de la pièce entraîne un auto-échec alors la prise est illégale.







6. Après sa renaissance, une pièce est réputée ne jamais avoir joué. Ainsi les tours peuvent retrouver le droit de roquer, les pions blancs qui renaissent sur la deuxième rangée pourront avancer de deux pas, etc.







7) La condition « circé mémoire » s'applique À PARTIR de la position du diagramme, par souci d’homogénéité avec les conditions féeriques préexistantes.


Ainsi il n’y a pas, a priori, de pièce en mémoire à la position du diagramme sauf à prouver que cette pièce existe par analyse rétrograde ou si le compositeur le précise clairement dans l’idée de produire une idée originale.













B) Définition du circé mémoire Longue.





La condition circé mémoire admet une variante dit circé mémoire longue qui se caractérise de la manière suivante.




Toutes les définitions pré établie ci-dessus sont appliquées, mais si au moment d’une prise une pièce en mémoire voit sa case de renaissance occupée elle peut rester en mémoire jusqu’à ce que cette renaissance soit possible.


Il en résulte qu’alors plusieurs pièces peuvent se retrouver en mémoire simultanément.








1. Chaque pièce capturée est mise en mémoire avec sa case atteinte juste avant sa capture.






2. On note (A, x) un tel couple (pièce, case atteinte).






3. L ’empilement n’est pas autorisé sur une case, c’est la dernière capture en x qui détermine le couple (A, x). ( À désignant la dernière pièce capturée en x).






4. Une capture n'est légale que si la renaissance simultanée de TOUTES les pièces possibles n'est pas un auto-échec.







5. À chaque capture se pose la question de la renaissance circée de là (les) pièce (s) en mémoire cette renaissance s’effectue pour toutes les pièces dont la case de renaissance est libre, les autres sont annihilées dès qu’une renaissance au moins est effective.


( Tant qu'aucune renaissance n'est effective, la mémoire n'est pas affectée).









Torlof, le 08/03/2011 - 20:46:33
@quartz1 en fait pour mopn dernier diagramme
j'ai plutôt intérèt à laisser le pion b6 sur le diagramme et ôter le pion en mémoire, qui entraîne le dual
ça m'a l'air cohérent, et surtout correct!
solution unique gardant l'idée de gâchette(b6) et cran de sûreté (a7)! ^o^





Blancs : Ra6 Ca4

Noirs : Re8 Td8 Cf1 Pa7 b6 d7


h‡5,5 circé mémoire (2+5)





1…Cxb6(µb6) 2.Ta8 C×a8 (µTa8)(+b6 ) 3.Cé3 Cxb6 (µb6)(+Ta8) 4.Cd5 Cç4 5. o-o-o R×a7(µa7)(+b6) 6.Cç7 Cb6 (µb6) ‡





Torlof, le 08/03/2011 - 21:14:49
Ho! dual obligatoire (4.Cd5 & 4.Ca4 ) au minimum pas facile à supprimer ( voire impossible dans cette idée!)... passons à autre chose! ¤.¤


Quartz1, le 08/03/2011 - 21:57:21
Essai (d’après torlof): 



(2+4 +[1]) Circé mémoire h#5.5
P noire en mémoire




Torlof, le 08/03/2011 - 22:02:34
Eurêka !! je l'ai !! un pion magique en c4 !! "mettre le détonateur en c4" ! j'aurais du y penser!!


3rk3/p2p4/K7/8/N7/8/8/5n2


je ne résiste pas à remettre ce diagramme, car cette fois je l'ai !!


et je ne vois pas comment un dual pourrait s'y loger car :

le parcours du cavalier blanc est unique 1…Cb6 2…C×a8 3…Cb6 4…Cxc4 5. …R×a7 6…Cb6

Tout comme celui du cavalier blanc : 3.Cé3 4.Cd5 6.Cç7 seuls tempi accordés

la gâchette est activée au denier moment ( quatrième coup ) juste à temps pour le roque

pasde pion en mémoire, donc tout est sur l'échiquier et pas de place pour un dual

bref! très content de ce mat aidé en 5.5 coups !!






Blancs : Ra6 Ca4

Noirs : Re8 Td8 Cf1 Pa7d7 c4


h‡5,5 circé mémoire (2+6)





Solution : 1...Cb6 2.Ta8 C×a8 (µTa8) 3.Cé3 Cb6 4.Cd5 Cxç4(+Ta8) 5.o-o-o R×a7(µa7)(+c4) 6.Cç7 Cb6‡




Torlof, le 08/03/2011 - 22:05:04
Croisement Quartz!!  je regarde... ¤o¤



Quartz1, le 08/03/2011 - 22:28:32
Dans ma position, P noir d7 necessaire....


Torlof, le 08/03/2011 - 22:59:30
Quartz1 je pense que le pion d7 est indispensable il empêche de nombreuses solutions orthodoxes

le chemin du cavalier semble ben unique sous la condition circé:

intention : 1...Cb6 2.Ta8 C×a8 (µTa8) 3.Ce3 Cb6 4.Cd5 Cxa4(+Ta8) 5.o-o-o Ra7 6.Cç7 Cb6‡


mais : 1…Cç7+ 2.Rd7 Cd5 3.Rç8 Rb5 4.Rb7 Ra5 5.Ra8 Ra6 6.Tb8 Cç7‡




Torlof, le 08/03/2011 - 23:00:20
Croisement Quartz!!  nous sommes d'accord.



Torlof, le 08/03/2011 - 23:26:07
pour ta position, avec le pion d7 l'intention est

1...Cb6 2.Ta8 C×a8 (µTa8)(+a7!) 3.Ce3 Cb6 4.Cd5 Cxa4(+Ta8) 5.o-o-o Rxa7 6.Cç7 Cb6‡
mais : 1…Rb5 2.Cé3 Rç5 3.Cç2 Rd6 4.Cd4 Ré5 5.Cé6 Rf6 6.Cf8 Cç7‡ et le pion est resté en mémoire.

le cavalier doit être à plus d'un coup de c7 ce qui exclue a8 - b5 - d5 - et e6 de la position initiale pour le cavalier blanc)

mon cavalier ne peut pas atteindre c7 en un coup ( ni en deux ) et je pense que ma position tient!


Torlof, le 09/03/2011 - 01:54:28
version du "SUMO" de Quartz1  


Blancs : Re4 Cd2 f2

Noirs : Re8 Fe5 Pc7 g7


h‡3,5 Circé mémoire (3+5)

Une tour noire en mémoire


Deux solutions :

sumo A : 1…Rd5 2.ç6+ R×ç6( +Ta8) 3.0-0-0 Cç4 4.Fb8 Cb6‡

sumo B : 1…Rf5 2.g6+ R×g6( +Tg8) 3.0-0 Cg4 4.Fh8 Ch6‡




Quartz1, le 09/03/2011 - 06:32:46
Dual: 6...Cd6# dans le h#5.5
Probablement, un C noir d7 suffit.
Pour le h#3.5, deux solutions symétriques ne font pas une bonne impression... Il faut trouver autre chose.


bernarddelobel, le 09/03/2011 - 08:24:22
un trois coups... mais la symétrie est toujour omniprésente.



B:Re1,Ce3,Fd2/N:Re8,Fe4,c5,g5

h#3 circé mémoire ( M= TN )

3.2.1.1

1.g4 Cxg4 (µg4)(+TNh8) 2.0-0 Fc3 3.Fh7 Ch6 #

1.c4Cxc4 (µc4)(+TNa8) 2.0-0-0 Ff4 3.Fb7 Cb6 #



bernarddelobel, le 09/03/2011 - 08:26:26
oups! supper diagramme ?



Quartz1, le 09/03/2011 - 09:29:27
Intervertions: 


Quartz1, le 09/03/2011 - 09:32:51
2.Fh7...3.0-0 & 2.Fb7....3.0-0-0 (l'ordre des coups n'est pas bien déterminé...)


Quartz1, le 09/03/2011 - 10:04:38
Toujours bébé: 



(2+3 +[1]) Circé mémoire h#3.5
T noire en mémoire
jumeau b) Ra6 -> h5




Torlof, le 09/03/2011 - 10:44:56
@Quartz1 pour le h#5.5 sans doute pas de correcton 
malheureusement, dans le h#5.5 le cavalier d7 offre trop de solutions

ex : 1…Cb2 2.Ce3 Cd3 3.Cg4 Cb4 4.Re7 Ra7 5.Te8 Rb7 6.Rd8 Cc6‡


un pion noir e7 pour interdire Cd6 ne marche pas non plus .


ex : 1…Cb2 2.Rf7 Ca4 3.Th8 Cc5 4.Re8 Rb7 5.Rd8 Rb8 6.Te8 Cb7‡




pour ton Circé mémoire h#3.5 ( bébé... le retour! :)



solution a) : Rb5 2.ç5 R×ç5 (+ta8) 3.o-o-o Rç6 4.Fb8 Cb6‡




solution b) :1…Rg6 2.ç6 C×é5 (+Th8) 3.o-o C×ç6 (+Fe5)4.Fg8 Ce7‡



je ne vois aucun dual







Torlof, le 09/03/2011 - 10:48:31
très joli le dernier h#3.5  élégant & léger.


Torlof, le 09/03/2011 - 11:29:29
essai de version sur le dernier h#3.5  4k3/2p5/8/4bK2/2N5/8/8/8







Blancs : Rf5 Cç4

Noirs : Ré8 Fé5 Pç7


h‡ 4,5 (v) Circé mémoire (2+3)

une tour noire en mémoire


2.1.1.1.1.1.1.1

Paul Rãican






[solution B]






[solution B]



Torlof, le 09/03/2011 - 11:38:08
rectification du h‡ 4,5 (v)  
il manque deux pions noirs... c'est une miniature et non un baby

4k3/2pp4/8/4bK2/2N2p2/8/8/8







Blancs : Rf5 Cç4

Noirs : Ré8 Fé5 Pç7


h‡ 4,5 (v) Circé mémoire (2+3)

une tour noire en mémoire


2.1.1.1.1.1.1.1

Paul Rãican






[solution B]






[solution B]



le pion f4 pour oter des duaux de fou

le pion d7 pour eviter le dual 1...Re6 | 1...Re4


Torlof, le 09/03/2011 - 11:44:35
et la solution b devient, bien sûr : 1…Re4 2.d5+ R×d5(+Ta8) 3.ç5 R×ç5(+d5) 4.o-o-o Rç6 5.Fb8 Cb6‡
et non celle sans le pion d7!
N.B le tempo du roi blanc laisse craindre un dual!


Torlof, le 09/03/2011 - 12:16:56
bah! inutile, trop de duaux simplement :

1…Rg5 2.Rf7 C×é5+ ( +Ta8 ) 3.Rg8 Rg6 4.Rh8 Rh6 5.Tg8 Cf7‡

et les pions font plus de mal que de bien ici!


Torlof, le 09/03/2011 - 13:27:46
Trivial... juste pour illustrer un clouage illusoire avec cette condition. 2k5/8/1n1r4/2Kp4/1N6/8/7b/7b






Blancs : Rc5 Cb4

Noirs : Rc8 Td6 Fh2 Fh1 Cb6 Pd5


h‡2,5 circé mémoire (2+6)






[solution]




Torlof, le 09/03/2011 - 14:47:26
la solution de cet te amusette est unique à noter que sous la condition Circé fantôme il y aurait un dual que l'on ne retrouve pas ici.

1...C×d5(µd5) 2.Td8 Rç6 3.Fb8 Cé7(+d5)‡ (Circé fantôme ) ce qui est illégal en Circé mémoire ( clouage)


Torlof, le 09/03/2011 - 21:43:16
"cent fois sur le métier remettez votre ouvrage" 

Il ne faut pas confondre ma témérité avec de l'acharnement
Si nous voulons décrire une condition il faut des arguments convaincants >
Je pense que cette proposition répond au thème que nous nous sommes fixé

Proposer un diagramme avec un thème donné (ici le roque) tel que le diagramme ne soit pas soluble sans la condition définie

Ici, pas de solution orthodoxe, en circé Fantôme il existe quantité de solutions, mais aucune ne réalise le thème
Ici une pièce en mémoire doit être rappelée si l'on veut qu'elle participe à la solution
En échecs fantôme, elle est sous les pieds de la pièce capturante et réapparait à loisir, immune qui plus est
En Circé mémoire une pièce peut être capturée plusieurs fois si besoin, elle n'est jamais immune (en condition standard en tout cas, car on pourrait imaginer la conjugaison de conditions… mais c'est un autre univers)



Sur le plan esthétique, il existe malheureusement quelques pions parasites pour garantir ( ?) l'unicité de la solution
Nous dirons qu'ils sont "didactiques" pour nous donner bonne conscience :o)

Une démolition est toujours possible, j'en serais déçu, mais elle vous assurerait mon profond respect ! (¤o¤)


3rk3/Kp1p4/p7/8/5p2/5P2/4n1B1/8






Blancs : Ra7 Fg2 Pf3

Noirs : Ré8 Td8 Ce2 Pb7d7 a6 f4


h‡5,5 circé mémoire (3+7)






[ solution ]


si (et seulement si) elle est correcte je la dédie à tous ceux qui se sont intéressés à ce fil, qu'ils se soient, on non, manifestés
Et d'une manière générale, à tous les conquérants de l'inutile qui vont chercher la poésie dans l'univers étrange des échecs féeriques
Et si vous lisez ceci alors vous faites partie de ces étranges créatures



bernarddelobel, le 10/03/2011 - 05:21:36
Bravo Torlof ! Je la trouve très jolie ta composition et l'idée est génial!

Pour revenir sur le sumo de Quartz1, un dernier essai, trivial certe mais vue le nombre de coup limité il ne devrait pas être démoli.

h#2 circé mémoire ( M= Tn )



B:Re1,De4,Ff1/N:Re8,Tg3,e5.

1.Tg2 Fxg2(+Tna8) 2.0-0-0 Db7 #

1.Td3 Fxd3 (+Tnh8) 2.0-0 Dh7 #



Torlof, le 10/03/2011 - 08:25:21
petite matrice sympa, j'aime bien l'idée maintenant, une petite illustration de
conjugaison de condition féerique



ce problème conjugue la condition "turncoast" les pièces renaissante tourne leur veste ( changent de couleur) sur la case de renaissance définie par le circé ( ici mémoire )

donc la pièce renaît sur la case qu'elle avait atteinte au moment de sa capture, mais change de camp en renaissant
une pièce Blanche en mémoire devient Noire à sa renaissance

ta matrice m'a donné cette idée, Bernard, il est normal de te dédicacer ce problème
( en espérant qu'il est correct ) l'idée est sympa!


4k3/1p2p2p/8/4K3/1p3p2/4Br2/5p2/4N3






Blancs : Ré5 Fé3 Cé1


Noirs : Ré8 Tf3 Pb7é7h7b4f4f2



h‡3,5 circé mémoire (3+8)


Turncoast


Une tour Blanche en mémoire









[solution A]





[solution B]




Torlof, le 10/03/2011 - 08:27:04
Oops!  les pièces "renaissantes" "tournent" leur veste


Torlof, le 10/03/2011 - 08:29:09
re- Oops! dans la [solution B] : "4.Rf8" doit se lire "o-o" bien sûr
c'est la même chose mais c'est mieux en le disant!


bernarddelobel, le 10/03/2011 - 10:57:39
1er essai... h#2 turncoast, 2.1.1.1



B:Ra8,Da7/N:Rf6,Tf7,Tg7,Fe6,Fe5,f5,e7
br>1.Tg1 Dxg1(µTng1) 2.Fa1 Dxa1(+Tbg1)#

1.Fa2 Dxa2(µFna2) 2.Tg5 Dxf7(+Fba2) #



bernarddelobel, le 10/03/2011 - 11:07:20
ca marche pas... il faut remplacer la Tf7 par une Dame.


Torlof, le 10/03/2011 - 23:17:06
essai de correction de l'inverse de série de jacque dupin je pense que l'on évite le dual
ce diagramme est trop parlant ( mémoire longue ) pour qu'on le laisse passer à la trappe
et puisil réalise la première triple renaissance sous cette condition
7b/8/1Q2pN2/1K6/1nr1r3/8/8/3k4





Blancs : Rb5 Db7 Cd2

Noirs : Rd1 Tç4 Te4 Fh8 Cb4 Pe6


ss‡6 circé mémoire longue v (3+6)

Jacques Dupin







[ solution ]




Quartz1, le 11/03/2011 - 10:05:44
Retour sur le h#5.5: est-il possible à économiser trois Pions?

D. Forlot (version)


(2+5) Circé mémoire h#5
1.Ta8+ !



Quartz1, le 11/03/2011 - 10:34:20
En attendant une réponse, voici une version d'un autre problème:
D. Forlot (version P.R.)



(2+5+[1]) Circé mémoire h#2.5
P noir en mémoire




Torlof, le 11/03/2011 - 11:45:42
je ne vois pas de dual pour le Circé mémoire h#5  1.Ta8+ R×a8(µTa8) 2.Cd4 R×b7(µb7)(+Ta8) 3.Cç6 Rb6(+b7) 4.0-0-0 Fg2 5.Cb8 Fxb7‡

joli et économique...
j'ai tardé car je cherchais une éventuelle démolition en mémoire longue commençant par
1.R×b7(µb7) Fxe2(µCe2) ??? ...mais visiblement pas de tableau de mat à l'horizon!

ton diagramme est intéressant car il n'accepte pas de solution en circé fantôme du fait de l'immunité du pion b7 circé "Fantôme"( rendant Fxb7‡ illégal )
cependant l'immunité du fou en circé fantôme, amènes des solutions impossibles en circé mémoire
Circé Fantôme h#5 : 1. Cf4 Fd3 2.C×d3(µFd3) Rb6 3.Cé5(+Fd3) Rç5 4.Cg6 Rd6 5.Cf8 FTg6‡ ( le fou est Immun, donc mat) avec surement des duaux ici. interversion de coups )

ton diagramme est donc non seulement économique, et vraisemblablement correct!! mais aussi un bon sujet de comparaison entre ces deux circés cousins mais différents. :o)


Torlof, le 11/03/2011 - 12:25:43
pour le Circé mémoire h#2.5  ton idée joue sur la variante duale en circé fantôme!! subtil!
j'ai mis quelques minutes devant l'autoéchec du pion mémoire en b6(??)
solution:
1…C×d5(µd5)(+e7) 2.Td8 Rç6 3.Fb8 Cxe7(+d5)‡
j'aime bien!
ici encore, dans l'idée de d'illustrer les possibilités d'une pièce en mémoire qui change la variante ( sorte de jumeau )


(2+5+[1]) Circé mémoire h#2.5


P noir en mémoire


jumeau b)un cavalier en mémoire.



le pion en mémoire donnant plus de fil à retordre que le cavalier! c'est bien vu!


Torlof, le 11/03/2011 - 19:28:07
toujours dans l'idée de corriger des problèmes démolis . voici une version de l'essai de retro ( fil précédent )


1R6/KRkr4/4P3/1Pnp4/3P4/8/7B/8





Blancs : Ra7 Tb8 Tb7 Fh2 Pe6 b5 d4

Noirs : Rc7 Td7 Cc5 Pd5

‡2 circé mémoire longue (7+4)


l'analyse rétrograde permet de révéler

que les coups précédents au diagramme n'ont pu être que :





Torlof, le 11/03/2011 - 19:29:38
Oops : ( balises) ... je reprends . l'analyse rétrograde permet de révéler

que les coups précédents au diagramme n'ont pu être que :


n-1. f5xe6 e.p. (+Tb7)++ (µe5)

n-2. Fg1-h2+ e5 [sur Fxh2 (+Tb7)++ e5 ne lèverait pas l’échec de tour]


il existe donc un pion noir en mémoire en e5 au diagramme!

d'où la solution:

1.Cxb7 ( +pNe5) 2.Fxe5+ (µe5) Cd6 3.exd7(µTe7) (+Tb7)#



Quartz1, le 11/03/2011 - 21:03:42
ser-s#6 démoli:  1.C×e4(µTe4) 2.R×c4(µTc4) 3.D×b4(µCb4) 4.Cf6 5.Rd3!! 6.De1+ R×e1(+Te4,Tc4,Cb4)‡


Quartz1, le 11/03/2011 - 21:07:48
Intention bien trouvée pour h#5, mais 3.... Rb6 est sans renaissance!


Torlof, le 11/03/2011 - 22:02:21
merci Quartz1 pour ces précisions! pour le h#5, bien sûr pas de renaissance sur Rb6 !! je vois des fantômes partout !!

donc : 1.Ta8+ R×a8(µTa8) 2.Cd4 R×b7(µb7)(+Ta8) 3.Cç6 Rb64.0-0-0 Fg2 5.Cb8 Fb7‡


dommage que le ser-s#6 soit démoli... il faut trouver une correction, il est trop illustratif pour la condition circé mémoire longue, je ne désespère pas!
je regarde à nouveau ¤^¤


Torlof, le 11/03/2011 - 22:24:54
@Quartz1, un "insight" sur le Ser-#6 !! Blancs : Rb5 Db7 Cd2

Noirs : Rc1 Tç4 Te4 Fh8 Cb4 Pe6


ss‡6 circé mémoire longue v (3+6)


Jacques Dupin (version)

voilà, avec le roi en c1 le coup 3...Rd3? ne permet plus le mat
correct Paul?

j'aimerais tellement avoir ce diagramme pour illustrer la condition mémoire longue! merci en tout cas pour cet échange et toutes ces corrections!






Torlof, le 11/03/2011 - 22:30:21
Bah !! idiot que je suis! avec le roi en c1 ... Il n'y a plus de mat du tout !!


Torlof, le 11/03/2011 - 22:38:34
Nouvel essai! il y a "6...Mat " et pas de "3...Rd3?" 
mais quelques parasites.... en attendant plus économique! cela me parait correct!

7b/8/1Q2pN2/1K6/1nr1r3/8/2kp4/8








Jacques DUPIN (version)



ss‡6 circé mémoire longue (3+7)



solution : 1.C×é4 2.R×ç4 3.D×b4 4.Cf6 5.Rd4 6.Db1+ R×b1‡





Torlof, le 11/03/2011 - 22:47:17
réalisant en passant, le "défi de Samuel Lyod" à savoir: "Comment mater un roi, au centre de l'échiquier, avec deux tours et un cavalier?"

Lyod en rêvait, Dupin l'a fait!
c'est vrai qu'après avoir résolu le "Double meurtre dans la rue Morgue", il n'avait plus à prouver esprit d'analyse.


Torlof, le 11/03/2011 - 22:48:24
Samuel "Loyd" .... c'est meiux! 


Torlof, le 11/03/2011 - 23:02:57
et puis !  "Double assassinat dans la rue Morgue" est plus juste...
après avoir écorché loyd je malmène Edgar Poe
et tant que nous y sommes : "il n'avait plus à prouver esprit d'analyse".


c'est tragique comme la mémoire me fait défaut!


Torlof, le 11/03/2011 - 23:03:40
"son" esprit d'analyse ! ^o^ 


Quartz1, le 11/03/2011 - 23:31:45
1.C×é4 2.R×ç4 3.Dg1 4.Cf6 5.Rd4 6.Db1+
Pour le mat de Loyd, voir par exemple le problème daté 06-02-2011 à 10:04:50


Torlof, le 12/03/2011 - 14:54:42
oui Paul, tu as raison,   nous avons délaissé à tort ton problème du 06-02-2011 à 10:04:50

je le reproduis ici !


8/8/2K5/r4r1Q/8/4k3/8/8




(2+3) [1] hs#4 circe mémoire longue


C noir en mémoire, b) Tf5->d5 c) Tf5->e1


Paul Rãican




diagramme a) 1.D×f5 : 1.D×f5 (+NCg5) Td5 2.R×d5 Rd2 3.Ré5 Rç1 4.Dç2+ R×ç2#


jumeau b) Tf5->d5 : 1.D×d5 (+NCg5) Tb5 2.R×b5 Rf2 3.Rç5 Rg1 4.Dg2+ R×g2#


solutions en echo!! très jolies d'autant que le tableau de mat est tel que réclamé par S.Loyd!!


mais pour le jumeau c) Tf5->e1 : il me manque un tempo! je ne trouve pas !!



Quartz1, le 12/03/2011 - 16:49:18
La solution b) donnée n'est pas bonne!(voir la position du C noir...)
La solution du c)1.Dxa5 Re2 2.Rb5 Rd1 3.Ra4 Te3 4.Dd2+ Rxd2(+Cc6, +Ta5)# Dual: 2...Tb1+ 3.Ra4(6) Rd1 4.Dd2+ Rxd2(+Cc6, +Ta5)# Donc, le jumeau c) n'existe plus....


Torlof, le 12/03/2011 - 18:07:13
Arf ! :o( j'avais opensé à ce cavalier sous le roi en mémoire longue !! sans pouvoir résoudre ce problème ! je m'en veux!
c'est une superbe idée en tout cas! à explorer !
merci!


Torlof, le 12/03/2011 - 18:19:08
ha oui! coquille pour le jumeau b; jumeau b) Tf5->d5 : 1.D×d5 (+NCe5) Tb5 2.R×b5 Rf2 3.Rç5 Rg1 4.Dg2+ R×g2# en g5 ça n'a aucun sens ! un mauvais copier coller !



Quartz1, le 13/03/2011 - 01:39:56
La place du C noir en e5 n'est pas bonne: auto-echecs. Donc?


Torlof, le 13/03/2011 - 10:33:55
très justet! le cavalier est en a5! (mémoire longue ) 1.D×d5 Tb5 2.R×b5(+NCa5) Rf2 3.Rç5 Rg1 4.Dg2+ R×g2#


Quartz1, le 13/03/2011 - 13:59:16
Un troisieme jumeau, pourtant? c)Tf5->e4


Torlof, le 13/03/2011 - 15:59:20
oui... bravo! 1.D×a5 Re2 2.Rb5 Te3 3.Ra4 Rd1 4.Dd2+ R×d2(+NTa5,NCc6) ‡

ce qui fait trois variantes:
pièce mémoire en case libre, pièce mémoire sous le roi, pièce mémoire sous la tour...


Torlof, le 13/03/2011 - 18:44:17
on a peut être une triple renaissance simultanée correcte ici 

8/1Q6/4pN2/1K6/1nr1r3/8/2kp4/6b1




Blancs : Rb5 Db7 Cd2

Noirs : Rc2 Tc4 Te4 Fh8 Cb4 Pe6

ss‡6 circé mémoire longue (v) (3+6)

1.C×é4(µTe4) 2.R×ç4(µTc4) 3.D×b4(µCb4) 4.Cf2 5.Rd4 6.Db1+ R×b1(+Te4,Tc4,Cb4) ‡


enfin... je ne désespère pas quelle soit correcte!


Torlof, le 13/03/2011 - 18:55:52
lol... dual j'espérais qu'avec le roi en c2, mettre le fou en g1 plutôt qu'en g7 ou h8 évite le passage de la Dame par h1 comme : 1.C×é4(µTe4) 2.R×ç4(µTc4) 3.Cf2 4.Rd4 5.Dh1 6.Db1+ Rxb1(+Te4,Tc4) ‡

celà n'empèche pas le simple dual
... 6.Db1+ R×b1(+Te4,Tc4,Cb4) ‡

... 6.Db2+ R×b2(+Te4,Tc4,Cb4) ‡

donc Fa7,Cb6, et Rf3 sont peut être plus indiqués!!


Quartz1, le 14/03/2011 - 00:34:51
Est-il possible d’avoir deux Tours  en mémoire?

J. Dupin (version P.R.)



(4+3+[2]) ser-s#4 Circé mémoire longue
2 Tours noires en mémoire




Torlof, le 16/03/2011 - 21:34:45
est il possible d'avoir deux tours? ^-^ et bien je dirais que dès que la condition est acceptée... rien ne limite l'imagination du compositeur
et ce problème me paraît correct!

1.D×ç5 2.Cg7 3.Re5 4.Df2+ R×f2(Td5,Tf5,Cc5)‡


le pion b4 empêchant la variante duale:



1.D×ç5 2.Ré6? 3.Ce7 4.Df2+ R×f2(Td5,Tf5,Cc5)

mais ... 5.exc5


et la position du roi empêchant l'autre dual


1.D×ç5 2.Ré4? 3.Ce3+??

la solution est simple après cette suite d'échanges de "posts"... mais ne doit pas être immédiate pour celui qui découvrirait la condition et le problème posé sous cette forme!
+1 !


Quartz1, le 17/03/2011 - 07:40:03
Démoli: 1.Rd6 2.Ch4  3.De6 4.De1+ Rxe1(+Tc7, +Td7)#

J. Dupin (version P.R.)



(3+3+[2])
ser-s#5 Circé mémoire longue
2 Tours noires en mémoire

Intention: 1.c8=D



Quartz1, le 17/03/2011 - 07:55:23
2.D×c6 3.Cg4 4.Re6  5.Dh1+ R×h1(+Td6,Tf6,Cc6)#

Démoli: 1.c8=D 2.D×h3! 3.Cg8 4.Re6 5.Dg2+ R×g2(+Td6,Tf6,Fh3) #


Placez le P blanc en a7 !



Torlof, le 29/08/2011 - 21:22:55
toujours dans cet essai de triple renaissance:

essai d'inverse de série, sans pièce en mémoire:
la solution me paraît unique

3R4/8/1ct1t3/8/3C4/4D3/7f/5r2

Blancs : Rd8 Dé3 Cd4
Noirs : Rf1 Tç6é6 Fh2 Cb6

ss‡7 circé mémoire longue (3+5)

1.C×é6 2.D×b6 3.Rd7 4.R×ç6 5.Cf4 6.Rd6 7.Df2+ R×f2‡




bernarddelobel, le 30/08/2011 - 09:36:35
tentative.
circé mémoire longue en 6 coups(2+4)
essai 1.Dxd7 2.Dxc7 3.Dxe5 4.Rc5 5.Rd6 6 ?
solution 1.Dxe5 2.Dxc7 3.Dxd7 4.Rc5 5.Rd6 6.Dg4

blancs: Rb4,Dg7 noirs:Rh4,De5,Tc7,Cd7



bernarddelobel, le 30/08/2011 - 10:09:14
ca ne marche pas, le Roi blanc a deux cases pour se faire mater, il faut rajouter un pion noir en c6.


Torlof, le 30/08/2011 - 17:02:38
Bernard, il faut noter que dans ce circé, chaque prise entraine la renaissance des pièces en mémoire si une case de pièce en mémoire est libre après la prise! donc la solution ne tient pas:
1.Dxe5
2.Dxc7(+DNe5) car la case e5 est libre
3.Dxd7(+TNc7) car la case c7 est libre

et donc 4.Rc5? autoechec!

la convention adoptée est que la renaissance est en sursis tant que les cases de capture sont occupées

dans le diagramme précedent par exemple, les deux tours et le cavalier sont capturés par des pièces disctinctes pour les "laisser en mémoire" et ces cases sont ensuite libérées une à une pour faires réapparaitre les captures en une fois lors de la prise suivante.




Torlof, le 31/08/2011 - 00:14:43
ainsi pour rester dans l'idée on peut imaginer le diagramme suivant:



ss#10

1. Rc1 2. Rd1
3. Dxd2(µCd2) mise en mémoire du cavalier noir
4. Dxe3 (µDe3)(+CNd2) le cavalier noir renaît sur la prise de la dame
5. Dd3 6. Re2 ( ne pas reprendre le cavalier car autoéchec)
7. Re3 ( vient occuper la case mémoire de la dame )
8. Dxc4(µDc4) la dame c4 rejoint la dame e3 en mémoire
9. Rd3 10. Df7+ Rxf7#(+DNe3,+DNc4) renaissance simultanée des deux dames en mémoire.

avec l'improbable tableau de mat suivant:








Torlof, le 31/08/2011 - 00:28:35
.Rxe3 ! démoli


Torlof, le 31/08/2011 - 08:51:20
essai de correction




ss #13 circé mémoire longue

challenge:le roi blanc doit se rendre en c3!!

en fait le problème est linéaire et simple...
et montre comment un roi peut se faufiler en terrain miné grace à la mise en mémoire (temporaire) de pièces.

1. Dxd2 (µCd2) 2. Rb1 3. Dc3 4. Rc2 5. Rd1 6. Dxe3 (µDe3)(+CNd2) 7. Dd3
8. Re2 9. Re3 10. Dxc4 (µDc4) 11. Rd3 12. Rc3 13. Df7+ Rxf7#(+DNe3,+DNc4) *


tableau de mat final :




bernarddelobel, le 31/08/2011 - 09:51:33
Excellent l’idée des fermetures de lignes pour laisser passer le Roi ainsi que celle ou le Roi vient occuper une case de renaissance pour permettre d’effectuer la prise suivante, mais il me semble qu'il y ai une inversion de coups entre 2.Rb1 et Dc3 et puis on perd l’effet de surprise de la renaissance simultanée des trois pièces ?


Torlof, le 31/08/2011 - 10:14:24
HA! mince effectivement un dual ! ( à revoir donc :o)
oui, pour faire renaître trois pièce noires il faut disposer de trois pièces blanches.
c'est le challenge... combien de renaissance peut on obtenir ainsi?


Torlof, le 31/08/2011 - 12:31:59
autre essai de triple renaissance


ss #8 circé mémoire longue

[ Solution ]



Torlof, le 04/09/2011 - 20:53:58
illustration de la renaissance d'une pièce(pion) "de novo" i.e. : Une pièce qui renaît est réputée "neuve".

3K4/7p/5p1k/5p1p/8/6P1/4P3/7n b - - 0 1


H#3 circe mémoire D.F. 05/09/2011

[Solution]





Torlof, le 05/09/2011 - 12:26:07
.


Torlof, le 06/09/2011 - 00:05:30
une petite P.J.perso toujours sans prétention... mais didactique :o)

r2qkbnr/ppp1pppp/3p3B/8/8/8/PPnNPPPP/1b1RKBNR


P.J. 12 coups
Circé mémoire


C+ ( oui! étonnant mais elle l'est )

elle n'est pas très difficile finalement!
mais le simple peut être beau!


Torlof, le 06/09/2011 - 00:24:03
petite erreur de diagramme... rajouter un pion blanc en d4 !!

P.J. 12 coups Circé mémoire
diagramme corrigé ci dessous




nicolasdupont, le 06/09/2011 - 01:01:57
Comment tu sais que c'est C+ ?


Torlof, le 06/09/2011 - 01:02:56
hélas après vérification, l'absence de pion évitait un dual... mais son circé le laisse réapparaitre ( le dual ).

cette PJ est donc démolie en raison d'une course de cavalier équivoque:
1... Ca6 2... Cb4
1... Cc6 2... Cb4
1... Cc6 2... Cxd4 ( l'idée ... effacée par le circé mémoire )

l'intention était donc :
1.d4 Cc6 2.Fh6 Cxd4(µbPd4) 3.Cd2 Cxc2 (µbPc2) (+bPd4) 4.Dxc2 (µwCc2) d6 5.Td1 Ff5 6.Db1 Fxb1 (+wCc2) #

hélas il y a aussi :
1.d4 Ca6 2.Fh6 Cb4 3.Cd2 Cxc2 (µbPc2) 4.Dxc2 (µwCc2) d6 5.Td1 Ff5 6.Db1 Fxb1 (+wCc2#



Torlof, le 06/09/2011 - 01:16:05
ha! quelqu'un lit! :o)
@nicolasdupont ce n'était pas une forfanterie ( mais l'oubli de ce pion d4 qui fiche tout en l'air.

en effet en regardant l'intention ( ci dessus ) et en jouant la partie normale sur un échiquier nous obtenons la position

r2qkbnr/ppp1pppp/3p3B/8/8/8/PP1NPPPP/1b1RKBNR
#############################################
## Euclide 0.98, ©2000-2010 Étienne Dupuis ##
#############################################

Problème analysé :
r2qkbnr/ppp1pppp/3p3B/8/8/8/PP1NPPPP/1b1RKBNR
12
Solution #1 :
---------------------------------------------------------------------
1. Pd2-d4 Cb8-c6 2. Fc1-h6 Cc6xd4 3. Cb1-d2 Cd4xc2
4. Dd1xc2 Pd7-d6 5. Ta1-d1 Fc8-f5 6. Dc2-b1 Ff5xb1


Solution #2 :
---------------------------------------------------------------------
1. Pd2-d4 Cb8-c6 2. Fc1-h6 Cc6xd4 3. Cb1-d2 Cd4xc2
4. Dd1xc2 Pd7-d6 5. Dc2-f5 Fc8xf5 6. Ta1-d1 Ff5-b1


Verdict :
2 solutions distinctes
1.01 secondes


seule la première solution permet le diagramme demandé, l'autre faisant échec sur 5...Fc8xf5 (+wCc2) et devant entraîner 6.Rd1 forcé.

donc il n'y a qu'une solution!

malheureusement j'avais oublié le pion d4 ( qui "guidait le cavalier noir via cette case" pour éviter tout dual. Hélas, avec ce mode de circé la capture du pion d4 est "transparente" , et prise ou non, ce pion reste au diagramme au final... et les duaux surgissent.

j'avais pourtant cogité un bon moment sur cette idée! c'est raté! je vois bien que ce dual est trivial... il a dû te faire bondir! (pour moi il était caché sous son circé :o( )



Torlof, le 06/09/2011 - 01:45:19
le plus drôle , c'est qu'en rajoutant le pion d4 au diagramme pour l'analyse avec Euclide, nous obtenons:

#############################################
## Euclide 0.98, ©2000-2010 Étienne Dupuis ##
#############################################

Problème analysé :
r2qkbnr/ppp1pppp/3p3B/8/3P4/8/PP1NPPPP/1b1RKBNR
12

Solution #1 :
---------------------------------------------------------------------
1. Pd2-d4 Cb8-a6 2. Fc1-h6 Ca6-b4 3. Cb1-d2 Cb4xc2
4. Dd1xc2 Pd7-d6 5. Ta1-d1 Fc8-f5 6. Dc2-b1 Ff5xb1

Solution #2 :
---------------------------------------------------------------------
1. ... Cb8-c6 2. ... Cc6-b4 3. ... ...
4. ... ... 5. ... ... 6. ... ...


cette seconde analyse montre donc les deux solutions "duales"... et bien sûr ignore la solution passant par d4 ! ( l'intention )

ironique mais logique!

je vais encore apprendre de cet essai infructueux...


Torlof, le 12/09/2011 - 09:35:47
je découvre ce jour dans : Quartz 36 / juin 2011 / p.625

que si vous êtes intéressés par ce type de circé "mémoire" Paul Rãican ( Quartz1 )en fait le propos de son huitième Tournoi Thématique: TT8-Quartz

" Ce tournoi est dédié aux problèmes de toutes types, avec la condition Circé mémoire
ou Circé mémoire longue.
Deux sections:
1) non-rétros 2) rétros

Envoyez vos oeuvres a l’adresse: Cornel Pãcurar
tt8quartz@gmail.com
avant le 31.12.2011. Juge: P. Rãican "


c'est l'occasion d'explorer le thème ... :o)
et d'en extraire le meilleur.


feenschach, le 14/09/2011 - 20:17:34
pour torlof
Ou as-tu consulté Quartz ? ca fait au moins trois ans que je ne reçois plus quartz en papier et j'aimerais bien consulté la cyber-revue... merci !


nicolasdupont, le 14/09/2011 - 20:34:46
J'imagine qu'il suffit de demander à Paul d'être sur sa liste des cyber-lecteurs.


Torlof, le 15/09/2011 - 10:48:55
feenschach, je t'ai transféré la revue par mail.

je peux la transférer à ceux qui sont intéressés par cette revue, mon adresse mail est dans mon profil. Mais comme le signale nicolasdupont, Paul Rãican peut sûrement ajouter quelques adresses à sa liste sur demande

je découvre cette revue par l'envoi de ce dernier numéro en raison , je pense, de ce fil sur F.E. et de la création de ce tournoi!




nicolasdupont, le 08/10/2011 - 14:24:21
Est-ce qu'on peut mettre un roi en mémoire ? (désolé si la question a déjà été posée, j'ai la flemme de relire tous les fils). Peut-être faut-il alors stipuler circé mémoire rex inclusiv ?


Torlof, le 08/10/2011 - 14:52:37
bonjour Nicolas,

pour ce qui est d'un roi en mémoire au diagramme , la réponse est non, celà n'a pas été abordé, mais j'imagine que c'est une idée potentiellement riche... et si tu la poses, plus riche encore :o)

circé mémoire rex inclusiv (impérativement ... mais ce n'était plus une question ici... )

il a été question de roi en mémoire ici: Torlof, le 06/02/2011 - 12:08:23 mais dans le cours d'une partie seulement. J'imagine que cela revient au même.... comment accepter ce dernier sans accepter l'idée d'un roi en mémoire au diagramme!

en conclusion : oui! mettre un roi en mémoire au diagramme est une possibilité légale... et cela me parait même une excellente idée

voir le diagramme ci dessous !
hs=2 circe mémoire rex inclusiv (3+5)

1.Rb2 (nous sommes en rex inclusiv )
1... R×b2 ( le roi blanc est en mémoire en b2 )
2.Db1 Fc2 pat !

la dame ,ne peut jouer sans capturer et donc annihiler son propre roi! ceci en mémoire longue comme en mémoire courte!

par exemple :
le coup illégal 3.Dxb2?? mettrait le roi noir en mémoire (correct ) mais annihilerait le roi blanc! ( illégal lors d'un coup blanc.)


hs=2 circe mémoire rex inclusiv (3+5) : 1.Rb2 R×b2 2.Db1 Fc2 pat !




Torlof, le 08/10/2011 - 15:12:21
amusette avec un roi en mémoire.

soit la position ci dessous:
= circé mémoire courte (4+5+2) --> 2= 1 Neutre+1 pièce en mémoire
roi blanc en mémoire en e5, la dame e5 est neutre!

les blancs au trait ne peuvent jouer que:
1.DNxd4 (+Rbe5)! seul coup car :
si cette dame neutre ne bouge pas elle peut être capturée et le roi blanc sera annihilé
si elle bouge, le roi noir prend sa place et la prochaine prise ( imminente) annihilera le roi blanc!

pour les mêmes raisons les noirs sont forcés de jouer : 2... DNxe5(+Rnd4)!


il y a donc nulle par répétition( forcée) des coups ( ZZ )

1. DNxd4 (+Rbe5) DNxe5(+Rnd4)
2. DNxd4 (+Rbe5) DNxe5(+Rnd4) ... ad lib.

nous retrouvons un peu une configuration de "Ko" comme au jeu de go! :o)




nicolasdupont, le 08/10/2011 - 15:49:14
Merci du rappel, Torlof. Donc, pour résumer,
on peut mettre un Roi en mémoire (ou même les 2)au diagramme initial ou pendant la solution. Au diagramme final, la présence des 2 Rois n'est pas obligatoire. Mais dans chaque cas, il faut stipuler dans l'énoncé "rex inclusiv". C'est bien ça ?



Torlof, le 08/10/2011 - 17:31:46
cela me semble parfaitement correct!

en fait je ne m'érige pas en juge car ces idées n'avaient pas été mises à plat totalement... et toutes les idées rex inclusives ont été (heureusement) initiées par toi sur ce fil .

C'est un aspect riche et intéressant pour la condition, je trouve et nous aurions tort de nous en priver.

la seule contrainte étant que la position puissent être atteinte sous la condition "circé mémoire rex inclusiv" voire "circé mémoire longue rex inclusiv" dans le cas des deux rois absents au diagramme.

Partant de là, tout ce qui est correct me semble légal (et réciproquement comme aurait dit Pierre Dac)



© 2000-2017 - France Echecs