France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- dimanche 17 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Milieu de partie par BastienL le 22 février 2005  [Aller à la fin] | Ouvertures |
Quels sont les meilleurs livres généralistes concernant le milieu de partie, en français ou en anglais ?






zenewbe, le 22/02/2005 - 11:52:51
Sans hésiter... Le livre de silman "Murir son style aux echecs"... tout le monde est d'accord sur ce site pour dire que c'est le meilleur sur le milieu de jeu

:-))


lesilmarillion, le 22/02/2005 - 12:08:56
Si tu es à plus de 1700 alors Laissons les silmaniens et les dorfmaniens se battre et choisit :

Méthode de perfectionnement aux échecs + Choisir son ouverture tome 1 et 2 de Mikhaïl Cherechevski.



Camelot, le 22/02/2005 - 12:12:07
Je complète : EN FRANCAIS

SILMAN

Murir son style aux échecs

Murir son style par l'exemple

Le cerveaux de l'amateur mis à nu



DORFMANN

La méthode aux échecs




StruggleForLife, le 22/02/2005 - 12:19:37
Bof , le Silman je l'ai feuilleté avant de me décider pour Dorfman et Kotov. A première vue je ne suis pas emballé par Silman. Dorfman par contre , génial! A ce propos je dois remercier Sisyphus pour avoir attiré mon attention sur cette méthode.
Là je peux dire que je progresse. D'ailleurs , question subsidiaire , quels sont les éventuels liens entre Dorfman et Kotov?


torpedo, le 22/02/2005 - 12:21:02
et sinon, il y a jugement et plan de Euwe. et en plus il est en français.


Polgara, le 22/02/2005 - 12:21:10
silman et dorfmann font des bouquins généralistes: des recettes pour le MdJ, les ouv. et les finales.
Outre ces excellents ouvrages, qu'il faut tous lire, je te conseille pour un aspect plus tactique "imagination in chess" de gaprindashvili et l'encyclopédie des combinaisons.


Polgara, le 22/02/2005 - 12:23:30
sinon les grands classiques incontournables:
"jugement et plan" et "position et combinaison" de M.Euwe
Les 3 tomes de "mon système" de Nimzowitsch ou la réactualisation de Watson.


azertyqsdf, le 22/02/2005 - 12:36:14
pour la stratégie je préfèrerais Euwe + la trilogie pachmanienne tant à Nimzowitsch qu'à Watson (qui a un peu trop tendance à taxer les maîtres d'autrefois de dogmatiques abrutis)


StruggleForLife, le 22/02/2005 - 12:58:18
J'oubliais Bronstein auquel Kotov fait sans cesse référence.


Bordille, le 22/02/2005 - 13:11:13
Ouais bof j'suis sûr que vous ne connaissez que les titres des bouquins que vous citez sinon vous ne les citeriez pas... Bref "Understanding Chess Move by Move" de John Nunn ainsi que "Chess Masterpieces" de Sthol sont de très bons ouvrages qui décortiquent une sélection de parties, assez récentes, du début jusqu'au tout dernier coup. Sinon en effet les Watsons sont pas trop mal aussi. Sans oublier les "School of Excellence" de Dvoretzky ( Strategic Play, Tactical Play ) de même que ses ouvrages avec Yusupov ( Positionnal Play,Training for the tournament player...)


StruggleForLife, le 22/02/2005 - 13:20:20
@Bordille par ailleurs tu conviendras qu'il est difficile de citer le titre d'un bouquin qu'on ne connaît pas...et qu'on pourrait te rétorquer que rien ne sert de citer des ouvrages anglais si on ne lit pas cette langue.



Je suis sûr que c'était du second degré.



Bordille, le 22/02/2005 - 13:25:30
of course 


RenardBrun, le 22/02/2005 - 13:32:22
Le gros livre de Mr POLGAR sur le milieu de jeu (pas sur la tactique) est très interessant. Sur chaque diagramme on doit trouver des coups qui améliorent ou sauvent une position.


Nicolaus, le 22/02/2005 - 13:36:47
Dvoretsky Le bouquin sur les ouvertures et celui sur les finales, j'ai jamais vu autant de conseils sur le milieu de jeu que dans ces deux là... décidément je ne comprendrais jamais rien à cet auteur et aux échecs!



Thibe, le 22/02/2005 - 14:46:27
Deux bouquins par dessus tout... 1. Bronstein, L'art du combat aux échecs : une vraie école de rue, des commentaires époustouflants et très pertinents !

2. Kmoch, L'art de jouer les pions - selon moi c'est même plus qu'un bouquin de milieu de jeu, c'est du grand art sur le jeu stratégique.



Evidemment, il y a les "classiques", du type Nimzo, Euwe... il y a les bouquins amusants comme ceux de Silman, qui apprennent vraiment beaucoup (même si les analyses ne sont pas toujours poussées suffisamment loin à mon goût ! c'est une méthode de réflexion en fait, un peu plus large que sur le milieu de jeu à strictement parler)


Bordille, le 22/02/2005 - 15:07:35
Non le livre de Bronstein est une oeuvre fantastique mais qui n'a pour but que de relater un tournoi avec des commentaires géniaux. Mais il est plutôt porté sur le côté "culture échiqueènne"


Fox, le 22/02/2005 - 15:19:39
je partage l'avis de Bordille en tout cas c'est ce que j'ai ressenti en le lisant. Des superlatifs, des grandes phrases épiques, ça fait très heroic fantasy mais sur le fond lui-même je m'attendais à mieux.


Thibe, le 22/02/2005 - 15:42:30
@ Bordille et Fox Oui bien sûr, je sais très bien que le Bronstein ne relate qu'un tournoi. Il n'empêche qu'il le fait de façon excellente à mon avis et il donne une belle leçon sur tous les aspects du jeu, en particulier le milieu de jeu.



D'accord, ce n'est pas un livre sur le milieu de jeu à strictement parler (et donc ce livre est peut-être hors-sujet dans ce topic), mais il fait partie des classiques que tout joueur d'échecs doit avoir lu une fois dans sa vie... un peu comme tout philologue doit avoir lu l'Iliade et l'Odyssée, ou comme tout philosophe doit avoir lu la Critique de la raison pure de Kant, etc, etc... Si je ne partage que partiellement l'avis de Bordille, je ne partage pas du tout celui de Fox, en particulier sa comparaison avec l'heroic fantasy. Bronstein vise autre chose que la poudre aux yeux. Il cherche à comprendre le jeu d'échecs comme combat, "de l'intérieur". Le côté narratif de l'ouvrage correspond à un choix de style littéraire, ce qui n'enlève rien au fond qui apprendra encore beaucoup à des générations de joueurs...


Fox, le 22/02/2005 - 16:22:43
bon on ne va pas rentrer là-dedans d'autant que je suppose que je serai sans doute le seul à défendre mon point de vue, mais moi j'ai trouvé le style de Bronstein extrêmement démago (surtout dans l'apprenti sorcier en fait) et ses conseils qu'il donne à l'amateur totalement dépassés.


Thibe, le 22/02/2005 - 16:41:35
@ Fox Je parle de L'art du combat, pas de l'Apprenti Sorcier... OK pour ne pas aller plus loin si tu veux.


StruggleForLife, le 22/02/2005 - 17:15:09
Je ne l'ai lu que l'art du combat de Bronstein mais j'estime que toutes les notions élémentaires que doit connaître un joueur sont expliquées. Maintenant , tout est là , il s'agit justement des notions élémentaires , dignes d'intérêt pour un joueur de mon niveau. A chaque niveau ses livres de référence. N'empêche qu'en seconde lecture il est possible d'en tirer autre chose encore.


Yvap, le 22/02/2005 - 17:36:42
Grand évènement Samedi 26 à l'Académie de la Bière, à partir de 19h !! Conférence par Fox :

Le volet démagogique de la prose Bronsteinienne et son inadéquation à l'enseignement moderne de l'art des échecs !



On est prié de s'équiper pour prendre des notes, il n'y aura pas de retransmission en direct ! ;oP


kaktus, le 22/02/2005 - 18:24:12
ref renardbrun legros livre de Polgar sur le milieu est un très bon bouquin d'entrainement, mais à la tactique!

Le bouquin le plus synthétique sur le milieu de jeu (notion de bon-mauvais fou, leviers, pions pendants, etc...), c'est le Kmoch.

Pour moi c'est le chainon manquant entre les bouquins exposant des plans stéréotypés (Silman, Euwe, Nimzo,etc..) à base d'avant-postes, colonnes ouvertes, invasion de la 7ème , etc..., et les bouquins purement tactiques.

les premiers incitent à jouer sans imagination, les 2ds avec imagination mais souvent à utiliser dans des poubelles.

"L'art de jouer les pions" est un pont indispensable sur lequel chacun doit passer, ne serait-ce que par curiosité et pour rendre hommage à l'un des livres les plus travaillés (ou les moins bâclés) de la littérature échiquéenne.

D'ailleurs, il est recommandé par Reyes, ça ne se discute donc même pas :)





Thibe, le 23/02/2005 - 09:59:09
@ kaktus Entièrement d'accord avec kaktus ! C'est le bouquin qui devrait trainer à la fois sur notre table de chevet, ainsi que sur notre bureau, en permanence. C'est un livre à méditer constamment je trouve. Même sans être un bon joueur (je suis un nul 1750) il m'a permis de comprendre bien des choses, et peut-être de passer de 1200 à 1700... maintenant je stagne, mais je ne travaille plus vraiment les échecs...


StruggleForLife, le 23/02/2005 - 16:59:15
@Thibe il faudrait donc acheter 2 bouquins.Ca fait cher!


Tomdi, le 07/03/2014 - 16:03:43
connaissez vous ces livres et si oui quel sont vos avis merci pour vos retours :

Gagner aux échecs : Les plans après l'ouverture de Mc Donald

Les échecs : Comment jouer le milieu de partie de John Littlewood


gurtu, le 07/03/2014 - 20:43:43
non mais poubelle direct.

Pas de John Littlewood sur le site de la FIDE.

Mc Donald,prénom? Cheese?



gurtu, le 07/03/2014 - 20:56:20
Pour revenir sur ce vieux fil j'avais le Kmoch il y a trés longtemps(prété pas rendu grrrr!!!).

Je l 'avais surement lu trop tot car je me souviens avoir eu du mal a tout assimilé.

De mémoire il traitait surtout des structures de pions issues de la vieille Benoni et de l'Espagnole fermée.

Pour "Zurich 1953,l'art du combat aux échecs " de David Bronstein
C'est un trés bon livre avec un léger défaut :il n'a pas été ecrit par Bronstein...



Paco, le 08/03/2014 - 00:51:55
The Middle Game in Chess par Znosko-Borovsky


Chemtov, le 08/03/2014 - 02:18:45
@gurtu: Vous ne connaissez pas Littlewood, donc vous le mettez à la poubelle ? Direct ?
John Littlewood était un bon amateur anglais, il a joué à Hastings et aux Olympiades (à Varna,1962, avec Penrose, Golombek et Wade. Et 10 ans plus tard à Skoplje avec Keene et Hartston).

Quant à Mac Do, c'est le GM Neil McDonald.

Au fait, Nimzowitsch n'est pas non plus sur le site de la FIDE.


Tomdi, le 08/03/2014 - 13:53:47
personne ne connait alors?


Chemtov, le 08/03/2014 - 14:20:39
Non. Je connais les auteurs, mais pas les livres.


gurtu, le 08/03/2014 - 14:40:49
Si c'était de bons livres cela ce saurait.

Chemtov ,j'ai beaucoup de respect pour vous,et votre mythique famille échiquiénne mais vous avez une facheuse tendance à vous Eronyser ces temps ci.


erony, le 08/03/2014 - 16:04:59
Je ne vois pas en quoi, mais enfin... quel honneur (pour moi, cela va sans dire) !

Chemtov s'abstient de dire du mal de livres anglais. Ce n'était guère mon cas en 2009-11.

Ah oui, je viens de trouver le point commun. Il attend d'avoir lu un livre avant d'en dire du bien ou du mal. Attitude vraiment anachronique, en vérité.

Bienvenue chez les dinosaures.


elkine, le 08/03/2014 - 16:29:04
Littlewood faisait aussi des maths d'ailleurs. Le pote à Hardy pour ceux qui connaissent (non pas celui qui se prenait des tartes).


Chemtov, le 08/03/2014 - 17:13:29
Non. Ce n'est pas le même. Lui c'est John Eric Littlewood. Le mathématicien c'est John Edensor Littlewood.


Chemtov, le 09/03/2014 - 13:14:58
Désolé, Gurtu. Je ne voulais pas être désagréable. Mais jeter un livre d'échecs à la poubelle (au propre comme au figuré) est assez inconcevable pour moi.
( Je sais qu'Erony est plus sévère avec les auteurs... tel Raoul, quand '' ils en font trop, ils les dynamitent, les dispersent, les ventilent...'').

Mais, pour ma part, j'ai un grand respect, voire une tendresse, pour ces joueurs, parfois amateurs, comme le fut Littlewood (contemporain de mon papa), et pour qui ces livres avec leurs styles, leurs choix, leurs qualités, leurs lacunes, etc... restent des oeuvres personnelles authentiques.

Et de toute façon, je crois qu'il n'est pas très facile de recommander et juger tel ou tel livre. J'ai remarqué que certains joueurs n'accrochent pas du tout avec certains livres réputés très bons. C'est une question très subjective.

Pour ma part, quand j'étais petit, j'ai adoré ''Positions et combinaisons'' de M.Euwe. J'ai encore l'exemplaire de l'époque, sur lequel j'ai écrit ''Daniel' sur bon nombre de pages pour identifier le propriétaire ( en fait, pour que mes frères ne me le piquent pas !) Mais il y a une floppée de joueurs qui trouvent ce livre illisible...

Comme quoi, je me garderai bien de critiquer tel ou tel ouvrage (et surtout d'en mettre à la poubelle !).


gurtu, le 09/03/2014 - 14:51:52
Y compris Claude Santoy Chemtov?



Reyes, le 09/03/2014 - 15:00:59
Ce livre de Claude Santoy est l'exemple parfait pour se rendre compte à quel point un mauvais livre peut faire du mal.
Heureusement, le dernier chapitre, avec les exemples de triche avec la joueuse qui joue de son décolleté pour perturber son adversaire et la fameuse pièce à plonger dans le café si on s'aperçoit qu'il ne fallait pas bouger celle-ci, m'a alerté. J'étais très jeune, mais assez lucide pour me dire que cet auteur ne devait vraiment pas être bon pour écrire de pareilles âneries. Je l'ai jeté et je suis allé acheter « Jugement et Plan » de Max Euwe.


Chemtov, le 09/03/2014 - 15:18:43
Mais oui ! Même cette chère Claude Santoy, je garde ! Car c'est un monument... dans son genre !

Ceci dit, l'histoire de la pièce touchée avec laquelle on tourne son café, pour donner le change, ce n'est pas d'elle.
C'est...de l'humour anglais ! Cela circulait déjà outre-manche, il y a bien longtemps. Peut-être était-ce dans : ''How to cheat at Chess'': (Everything you always wanted to know about Chess, but were afraid to ask'') de Hartston.

Masi bon... l'humour anglais est parfois intraduisible et, en plus, modifié par la plume de CS...

Pour en revenir aux livres sérieux, bizarrement, pour ''Jugement et plan'' j'ai moins accroché, à l'époque, qu'avec ''Position et combinaison''. Faut que je le relise.


Reyes, le 09/03/2014 - 15:31:19
Après avoir lu beaucoup d'autres livres, il m'est apparu aussi que « Jugement et Plan » de Max Euwe n'était pas si bon que ça.
Le Kmoch devrait être réservé aux joueurs d'un bon niveau qui sauront y faire le tri.
Le Zurich 53 est intéressant, même s'il n'a pas été écrit par Bronstein.
Sinon, j'ai particulièrement apprécié les "School of Excellence" de Dvoretzky et les ouvrages avec Yusupov (Positionnal Play, Training for the tournament player), mais là il faut un certain niveau et être prêt à bosser sérieusement, sinon ça servira juste à faire beau dans la bibliothèque :)
Et enfin, j'ai jeté tous mes livres sur les ouvertures. Ça ne sert à rien ! Soit c'est dépassé, soit l'auteur cache ses meilleures idées. Une bonne base de données à jour est suffisante.



erony, le 09/03/2014 - 16:45:54
Et que pensez-vous de "La Perfection Aux Échecs" de F. Reinfeld ? Ce livre m'avait plu quand j'étais gamin, je ne l'ai pas revu depuis. Je trouvais seulement (et trouve toujours) son titre complètement idiot.


Chemtov, le 09/03/2014 - 18:22:01
C'est malin! Réveiller ainsi de vieux souvenirs... Je viens de passer une heure à fouiller dans mon capharnaum pour retrouver cette antiquité!

Pour être honnête, je ne jette jamais les livres, mais je trouve toujours de bons moyens pour les égarer ou je leur trouve des fonctions autres que celles d'être lus ( soutiens d'étagères, par exemple).

Alors, voyons : ''La Perfection aux Echecs'' . Sous-titre: ''Comment devenir un champion''. Fichtre ! Quel programme ! Edition Payot 1957.

Bon, le titre anglais est un peu moins sot: ''How to play chess like a champion''.

Je me rappelle que ce livre ne me plaisait pas du tout, je le trouvais léger, plein d'anecdotes et de bla-bla, etc... Evidemment, c'est tout ce que j'adore aujourd'hui ! J'ai un peu fait le tour des ouvrages techniques et je relis maintenant ces histoires avec plaisir (Je survole, à l'instant, et je tombe sur ''les doigts de Rubinstein, courts et boudinés !!) .

Il y a aussi un paragraphe étonnant sur les maîtres d'échecs et leurs sources de revenus. '' Aujourd'hui, les maîtres d'échecs sont des professeurs, des psychiatres, des agents de change,....'' etc....'' Il fut un temps, cependant, où les maîtres dépendaient pour leur pain quotidien, si le terme n'est pas trop fort, de ce qu'ils gagnaient aux échecs.''

Bon, en tous les cas, ce livre est joyeux et bien écrit. Et il a un indéniable intérêt historique et culturel.

J'ai un autre livre, dans le même genre, de ''Assiac'', pseudonyme de Heinrich Fraenkel (écrivain anglo-polonais, amateur d'échecs). ''Plaisir des Echecs''. Aussi chez Payot (1958), réédité en 2002.


El cave, le 10/03/2014 - 17:32:12
En parlant d'anglais, Oscar Wilde préconisait pourtant de ne pas lire les livres avant de les critiquer afin de ne pas se laisser influencer.





© 2000-2017 - France Echecs