France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 14 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

finale théorique par AaronNimzowitsch le 10 août 2003  [Aller à la fin] | Finales |
La finale roi+tour contre roi+tour+fou est nulle, mais quelles sont les règles élémentaires afin d'obtenir cette nulle?


J'ai les deux exemples suivants que j'ai trouvés et où je ne capte pas les erreurs finales! Que les meilleurs finalistes m'aident à les trouver!
Avez-vous de BONS exemples de défenses? et aussi d'autres erreurs fatales dans cette finale?



Kaspamnik, le 10/08/2003 - 18:00:26
le viewer ne marche pas...

En ce qui concerne cette finale, c'est en fait assez dur de défendre, on voit plus souvent de gains que de nulles, même si cette finale n'est pas très courante


dulovitch, le 10/08/2003 - 18:12:40
cette finale n'est pas nulle! Enfin cela dépend de la position de départ...


sigloxx, le 10/08/2003 - 18:15:18
Il ya plusieurs positions clés et pas mal d'idées, et c'est dur de résumer ça ou de donner une méthode de nulle... Le plus efficace, ce serait, si tu as un logiciel qui peut lire les tables de nalimov, comme Fritz par exemple (ou Crafty il me semble), que tu download les finales roi tour fou contre roi tour et jette un oeil aux positions quand le roi est à la bande.
Tu peux les downloader ici : Nalimov compressées sur ftp de Robert Hyatt, dans le répertoire 3+2. Tu sauves ça dans un répertoire Nalimov, et tu indiques ensuite à ton programme dans les options où il peut y accéder.


sigloxx, le 10/08/2003 - 18:22:02
momentanément le ftp de Hyatt semble inaccessible, mais ça ne dervait pas durer.



© 2000-2017 - France Echecs