France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 14 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Gambit de l'aile contre la Sicilienne - Réfutation en pratique! par Nicolaus le 09 décembre 2009  [Aller à la fin] | Théorie |
On a déjà parlé du Gambit de l'aile contre la Sicilienne,
ici

Certains réclamaient des exemples pratiques de réfutation, au lieu d'arguments purement théoriques, arguant (à raison) qu'en pratique cela pouvait être plus compliqué.

Voici ma première partie contre un gambit de l'aile, joué très récemment, et qui s'est terminée par la victoire des Noirs en 14 coups!

Vous l'aurez compris j'ai choisi mon camp :-)



Herrou,C (2066) - Rousset,N (2114)
[B20]

Nationale III Gonfreville-l'Orcher
(4), 22.11.2009



1.e4 c5 2.b4
Le genre de coups devant lequel il y a quelques années je me serais dit: "Eh merde, il faut vraiment que je prépare quelque chose dessus, mais en même temps aurais-je l'occasion de le rejouer ?"; maintenant que j'ai compris l'intérêt d'être préparé sur les sidelines je me dis plutôt simplement... "C'est fun!".

cxb4 3.a3 d5

J'ai tout joué a tempo jusque là, en fait je n'étais pas sûr de me rappeler de toute ma préparation, basée sur le livre de Palliser, Fighting the Anti-Sicilians (Everyman Chess 2007).
Mon adversaire s'est mis à réfléchir, donc il ne connaissait pas, à ce moment-là j'ai compris que j'allais avoir une partie sympa!

4.e5 Cc6 5.d4 Db6

"Les Blancs n'ont pas assez de compensation pour le pion" GM Dorian Rogozenko, Anti-Sicilians, A guide for Black (Gambit 2003)

Le bilan est clair : les Noirs ont le pion du Gambit et l'avance de développement et l'initiative pour le pion!

J'avais retenu 5...Ff5 mais sur 6.axb4 Cxb4 7.Fb5+ ça ne me disait plus rien.

6.Ce2 Ff5 7.axb4 Cxb4 8.Ca3 Tc8 9.Cg3

La meilleure chance est sans doute 9.Cf4 mais Palliser indique 9...Cxc2+ 10.Cxc2 Fxc2 11.Cxd5 et maintenant Db3! avec un excellent jeu noir. Pendant la partie j'essayais de me rappeler cette ligne, sachant qu'il y avait un coup de Dame clef mais je ne l'avais pas retrouvé quand mon adversaire joua le coup inutile de la partie!

Cxc2+ 10.Cxc2 Fxc2 11.Dg4 e6

Bon! Que font les Blancs maintenant ?

12.Fd2

Le coup que j'attendais était 12.Fe2 "menaçant de roquer" Fb4+ 13.Rf1 Fg6 (Hadhrani-Hamdouchi, Olympiade de Novi Sad 1990) avec gros avantage noir, que j'avais envisagé, et qui est la fin de l'analyse de Palliser pour 9.Cg3.

Db2!N

Pas la nouveauté la plus difficile à trouver!

J'ai été surpris de voir qu'une partie existait jusque là entre un 2200 et un 2500 (Lauren,Martti-Yrjola,Jouni, FIN team ch 1991), le GM joua 12...Fb4 13.Df4 et a fini par faire... nulle! J'ai donc joué mieux qu'un GM!

La tour 'a1' se retrouve maintenant bien isolée.

13.Tc1

Sur 13.Txa7 Db1+ Re2 14.Fd1+ gagne la dame.

Fb4 14.Df4?

Mon adversaire craque complètement mais de toute façon il n'y avait plus rien 14.Fb5+ Rf8 et 15.O-O Fxd2 perd simplement une pièce, en attendant plus!

Dxc1+

0-1

Ma partie la plus courte avec les Noirs à ce jour.


Enjoy!














supergogol, le 09/12/2009 - 10:45:30
Très étonnant qu'au 3è coup de son propre gambit, ton adversaire ne sache plus quoi faire !
Cà c'est de la prépa...


benvoyons, le 09/12/2009 - 10:56:04
Quel massacre! 4.exd5 est peut etre plus critique 4...Dxd5 (menace De5 +!) 5.Cf3 e5 6.axb4 Fxb4 7.c3 puis d4 pour créer un pion passé d. Personellement je préfère jouer cette position avec les noirs.


dulovitch, le 09/12/2009 - 11:22:03
comment parler de réfutation alors que ton adversaire ne connaissait apparemment pas la ligne principale et a joué l'inférieur 4.e5?!

Quand tu auras montré une partie convaincante avec un joueur plus fort qui joue 4.exd5 ok.


dulovitch, le 09/12/2009 - 11:39:39
En tout cas très bonne partie Même si comme je l'ai dit il n'a pas joué 4.exd5, ou même 9.Cf4 qui conduit à un avantage noir mais ce n'est pas si simple (voir la partie Puzzoni-Aagaard)


picosoft, le 09/12/2009 - 12:33:00
Je connais bien Christophe Herrou Qui est un bon joueur tactique mais n'a jamais appris une ligne de théorie. Il joue au feeling et à l'intuition ce qui s'est quelquefois révélé payant contre de forts joueurs.


Criporion, le 09/12/2009 - 16:18:38
comme quoi dès qu'on sort des "bouquins", au bout de 4 coups, même à plus de 2000.....


Elpancho31, le 12/12/2009 - 10:47:36
s'il n'a jamais appris une ligne de théorie il devrait se contenter par des ouvertures simples , sinon c'est une bonne ouverture pour les parties rapides



zewinneur, le 07/05/2010 - 03:29:40
14.Fb5+ Rf8 15.Dd1!? et la Dame me semble imprenable
où 14..Rd8 15.Dxg7 et j'aime bien les Blancs


Matoù, le 07/05/2010 - 19:30:01
Trop fort ! En effet, un joueur moins bien classé, qui fait un (vrai) gambit sans en connaître les finesses et qui fait déjà un choix discutable au 4è coup, on peut comprendre qu'il prenne une bulle.
Surtout si il n'est pas dans un bon jour au point que au 9è coup il a un pion de moins et est moins bien développé. Au 11è coup il a une poubelle et deux pions de moins. Le début n'y est pour rien.
C'est juste que le pauvre Colliou, (que je connais un peu et qui est un joueur sympathique) n'était pas dans son assiette (ça arrive) et qu'il aurait mieux fait de rester couché.
La prestation fournie ici par les B est telle que, à mon avis, ça ne justifie vraiment pas avec les N de se masturber en se la repassant en boucle, surtout quand on a 2100.
Pour en revenir au début, je le pratique à l'occasion depuis plus de 30 ans et ce n'est pas ça qui va me dissuader de le rejouer.


Nyarlathotep, le 07/05/2010 - 22:47:35
J'avais déjà dit dans un autre post Que quand on a un avantage siginificatf (et réel) d'Elo) on peut jouer pas mal de choses. Exemple, Sulskis, avec son

1.e4 e5
2.Cf3 De7...


Objectif2200, le 05/11/2014 - 20:19:53
@ zewinneur, je suis d'accord avec toi que sur 15 Dd1 la tour est imprenable (si 15... Fxd1 ?? 16 Txc8 Re7 17 Te8 mat)

Cependant les blancs peuvent jouer Ce7, et gagnent au moins une pièce (Par ex. 16 Fxb4 Dxb4+ 17 Dxb5 avec un avantage écrasant aussi bien matériel que positionnel).


Rachmani, le 13/11/2014 - 23:17:58
Slt.

J'ai commencé à tester b4.
Que penser de 1. e4 c5 2. Nf3 a6 3. b4 cxb4 4. c4 ?
J'ai du mal à évaluer les perspectives de jeu.


Sonik31, le 13/11/2014 - 23:20:13
Ca donne un pion :/


Rachmani, le 13/11/2014 - 23:22:26
L'éval est à 0.
avec du matos en moins pour les blancs, c'est pas flambant, non ?



Sonik31, le 13/11/2014 - 23:32:51
En effet.


Chemtov, le 15/11/2014 - 20:13:17
@Matoù : Je me rappelle comme Mariette était contrarié que Renet réponde b6 à b4 ( Cht de France Ales 1984).


EchecsN3Paris, le 16/11/2014 - 02:25:19
Christian Mariette (très sympathique et excellent joueur normand qui a longtemps joué à Rouen, mais aussi à Maromme) jouait effectivement ce gambit, avec succès.
C'était dans sa nature; il ne pouvait pas débuter une partie d'échecs autrement que par un gambit !
Je vous conseille de regarder dans chessbase des parties qu'il avait joué à l'open international de Narbonne dans les années 80 : il avait ridiculisé des MI en une vingtaine de coups !...et avait fini dans les premiers de ce fort tournoi.



© 2000-2017 - France Echecs